La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Leonardo da Vinci - étude Developpement du neurocrâne Université ˝Gr. T. Popa˝ Iasi Faculté de Médecine Département des Sciences Morphologiques.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Leonardo da Vinci - étude Developpement du neurocrâne Université ˝Gr. T. Popa˝ Iasi Faculté de Médecine Département des Sciences Morphologiques."— Transcription de la présentation:

1 Leonardo da Vinci - étude Developpement du neurocrâne Université ˝Gr. T. Popa˝ Iasi Faculté de Médecine Département des Sciences Morphologiques

2 Paul Cezanne

3 Elsie Russell

4 Le neurocrâne représente la partie du crane situee au-desus du plan orbito-méatal qui abrite le cerveau et qui, ensemble avec les méninges, lui assure la protection. Il est formé de base et de voûte. Le splanchnocrâne est représenté par les os qui forme le squelette de la face et les osselets de loreille moyenne (osselets de l'ouïe). Il contient les récepteurs des voies optique et olfactive et les segments initiaux des systèmes digestif et respiratoire. Le squelette de lextrémité céphalique (le crâne) est formé de neurocrâne et splanchnocrâne (viscerocrâne). Definition

5 Stephanion Pterion Porion Gonion Lambda Ophryon Glabella Nasion Bregma Vertex Obelion Supra-inion Asterion Dacryon Nasospinale Symphision Gnathion Planul Broca Planul Frankfurt Inion Rhinion Plan orbito-méatal (plan Frankfort ) (il passe antérieurement par le plancher de l'orbite et postérieurement au dessus du méat acoustique externe )

6 Le crane se developpe de (du, des): mésoblaste paraxial; crêtes neurales (particulièrement mésencéphaliques); les premiers quatre somites (sclérotomes) occipitales; mésenchyme de la plaque préchordale ; mésenchyme des placodes neurosensorielles ectodermiques; premiers trois arcs pharyngiens. Les sources cellulaires

7 Le mésoblaste paraxial

8 Les premiers indices du développement du crâne (3e semaine du développement embryonnaire) sont representés par des condensations des cellules mésenchymateuses (mésoblastiques) céphaliques sous linfluence de léxtremité rostrale du tube neural, située dorsalement et le segment pharyngien de lintestin antérieur situé ventralement. De ces endroits, ces cellules sétendent vers le cerveau en voie de developpement et forment autour de lui le crâne membraneux (le desmocrâne). Le modèle mesenchymal du crâne embryonaire a une disposition basale par rapport a la face ventrale de lencephale et tegmentale par rapport à la bouche primitive et le segment initial de lintestine antérieur. Son évolution est surtout desmale, au niveua de la voute et particuleirement chondrale, au niveau de la base.

9 En fonction du type dossification, le neurocrâne comprend deux régions : cartilagineuse (chondrocrâne), représentant les os qui forment la base du crâne et qui se developpent par ossification endochondrale (à partir dun primordium cartilagineux) membraneuse (crâne membraneux, desmocrâne), les os qui forment la voûte du crâne et qui se developpent par ossification membraneuse (à partir dun d'une structure mésenchymateuse, membrane plutôt que modèle cartilagineux ) Le mesenchyme de lextrémité céphalique qui donnera naissance au neurocrâne forme initialemnt une enveloppe autour du tube neural. Les cellules mesenchymales se trouvent à lorigine des deux composantes du crane, le chondrocrâne et le crâne membraneux. Composantes du neurocrane

10 Le neurocrâne cartilagineux (le chondrocrâne) Le chondrocrâne se developpe à partir dun modèle cartilagineux formé des: cartilages para-axiales: cartilages occipitaux formés par la fusion des sclérotomes des premières quatre paires de somites occipitales avec le segment correspondant du notochorde; cartilages parachordaux qui englobent lextrémité rostrale du notochorde et forment ensemble avec les cartilages occipitaux la partie basilaire de los occipital; cartilages hypophysaires qui forment le corps de los sphénoïde; cartilages trabeculaires qui forment la plus grande partie de los ethmoïde.

11 cartilages latéraux: cartilages capsulaires nasaux, qui forment les parties osseuses des régions olfactives des fosses nasales; ailes orbitales qui forment les petites ailes de los sphénoïde (orbitosphénoïde) ; ailes temporales qui forment les grandes ailes de los sphénoïde (alisphénoïde) ; cartilages capsulaires labyrinthiques, qui participent à la formation des parties pétreuses de los temporal.

12 Les cartilages situés rostralement par rapport à lextrémité antérieure du notochorde, qui se terminent au niveau de la fosse hypophysaire, proviennent des crêtes neuraleset forment le crâne prechordal. Ceux qui sont situés derrière cette limite proviennet du mésoblaste para-axial et forment le crâne chordal. La fusion de tous ces cartilages et leur ossification endochondrale donne naissance à la base du crane.

13 Le processus de chondrogenèse commence autour du labyrinthe membraneux ou il forme la capsule otique, au niveau du blastème occipital, sur la place du futur processus basilaire (basioccipital) et au niveau du futur corps du sphénoïde (basisphénoïde). Depuis ces centres, le processus de chondrogenèse se developpe médialement autour du notochorde, en formant les cartilages parachordale, cranialement en formant les cartilages hypophysaires et latéralement. On forme ainsi, au niveau de la base du crâne, une plaque cartilagineuse, la plaque basale, qui sétend du foramen magnum jusquà lextrémité craniale du corps du sphénoïde. Dans la zone centrale, entre les cartilages hypophysaires, cette plaque est interrompue par le canal hypophyso-pharyngien. Celui-ci permettra lextrusion de la poche pharyngienne de Rathke, diverticule de la muqueuse du plafond de lextrémité rostrale de lintestine anterieur, qui formera ladénohypophyse. Le mécanisme de développement

14 Par la chondrification de la capsule otique, sa partie cochléaire la capsule auditive (périotique) fusionne avec la plaque basale, separant ainsi le foramen lacerum du foramen jugulaire. Les cartilages latérales fusionnent entre elles en sens craniocaudal, et médialement avec la lame cartilagineuse médiale, laissant des espaces pour les elements neuro- vasculaires de la base du crâne. Les parties postéro-latérales des cartilages parachordales se développent autour de la plaque spianle, limitant ainsi un orifice (le foramen magnum primitif) fermé derrière par la plaque nuchale.


Télécharger ppt "Leonardo da Vinci - étude Developpement du neurocrâne Université ˝Gr. T. Popa˝ Iasi Faculté de Médecine Département des Sciences Morphologiques."

Présentations similaires


Annonces Google