La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

COUVERTURE + RAV ELIHAOU ALTA NITSA LA ÉMOUNA EST-CE UN HERITAGE ? (suite) La Paracha de cette semaine évoque un événement marquant : Les Béné Israël entendent.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "COUVERTURE + RAV ELIHAOU ALTA NITSA LA ÉMOUNA EST-CE UN HERITAGE ? (suite) La Paracha de cette semaine évoque un événement marquant : Les Béné Israël entendent."— Transcription de la présentation:

1 COUVERTURE + RAV ELIHAOU ALTA NITSA LA ÉMOUNA EST-CE UN HERITAGE ? (suite) La Paracha de cette semaine évoque un événement marquant : Les Béné Israël entendent les 10 Paroles dHachem et de Moché Rabénou. Quest ce que cela leur apporte ? Nous avons parlé la semaine dernière lors de la Paracha Béchalah de la « Émouna génétique ». Nous avons aussi expliqué que tout Ness (miracle) a un effet instantané sur la foi mais pour quelle perdure, la Émouna doit être intégrée dans le for intérieur, cest-à-dire lintellect par une compréhension sincère et une étude des voies dHachem. Les étapes pour y arriver passent par un travail et une éducation individuelle vers le Émeth : la Torah dHachem. Comment les Béné Israël ont hérité de cette Emouna et comment et pourquoi risque t'elle d'être fugace et stérile ? Le Rambam écrit dans Yéssodé Hatora [les lois des bases de la Torah] (chapitre 8) que Moché Rabénou na pas obtenu la confiance des Béné Israël du fait des miracles réalisés. En effet, celui qui construit sa foi et croit par les miracles a dans son cœur un reproche, un blâme, car ce miracle pourrait être copié par magie et donc une « illusion » divine. C'est pour cela que tous les signes extraordinaires effectués par Moché dans le désert étaient la réponse à une nécessité, uniquement fonctionnelle et n'avait pas vocation à être des « preuves » d'une prophétie de Moché Rabbénou. De quelle nature donc était la nouvelle croyance survenue au Har Sinaï, celle que seuls « nos yeux ont vus et pas ceux d'un étranger; que nos oreilles ont entendu et nulle autre (..) le feu, les voix, les éclairs et il sapproche vers la brume, puis la voix lui parle et nous entendons : « Moché, Moché, va leur dire ceci et ceci.. » Antérieurement à cette manifestation, les Béné Israël étaient empreints dune croyance qu'ils porteraient éternellement, certes, mais cette foi n'était pas inconditionnelle et laissait une place aux critiques et aux doutes… Après le don de la Torah au Har Sinai, les Béné Israël sont devenus des témoins de la prophétie de manière authentique et Moché n'a plus à charge de fournir un autre signe. Moché et les Béné Israël sont les témoins de ce quils ont vus ensemble et ils nont pas besoin damener de preuve de ce que dit son prochain … La Émouna du peuple juif est ainsi construite en deux paliers. Le premier étant le niveau de « Emouna génétique » introduit lidée que tout Juif porte en lui, comme un patrimoine inné, une Émouna constante dont il est imprégné. Selon Chabat (97a) « Maaminim Béné Maaminim » (des croyants fils de croyants). Cette Emouna trouve sa source dans la transmission du « patrimoine de foi », de la croyance dAvraham, Itshak et Yaakov qui est devenu lhéritage des Béné Israël. Cependant, cette Emouna nest pas suffisante Numero : 11 ytro Début: 17h03 fin: 18h09 JEUNES Par les jeunes de lA.T.I.S

2 12. Hillel et Chamaï furent leurs disciples. Hillel disait : « Compte parmi les disciples dAaron : aime la paix et recherche-la sans cesse, aime les personnes et rapproche-les de la Tora. hnwm, il convient impérativement d'en devenir lacteur afin de témoigner de cette légitimité. Par quel moyen ? En ouvrant le livre de la Tora que nous ont laissé nos parents- eux- mêmes témoins visuels de la réalité- nous accomplissons cela. La Emouna revêt alors un sens profond et essentiel dans ce que lon vit au quotidien, et notre attente nest plus d'assister à des miracles mais de devenir un « témoin-clé ». C'est ainsi la Tora se nomme Edout.( Témoignage ) Et cet héritage nest valorisé que lorsquil est approprié par létude. Sous cet éclairage nouveau, nous pouvons ainsi comprendre ce verset « Torah Tsiva Lanou Moché, Moracha Kéhilat Yaakov »: La Torah, Moché nous la ordonnée, un héritage pour lassemblé de Yaakov, mais un héritage quils doivent intégrer pleinement comme ordre de Moché, comme étant ce témoin-clé s'étant approprié cet enseignement et l'ayant fait sien. La halaha de la semaine est dédiée à la mémoire de RAV OVADIA YOSSEF ZL La michna de la semaine est dédiée à la mémoire de CHALOM BEN AVRAHAM ZL

3 Les miracles Il est écrit dans la paracha de cette semaine : "Ytro entendit tout ce que Hachem avait fait à Moché et à Israël... et il vint vers Moché." Qu'a t-il entendu ? Rachi dit : la traversée de la Mer Rouge et la guerre d'Amalek Pourquoi est t-il venu ? Les Hahamim disent : pour se convertir à la Torah. les événements de la Sortie d'Egypte révèlent quatre attitudes fondamentales de l'homme vis à vis d'Hachem : 1.Dans la Paracha précédente le Or Hahaim explique que Amalek a également entendu les miracles et il est venu s'opposer à la suprématie d'Hachem dans ce monde au risque d'être anéanti. 2.Les nations ont également entendu ce qui s'était passés, malgré cela, elles n'ont pas évolués ou tenté de s'approcher de la Torah. 3.Ytro a entendu et s'est converti. Prêtre de Midyan, il était à la recherche de la Divinité, mais il lui a fallu la révélation des miracles pour s'attacher et accepter le Culte d'Hachem. 4.Puis Moché, lui n'a pas basé sa Emouna sur tel ou tel miracle, au contraire c'est par un effort et un engagement constant de réflexion et de travail sur ces Midots qu'il a établi le lien étroit avec Hachem. Dans quelle catégorie d'homme nous situons nous ?? Alors reconnaisson sles miracles d'H… Quelqu'ils soient. Grand ou extraordinaires prenons l'exemple de Moché Rabbenou pour construire notre avenir, par notre engagement et notre reflexion dans la torah Mr Meïr OUSSADON. NETANEL ET 1 CHACUN QUIZZ 1.Comment sappelait le fils ainé de Moché ? 2. que conseilla Ytro à Moché ? 3. de quoi fut recouvert le Har Sinaï lorsque la torah y fut donnée ? 4. quel est le 10eme commandement ? 5. pourquoi Moché appela-t-il son fils Eliézer ? 6. avec qui Ytro vint trouver Moché ? 7. quels sont les deux grands miracles qui poussèrent Ytro à rejoindre le peuple juif ? 8. quel est le huitième commandement ?

4 MR OUSSADON + QUIZZ OU ANNONCES Envoyez vos dons à lA.T.I.S. pour soutenir ce journal qui est rédigé par les jeunes de lA.T.I.S. À ladresse: 1bis rue boissy danglas Pour plus dinfos : altanitsa.e-monsite.com ou au De Lundi à Jeudi: 17h15-18h15: Guémara BERAHOT Lundi: 20h00-21h00:Guémara CHABAT BEROUHIMS HABAÏMS Envoyez vos dons à lA.T.I.S. pour soutenir ce journal qui est rédigé par les jeunes de lA.T.I.S. À ladresse: 1bis rue boissy danglas Pour plus dinfos : altanitsa.e-monsite.com ou au CHIOURIMS Jeudi: 20h00-21h00: Paracha de la semaine. REPONSES 1.Guershom. 2. De nommer des juges pour alléger son travail. 3. Dune épaisse fumée et de fleurs 4. Ne pas être jaloux 5. Car cela veut dire que le D… de mon père maidé 6. Avec sa fille Tsipora et ses deux fils 7.La traversée de la mer rouge. 8.Linterdiaction de kidnapper altanitsa.e-monsite.com La redaction de lAlta Ntsa vous souhaite une bonne fête de Tou Bichvat


Télécharger ppt "COUVERTURE + RAV ELIHAOU ALTA NITSA LA ÉMOUNA EST-CE UN HERITAGE ? (suite) La Paracha de cette semaine évoque un événement marquant : Les Béné Israël entendent."

Présentations similaires


Annonces Google