La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le Xénope, le crapaud à griffe, originaire d'Afrique du sud est un amphibien anoure. Il possède un mode de vie essentiellement aquatique, ne montant.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le Xénope, le crapaud à griffe, originaire d'Afrique du sud est un amphibien anoure. Il possède un mode de vie essentiellement aquatique, ne montant."— Transcription de la présentation:

1

2

3 Le Xénope, le crapaud à griffe, originaire d'Afrique du sud est un amphibien anoure. Il possède un mode de vie essentiellement aquatique, ne montant à la surface de l'eau que pour respirer. Les femelles adultes mesurent plus de 11 centimètres du museau à l'anus. Les mâles sont 30% plus petits que les femelles. Lors de la ponte, qui peut durer une journée, les femelles peuvent déposer jusqu'à 6000 oeufs d'environ 1,2 à 1,3 mm de diamètre.

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16 Chez les Amphibiens la segmentation, de type radiaire, affecte lensemble du germe elle est donc totale (= holoblastique). Les deux premières divisions de segmentation donnent 4 blastomères de taille identique. La troisième division de segmentation aboutit au stade 8 blastomères présentant des caractéristiques différentes : 4 blastomères pigmentés et de taille ré-duite (= micromères) sont situés au pôle animal et 4 blastomères volumineux riches en vitellus (= les macromères) sont situés au pôle végétatif. Les divisions de segmentation se poursuivent pour former un stade morula transitoire (32 à 64 cellules) auquel succède le stade blastula.

17

18

19

20 Représentation de la gastrulation vue par l'hémisphère végétatif montrant l'évolution du blastopore depuis sa formation (stade encoche blastoporale) jusqu'à l'achèvement de la gastrulation (stade fente blastoporale)

21

22

23

24

25 quand lendoderme a disparu à lintérieur. Les vues en coupe sagit­tale montrent la formation de larchentéron, la réduction du blastocèle, lélongation des feuillets ectoblastiques et mésoblastiques. A la fin de la gastrulation, lembryon bascule sur la face ventrale (F).

26 Le résultat de ces mouvements est, au stade fente blastoporale,la formation dun germe à deux feuillets; lun, externe ou ectoderme, lautre interne, composite avec une voûte dorsale mince de mésoderme(appelé plaque cordomésoblastique) et un plan­cher massif dendoderme. Le feuillet interne limite une cavité nouvelle, larchentéron, qui souvre au niveau dun blastopore qui peut se fermer pour souvrir plus tard et former lanus.

27 1- Extérieurement, on note un allongement dans le sens antéro- postérieur et un aplatissement de lembryon dans la région dorsale, qui délimite la plaque neurale en forme de raquette. Celle-ci se creuse en gouttière, se referme dabord au niveau médian puis sisole, formant le tube nerveux. Des épaississements latéro-dorsaux répétés au niveau du tronc sont la manifestation de la différenciation des somites.

28

29 2- Les mouvements internes sont la continuation des mouvements gastruléens.. La zone dorsale de lectoderme, en contact étroit avec le mésoderme se différencie en neuroblaste sous linfluence inductrice de ce dernier. Les bords latéraux de laire aplatie de la plaque neurale forment les bourrelets médullaires. Leur partie la plus externe forme les crêtes neurales. La fusion des bourrelets dans le plan de symétrie de lembryon isole un tube nerveux du restant de lectoderme. Celui-ci nest plus alors constitué que par de lépiblaste qui recouvre la totalité de lembryon et doù sisoleront plus tard des placodes sensorielles. Le tube nerveux est élargi vers lavant en une vésicule céphalique, futur encéphale; il est flanqué latéralement par les crêtes neurales.

30 simultanément, la région dorsomédiane de la plaque chordamésodermique se condense et se détache du reste de la plaque: c'est la chorde, environ, sous le tube neural en formation.

31 Le mésoderme situé de part et d'autre de la chorde est constitué de trois parties: mésoderme dorsal, mésoderme intermédiaire et mésoderme latéral qui formera les lames latérales. Le mésoderme dorsal, séparé de la chorde mais encore rattaché au mésoderme intermédiaire, commence à se segmenter pour former les somites.

32 Le mésoderme intermédiaire lui aussi tend à se segmenter, mais un peu plus lentement que les somites et de façon moins marquée. Le mésoderme latéral demeure non segmenté et rattaché temporairement au mésoderme intermédiaire il formera les lames latérales qui vont se sallonger et se joindre ventrale. Ces lames latérales vont ensuite se creuser dune cavité cest la cavité cœlomique. Le feuillet externe est la somatopleure, le feuillet interne la splanchnopleure..

33 Lendoderme achève son mouvement de fermeture dorsale. Il se trouve au contact direct de lectoderme aux emplacements de la future bouche et du futur anus.

34

35 Évolution des feuillets après la neurulation. LEctoderme 1. Neuroblaste: Vésicule céphalique: qui formera lencéphale. Tube nerveux: moelle épinière. Crêtes neurales: ganglions nerveux crâniens et rachidiens, ganglions des systèmes sympathique et parasympathique, certains muscles lisses et striés de la tête et du cou, une partie du squelette cartilagineux de la tête, certains éléments des tissus conjonctifs de la tête, les cellules pigmentaires, les glandes médullo-surrénales

36 2. Epiblaste: Épiderme et phanères (poils, plumes, cornes, etc.). Placodes sensorielles (vésicules olfactives, cristallins, vésicules auditives). Placodes des lobes antérieur et intermédiaire de lhypophyse, de certains ganglions crâniens; elles participent aussi avec les crêtes neurales céphaliques à la formation du squelette des arcs branchiaux chez la larve.

37 Le Mésoderme 1. Mésoderme cordal et précordal : La corde régresse en général, subsiste chez quelques Poissons. Le mésoderme précordal forme le mésenchyme céphalique doù dérive une partie du squelette et du mésoderme de la tête. 2. Somites : Les sclérotomes : ébauches du squelette axial; les myotomes : muscles striés dorsaux et ventraux; les dermatomes, derme et mésenchyme.

38 3. Pièces intermédiaires Elles restent provisoirement en communication avec le cœlome des lames latérales situées du même côté ; elles forment la médulla des gonades, les uretères. 4. Lames latérales Elles sont constituées par 2 feuillets se rejoignant ventralement puis dorsalement et formant les mésentères dorsal et ventral : - La splanchnopleure (ou feuillet interne) à lorigine de muscles lisses, myocarde, endocarde, endothélium des vaisseaux sanguins, les cellules sanguines. -La somatopleure (feuillet externe) à lorigine de la musculature viscérale de la tête, le péricarde, le squelette et la musculature des membres, le cortex des gonades.

39 LEndoderme Épithéliums du tube digestif et des glandes annexes (glandes salivaires, foie et pancréas), de la cavité pharyngienne et de ses dérivés (thyroïde, para-thyroïde, thymus), lépithélium pulmonaire, la vessie


Télécharger ppt "Le Xénope, le crapaud à griffe, originaire d'Afrique du sud est un amphibien anoure. Il possède un mode de vie essentiellement aquatique, ne montant."

Présentations similaires


Annonces Google