La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

À lintention du personnel et des étudiants de lIRME/URSTM Formateur: Mathieu Villeneuve, responsable santé et sécurité Dernière révision 14-01-06.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "À lintention du personnel et des étudiants de lIRME/URSTM Formateur: Mathieu Villeneuve, responsable santé et sécurité Dernière révision 14-01-06."— Transcription de la présentation:

1 À lintention du personnel et des étudiants de lIRME/URSTM Formateur: Mathieu Villeneuve, responsable santé et sécurité Dernière révision

2 Mise en contexte Les risques Échantillons et leur manipulation Gestion des déchets Matières dangereuses (SIMDUT) Les mesures durgence Les règles et directives Au laboratoire Sur le terrain Visite du laboratoire

3 Le travail scientifique (terrain ou laboratoire) comporte un certain niveau de risques. On contrôle ces risques par: Accès à linformation (ex: SIMDUT) Accès à des formations Contrôle à la source (habitudes de travail, installations, substitutions, etc.) Une bonne planification des travaux (plan de travail) Respect des règlements et directives (laboratoire et terrain) Port des équipements de protection individuelle (EPI)

4 Comité de santé et de sécurité de lIRME/URSTM Développer et soutenir des bonnes pratiques de santé et sécurité au travail Comité composé de: Le responsable santé et sécurité (Mathieu Villeneuve) 1 membre de direction (Denis Bois) 1 professeur (Benoît Plante) 1 professionnel (Hassan Bouzahzah) 2 technicien(ne)s (Mélanie Bélanger et Janie Guimond-Rousson) 1 étudiant (El Hadji Babacar Kandji)

5 Au Canada la santé et sécurité au travail est une compétence provinciale (sauf pour quelques professions et quelques domaines précis – ex: TMD, CCSN, SIMDUT) Au Québec, cest la Loi sur la santé et la sécurité du travail (LSST) qui prévaut Lorganisme chargé dappliquer la LSST est la CSST (Commission de la santé et sécurité au travail) La CSST verse aussi les indemnisation au travailleurs ayant eu une lésion professionnelle

6 Selon la LSST, les travailleurs (et étudiants) ont les droits suivants: Le travailleur a droit à des conditions de travail qui respectent sa santé, sa sécurité et son intégrité physique Le travailleur a notamment le droit conformément à la présente loi et aux règlements: 1° à des services de formation, d'information et de conseil en matière de SST, particulièrement en relation avec son travail et son milieu de travail, et de recevoir la formation, l'entraînement et la supervision appropriés; 2° de bénéficier de services de santé préventifs et curatifs en fonction des risques auxquels il peut être exposé et de recevoir son salaire pendant qu'il se soumet à un examen de santé en cours d'emploi exigé pour l'application de la présente loi et des règlements. Droit de refus sil juge que le travail demandé le place en danger, sauf si ce refus met en danger quelquun dautre (procédures administratives et légales prévues dans la loi)

7 Selon la LSST: L'employeur doit prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité et l'intégrité physique du travailleur, notamment : s'assurer que les établissements sont équipés et aménagés de façon à assurer la protection du travailleur; désigner des membres de son personnel chargés des questions de santé et de sécurité; s'assurer que l'organisation du travail et les méthodes et techniques utilisées pour l'accomplir sont sécuritaires; fournir un environnement de travail sain; utiliser les méthodes et techniques visant à identifier, contrôler et éliminer les risques pouvant affecter la santé et la sécurité du travailleur; prendre les mesures de sécurité contre l'incendie prescrites par règlement; fournir un matériel sécuritaire et assurer son maintien en bon état;

8 Obligations employeur (suite): s'assurer que l'émission d'un contaminant ou l'utilisation d'une matière dangereuse ne porte atteinte à la santé ou à la sécurité de quiconque sur un lieu de travail; informer adéquatement le travailleur sur les risques reliés à son travail et lui assurer: formation entraînement supervision afficher, dans des endroits visibles et facilement accessibles aux travailleurs, les informations qui leur sont transmises par la Commission, l'agence et le médecin responsable, et mettre ces informations à la disposition des travailleurs, du comité de santé et de sécurité et de l'association accréditée; fournir gratuitement au travailleur tous les moyens et équipements de protection individuels choisis par le comité de santé et de sécurité

9 Obligations employeur (suite): permettre aux travailleurs de se soumettre aux examens de santé en cours d'emploi exigés pour l'application de la présente loi et des règlements; communiquer aux travailleurs, au comité de santé et de sécurité, à l'association accréditée, au directeur de santé publique et à la Commission, la liste des matières dangereuses utilisées dans l'établissement et des contaminants qui peuvent y être émis; collaborer avec le comité de santé et de sécurité et leur fournir tous les renseignements nécessaires; mettre à la disposition du comité de santé et de sécurité les équipements, les locaux et le personnel clérical nécessaires à l'accomplissement de leurs fonctions.

10 Selon la LSST, les travailleurs (et étudiants) ont les obligations suivantes: prendre connaissance du programme de prévention qui lui est applicable; prendre les mesures nécessaires pour protéger sa santé, sa sécurité ou son intégrité physique; veiller à ne pas mettre en danger la santé, la sécurité ou l'intégrité physique des autres personnes qui se trouvent sur les lieux de travail ou à proximité des lieux de travail; se soumettre aux examens de santé exigés pour l'application de la présente loi et des règlements; participer à l'identification et à l'élimination des risques d'accidents du travail et de maladies professionnelles sur le lieu de travail; collaborer avec le comité de santé et de sécurité ainsi qu'avec toute personne chargée de l'application de la présente loi et des règlements. Il existe des dispositions pénales pour les employeurs ou travailleurs qui ne se conforment pas aux précédentes obligations (par action ou par omission) Les représentant de lemployeur peuvent même avoir jusquà des poursuites criminelles (négligence criminelle au fédéral)

11 Une fois les obligations de lemployeur remplies, LULTIME RESPONSABLE DE VOTRE SÉCURITÉ ET CELLE DE VOS COLLÈGUES VOUS

12

13 Brulures chimiques Acides Bases Oxydants Feu/Brûlures thermiques Solvants inflammables Plaques chauffantes Soudure

14 Trauma Chutes Écrasement (pont roulant, chariot élévateur) Autres blessures Risques terrain Engelures Allergies aux abeilles Contact animal Égarement / Isolement

15

16 Échantillons de sol Organiques (terre) et inorganiques (minéraux) Présence naturelle ou accidentelle de métaux lourds Micro-organismes Sols contaminés et résidus miniers sulfures, chlorures, cyanures, arséniates, béryllium, amiante, arsenic, plomb, etc.

17 Échantillons humides Substance liquide / solide vs pénétration de la peau Port du sarrau Port de gants latex ou nitrile Changer les gants régulièrement (percement, souillure, etc.) Toujours se laver les mains avant de quitter le labo Travail avec pulpe (faible % solide) : porter des lunettes

18 Possibilité de générer des poussières en suspension voies dentrée = poumons, yeux (silicose, amiantose, irritations, infections) Port de gants latex ou nitrile (dermatites) Port du sarrau (éviter contamination des vêtements civils) Travail sous captation de poussières et/ou Port de masque adapté

19 Éviter de souffler à lair comprimé (surtout si hors captation), plutôt aspirer avec aspirateur à filtre HEPA (disponible au D012) Attention: changement de filtre par techniciens seulement Cas spécial : matériaux contenant de lamiante (procédure spécifique, voir Mathieu)

20 Étape de départ pour plusieurs échantillons Sols contaminés humides présence dacides ou autres réactifs (évacués lors du séchage) quantités faibles, mais non définies Odeurs générées désagréables, incommodantes un danger pour lhumain Au besoin, utiliser un bras dévacuation ou une étuve sous captation Manipuler les plats chauds avec des gants de travail ou de four

21 Échantillons de sol sec Loin des courants dair (poussières) Dans sacs/sachets hermétiques Échantillons de sol humide Dans des contenants hermétiques (altération, dégagements) Chaudières et barils déchantillon Le moins possible dans labo (entrepôt) Attention à leur disposition dans la zone de travail Toujours conserver la Zone verte et les dégagements durgence libres

22

23 Solides (humides ou secs) Barils de collecte dans les labos D012 et D013 Déchets secs Déchets humides Demander aux techniciens pour être certains!!! Éviter de contaminer les échantillons dun projet Aviser les techniciens sils deviennent pleins Retour vers un site minier

24 Considérés comme matières dangereuses Solvants (bouteilles de récupération sous hotte D013, séparer halogénés de non-halogénés) Solutions acides (pH < 6) Baril de collecte D013, près de la hotte Bidons de collecte près de certains éviers et dans la hotte D013 Solutions basiques (pH > 9,5) Bidons de collecte près de certains éviers et dans la hotte D013 Solutions cyanurées Toujours maintenir à pH > 9 et jeter dans la collecte de solutions basiques Porter un badge de détection du HCN Avertir Mathieu lorsque les contenants sont pleins ou saccumulent sous la hotte.

25 Verre brisé: Boîtes spécifique pour leur dépôt aux locaux D013, D113.5, E008. Piles sèches: Point de dépôt dans lAtrium de lUQAT Recyclables / ordures Poubelles des deux types disponibles dans tous les labos Déchets mercuriels formation spécifique (Olivier)

26

27 Système dinformation sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT) Classifier et informer Produits contrôlés 6 classes 8 pictogrammes Outils dinformation Étiquettes (fournisseur et lieu de travail) Fiches signalétiques (FS) Formation

28 Classe A: Gaz comprimés (Oxygène, Air, Azote) Classe B: Matières inflammables et combustible (Isopropanol, Éthanol, Hexanes, Acétone) Classe C: Matières comburantes (Oxygène, Acide Nitrique, Peroxyde dhydrogène)

29 Classe D: Matières toxiques et infectieuses D1: Matières toxiques ayant des effets immédiats graves (Cyanure de potassium, Acide sulfurique, Acide nitrique) D2: Matières toxiques ayant dautres effets (Ciment Portland, Isopropanol) D3: Matières infectieuses (Bactéries, Virus)

30 Classe E: Matières corrosives (Acide nitrique, Hydroxyde de sodium, Peroxyde dhydrogène) Classe F: Matières dangereusement réactives (Peroxyde dhydrogène)

31 Obligation légale pour vente au Canada 1. Nom du produit 2. Nom du fournisseur 3. Référence à la FS 4. Signaux de danger 5. Mention de risques 6. Mesures de prévention 7. Mesures de premier soins

32 Obligation légale pour tout contenant dentreposage dans le labo qui na pas détiquette du fournisseur : 1. Nom du produit 2. Précautions à prendre Pour lutilisation du produit Pour la manutention du produit En cas dexposition au produit 3. Référence à la fiche signalétique Ces étiquettes sont fabriquées sur mesure par Mathieu (logiciel)

33 Les contenants temporaires de tout réactif (même de leau) doivent être clairement identifiés au laboratoire: Nom du produit Concentration sil y a lieu Initiales de lutilisateur Ces contenants ne doivent pas servir à entreposer, ils servent seulement pour la journée de travail. Tout contenant dentreposage doit porter létiquette de lieu de travail (diapo précédente)

34 Toute linformation connue sur un produit Elles sont disponibles à 3 endroits: D013 (Sas) D113.5 E008 Doit accompagner tout produit chimique livré au laboratoire Elles doivent être mises à jour à tous les 3 ans Vous devez les consulter AVANT dutiliser un produit pour la première fois

35 1. Nom du produit 2. Ingrédients 3. Caractéristiques physiques 4. Risques dincendie ou dexplosion 5. Réactivité / Stabilité 6. Propriétés toxicologiques 7. Mesures préventives 8. Premiers soins 9. Préparation de la fiche

36 CatégorieDéfinitionLoi ou règlementResponsabilités Fournisseur Fabrique, importe, distribue ou vend des produits dangereux Lois fédérales : - Loi sur les produits dangereux (partie II) - Règlement sur les produits contrôlés - Détermine parmi ses produits lesquels sont des produits contrôlés - Obtient, prépare et transmet linformation concernant ses produits sous forme détiquettes et de fiches signalétiques - Met à jour linformation sur ses produits contrôlés tous les 3 ans ou dès que de nouveaux renseignements sur ceux-ci sont connus Employeur Achète, utilise ou fabrique lui-même des produits contrôlés Lois provinciales : - Loi sur la santé et la sécurité du travail (article 62) - Règlement sur linfor­ mation concernant les produits contrôlés - Vérifie si tous les produits contrôlés sont bien étiquetés - Obtient du fournisseur les fiches signalétiques à jour ou en élabore lui- même pour les produits contrôlés fabriqués sur place - Collabore à lélaboration dun programme de formation et dinformation sur les produits contrôlés et sassure de sa mise à jour annuelle - Assure la formation et linformation des employés et veille à la mise en pratique des connaissances acquises Travailleur Utilise des produits contrôlés dans le contexte de son travail - Participe au programme de formation et dinformation sur les produits contrôlés - Prend les mesures nécessaires pour se protéger et protéger ses collègues - Participe à lidentification et à lélimination des risques

37 SIMDUT Canadien Pictogrammes circulaires Right-to-Know États-Unis (NFPA) 4 losanges colorés Réglementation européenne Europe Carré sur fond orange Bientôt : Système général harmonisé (SGH)

38 Souvent sur nos bouteilles (proximité des É-U) Dans les losanges: Valeurs numériques dénotant lintensité du danger (variant de 1 à 4) Indications spéciales: W (réaction violente avec eau) OXY (oxydant) CORR (corrosif) Inflammabilité SantéRéactivité Indications spéciales

39 (Classe B) (Classe D1)(Classe E) (Classe C) (Classe D2) (Classe D2)

40 0 32 CORR 4 12 Acide chlorhydrique concentré (HCl) Acétone

41 0 20 Chloroforme

42 Pictogrammes SIMDUT et Règlement TMD Dangers Absence de détection (gaz incolores) Grande pression Diffusion et expansion (provoque baisse en T° = engelures) Risques spécifique au gaz utilisé Azote, Argon: inertes, asphyxiant simples Oxygène: Comburant SO 2 : Corrosif Acétylène: Inflammable

43 Manipulation Manomètre Adapté au type de gaz Point faible de la bouteille : base de la valve principale Entreposage Quantité minimum (au D013) Position verticale Capuchon de sécurité (en tout temps lorsque non utilisé et transporté) Attaché solidement (chaînes, courroies) Formation nécessaire! Point faible

44 Transport !!! Capuchon !!! Chariot Attaché avec chaîne Déplacer lentement Ne pas rouler les cylindres Formation nécessaire!

45 Manipulation Sous hotte Vapeur (respirer / accumulation) Pénètre facilement la peau Gants adaptés, voir chartes labo Éviter les décharges délectricité statiques Entreposage Quantité limitée sur le lieu de travail Reste : Cabinet pour inflammables Surveiller date dexpiration

46 Manipulation Corrosion (métal, peau, etc.) Sous la hotte Protéger la peau et les yeux Faire attention aux incompatibilités Toujours transporter les contenant en utilisant les deux mains Entreposage Le plus bas possible (sous la taille) Dans armoire clairement identifiée « Acide » ou « Base » (idéalement ventilée) pouvant contenir un déversement Contenant incassable ou enduit de polymère

47 Nous utilisons au laboratoire: Ar (l) : alimentation des ICP (techniciens et chimistes seulement) N 2 (l) : utilisé dans lappareil Surface Spécifique (formation spécifique) Principaux risques: asphyxie, engelures sévères Éviter tout contact avec la peau (sarrau, gants certifiés cryogénie) Protéger vos yeux et votre visage (lunettes, écran facial au besoin) Éviter de respirer des gaz nocifs S'il y a contact : rincer immédiatement la zone affectée avec de grandes quantités d'eau tiède (ne pas utiliser pas d'eau chaude) si la peau présente des cloques ou si les yeux ont été touchés, consulter immédiatement un médecin (apporter la fiche signalétique)

48 Fuites gazeuses du VGL dargon liquide (D013) Des fuites intenses, mais courtes dArgon gazeux sont normales (empêchent le VGL de rompre) En cas de fuites > 2 minutes: Se munir de gants de travail en cuir Attention de ne pas toucher au gaz qui sort Visser (sens horaire) complètement la valve verte horizontale (pressure builder). Laisser tous les autres ajustements tels quels. Séloigner du réservoir. Avertir un chimiste : Fuites liquides : ne pas toucher, demander laide dun chimiste!

49 Règles générales pour lentreposage des réactifs: On tient toujours un stock limité de réactifs au laboratoire (on évite les formats « vrac » si possible) On fait une ségrégation des liquides et des solides On conserve les liquides le plus près du sol possible (autant que possible dans des armoires pouvant contenir une éventuelle fuite) On sépare les bases des acides On sépare les oxydants (comburants) des inflammables On sépare les oxydants des réducteurs On conserve les liquides inflammables dans les armoires prévues à cette fin On conserve les dangereusement réactifs ou instables dans un réfrigérateur (si la basse température nactive pas le produit – voir FS) On prend garde aux incompatibilités spécifiques à chaque produit (voir la FS et certaines étiquettes du fournisseur)

50

51 2475 : Mathieu Villeneuve (heures ouvrables – 8:30 à 16:30 en semaine) 2911 : Agent(e) de sécurité de lUQAT (24h / 7j) Tout technicien à proximité Secouristes: Tout le personnel technique de lURSTM (sarraus bleus foncé brodés) Agents de sûreté (24h / 7j) = 2911 Une liste des téléphones durgence est affichée au- dessus de tous les téléphones du laboratoire

52 Expositions aux acides (e.g. sulfurique, nitrique, chlorhydrique), aux bases (e.g. NaOH, NH4OH) ou tout autre réactif Éclaboussure sur une grande partie du corps 1. Demander de laide = ambulance 3. Aller sous la douche durgence la plus proche 4. Traiter les yeux et le visage dabord 5. Enlever les vêtements et bijoux (sauf si collés à la peau) 6. Laver pendant au moins 30 minutes et jusquà larrivée des secours 7. Donner la fiche signalétique du produit aux ambulanciers 8. Au retour au travail, emplir le registre dAccidents/Incidents.

53 Expositions aux acides, aux bases ou tout autre réactif Éclaboussure sur une petite partie du corps (extrémités) 1. Se diriger immédiatement à la douche, au robinet ou à toute autre source deau courante à proximité 2. Rincer la région atteinte à grande eau pendant au moins 30 minutes (surveiller la température = tiède) 3. Enlever les bijoux et accessoires sous lesquels peuvent subsister des traces du contaminant (sauf si collés à la peau) 4. Au besoin, se rendre ou se faire conduire à lhôpital pour un examen (apporter la fiche signalétique du produit) 5. Au retour au travail, emplir le registre dAccidents/Incidents.

54 Expositions aux acides, aux bases ou tout autre réactif Éclaboussure dans les yeux Le rinçage en moins de 1 minute est essentiel pour éviter des dommages permanents 1. Demander de laide 2. Se diriger immédiatement à une douche oculaire 3. Rincer lœil à grande eau pendant au moins 30 minutes en retenant les paupières ouvertes avec les doigts (aide externe au besoin) 4. « Rouler » les yeux pour bien rincer toute leur surface 5. Contacter lambulance (9-911) ou se faire conduire à lhôpital pour examen (apporter la fiche signalétique du produit à lhôpital) 6. Au retour au travail, emplir le registre dAccidents/Incidents.

55 Expositions aux acides, aux bases ou tout autre réactif Ingestion 1. Demander de laide. 2. NE PAS faire vomir. 3. Contacter le Centre antipoison au Suivre les consignes du Centre antipoison. 5. Donner la fiche signalétique du produit ingéré aux ambulanciers ou au médecin de lurgence (dépendamment des recommandations du Centre antipoison). 6. Au retour au travail, emplir le registre dAccidents/Incidents.

56 Déversements Protection Individuelle Acide / Base: neutraliser (kits disponibles près des hottes de chimie et où les acides et bases sont normalement utilisées) ensuite collecte dans sacs poubelle identifiés et nettoyage des surfaces. Aviser Mathieu Solvant / Huile: Litière à chat ensuite collecte dans sacs poubelle identifiés et nettoyage des surfaces. Aviser Mathieu Si trop gros / hors contrôle demandez de laide : Heures ouvrables: 2475 : Mathieu 2469 : Marc 24h / 7j : 2911 Lorsque réglé : emplir le registre daccident/incident

57 Incendie mineur Dégoupiller lextincteur Pointer le boyau vers le foyer de lincendie Projeter le contenu à la base du feu (en pressant la poignée) Demeurer à une distance sécuritaire Max: 30 secondes, si pas maîtrisé Incendie Majeur Incendie majeur Tirer lalarme incendie (boîtiers rouges) Aviser la sûreté = 2911 Évacuer calmement

58 Blessures, chutes, malaises, autres accidents: Le personnel de lURSTM est formé en premiers secours. Chercher le sarrau bleu foncé brodé « URSTM » le plus près. Trousses de premier secours disponibles au labo et dans les camions pour le terrain. Si hors des heures normales douverture du labo: 2911 : Agent(e) de sécurité UQAT (24h / 7j) : Services durgence de la Ville de Rouyn-Noranda Au retour au travail, emplir le registre daccident/incident

59 Ne jamais mettre votre vie en danger!

60 Alarmes de lUQAT Pré-évacuation Sonnerie lente avec message vocal Évacuation Sonnerie rapide avec message vocal Confinement Message vocal seulement Point de rassemblement UQAT = stationnement #3 du Cégep, distributrice de bons de stationnement Responsables dévacuation vous guideront Vignettes oranges à apposer sur la porte du local

61

62 Signal haut niveau pour le puisard central On doit activer la pompe pour vider le puisard Signal de mise en route du pont roulant Doubler de vigilance et demander au besoin des informations à lopérateur si vous êtes dans le D013 Sonnette de la porte arrière local D013 Aller ouvrir à la personne qui sonne

63

64 Laccès au laboratoire est limité aux personnes autorisées Personnes ayant suivi cette formation Heures dopération normales: 8h00 à 16h30 Lundi au vendredi Tout travail en-dehors de ces plages doit faire objet dentente entre lutilisateur, son supérieur et le responsable santé et sécurité (Mathieu) Avertir lagent(e) de sécurité de lUQAT de vos entrée/sortie

65 On ne doit pas travailler seul en laboratoire Saluer les autres utilisateurs, faire connaître votre présence En cas de travail en-dehors des heures normales (exceptionnel): Tenter de vous coordonner avec dautres étudiants/travailleurs Et si seul : Signer le registre de votre entrée/sortie au poste de lagent(e) de sécurité de lUQAT En cas durgence : 2911

66

67 Le travail au laboratoire doit faire lobjet dune planification Se faire un plan de travail avant de débuter ses travaux de labo Sinformer des risques inhérents aux manipulations Consulter la fiche signalétique avant dutiliser tout nouveau produit Établir des moyens de protection adéquats (hotte, captation, EPI, gestion des déchets) Prendre connaissance de lemplacement et du fonctionnement de léquipement durgence (douches, douches oculaires, couvertures ignifuges et extincteurs) Réserver ses espaces / équipements dans le calendrier des appareils sur Outlook et valider en réunion de production Rien ne doit être laissé au hasard

68 Tenue vestimentaire au laboratoire En tout temps: Pantalons pleine longueur Souliers fermés Sarrau (à la bonne taille, non souillé et boutonné en entier) Le placer dans le conteneur pour buanderie dès quil est souillé. Lunettes de sécurité Lors de manipulations: Gants (voir chartes compatibilités labos D013 et E008) Certaines manipulations nécessiteront peut-être: Masque contre poussières ou vapeurs (spécifiques) Chaussures/bottes de sécurité Casque de sécurité Protection auditive

69 Tenue vestimentaire au laboratoire (suite) Les lentilles cornéennes (verres de contact) sont interdites Les cheveux longs doivent être attachés Les bijoux, coiffures ou autres ornements encombrants sont interdits Lors de manipulation représentant un risque, utiliser léquipement de protection (EPI) prévu dans la fiche signalétique du produit manipulé Hygiène personnelle Même si cela nest pas coutume dans tous les pays, les nord-américains en général prennent un bain ou une douche au moins plusieurs fois par semaine. Par conséquent, certains nord-américains sont offusqués par certaines habitudes de vie comprenant des lavages moins fréquents, que ce soit de la part de nord-américains ou de personnes dailleurs dans le monde. Cela peut faire en sorte que vous laissiez une impression négative de vous-même sans le savoir et, malheureusement, une mauvaise impression est souvent difficile à renverser.

70 Il est interdit de boire, de manger et de fumer dans le laboratoire Éviter de porter ses mains à son visage ou à sa bouche lors du travail au laboratoire Se laver les mains avant de quitter le laboratoire Il est interdit de pipeter avec la bouche, des propipettes sont disponibles!

71 Vos effets personnels doivent demeurer à lextérieur du laboratoire Les EPI doivent demeurer à lintérieur du laboratoire Le sas du D013 a été prévu à cette fin À votre arrivée, laisser vos effets dans les rangements du sas et prendre votre sarrau sur votre crochet attitré (1 seul sarrau par utilisateur, sous son nom) Lavez vos mains et enlever vos EPI et avant de vous diriger dans les corridors de lUQAT ou des bureaux Placer immédiatement vos sarraus souillés dans le contenant pour buanderie

72 Zone verte (ou zone de circulation sans EPI) (seul endroit permis dans tout les labos) Travail à risque interdit dans ces zones Flânage interdit Double fonction : corridor pour premiers intervenants

73 Dégagements de sécurité Devant trousses de premiers soins et extincteurs Devants panneaux et sectionneurs électrique Ne rien placer dans les zones à lintérieur des rubans Ne rien stocker dinflammable sous les escaliers

74 Signaler tout bris, défectuosité, accident, incident, déversement, etc. au membre du personnel le plus près. Les appareils et espaces de travail doivent demeurer fonctionnels pour tous Le personnel prendra alors des arrangements pour rectifier la situation. Vous éviterez ainsi des délais indus pour les réparations Emplir le cahier daccident/incident de lURSTM situé dans le sas du D013

75 Les rebuts doivent être jetés dans les contenants à usage spécifique Rejets aqueux acides: Bidons près des éviers et dans les hottes Baril près de la hotte au D013 Rejets aqueux basiques: Bidons près des éviers et dans les hottes Solvants organiques (séparer halogénés et non-halogénés) Bidons (2) dans la hotte du D013 Huiles usées Sceau près de la hotte du D013 Déchets mercuriels Formation spécifique (Olivier Peyronnard) Verre brisé Boîtes spécifiques dans les labos D013, D113.5 et E008 Rebuts domestiques / Récupération Matériaux miniers (barils de collecte D012 et D013 – voir avec les techniciens)

76 Les cylindres de gaz doivent toujours être bien fixés. Ne conserver quun minimum sur le lieu de travail, les réserves sont stockées dans le laboratoire D013 à un endroit désigné Des points dencrage permanents ou temporaires (pieds en acier) sont disponibles Toujours replacer le capuchon de sécurité lors du transport ou entreposage

77 Tout récipient contenant un produit chimique doit être identifié Ne conserver quune quantité minimale de réactif sur votre espace de travail Lidentification doit comporter au moins: le nom du produit (même pour leau) la concentration (sil y a lieu) le nom de lutilisateur Les contenants pour stockage doivent comporter une étiquette de lieu de travail ou du fournisseur

78 Ranger et nettoyer son poste de travail et éteindre les appareils avant de quitter le laboratoire (Sauf exception valable, ex: expérience sur plusieurs jours) Après le travail : tout matériel et verrerie utilisés doivent être nettoyés et rangés de manière sécuritaire Tous les contenants de réactifs sont hermétiquement refermés et rangés à leur endroit prescrit La surface de travail doit être laissée propre, sèche et non- encom­brée Sauf lorsque contre-indiqué dans la formation spécifique que vous recevrez, à votre départ, vous assurer que tout équipement est arrêté/fermé/éteint

79 Les espaces de travail et montages en opération laissés sans surveillance doivent être identifiés au nom de leur utilisateur : Inscrire son nom et son poste téléphonique La date de début et de fin de lutilisation Les mentions de risques qui sappliquent

80 Il est obligatoire davoir suivi une formation avant dutiliser les instruments, outils ou équipements de lIRME/URSTM Demander une formation par le biais dune demande de tâche dans le système « Outil Gestion URSTM » La formation doit être dispensée par un des membres du personnel de lURSTM Vous pourrez vous voir refuser lutilisation dun équipement de laboratoire tant que vous naurez pas suivi une formation sur celui-ci Nhésitez jamais à poser des questions à léquipe technique, ne tentez jamais quelque chose pour laquelle vous nêtes pas certain(e) comment vous y prendre

81 Toujours maintenir des habitudes de travail sécuritaires Il est interdit de se présenter au laboratoire à facultés affaiblies (i.e.: boisson, drogue, médicaments diminuant la capacité de perception et le raisonnement) Vous devez toujours demeurer disponible pour aider un collègue en situation durgence, à ce titre: Demeurez attentifs aux autres Évitez les casques découte à fort volume; vous devez entendre les signaux dalarme et demandes daide Éviter tout comportement susceptible de déconcentrer ou faire sursauter les autres utilisateurs du laboratoire

82 Travailleuse ou étudiante enceinte Plusieurs substances et travaux peuvent mettre votre grossesse en danger Il est de votre devoir de signaler le plus rapidement possible votre grossesse au responsable santé et sécurité et/ou votre directeur En parler à votre médecin dès votre premier rendez-vous pour enclencher les procédures préventives Nous collaborons toujours à 100% et respectons toutes les recommandations des médecins du CLSC Vous serez typiquement affecté à des tâches à faibles risques

83

84 Les travaux de terrain comportant des risques spécifiques, ils ont donc leur propres règles et directives qui sajoutent aux précédentes. Le travail de terrain doit être planifié et préparé davance Lété, un coordonnateur de terrain est attitré, il est nécessaire de linformer sur vos travaux souhaités Emplir un formulaire de besoins en équipements (check-list) Emplir un formulaire de gestion des risques Sassurer davoir les droits daccès au site visé (formations, personne contact avisée, respect des exigences en matière de santé et sécurité des propriétaires du site) Réserver les équipements nécessaires longtemps davance (camion, génératrice, instrumentation, etc.) dans le calendrier des appareils sur Outlook Demander et recevoir des formations sur les équipements qui seront utilisés (incluant le camion)

85 On ne travaille jamais seul sur le terrain 2 personnes minimum pour une sortie (il serait souhaitable quune des deux ait une formation en premiers soins) Le matériel nécessaire doit être préparé 18 à 24h davance Autant que possible, préparer votre matériel durant les heures de labo normales (8h00 à 16h30 du lundi au vendredi - vous aurez alors possibilité dêtre aidé par un membre du personnel). Se servir dune liste de départ (check-list) Si vos préparations font intervenir le personnel de lURSTM, être certain davoir présenté vos travaux à la réunion de production du lundi précédent votre sortie et au coordonnateur terrain avant cela encore

86 Avant de partir, sassurer: Davoir tout le matériel requis (check-list) Que le camion contient: Assez dessence Le matériel durgence: Une trousse de premiers secours Un Épipen et que vous savez lutiliser (allergies aux abeilles/insectes) Les répulsifs à ours (poivre de cayenne et bear bang) et que vous savez lutiliser Extincteur dincendie Davoir vérifié et satisfait les conditions de droit daccès au site visité Que des membres de léquipe IRME/URSTM sont informés de votre itinéraire de sortie (durée, destination, etc.) Davoir un cellulaire ou autre moyen de communication pour déventuels appels durgence De ne jamais partir seul

87 Au retour: Faire le plein du camion Emplir le cahier dutilisation du camion Dans les plus brefs délais: Nettoyer et ranger les équipements que vous aviez apportés Signaler tout bris ou défectuosité Fournir des pièces justificatives à Louise pour les dépenses encourues (sil y a lieu) Si un accident/incident est survenu lors de votre sortie, emplir le registre accident/incident dans le sas du D013

88 Situations durgence sur le terrain: Avant de quitter, soyez certains que vous connaissez comment rejoindre les services durgence de lusine, du site minier ou de la municipalité où seront effectués les travaux Dordre général, le « 911 » est disponible partout où il y a couverture des réseaux cellulaires Ces zones sont cependant limitées dans certaines parties de lAbitibi-Témiscamingue Rien ne doit être laissé au hasard

89 Mathieu Villeneuve Responsable santé et sécurité IRME/URSTM Officier de radioprotection Bureau: F117 Téléphone: 2475 Marc Paquin Chimiste b E016 / t 2469 Sécurité de lUQAT (24h / 7j) 2911

90 Si vous contrevenez à l'une des directives discutés plus haut votre directeur de recherche en sera informé et la direction de lIRME/URSTM conviendra avec lui de votre accès futur aux laboratoires Vous devez conserver le document « Document synthèse pour le laboratoire » et agir selon les informations quil contient tant et aussi longtemps que vous serez un des membres de léquipe IRME/URSTM. Nous vous tiendrons au courant des mise à jour


Télécharger ppt "À lintention du personnel et des étudiants de lIRME/URSTM Formateur: Mathieu Villeneuve, responsable santé et sécurité Dernière révision 14-01-06."

Présentations similaires


Annonces Google