La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Une histoire de traction. En 1980, jachète une 11 normale complète à restaurer pour la somme de 3000 Fr. La carrosserie était en bonne état. Après vérification,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Une histoire de traction. En 1980, jachète une 11 normale complète à restaurer pour la somme de 3000 Fr. La carrosserie était en bonne état. Après vérification,"— Transcription de la présentation:

1 Une histoire de traction

2 En 1980, jachète une 11 normale complète à restaurer pour la somme de 3000 Fr. La carrosserie était en bonne état. Après vérification, elle navait plus ses plaques de mine et la carte grise ne correspondait pas à lannée modèle Jétais installé dans latelier mécanique de la MJS que javais créé avec des copains. La restauration va sétaler sur 5 ans. Javais 18 ans, plein denthousiasme et motivé. Jai donc commencé par démonter et décaper à nue toute la carrosserie. Rapidement, jai appliqué un apprêt phosphatant. Je nai pas touché aux trains roulants. Le plancher intérieur et extérieur ont été grattés et traités.

3 Quand il a fallut la démarrer pour lemmener chez un peintre, le moteur na jamais voulu démarrer. Bizarre, pourtant le vendeur mavais dit quil suffisait de régler lallumage. Après démontage du carter inférieur, jai eu la surprise de trouver des bouts de jupe de piston.

4 Avec laide du chef datelier de la concession Citroên, le moteur a été refait complètement: chemises, pistons, coussinets, chaine de distribution, rodage de soupape, joints, embrayage. La direction a été refaite avec des rotules neuves. A cette époque, toutes ces pièces étaient encore disponibles chez Citroên grâce au HY. Le radiateur a été refait par un spécialiste local. En suite, les freins et les amortisseurs ont été changés à neuf. Le circuit électrique a été transformé en 12V, en changeant les éléments suivants: alternateur et régulateur de R16, bobine, batterie, les ampoules et deux phares retrouvés dans le grenier provenant de la DS de mon père. Le démarreur Paris-rhone résiste sans modification. Par contre, les modèles Citroên napprécient pas la chose à moyen terme.

5 En 1983, jétais étudiant à Reims. Au lycée technique, il y avait une section de traitement de surface, ce qui qui ma permis de faire tous les chromes sauf les lames de pare-choc qui ne rentraient pas dans les bains. Ce chromage na jamais piqué car jai fait un cuivrage, un nickelage, un chromage et surtout un polissage entre chaque traitement. Les sièges étaient en très bonne état dorigine. Le pavillon, les panneaux de porte et les moquettes ont été refaits. Les ailes ont été débosselées par un copain carrossier et ensuite sablées et métallisées. Elles nont jamais bougées par contre il a fallut mettre plusieurs couches dapprêt de charge pour rattraper létat de surface. Pour la peinture, jai fait appel à un peintre pour réaliser la finition et une laque bleu nuit. Cette teinte nest pas exactement celle dorigine mais je la préfère car elle est plus claire.

6 En 1985, cest le grand départ, je descends dans le sud pour travailler comme moniteur de canoé dans les gorges de lArdèche pour la saison. En rodage, je me calle à 80 km sur la nationale 7. Cette année là, mon compteur a comptabilisé km de plus. En fin de saison, je parts avec un collègue faire la côte dazur à la recherche déventuelle vague pour tester le serf que nous avions fabriqué.

7 Rallye T.U en mai 1997, organisé dans lAisne par Jacques Cornu-Langi

8 En 1995, la rouille avait fait son apparition sur le plancher avant, les bas de portière et les bas de caisse. Leau sest infiltrée à lendroit du passage de roue arrière et avait pourri les bas de caisse sur toute leur longueur. Dans un premier temps, jai changé le plancher avec laide de Jean Marc chaudronnier de son état. Pour changer les bas de caisse, jai démonté la mécanique avant pour éviter que la caisse se plie. Effectivement, après découpage des bas de caisses, Jacky sest aperçu quun longeron arrière été pourri. Résultat, il a refait le longeron, le bas des portières et le changement des bas de caisse. Cest Jacky qui a conçu une matrice pour emboutir les bas de caisse.

9 Entre temps, je lui avais trouvé une copine, un torpédo C4F à restaurer.

10

11 La relève est assurée.


Télécharger ppt "Une histoire de traction. En 1980, jachète une 11 normale complète à restaurer pour la somme de 3000 Fr. La carrosserie était en bonne état. Après vérification,"

Présentations similaires


Annonces Google