La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Caractéristiques démo- épidémiologiques du vieillissement en Tunisie ; Dr BACCAR Sondos Unité de gériatrie de lAriana CEC gériatrie, Monastir oct 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Caractéristiques démo- épidémiologiques du vieillissement en Tunisie ; Dr BACCAR Sondos Unité de gériatrie de lAriana CEC gériatrie, Monastir oct 2012."— Transcription de la présentation:

1 Caractéristiques démo- épidémiologiques du vieillissement en Tunisie ; Dr BACCAR Sondos Unité de gériatrie de lAriana CEC gériatrie, Monastir oct 2012

2 INTRODUCTION Le premier facteur de vieillissement, est en effet la transition démographique : le passage dun régime démographique à fécondité et mortalité élevées à un autre régime ou lune et lautre sont basses, entraîne un rétrécissement de la base de la pyramide des âges et un élargissement à son sommet, caractéristique du vieillissement démographique.

3 TRANSITION DEMOGRAPHIQUE DEFINITION * La transition démographique est l'évolution d'une population passant d'un régime démographique ancien, marqué par une natalité et une mortalité élevées et s'équilibrant à peu près, à un régime démographique moderne avec une natalité et une mortalité faibles s'équilibrant également à peu près. * Pendant la transition, la mortalité est plus faible que la natalité et la population augmente rapidement. G.PIson, L.Toulemon, Ined, pour la CSI, 2005

4

5 ACCROISSEMENT DEMOGRAPHIQUE De à ans avant JC, la population mondiale est estimée varier entre 6 et 8 millions dhumains. Passée de 100 millions à lâge de bronze à 200 millions d'individus au Moyen âge, c'est surtout à partir du 19ème siècle que l'accroissement démographique devient exponentiel avec les progrès économiques et sanitaires ;( auparavant seuls 2 des 6 enfants qu'une femme mettait en moyenne au monde survivaient jusqu'à l'âge de la procréation)

6 En 2006, le taux daccroissement démographique de la population mondiale est de 1,14% annuellement. Ainsi, la population mondiale saccroît quotidiennement de personnes et annuellement d'une population de plus de 74 millions de personnes, soit plus que toute la population française. À l'échelle mondiale, le taux de croissance démographique s'est graduellement atténué depuis les années 1970 Après un pic dans les années 1960, avec plus de 2,0%/an. Le rythme de croissance de la population est hétérogène, variant fortement selon les pays et régions. ACCROISEEMENT DEMOGRAPHIQUE

7 ACROISSEMENT Le rythme de vieillissement va être incontestablement plus rapide que celui des pays du Nord. En effet, cest dans les pays en développement que les rythmes de croissance de la population âgée sont actuellement les plus élevés. En France, il a fallu 115 ans, de 1865 à 1980, pour que la population de personnes âgées double, passant de 7% à 17% de la population totale. En Chine, ce phénomène ne devrait prendre que 27 ans, de 2000 à 2027, la proportion de la population des 60 ans et plus passant de 10% à 20%. En Tunisie, les proportion actuelle des personnes âgées de 60 ans et plus est de 9,6%. Le doublement de cette proportion est prévu en En 30 ans la proportion passera de 9,6% à 18 %.

8 Accroissement démographique, environnement et développement soutenable L'accroissement démographique est selon l'ONU le « principal facteur à l'origine de l'augmentation des besoins alimentaires ». Source de pression croissante sur les ressources naturelles difficilement, couteusement ou lentement renouvelables, il doit - toujours selon l'ONU – être maîtrisé pour assurer un développement durable, qui nécessite sécurité alimentaire et stabilité politique. La stabilisation rapide de la population mondiale est une condition de la sécurité alimentaire durable

9 VIEILLISSEMENT DE LA POPULATION La diminution de la fécondité et de la mortalité va induire un vieillissement progressif de la population dans tous les pays au cours des prochaines décennies. Dici à 2050, 97 % de laugmentation des populations âgées se produira dans les régions en développement daujourdhui (plus dun quart en Inde), contre 77 % actuellement.

10 EN TUNISIE Sur le plan démographique, la Tunisie a incontestablement un parcours original, la distinguant de tous les pays arabo- musulmans et africains: *lévolution des principaux indicateurs démographiques *principaux déterminants de cette évolution.

11 TENDANCE DE LA MORTALITE (MORTALITE GLOBALE) A la veille de son indépendance en 1956, la Tunisie était confrontée à dimmenses problèmes socioéconomiques et sanitaires. Le taux global de mortalité était aux environs de 30 pour mille, la mortalité infantile, conséquence de la malnutrition et des infections, dépassait les 250 pour mille et lespérance de vie à la naissance atteignait à peine 40 ans. Les femmes étaient happées par le cercle vicieux ignorance - procréation - mortalité. A partir de 1970, le taux global de mortalité a fortement baissé pour atteindre 6 pour mille à la fin des années 1990 (Figure 1). Daprès les projections des Nations Unies, il devrait prochainement augmenter rapidement en raison du vieillissement de la population, suivant ainsi le modèle des pays développés.

12 MORTALITE GLOBALE FIG année Taux de mortali té( %0) 19,217,813107,76,76,45,85,7 E volution de la mortalité globale en Tunisie

13 MORTALITE INFANTILE Le taux de mortalité infantile a lui aussi enregistré une baisse spectaculaire. Il est passé de 150 pour mille naissances dans le courant des années 1960 à 26 pour mille en 2000 (Figure 2). Cest la mortalité post-néonatale qui a enregistré la baisse la plus rapide et la plus importante. A partir de 1990, la baisse de la mortalité infantile sest quelque peu ralentie en raison de la difficulté de réduire la mortalité néonatale, actuellement principale composante de la mortalité infantile en Tunisie : un décès sur deux durant la première année de vie survient au cours du premier mois. En fait, lévolution de la mortalité infantile reflète aussi bien les progrès enregistrés dans le domaine de la vaccination, des conditions de logements et de lalimentation des enfants, que les limites du programme de périnatalité ayant pour objectif le suivi des grossesses et lamélioration des conditions de laccouchement. La Tunisie enregistre actuellement un taux de mortalité infantile plus bas que la plupart des pays nord-africains.

14 MORTALITE INFANTILE Année Taux de mortalité infantile ,696,751,426,2 Taux de mortalité infantile en %0, en Tunisie

15 ESPERANCE DE VIE A LA NAISSANCE DE LA POPULATION TUNISIENNE A-HISTORIQUE ET SITUATION ACTUELLE La Tunisie a enregistré des progrès spectaculaires en termes dallongement de la durée de vie. Depuis 1984, lespérance de vie a gagné près de 7 ans, passant de 67.1 ans à 74.3 ans. EVOLUTION DE LESPERANCE DE VIE A LA NAISSANCE DE LA POPULATION TUNISIENNE Ensemble de la population (en %) Hommes , ,170,171, Femmes , ,175, Ensemble des deux sexes , ,072,173, Source : Institut National de la Statistique (INS)

16 EVOLUTION DE LESPERANCE DE VIE A LA NAISSANCE DE LA POPULATION TUNISIENNE

17 B-PROJECTIONS DEMOGRAPHIQUES Le gain en termes despérance de vie à la naissance dici la fin du programme, se situera à 1.3 années pour les femmes et 1.2 années pour les hommes. PROJECTIONS DE LESPERANCE DE VIE EN TUNISIE ENTRE 2010 et 2035 Ensemble de la population (en %) Hommes Femmes Source : Institut National de la Statistique (INS)

18 TENDANCE DE LA FECONDITE Le déclin de la fécondité sur une période de temps relativement courte est un des aspects remarquables de la transition que la Tunisie a connue. Partant d'un niveau proche de celui des pays les moins avancés, la natalité passe rapidement à celui des pays intermédiaires et même en dessous. Entre 1966 et 2000, la natalité a affiché une baisse soutenue ; le taux de natalité est passé de 44,5 naissances pour 1000 habitants en 1966 à 16,9 en 1999, soit une réduction de 62 %. Lindice synthétique de fécondité (ISF) est passé de 7,2 enfants par femme dans le début des années 1960 à 2,09 en 1999 (ONFP, 2001)

19 Lévolution de la nuptialité De tous les changements vécus par la société tunisienne, lévolution du calendrier de lentrée en union est certainement lun des plus spectaculaires. Cest lun des signes les plus évidents de le transition matrimoniale qua connue la société tunisienne au cours des 40 dernières années. Pour les hommes comme pour les femmes, lâge moyen au premier mariage na cessé daugmenter. Daprès le recensement de 1966, lâge moyen au premier mariage des femmes était de 19,5 ans et celui des hommes de 26,3 ans, avec un écart de 6,8 ans entre les sexes. Trente trois ans après, en 2001 lâge moyen au premier mariage des femmes était estimé à 26,6 ans et celui des hommes de 32,3 ans et lécart dâge entre les sexes devient 5,7 ans. En Tunisie comme dans tous les pays arabes, la fécondité est étroitement liée au mariage. Les variations de fécondité générale y sont donc dépendantes à lâge dentrée effective de la vie féconde des jeunes filles. Or cette âge na cessé de reculer depuis une trentaines dannée. L évolution de lâge au premier mariage a joué un rôle fondamental dans la maîtrise de la fécondité

20 Jusquau début des années 1960, la Tunisie comme lensemble des pays arabes présente une fécondité très élevée qualifiée de >, associées à une pratique du mariage précoce et les taux de natalité étaient de lordre de 50%o. En Tunisie ce taux a fortement baissé durant la période 1966 –1999 passant de 45%o à 16.9%o.

21 Enfin rien nindique que lI S F en restera là ; tout porte à croire qu à linstar des pays européens, il descendra nettement en dessous du seuil de remplacement des générations. Sa chute sous le seuil de remplacement est dautant plus probable que la baisse de la fécondité sest accélérée au cours de la dernière décennie.. Dailleurs celle-ci a été beaucoup plus rapide que dans les pays développés En France par exemple, la fécondité a mis près de 200 ans pour tomber dun peu moins de 6 enfants par femmes au milieu du 18 ème siècle à près de 2 enfants dans les années trente. Et la Tunisie na mis que 25 ans pour parcourir le même chemin que la France a mis en deux siècles

22 Finalement, si la baisse de la fécondité sexplique par lélévation de lâge au mariage des femmes, par lusage de la contraception de plus en plus importante dans les mariages ( Plus de 65 % des femmes mariées utilisent ), et la légalisation de lIVG., Les causes profondes de ces changements de comportement aussi bien en milieu rural quurbain résident dans lévolution de la société dans tous les domaines socio- économiques et culturelles ( émancipation de la femme)

23 LES DETERMINANTS DE LA TRANSITION DEMOGRAPHIQUE INDICE SYNTHETIQUE DE FECONDITE (Nombre moyen d'enfants par femme en âge de procréer) * TAUX BRUT DE NATALITE (Nombre de naissances par an pour 1000 habitants) Source : Institut National de la Statistique (INS) * : 2,1 sont nécessaires pour renouveler les générations TAUX BRUT DE MORTALITE (Nombre de décès par an pour 1000 habitants) TAUX DACCROISSEMENT (EXCEDENT) NATUREL (Différence des taux bruts de natalité et de mortalité exprimée en %: TBN-TBM/10) Source : Institut National de la Statistique (INS

24 Tunisie ,6 Algérie ,8 Chypre ,0 Egypte ,2 Emirats arabes unis ,4 Jordanie ,9 Koweit ,9 Maroc ,1 Syrie ,0 Afrique du Sud ,3 Cameroun ,3 Sénégal ,6 Mauritanie ,5 Libye ,8 Pays Mortalité infantile Espérence de vie Homme Femme Indice synthétique de fécondité Source: OMS, 1999

25 LA TUNISIE : ILLUSTRATION DE LINTERFACE ENTRE FERTILITE, DEMOGRAPHIE ET DEVELOPPEMENT DURABLE

26 STRUCTURE PAR AGE DE LA POPULATION TUNISIENNE (HISTORIQUE ET SITUATION ACTUELLE Ensemble de la population (en %) CLASSES DAGES et plus Source : Institut National de la Statistique (INS)

27 2. Evolution de la part des personnes âgées de 60 ans et plus Ensemble de la population (en %) Proportion des personnes âgées de 65 ans et plus Source : Institut National de la Statistique (INS)

28 B-PROJECTIONS DEMOGRAPHIQUES Fait démographique majeur : A lhorizon , nous devrions assister à une révolution démographique. En effet, pour la première fois dans lhistoire de la population tunisienne, la part des personnes âgées de 60 ans et plus sera supérieure à celle des enfants âgés de moins de 15 ans : 17.7% versus 17.3%. PROJECTIONS DE LA STRUCTURE PAR AGE DE LA POPULATION TUNISIENNE ENTRE 2014 ET 2029 Ensemble de la population (en %) CLASSES DAGES 2014 (%) 2019 (%) 2024 (%) 2029 (%) 0 – 4 ans – 14 ans – 59 ans ans et plus Source : Institut National de la Statistique (INS)

29 3.5% 6.5% 12.2% É VOLUTION ET PROJECTION DE LA PART DES PA DE 65 ANS ET PLUS DANS LA POPULATION TUNISIENNE En ce qui concerne la proportion des personnes âgées de 65 ans et plus, elle est passée de 3.5% en 1975 à 7% actuellement. Elle devrait atteindre 12.2% en 2030

30 EVOLUTION DE LA STRUCTURE PAR AGE DE LA POPULATION TUNISIENNE Source : Institut National de la Statistique (INS

31 CONSEQUENCES Lamélioration des conditions de vie et de lassainissement ainsi que les progrès enregistrés au niveau de la couverture vaccinale ont eu pour résultats une réduction notable des maladies transmissibles. Avec le déclin des maladies transmissibles, dautres maladies non transmissibles se sont développées prenant parfois lallure dune véritable épidémie. Les maladies cardiovasculaires, les accidents et les cancers constituent actuellement les principales causes de décès en Tunisie.

32 PROGRAMMES NATIONAUX En dehors du programme national de planification familiale, la Tunisie sest engagée dans la politique des soins de santé primaires et a ciblé plusieurs maladies infectieuses par le programme national de vaccination, le programme de lutte contre la diarrhée, le programme contre les infections respiratoires aiguës, celui de périnatalité. Ces programmes nationaux ont eu un impact certain sur la mortalité et la morbidité. A titre dexemple, le taux de couverture vaccinale par la troisième dose de vaccin DTC Polio chez les enfants âgés de mois est actuellement estimé à 95 %, la consultation prénatale est suivie par 93 % des femmes et laccouchement se fait à 91 % en milieu assisté. Dans ce domaine, les disparités interrégionales ont tendance à se réduire. Ainsi, les taux les plus faibles observés dans la région du Centre Ouest sont de 81 % et 68 % respectivement pour la consultation prénatale et laccouchement en milieu médicalement assisté

33 Résultats de l'enquête nationale sur la santé et les soins médicaux (Source : Unité de Recherche sur le Vieillissement-INSP) PREVALENCE DE LHYPERTENSION ARTERIELLE ET DU DIABETE AU SEIN DE LA POPULATION TUNISIENNE AGEE DE 65 ANS ET PLUS Résultats de l'enquête nationale sur la santé et les soins médicaux (Source : Unité de Recherche sur le Vieillissement-INSP) PAG = Personnes Ag é es PG = Population g é n é rale >=30 H = Hommes F = Femmes

34

35

36

37 EVOLUTION DES DEPENSES DE SOINS AVEC LAGE DANS LA POPULATION TUNISIENNE LEnquête nationale sur la santé et les soins médicaux a montré que est un important de la fréquence de recours aux soins. En effet,. Selon le sexe, le recours aux soins est plus important chez les chez LEnquête nationale sur la santé et les soins médicaux a montré que lâge est un facteur explicatif important de la fréquence de recours aux soins. En effet, les taux de recours aux soins augmentent régulièrement avec lâge. Selon le sexe, le recours aux soins est plus important chez les femmes que chez les hommes. Résultats de l'enquête nationale sur la santé et les soins médicaux (Source : Unité de Recherche sur le Vieillissement-INSP)

38 CONCLUSION la Tunisie est entrée dans le dernier stade de la transition démographique, la prédominance de la population en âge dactivité commence à samoindrir avec lapparition des premiers indices de vieillissement et le recul de la part de la tranche dâge 0-14 ans

39 CONCLUSION Ainsi la Tunisie se classe parmi les pays dont la transition démographique est bien avancée. Les nouvelles structures familiales, le statut de la femme, la politique démographique et la politique de développement ont joué et jouent encore un rôle central dans la transition démographique et matrimoniale la Tunisie a changé de planète et ce changement est irréversible.


Télécharger ppt "Caractéristiques démo- épidémiologiques du vieillissement en Tunisie ; Dr BACCAR Sondos Unité de gériatrie de lAriana CEC gériatrie, Monastir oct 2012."

Présentations similaires


Annonces Google