La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Quelle terre pour demain ? par Marc PHILIPPOT.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Quelle terre pour demain ? par Marc PHILIPPOT."— Transcription de la présentation:

1 Quelle terre pour demain ? par Marc PHILIPPOT.
Centre Régional d’Initiation à l’Environnement de Liège Quelle terre pour demain ? par Marc PHILIPPOT. Réseau des Avec le soutien de la Région wallonne Présentation téléchargeable sur :

2 Une Terre  : Terre fixe au centre de l’Univers (Claude PTOLEMEE) 1492 : (Re)découverte des Amériques en voulant atteindre la Chine et le Japon par l’ouest (Christophe COLOMB) 1543 : Terre sphérique tournant autour du Soleil (Nicolas COPERNIC) XVII siècle : invention de la lunette astronomique (Confirmation de la théorie de COPERNIC) 1642 : Exploration de l’Australie (TASMAN, BOUGAINVILLE, COOK) 1841 : Exploration de l’Antarctique (ROSS, CLARKE) 1969 : Premiers pas sur la Lune (ARMSTRONG) Premières photos de la Terre vue de l’espace

3 L’homme, force géophysique ?
Épuisement de gisements fossiles (pétrole, eau) Déforestation des forêts tropicales ; Disparitions d’espèces animales et végétales ; Le taux de CO2 x 2 en 2075 ; Flux d’arsenic x 4, soufre et azote x 3, méthane x 2 POP  (DDT, CFC…) Pollution sans frontière (effet de serre, pluies acides, trou dans la couche d’ozone) ; Santé des organismes vivants, l’homme y compris ; Vache folle, poulets à la dioxine, fièvre aphteuse, pestes aviaires… Explosion démographique ; Inégalités sociales

4 Empreinte écologique Région Population Empreinte Bio capacité Écart
Indicateur conçu en 1994 au Canada par William REES et Mathis WACKERNAGEL Nombre d’hectares normalement productifs qui sont nécessaires au besoin d’un individu selon son mode de vie (s’exprime en ha/p) Région Population Empreinte Bio capacité Écart Afrique 810.2M 1.2 1.3 +0.1 Moyen orient et Asie centrale 334.3M 2.1 1.0 -1.1 Asie et Pacifique 3406.8M 0.7 -0.6 Amérique latine et Caraïbes 520.3M 3.1 5.5 +2.4 Amérique du nord 319.1M 9.2 5.4 -3.9 Europe de l’ouest 390.1M 5.1 -3.0 Europe de l’est 336.5M 3.8 4.2 +0.4 Source : Rapport planète vivante 2004 (www.wwf.be)

5 De grandes inégalités Pays Empreinte écologique Afghanistan 0.3 ha/p
Somalie 0.4 ha/p Belgique 4.9 ha/p États-Unis 9.5 ha/p Émirats Arabes Unis 9.9 ha/p Source : Rapport planète vivante 2004 (www.wwf.be)

6 Évolution de l’empreinte écologique mondiale.
Source : Rapport planète vivante 2004 (www.wwf.be)

7 Sans l’effet de serre, -18°C au lieu de 15°C !

8 Cause d’accroissement
Les gaz à effet de serre Gaz à effet de serre Contribution à l’augmentation de l’effet de serre pour les 100 ans à venir Cause d’accroissement CO2 66% Combustion d’énergie fossile, déforestation CH4 16.5% 1/3 naturel + élevages, rizières, décharges CFC 12% Industrie, climatisation, frigo et congélateurs N2O 4.5% Combustion et engrais

9 Évolution de la concentration de CO2
Le taux de CO2 aura doublé en 2075 !

10 La photosynthèse 6CO2 + 6H2O + 2830Kj C6H12O6 + 6O2
L’énergie solaire est LA source de toute vie sur la terre ! 6CO2 + 6H2O Kj C6H12O6 + 6O2 gaz carbonique atmosphérique + eau pompée par les racines énergie solaire captée par la chlorophylle glucose (sucre) + oxygène atmosphérique

11 Cycle du carbone Source : Classe de home :

12 CO2 / O2 Source : Université Laval Québec - Géologie : Source : document de Pierre Thomas publié dans Sciences de la Vie et de la Terre, 2nde, collection Eric Périlleux, Nathan, ( via

13 Augmentation de la température
Température à Uccle de 1833 à 1997 Source : UCL - Source : UCL - Argiope fasciée (araignée) et différentes espèces de libellules. Source : DRGNE – Groupe de Travail Libellules « Gomphus »

14 Climat en Europe occidentale
Source : programme de recherche SWECLIM cité par Bernes (via

15 Mers en Europe occidentale
Source : UCL - Département de Géographie (via

16 Une planète surexploitée ?

17 Définition du Développement Durable selon le rapport Brundtland en 1987
« développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs » ce qui implique de ne pas mettre « en danger les systèmes naturels qui nous font vivre : l’atmosphère, l’eau, les sols et les êtres vivants ».

18 Trois éléments à concilier dans le temps et dans l’espace

19 Plusieurs interprétations
Interprétation faible (Solow et Hartwick) : les aquis technologiques légués aux générations suivantes compensent le capital naturel détruit => artificialisation de notre monde (remplacer les systèmes naturels par des machines). Interprétation forte : réduction drastique des flux de matières et d’énergies en les déconnectant des flux financiers => dématérialisation de l’économie (produire des services plutôt que des biens).

20 Des opposants Les exclusifs de l’économie : système ultra-libéral régit par les lois du marché ; Les exclusifs du social : priorité à l’emploi et la solidarité, au développement des pays pauvres ; les droits de l’homme et sa liberté sont le « référent universel » ; Les exclusifs de l’environnement : développement = croissance ?; décroissance de la consommation d’énergie et de matières premières, voire une décroissance démographique…

21 Contexte philosophique
Albert EINSTEIN : « Aucun problème ne peut être résolu sans changer l’état d’esprit qui l’a engendré » Préhistoire - L’homme vit dans la Nature, il est soumis aux aléas de celle-ci ; Moyen Age - L’homme vit avec la Nature (domestication, défrichement), il est soumis aux lois occultes de celle-ci ; 1640 - Vision scientifique de l’Univers (René DESCARTES) : l’univers est calculable et prévisible ; 1640 - Vision pratique de l’Univers : la Nature est manipulable et corvéable à merci ; XVIII siècle - Vision émancipatrice de l’idéologie des Lumières : les progrès de la science nous conduiront à la liberté et au bonheur ; 1886 - Vision technicienne de l’Univers (Friedrich NIETZSCHE) : l’Homme ne recherche pas le bonheur mais à accroître indéfiniment sa puissance. La technique n’est plus utilisée pour répondre à des besoins, mais elle devient un but en soi : progresser ou disparaître ; XX siècle - Le progrès est devenu une vaste compétition mondiale sans fin ni finalité ; XXI siècle - Mouvement Alter mondialiste : La course au progrès nous échappe : où est l’arbitre ? Ce n’est plus la Nature qui nous menace, mais bien la technologie ! Ce n’est plus la Nature qu’il faut dominer, mais bien la science et l’économie !

22 La richesse La richesse d’un état, c’est :
Préhistoire : territoires étendus Moyen âges : + terres fertiles XVIII siècle : + manufactures XIX siècle : + ressources souterraines 1930 : + circulation de la monnaie (PIB) Remarque : PIB ≠ rentabilité

23 Le bien-être Lorsque nos envies deviennent des besoins…
Source : Osberg et Shape (2000), International Comparisons of Trends in Economic Well-being. Données OCDE 2001 (via Les nouveaux utopistes du développement durable) Lorsque nos envies deviennent des besoins… … la surconsommation devient nuisible aux individus !

24 Le bon marché Profite à ceux qui spéculent sur les matières premières, les investissements financiers et les technologies de pointe.

25 Comment éco-consommer ?

26 Énergie – Matière – Éthique – Produits toxiques - Déchets
Consommation d’énergie Du plus gourmand au moins énergivore Chauffage de locaux Voiture Eau chaude Sèche-linge Cuisson Frigo Lave-linge Electroménagers Éclairage Également fabrication et transport des produits que nous achetons Sources d’énergies Du plus respectueux au plus dommageable Géothermique Solaire Éolienne Hydraulique Biomasse Gaz naturel Pétrole Nucléaire Charbon Électricité : rendement de 30 à 40 %

27 Énergie – Matière – Éthique – Produits toxiques - Déchets
Matières naturelles Bois – papier – carton Fibres (coton, lin, laines) Pierre, argile Matières recyclables Verre Métaux Papier – carton (8x) Certains flacons plastiques (PEHD) Valorisation matière (perte de qualité à chaque recyclage) Bouchon de liège Déchets organiques – compost Bouteilles et flacons plastiques Caoutchouc Valorisation énergétique Déchets de bois Déchets plastiques A proscrire Aluminium et plastique jetable. Le PVC n’est pas recyclable* et libère de l’HCl à la combustion. Les matériaux multi composants (ex : cartons à boisson) sont difficilement recyclables. *sauf poudre incorporée à du PVC neuf => grosses pertes de qualité.

28 Énergie – Matière – Éthique – Produits toxiques - Déchets
Made in NOT dignity Chine, Indonésie, Bangladesh, Pakistan, Guatemala, Brésil Pas d’éthique sur l’étiquette Nike, Adidas, Nestlé, Douwe Egberts, Mattel, Novella, Chicco, Del Monte… Économie sociale Asbl Terre Oxfam Solidarité Asbl SITEL (EFT) Campagnes « Une tasse de café au goût d’injustice » d’Oxfam Solidarité « Vêtement propre » d’Oxfam « Non merci à Saint Nicolas » d’Oxfam « Pas de soutiens pour la dictature Birmane » « De l’éthique sur l’étiquette »

29 Énergie – Matière – Éthique – Produits toxiques - Déchets
Pesticides Insecticides Herbicides Fongicides… Métaux lourds Plomb, mercure, cadmium… dans : Piles, batteries Tubes fluorescents, ampoules économiques Circuits électroniques Thermomètres au mercure Huiles, hydrocarbures, solvants et produits d’entretien Huile de vidange Fonds de peinture Solvants divers Produit lessive, savon Vieux médicaments Souvent toxiques Les éliminer correctement Collecte des piles dans les magasins Reporter les vieux médicaments dans les pharmacies Porter les autres déchets toxiques au parc à containers

30 Énergie – Matière – Éthique – Produits toxiques - Déchets
Trier et recycler Bulles à verre Collectes sélectives : Papier-carton, PMC Encombrants Parc à containers Un minimum de savoir-vivre Ne jetez rien dans la nature ou sur la voie publique Ne pas brûler ses déchets Pas de broyeur sous l’évier Ne pas bourrer les poubelles publiques Respecter les systèmes de collectes Éviter les déchets Utilité de l’achat Durabilité du produit Produits de saison et en vrac Emballages consignés ou réutilisables Faire un compost Bac de 50L par personnes Matières vertes / brunes Humidité Aération - mélange


Télécharger ppt "Quelle terre pour demain ? par Marc PHILIPPOT."

Présentations similaires


Annonces Google