La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ESCOLA SEC. D. FILIPA DE LENCASTRE Av. Magalhães Lima 1000-130 Lisboa PROJET COMENIUS PORTFOLIO VIRTUEL Multiculturalisme et apprentissage des LE 2004/05.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ESCOLA SEC. D. FILIPA DE LENCASTRE Av. Magalhães Lima 1000-130 Lisboa PROJET COMENIUS PORTFOLIO VIRTUEL Multiculturalisme et apprentissage des LE 2004/05."— Transcription de la présentation:

1 ESCOLA SEC. D. FILIPA DE LENCASTRE Av. Magalhães Lima Lisboa PROJET COMENIUS PORTFOLIO VIRTUEL Multiculturalisme et apprentissage des LE 2004/05 Travail réalisé par les élèves du cours de Français, niveau 5 11.e H Ana Catarina, Ana José, Ana Patrícia, Ana Sofia, Ana Teresa, Catarina, Cláudia, Francisco, Joana Gabriel, Joana Bizarro, João Ferreira, João Vasconcelos, Estima, Lúcia, Luís, Lopes, Rodrigo, Sara, Sofia e Vanessa Organisation et mise en page: Sofia Enseignante responsable: Isabel Tomé

2 Portfolio Virtuel

3 Index Contract Pédagogique Autoportrait Jaques Prévert Lenvironnement Analyse du conte Le pagne noir Senghor Bernard Dadié Les Visites détude Conférence de Mr. Mamadou Ba sur Limmigation et les Droits de lHomme Anexes

4 Contrat Pédagogique Qu est –ce que cest? Qu est –ce que cest? Cest un accord, un ensemble de règles entre le professeur et les éléves. Porquoi? Porquoi? Pour établir une bonne entente. Quelles sont les règles les plus importantes pour cette entente? Quelles sont les règles les plus importantes pour cette entente? Se respecter. Ne pas parler quand les autres parlent; Le professeur doit être compréhensif envers les élèves; Les élèves doivent respecter et être comprénsifs envers le professeur; Être ponctuel; Ne pas causer avec le copain à côté; Éteindre le téléphone mobile; Régles spécifiques du cours de français Régles spécifiques du cours de français - Objéctifs – perfectionemment de la langue française: 1 –Étudier, faire les devoirs, être attentif, participer; 2 –Être porteur de tout le matériel nécessaire: livre, cahier, dictionnaire; 3 –Parler seulement en français;

5 Auteur de pièces de théâtre, de chansons, de scénarios de film, Jacques est avant tout un poète. ( ) «J'ai pensé parfois mettre fin à mes jours, mais je n'ai pas su par lequel commencer.» Jacques Prévert

6 Jaques Prévert Jacques Prévert est un écrivain français. Il est né le 4 février 1900, à Neuilly-sur-Seine. Poète, scénariste de Jean Renoir et de Marcel Carné, ami de Picasso et de Montand, il fut une des figures incontournables de la scène culturelle parisienne d'après-guerre. Jacques Prévert, c'est avant tout un langage qui ont fait le succès de sa poésie, mais aussi des nombreux scénarios qu'il a signés, et dont l'inconscient populaire reste toujours profondément marqué. Il lauteur de poèmes et chansons comme :

7 Jaques Prévert Le Cancre Le Cancre Il dit non avec la tête Mais il dit oui avec le cœur Il dit oui à ce qu'il aime Il dit non au professeur Il est debout On le questionne Et tous les problèmes sont posés Soudain le fou rire le prend Et il efface tout Les chiffres et les mots Les dates et les noms Les phrases et les pièges Et malgré les menaces du maître Sous les huées des enfants prodiges Avec des craies de toutes les couleurs Sur le tableau noir du malheur Il dessine le visage du bonheur.

8 Autoportrait Je suis une jeune fille... Je suis une jeune fille... Qui suis-je? Qui suis-je? Chaque jours des sentiments différents, Nouvelles manières de vivre la vie Nouvelles manières de vivre la vie De penser l'avenir… De penser l'avenir… Je suis ce que je crois et je suis tout le contraire Je suis ce que je crois et je suis tout le contraire Je suis tout simplement une jeune fille … Je suis tout simplement une jeune fille … Comment suis-je? Forte comme une armée en battaille, Forte comme une armée en battaille, Je lutte et je résiste Je triomphe et je souffre ou en silence ou à haute voix, Je joue le tout pour tout, je vis tout intensément Je suis simplement comme une jeune fille Je médite et j observe Je pense que je connais le monde Pour moi je suis éternelle… Maintenant tu sais déjà qui et comment je suis? Cela est impossible, Parce que je suis tout simplement une jeune fille … Sofia Sousa

9 Autoportrait Je m'appelle Ana Catarina, je suis portugaise, jai 16 ans, jhabite à Lisboa avec mes parents et ma soeur. Depuis la septième année, je suis dans l'école Dona Filipa de Lencastre et maintenant je suis en onzième année, Humanités. J'ai opté par cette filière parce que de toutes les autres celle-ci a été celle que j'ai aimée le plus et la plus adéquate à ce que je prétends faire dans l'avenir. Quand j'ai opté par Humanités j'ai choisi le Français et non l'Allemand parce que je savais que j'aimais la langue française. Comme je ne connaissais pas lallemand je ne savais pas si jallais aimer cette langue et si c cétait facile à apprendre. Dans mes temps libres j'ai l'habitude dêtre avec mes amis, je vais au cinéma, je regarde la télévision, je surfe dans le Net, je lis des livres ou alors, si je suis inspirée, jécris des poèmes. Ma vie est simple mais toutefois je me considère une personne heureuse. Ana Catarina

10 Autoportrait Je mappelle Lúcia, jai seize ans, je suis étudiante de Lettres de 11.e Année, à lÉcole Filipa de Lencastre. Jai choisi Lettres parce que je déteste maths mais je ne sais pas encore le cours que je vais choisir à lUniversité. Jhabite avec ma mère et ma sœur à Lisbonne où jhabite depuis cinq ans. Joccupe mes temps libres avec mes amis et ma famille. Je donne beaucoup dimportance à mes amis parce quils me donnent le courage pour envisager la vie et les situations difficiles de ma vie. Ma famille maide aussi dans ces situations. Dhabitude je vais passer les vacances à Castelo Branco et en Algarve avec mes parents et mes cousins, mais jaime aussi aller à letranger et je suis déjà allée en France et en Espagne À part la vie scolaire je vais au cinéma et parfois au théâtre. Mes amis me considèrent sympathique et amie de son ami, je suis toujours prête à aider. Je suis ainsi. Lucia

11 Autoportrait Seulement e une jeune fille seulement une jeune fille dans ce monde quelquefois perdue avec un regard qui demande de laide toujours en lutte, toujours en fuite… seulement une jeune fille pour qui rien nest jamais parfait il y a toujours quelque chose à changer et qui met de côté le concret dans mes mains je porte lespoir que la vie m'a fait créer derrière je laisse lenfant que je rappellerai toujours seulement une jeune fille qui essaie d'échapper toujours au vulgaire… qu intéresse la banalité ? quand il y a une vie à créer ? et les étoiles m accompagnent dans le chemin que je suis toujours sans cesse mon destin qui le sait qui sait ce qui viendra demain? seulement une jeune fille seulement cela Sara Nous sommes les carochas:Ana, moi-même, Raquel, Cláudia et Sofia.

12 Autoportrait Je m'appele Pedro Lopes et j'ai 18 ans. Je suis grand (1.85m), mes cheveux sont châtains, mes yeux sont marrons mais à la plage ils deviennent verts. Parfois, j'ai des baucles d'oreilles, bien que mes parents n'aiment pas. Je porte aussi, parfois, des lunettes. Je pèse 90kg, je sais que je suis gros, mais c'est parce que je nefais plus du sport cette année. Je m'appele Pedro Lopes et j'ai 18 ans. Je suis grand (1.85m), mes cheveux sont châtains, mes yeux sont marrons mais à la plage ils deviennent verts. Parfois, j'ai des baucles d'oreilles, bien que mes parents n'aiment pas. Je porte aussi, parfois, des lunettes. Je pèse 90kg, je sais que je suis gros, mais c'est parce que je nefais plus du sport cette année. Le sport a été l'un des mes passe-temps préférés et l'année prochaine je vais reprendre. J'aime aussi lire, écrire, aller au cinéma, à la plage, être avec mes amis et ma petite-copaine qui s'appelle Luísa. J'aime beaucoup écouter de la musique aussi. Je suis en peu timide et, parfois, un peu antipathique surtout quand je ne connais pas les personnes. Mais, quand je connais bien les personnes, je suis extroverti, franc, sincère, honête, respectueux et sympathique. Je suis un vrai ami. J'ai toujours un mot amical, j'aide mes amis même quand il est impossible. Ils peuvent me raconter leurs secrets parce que je ne vais jamais les raconter à personne. Ms meilleurs amis s'appelent Nuno et Pedro, comme moi. Quant aux études, je suis en peu paresseux, et ça me nuit beaucoup. "Il faut faire un effort, Pedro!" me dit ma mère tous les jours. Cependant, je fais un grand effort pour changer, au moins c'est ce que je pense. Je suis aussi, un peu impatient et, parfois je répond avec insolense. Mais je le faismalgré moi-même! Je dis ça parce que, quand il passé un peu de temps, je me rends compte que mon comportement n'a pas été le meilleur et je regrette de l'avoir fait. Pour finir, je pense que je suis une bonne personne. J'aide les pauvres quand il est possible, je donne tous mes vêtements, entre autres choses, dont je n'ai pas besoin, je ne laisse jamais de nourriture l' assiette parce que je pense que s'il y a des gens qui meurent de faim nous ne devons pas gaspiller et je ne suis pas raciste non plus! Je suis parfait, je sais... Lopes

13 Autoportrait Je m apelle Cláudia, j ai dix-sept ans. Je suis basse et blonde, et ainsi des tout le monde m'appelle Blonde ! Je suis sympathique et amicale. J aime beaucoup d'être avec mes amis, quand nous allons au cinéma et promener. Je fais natation et pôle aquatique depuis minuscule et j aime beaucoup! J aime beaucoup de dauphins et de la mer... Je n aime beaucoup de de lire mais j aime dessiner et écrire quelque fois. Je suis une personne sensible et aimerait travailler avec des sourds muets. C'est-à-dire aimerait en lever une specialisation de cela et être enseignante. Celui-ci est mon autoportrait! Cláudia Barata

14 Autoportrait Je mappelle Vanessa, jai 16 ans, je suis une élève de Lettres et je veux être psychologue ou educatrice maternelle. Jhabitte à Lisbonne. Jaime ma famile, avec laquelle je vis et mes amis avec lesquels je passe beaucoup de temps etje mamuse. Je suis une personne très timide et sympathique, je pense. Dans lécole je suis une élève moyenne, mais je déteste présenter des travaux à cause de ma timidité. Comme loisirs jadore aller au cinéma, lire et principalement jadore aller à la plage, parce que jadore la mer. Vanessa

15

16 Problèmes environnementaux Pollution de lair Causes : Feux Lémission des gaz des usines Utilisation de transports polluants … Conséquences : Apparition de nouvelles maladies Réchauffement global Menace des espèces … Pollution de leau Causes : Égouts Écoulement des pétroliers

17 Problèmes Environnementaux Conséquences : Menace des espèces Marées noires Pollution sonore Causes : Bruit des transports La musique dans les discothèques Conséquences : Stress

18 Problèmes Environnementaux Pollution visuelle Causes : Urbanisations, immeubles délabrés. Quartiers dégradés. Graffiti Publicité … Conséquences : Personnes délogées Écroulement dimmeubles Problèmes sociaux Conflits sociaux … À partir de ça nous pouvons conclure que la nature et principalement lhomme sont les vraies causes de la pollution.

19 Rapport du Débat Débat :Problèmes environnementaux et gestes écologiques Intervenants : élèves de 11e H Intervenants : élèves de 11e H Observateurs : Groupe A- Catarina Groupe B- Joana Gabriel Intervenants principaux : Intervenants principaux : Groupe A-Sofia, Sara et Lúcia Groupe B- Rodrigo, João Nuno et Pedro Sécretaires : Groupe A – Ana Patrícia Groupe B – João Gonçalo Groupe B – João Gonçalo

20 Problèmes environnementaux et gestes écologiques Le débat a commencé et le groupe A avec Sofia a été le premier à intervenir. Le débat a commencé et le groupe A avec Sofia a été le premier à intervenir. Sofia a dit que le réchauffement modifie lenvironnement et que cest une des causes de la pollution de lair. Puis Sara a parlé de la pollution de leau, des causes et conséquences Puis Sara a parlé de la pollution de leau, des causes et conséquences Lúcia a parlé de la pollution visuelle et sonore. Après l intervention du Groupe A, ça été la fois du Groupe B dintervenir et présenter des solutions pour les problèmes que le Groupe A a mentionnés. Après l intervention du Groupe A, ça été la fois du Groupe B dintervenir et présenter des solutions pour les problèmes que le Groupe A a mentionnés.

21 Débat Le premier intervenant du Groupe B a été Rodrigo… Le premier intervenant du Groupe B a été Rodrigo… Rodrigo a dit que la pollution de lair est due aux voitures, à lémission de gaz et que nous devons utiliser des combustibles moins polluants, des voitures électriques ; les usines doivent utiliser aussi des combustibles moins polluants ou même renouvelables. Rodrigo a parlé plus de 5 min. et il a parlé peu, il a parlé avec beaucoup des difficultés et avec laide du professeur. Rodrigo a parlé plus de 5 min. et il a parlé peu, il a parlé avec beaucoup des difficultés et avec laide du professeur. Sofia a demandé la parole pour dire que Rodrigo devait indiquer les solutions pour la pollution et ne pas parler des conséquences comme lautre groupe avait déjà fait. Rodrigo alors a ajouté quil faut absolument utiliser les énergies renouvelables. Rodrigo alors a ajouté quil faut absolument utiliser les énergies renouvelables.

22 Débat Après Rodrigo ça été le tour de João Nuno du groupe B qui est intervenu. Après Rodrigo ça été le tour de João Nuno du groupe B qui est intervenu. João a parlé de la pollution de leau et des solutions pour léviter. Il a dit que les gouvernements doivent faire contrôler les pétroliers pour éviter les marées noires ; éviter aussi que les déchets arrivent en mer, et dans les fleuves; pour ça il faut traiter les égouts. Nous devons aussi éviter le gaspillage de leau, parce que leau un jour peut nous manquer. João a parlé de la pollution de leau et des solutions pour léviter. Il a dit que les gouvernements doivent faire contrôler les pétroliers pour éviter les marées noires ; éviter aussi que les déchets arrivent en mer, et dans les fleuves; pour ça il faut traiter les égouts. Nous devons aussi éviter le gaspillage de leau, parce que leau un jour peut nous manquer. Ensuite Pedro a parlé sur les problèmes de la pollution sonore et visuelle ; Lune des solutions pour le bruit des voitures cest éviter de klaxonner ; pour éviter que les jeunes aient des problèmes de surdité à cause de la musique trop haute, une solution ce devait être une mesure qui interdise le volume trop élevé de la musique dans les discothèques. Pour éviter des problèmes avec les voisins il faut aussi faire attention au voisin et le respecter. Lune des solutions pour les problèmes de pollution visuelle cest de punir les personnes qui font des grafitti ; il faut aussi une bonne organisation du territoire, des plans dexpansion, éviter les constructions urbanistiques de façon incontrôlée.

23 Débat A la fin Joana Gabriel du Groupe B est intervenue pour dire que le Groupe A avait été le meilleur et ils avaient parlé bien. A la fin Joana Gabriel du Groupe B est intervenue pour dire que le Groupe A avait été le meilleur et ils avaient parlé bien. Sofia e Sara du Groupe A ont dit que le Groupe B avait fait aussi un bon travail et que les élèves étaient contents aves ce genre de cours parce que tout le monde avait participé et beaucoup délèves pouvaient parler. Sofia e Sara du Groupe A ont dit que le Groupe B avait fait aussi un bon travail et que les élèves étaient contents aves ce genre de cours parce que tout le monde avait participé et beaucoup délèves pouvaient parler. Le sécrétaire du Groupe A Ana Patrícia Ana Patrícia

24 Débat Jai parlé dans le débat sur la pollution et, particuliéremen, sur la pollution de leau. Ce type de pollution est causét par le Feu, Lemission des gazes des usines e par utilisation de transports polluants. Les concequences sont l apparition de maladies, le réchauffement global et le menace des espécies. Le climat mondial devient catastrophique. Nous posons une question.... Est-ce que cette próblème est une menace pour la santé des hommes et pour lenvironnement? La réponse est simple.... Concrètemente si la temperature continue à augmenter la vie disparaitra… Le rechauffement modifie lenvironemment: La augmentation des décès et des maladies graves chez les personnes âgées et pauvres en milieu urbain, la diminution de la productivité agricole, l accroissement de risques de feux de forêts, la dégradation de la qualité de leau et sa quantité disponible sont les conséquences de la pollution de lair. Sofia

25 Mon impact sur lEnvironnement Mon score est de: de 150 à 350 – empreinte écologique entre 4 et 6 hectares (cest la moyenne française). Les gestes que je peux faire pour réduire mon empreinte sont: - Couper le mode veille de la télé et du magnéstoscope, ce qui signifie moins 200m; - Préférer les produits en vrac ce qui signifie moins 500m; - Marcher à pied signifie moins 500m; - Manger des légumes frais signifie moins 5m; Dans la cuisine les conseils sont: - Poser un couvercle pour cuire les aliments; - Laisser refroidir les aliments avant de les mettre au frigo; Vérifier létat des joints disolation des appareils; - Nettoyer la grille du condensateur à l arrière du frigo. Dégivrer régulièrement le congélateur; Et dans la douche: - Diviser par trois leau de douche en achetant une pomme de douche réglable; - Installer un petit robinet entre le flexible et la pomme;

26 Analyse des questionnaires sur le Multiculturalisme et lapprentissage des langues étrangères Janvier Étant adult, jaimerais... 0% 19%25% 56% Autre. Etre employé Avoir mon entreprise Devenir médecin. 37% 38% 19% 6%Autre Aider les autres Largent Le statut social 2. Quest-ce qui influence votre choix de carrière: 2. Quest-ce qui influence votre choix de carrière:

27 Analyse des questionnaires sur le Multiculturalisme et lapprentissage des langues étrangères Janvier 2005 Rencontrer les amis 3. Vous avez échoué une intreview. Choisissez la rasion: 6% 37% 19% 25% 13% Lécole ne ma pas préparé(e) On ne ma pas apprécié(e) Javais trop de qualifications pour le job Je nétais pas à la hauteur Autre 4. Le plus important pour vous, pour aller à lecole cest : 25% 19% 6% 50% 0% Me préparer pour le bac Faire ce que mes parentes veulent Développer mes intérêts Un autre (dites lequel) Autre

28 Analyse des questionnaires sur le Multiculturalisme et lapprentissage des langues étrangères Janvier Vous pensez que connaître la culture dun pays étranger vous aide à apprendre la langue de ce pays: 75% 25% 0% Oui, en grande partie Oui, un petit peu Je nen suis pas sûr(e) Non, je ne cris pas Autres 6 Quelle est lélément ci-dessous qui contribue le plus pour rendre un cour réussi ? 38% 31% 6% 19% 6% La personnalité du professeur Le thème Les matériels utilisés Les activités Autres

29 Analyse des questionnaires sur le Multiculturalisme et lapprentissage des langues étrangères Janvier Quelles sont les éléments culturels que vous traitez dans le cour de français qui vous donnent le plus dinformation sur la culture: 6% 25% 6% 19% 13% 25% 0% Littérature Films Thèmes sociaux et politiques Célébrations/Fêtes Histoire Géographie Sujets de lactualité Dautres (dites lesquels) Autres 8. Quest ce qui a fait de votre cours de français un succès : 37% 13% 31% 6% 13% Vous avez appris beaucoup de choses Cétait un défit Le temps a passé vite Vous vous étés débrouillé(e) pour parler en Français Autre

30 Analyse des questionnaires sur le Multiculturalisme et lapprentissage des langues étrangères Janvier votre école décide dintroduire luninforme: 10. Vous devez vivre sans électricité chez vous. Cela serait: 38% 0% 62%Vous êtes daccord. Pourquoi? Vous nêtes pas daccord. Pourquoi? Autre 38% 62% 0% Un grand problème Un petit problème Aucun problème

31 Analyse des questionnaires sur le Multiculturalisme et lapprentissage des langues étrangères Janvier Quel genre de vacances choisirez-vous? 12. Vous choisissez un produit au supermarché. Comment décidez-vouz? 25% 50% 25% 0% Des vacances des 5 étoiles Le camping Des vacances en famille Autre 6% 0% 25% 0% 6% 38%Made in Une griffe à la mode Vous lavez vous publicité Cest moins cher Cest le plus cher Le paquet est très beau Autre

32 Lidentité de soi-même 1. Quand on vous demande de vous décrire, vous pensez à vous comme appartenantt: à une nationalité particulière,à un groupe réligieux, à un groupe éthnique 2.Vos origines familiales influencent:la façon comment vous passez vos vacances,la façon comment vous vous exprimez, verbalement et non verbalement, la façon comment vous choisissez vos copains. 3.Quelles expériences avez-vous vécues avec des gens de cultures différentes de la votre? - amitié, rapports sociaux, rapports de travail, contacts de voyage, à travers les médias, etc. 4.Avez-vous déjá eu des problèmes de communication à cause des différences culturelles? 5.. Quest-ce que les individus pourraientt faire pour rendre la communication entre eux et les personnes provenant dautres cultures plus effective?

33 Lidentité de soi-même Si je devais me décrire je me decrirais comme une personne normale avec des objectifs de vie. Jai des rêves comme tout le monde. Je pense à moi-même comme appartenat à une nacionalité, parce que ma famille ne appartient pas à une relegion ou groupe éthnique particulier, simplement pour ça. Une chose trés importante dans ma vie ce sont mes amis pourtant je les choisi avec une attention particulier. Cest important qu il y ait mêmes intérêsts mais jai aussi des amis trés differents de moi. Limportant cest quils aiment rire, chanter, jouer et quils soient vrais amis. Nest la relegion, la culture, ou le groupe éthnique pas important, l important cest la joie. Jai des amis appartenant à tous ces groupes. Je n ai jamais eu de próblemes de communication parce que je suis une personne trés comunicative et je pense toujours à une maniére de parler et communiquer avec les autres. Cest clair quil faut faire trés attention pour rendre la communication le plus effective possible et il faut que las personnes fassent un effort pour communiquer. Il est foudrait que tout le monde connaisse au moins une langue etrangère pour parler avec les autres et mieux connaître leurs cultures. Sofia Sousa

34 Analyse de loeuvre de lecture intégrale Le Pagne Noir

35 Bernard Dadié Bernard Dadié est né en 1916 en Côté dIvoire. Le pays a une structure républicaine et est influencé par son passé de colonie française. En plus du français, langue officielle et administrative de la Côte dIvoire, huit autres langues sont parlées par la population. Le taux dalphabétisation est de 53% pour les hommes et de 37% pour les femmes. Quant à léducation scolaire, la situation est similaire : 60% des garçons sont scolarisés mais seulement 17% des filles. Bernard Dadié a vécu toute son enfance sous linfluence des Français. En 1937, il a publié ses premiers textes anti-colonisateurs car il voulait contribuer à la sauvegarde des traditions et du patrimoine de son pays. De plus, il a écrit des pièces de théâtre se rapprochant de la comédie mais exprimant aussi une certaine critique sociale. Le public de Dadié est international, surtout depuis 1955, date à laquelle ce recueil de contes a été publié en France.

36 Lauteur Bernard Dadié bibliographie Théâtre Théâtre Assémien Dehylé (1937) Bátrice du Congo (1970) Îles de tempête (1973) Monsieur Thôgô-Gnini (1970) Poésie Formé par les idées humanistes et celles de la négritute, il rédige des poèmes de caractère patriotique. Afrique debout! (1950) La Ronde des Jours (1956)Conte Avec les contes B. Dadié devient lun des précurseurs du mouvement de sauvegarde et de transmission du patrimoine culturel africain. Légendes Africaines (1954) Pagne noir (1955) Roman Climbié (1956)

37 La structure des contes de Bérnard Dadier À un premier regard, la structure des contes de Bernard Dadié paraît simple, mais en réalité, la construction est très complexe. Tandis quau premier plan, lauteur nous présente seulement une histoire danimaux, une morale valable pour tous les êtres humains peut être revélée derrière cette façade. De ce point de vue, ces histoires ressemblent aux fables occidentales puisque la morale est semblable aux lois de la société. Dadié essaie ainsi dexprimer limportance du maintien des valeurs sociales, par exemple le respect ou laltruisme. Selon lui, il faut respecter ces valeurs, sinon on risque dêtre puni par le sort. Ce qui est frappant dans les contes de Dadié, cest limage du personnage divin. Contrairement aux contes occidentaux dans lesquels Dieu symbolise une instance supérieure aux êtres humains, Dieu côtoie les hommes chez Dadié, les protagonistes sont en contact direct avec lui. Ananzè, le personnage principal est décrit en tant qu « ami intime » de Dieu et l´araignée profite de cette situation extraordinaire pour atteindre ses buts.

38 Analyse du conte - Le Pagne Noir Il y a plusiers histoires dans ce livre, la plupart autour de l histoire de Kakou Ananzé l araignée, un personnage puissant et intelligent dun côté, mais de lautre trompeur et rusé. Le conte que nous avons etudié sur Ananzé cest Le miroir de la disete, mais nous avons etudié aussi Le pagne Noir une histoire dont le personnage principal est Aiwa, une jeune fille qui passe par tout le type de difficultés mais sourit toujours. Aiwa signifie la pureté, la gaieté et la beauté

39 Le PAGNE NOIR Une jeune fille, dénommée Aiwa, est la perle de son village. Elle sourit toujours, et tous les villageois laiment. Mais elle souffre de linjustice de sa marâtre qui ne peut pas supporter la simpatie de Aiwa. Un jour la marâtre, donne a Aiwa une tâche impossible à résoudre. La fille doit laver un pagne noir jusquà ce quil devienne blanc. Elle se met en route pour trouver de leau qui puisse nettoyer le pagne. Pendant son voyage, elle rencontre plusieurs animaux qui essaient de laider. A la fin, cest un élément magique qui intervient. Grâce au chant dAiwa, lesprit de sa mère morte apparaît et laide : elle reçoit un drap tout blanc et elle peut rentrer à la maison.

40 Analyse de loeuvre 1. Situation initiale Aiwa est une jeune fille très belle qui est le bijou de son village. Pourtant sa marâtre la déteste et lui procure toute sorte d humiliations, de privations, de travaux, de violences pour laccabler, mais Aiwa tout subit en souriant Aiwa est une jeune fille très belle qui est le bijou de son village. Pourtant sa marâtre la déteste et lui procure toute sorte d humiliations, de privations, de travaux, de violences pour laccabler, mais Aiwa tout subit en souriant

41 2. Départ de la maison et début de la quête 2. Départ de la maison et début de la quête La marâtre cherche alors un moyen de léloigner du village en lui donnant une tâche impossible à accomplir: Aiwa doit laver un pagne noir jusquà ce quil soit blanc. Aiwa va jusquau ruisseau le plus proche pour laver le pagne mais, comme par magie, leau ne mouille pas le pagne. Alors elle doit continuer sa quête et elle rencontre un fromager et des chimpanzés qui sont les gardiens de leau qui ne lave pas le pagne.

42 3. Accomplissement de la tâche Àprès des lunes et des lunes de quête elle est conduite à un endroit magique dans la forêt où elle trouve de leau qui mouille le pagne, mais il ne devient pas blanc. Il y a chez Aiwa une espèce de force et de foi qui lui vient de sa mère et cest grâce à linvocation de sa mère _ à travers le chant - que limage de sa mère lui apparaît et cest elle qui lui donne le pagne blanc - que sa marâtre reconnaît comme lun des pagnes qui avaient servi à enterrer la première femme de son mari - qui lui permet de rentrer au village.

43 Le miroir de la disete Analyse du conte 1. Situation initiale 1. Situation initiale Laction de cette histoire se passe dans un pays africain, dans la brousse au sein dune communauté atteinte par la disette, cest-à dire, la famine provoquée par une sécheresse de trois ans - tout est sec, il ny a plus rien à manger nulle part. Laction de cette histoire se passe dans un pays africain, dans la brousse au sein dune communauté atteinte par la disette, cest-à dire, la famine provoquée par une sécheresse de trois ans - tout est sec, il ny a plus rien à manger nulle part.

44 Le miroir de la disete Analyse du conte Le miroir de la disete Analyse du conte 2.Noeud de lintrigue 2.Noeud de lintrigue Le personnage principal, Kakou Ananzé qui est une Araignée, rusé comme il est, décide daller à la pêche dans un fleuve qui navait presque plus deau et où il ny a plus de poissons. À un certain moment la faim commence à latteindre aussi: il a des crampes à lestomac, des vertiges, des douleurs aux articulations et á cause de la faiblesse il commence à avoir des visions. Il recontre un Silure, un petit poisson petit comme le petit doigt dun nouveau-né qui lui dit que sil lépargne et le laisse dans leau il sera heureux et il aura tout ce quil désire. Kakou Anazé épargne le silure et se trouve dans une ville merveilleuse ou reigne labondance. Il est conduit au palais de la reigne qui le nomme Premier Ministre, mais il y a une Interdiction: il ne peut pas se regarder dans un certain miroir. Le personnage principal, Kakou Ananzé qui est une Araignée, rusé comme il est, décide daller à la pêche dans un fleuve qui navait presque plus deau et où il ny a plus de poissons. À un certain moment la faim commence à latteindre aussi: il a des crampes à lestomac, des vertiges, des douleurs aux articulations et á cause de la faiblesse il commence à avoir des visions. Il recontre un Silure, un petit poisson petit comme le petit doigt dun nouveau-né qui lui dit que sil lépargne et le laisse dans leau il sera heureux et il aura tout ce quil désire. Kakou Anazé épargne le silure et se trouve dans une ville merveilleuse ou reigne labondance. Il est conduit au palais de la reigne qui le nomme Premier Ministre, mais il y a une Interdiction: il ne peut pas se regarder dans un certain miroir.

45 Le miroir de la disete Analyse du conte 3 3. Dénouement Pourtant il ne réussit pas à vaincre sa curiosité et après tout avoir eu il se retrouve au bord de fleuve devant le silure et toute lhistoire recommence. Message Le message de cette histoire cest que les difficultes ne finissentt jamais et il faut les défier, une à une. Cest la vie!

46 Les Visites…

47 La visite à Culturgest Le 24 janvier 2005, ma classe a visité une exposition à Culturgest. Cette exposition avait comme thème le Multiculturalisme, avec des travaux sur les différences culturelles à partir de la personnalité de Senghor, un homme qui a théorisé le concept de civilisation universelle et de négritude. Douze artistes de différents pays ont été invités à faire un séjour à Joual- Fadieux. Ces artistes ont créé des films, des photos, des vidéos, des tableaux à partir de cette expérience. Lartiste qui ma touchée le plus a lhabitude de se déguiser avec des vêtements des différents pays où elle va. Elle fait aussi un autre vidéo où elle demande aux gens : « Qui êtes-vous ? » pour savoir comment chacun se voit. À la fin de lexposition nous avions plus de connaissances sur le Multiculturalisme.

48 Institut Franco – Portuguais Le 15 mars 2005, avec ma classe, nous avons visité linstitut Franco - Portugais. Nous nous sommes rencontrés devant lécole à 8h30 et nous y sommes arrivés à 9h00. Nous avons visité la médiathèque, à 10h00 nous sommes allés voir un vidéo et à 11h00 la visite était finie. Jai aimé cette visite. Dans la médiathèque nous avons fait un jeu très intéressant et amusant. Cette visite détude a permis un meilleur contact avec la culture française et francophone.

49 Léopold Sédar SENGHOR ( ) Chef d'État, homme politique, poète, essayiste

50 Léopold Sédar SENGHOR Biographie Léopold-Sédar Senghor est né le 9 octobre 1906 à Joal, petite ville côtière du Sénégal. Issu d'une famille riche, il a une enfance sans problème. Bachelier en 1928, il poursuit ses études à Paris. C'est l'époque où il rencontre Damas et Césaire avec lesquels il établit les fondements de la négritude. Premier agrégé africain de l'université, Senghor est avant la guerre de professeur de Lettres. Il prend part à la campagne de France, est fait prisonnier en 1940 ; réformé pour maladie, il participe au Front National Universitaire. La même année, en 1945, il est élu député du Sénégal et publie son premier recueil Chants d'ombre. Il est ensuite élu en 1955 secrétaire d'Etat à la présidence du conseil avant de devenir en 1960 le premier Président de la République du Sénégal ; il le restera jusqu'en Docteur honoris causa de nombreuses universités, membre de l'Institut de France, le 2 juin 1983 il est élu à l'Académie française.

51 Leopold Sédar Senghor est en outre l'auteur de l'hymne national du Sénégal dont voici les paroles : Pincez tous vos koras, frappez les balafons. Le lion a rugi. Le dompteur de la brousse D'un bond s'est élancé, Dissipant les ténèbres. Soleil sur nos terreurs, soleil sur notre espoir. Debout, frères, voici l'Afrique rassemblée Fibres de mon cœur vert. Épaule contre épaule, mes plus que frères, O Sénégalais, debout ! Unissons la mer et les sources, unissons la steppe et la forêt ! Salut Afrique mère, salut Afrique mère. Sénégal toi le fils de l'écume du lion, Toi surgi de la nuit au galop des chevaux, Rend-nous, oh ! rends-nous l'honneur de nos ancêtres, Splendides comme ébène et forts comme le muscle Nous disons droits - l'épée n'a pas une bavure. Sénégal, nous faisons nôtre ton grand dessein : Rassembler les poussins à l'abri des milans Pour en faire, de l'est à l'ouest, du nord au sud, Dressé, un même peuple, un peuple sans couture Mais un peuple tourné vers tous les vents du monde. Sénégal, comme toi, comme tous nos héros, Nous serons durs sans haine et des deux bras ouverts. L'épée, nous la mettrons dans la paix du fourreau, Car le travail sera notre arme et la parole. Le Bantou est un frère, et l'Arabe et le Blanc. Mais que si l'ennemi incendie nos frontières Nous serons tous dressés et les armes au poing : Un peuple dans sa foi défiant tous les malheurs, Les jeunes et les vieux, les hommes et les femmes. La mort, oui! Nous disons la mort, mais pas la honte.

52 Mr. Mamadou Ba, un citoyen du monde Notre classe a organisé une conférence sur le multicultiuralisme avec Mr Mamadou Ba, le 14 avril Cette conférence a eu lieu à la bibliothèque et il y a eu beaucoup de participation. Les classes invitées se sont présentées mais aussi beaucup délèves dautres classes et des profeusseurs. Cette conférence a eu lieu à la bibliothèque et il y a eu beaucoup de participation. Les classes invitées se sont présentées mais aussi beaucup délèves dautres classes et des profeusseurs. Activistes des Droits de l Homme et de lAssociation SOS Racisme, notre conférencieur a parlé de tout. Il nous a parlé sur les problèmes des emmigrants et des immigrants et sur le racisme au Portugal et dans le Monde. Mr Mamadou Ba a commncé à parler sur le thème de limmigration parce quil voulait nous faire connaître la problématique. À la fin, ils nous a questionnés sur le racisme. Ça été le commencement du débat avec Mr. Mamadou les éleves et les professeurs. Tout le monde est intervenu et les questions ont été plus sur le racisme que sur lémigration ou limmigration. Le Portugal comme le quatrième pays le plus raciste de lEurope, la négritude, la Démocratie en Afrique ont été les thèmes les plus discutés. Oui, ça été un débat parce que Mr. Mamadou a dit quil était là pour parler avec nous et non pour parler tout seul. En conclusion, je pense que la conférence a été trés intéressante avec un homme aussi trés intéressant, qui parle très bien le portugais et qui captive lattention des personnes. Les éleves ont participé et le temps est passé vite. Il est très important de dire encore que ce type de conférences est très important pour aider les éleves à devenir des citoyens plus informés et ainsi meilleurs citoyens.

53 ANEXES

54

55 ANALYSE DUN CONTE AFRICAIN, Le pagne noir - documents ANCRAGE ANCRAGE 1.Visite détude à Culturgest: LUniversel? Dialogues avec Senghor 2.Fiches sur:. Le français dans le monde;. lOIF. La négritude. La Côte de lIvoire. Lauteur. Loeuvre. Le récit

56 3. MISE EN ROUTE 3.Mise en route Dans un dictionnaire chercher le sens de pagne. Poser des hypothèses sur le titre, sur la localisation de laction, sur le personnage. Analyser limage de couverture et le texte de couverture qui parle de fable, tradition, savoir ancien

57 4. LECTURE DU CONTE PAR ÉTAPES 4.Lecture du conte par étapes 1ère étape – Situation initiale -Quelle est la situation du personnage principal? -À quoi est due lopposition entre Aiwa et sa marâtre? -Que fait la marâtre pour éloigner Aiwa du village? 2ème étape – Le départ de lhéroine -analyse de la chanson (sur la route qui mène au fleuve, pour aller laver le pagne noir que le ruisseau refuse de mouiller, Aiwa invoque la mémoire de sa mère).

58 3ème étape – Aiwa rencontre les donateurs Aiwa rencontre un gros fromager/arbre Relever les éléments étranges et magiques de la situation (larbre couché sur la route, les fourmis, le vautour et leau qui ne mouille pas le pagne) Aiwa arrive au village des chimpanzés où leau de la source du village refuse de mouiller le pagne noir. 4ème étape – Aiwa arrive à un lieu étrange Relever les éléments étranges de ce lieu (arbres, oiseaux, insectes, feuilles mortes, feuilles sèches, lianes, fruits tout parlait, sans nulle trace de créature humaine)

59 Analyse du conte (suite) 5ème étape – Aiwa est transportée dans un lieu prodigieux Décrire ce lieu (une forêt où régnait le silence, puis une clairière et au pied dun bananier de leau qui mouille le pagne). Analyse de la chanson Cest le même vocatif ma mère, mais les temps verbaux changent: - quels sont ces temps verbaux (impératif et futur de lindicatif) et que traduisent-ils? 5. Conclusion Quel est le dénouement de lhistoire? Sa mère lui est apparue pour lui donner un pagne blanc, plus blanc que le kaolin. Aiwa revient au village et la marâtre reconnaît le pagne blanc qui avait servi à enterrer la mère dAiwa

60 6. Expression écrite 6.Expression écrite Fiche danalyse du conte à partir de Morphologie du conte de V. Propp Contrôle écrit Fiche de grammaire sur le passé simple, lexpression de condition et le discours indirect. 7.Traduction du conte dans le cours de TTF2 8.Pour aller plus loin Pour avoir plus dinformations sur la Côte dIvoire, Bernard Dadié et la littérature africaine, consultez lInternet. Rencontre avec Mamadou Ba, immigrant sénégalais, activistes de lAssociation portugaise SOSRACISMO. On assistera au visionnement dun film de Luciana Fina sur une rencontre internationale de ballerins du sud du monde à Lisbonne.

61 Le français dans le monde Le français est une des principales langues européennes Langue officielle ou administrative de 30 pays, près de 119 millions de personnes dans le monde ont le français comme langue maternelle ou dusage courant.

62 OIF LOrganisation Internationale de la Francophonie est une institution fondée sur le partage dune langue et de valeurs communes. Elle compte 51 États et gouvernements et a admis 4 observateurs. Quelques États membres de lOIF: France, Belgique, Luxembourg Suisse, Monaco, Québec, Maroc, Mauritanie, Mali, Sénégal, Côte dIvoire, Cameroun, Gabon, Congo, Haiti, Guyanne, Réunion, Seychelles, Madagascar, etc.

63 La Côte dIvoire Cest un pays africain francophone, situé dans lAfrique occidentale sur la côte nord du golfe de Guinée km2 et onze millions et demi dhabitants dont deux millions et demi vivent à Abidjan, la capitale économique et admninistrative ivoirienne. Yamoussoukro, le village natal de lancien président Félix Houphouet-Boigny, est la capitale officielle. La Côte dIvoire est une ancienne colonie française. Elle est indépendante depuis Il y a soixante-cinq groupes ethniques différents dans ce pays. Il y a / avait aussi quatre millions détrangers. La Côte dIvoire est le premier producteur mondial de cacao. Les autres ressources sont le café et le bois. Actuellement la Côte dIvoire est victime dune guerre civile entre les rebelles du nord et les forces gouvernementales depuis 2002.

64 La négritude La négritude Selon Césaire et Senghor, cest une manière dappréhender une attitude collective face au monde, façonnée par une histoire et une géographie. Les poètes noirs considèrent quils peuvent revendiquer lappartenance à une civilisation qui nest en rien inférieure à la civilisation occidentale et blanche.

65 Bernard Dadié Écrivain et homme politique (Assinie, Côte dIvoire, 1916), Bernard Dadié est une figure de proue de la littérature ivoirienne qui va de la poésie au roman au théâtre au conte et à la cronique. Il a fait des études à Gorée et pendant dix ans il a travaillé à lIFAN de Dakar. En 1947 il retourne dans son pays et milite au Rassemblement Démocratique Africain (RDA). Les troubles de 1949 le conduisent en prison où il reste seize mois. À lindépendance il exerce tour à tour des fonctions de chef de cabinet du ministre de lÉducation nationale, de directeur des Affaires culturelles, dinspecteur général des Arts et des Lettres et en 1977 il devient ministre de la Culture et de lInformation.

66 COMMENT FAIRE UN PORTRAIT Pour décrire un personnage il y a deux départs possibles: le gros plan qui part du visage et va en séloignant pour arriver au plan densemble, ou le plan densemble qui se rapproche pour arriver au gros plan. Ses grandes divisions: 1.La présentation du personnage dans son allure générale (cest lintroduction) silhouette. 2.Les détails caractéristiques: -état civil -aspect physique; -caractère; - ses habits; -son visage; -ses maisn; -son expression; 3.Son attitude. Exprime ses sentiments. 4.Le trait final qui résume limpression générale du portrait. (cest la conclusion)

67 COMMENT FAIRE UN DÉBAT 1. Donner une opinion - personnellement, je considère que … - personnellement, je considère que … -je suis de lopinion que… -à mon avis… -dans mon opinion… 2. Donner une explication - par dautres mots… - par dautres mots… - cela signifie que… - cest-á-dire… 3. Donner des exemples - pour donner un exemple… - par exemple… - en exemplifiant… - en exemplifiant… - à titre dexemple… 4. Demander un éclaircissement n - quest-ce que tu veux par ça ? -je nai pas bien compris -je nai pas bien compris -quest-ce que tu entends par… ? -quest-ce que tu entends par… ? n 5. Conclure - en conclusion, pour conclure… - en conclusion, pour conclure… - en somme, en résumé, en bref - en somme, en résumé, en bref - finalement, pour finir - finalement, pour finir 6. Corriger/protester 6. Corriger/protester - je nai pas dit ça… - je nai pas dit ça… - je voulais dire que… - je voulais dire que… - je nai jamais dit ça… - je nai jamais dit ça… - absolument pas - absolument pas - -pardon, mais cela nest pas vrai 7. Concéder 7. Concéder - je reconnais que tu as raison - je reconnais que tu as raison - je suis daccord à ce sujet - je suis daccord à ce sujet - oui, cest vrai, pourtant… - oui, cest vrai, pourtant… - jadmet que je navais pas raison, mais… - jadmet que je navais pas raison, mais… 8. Persuader 8. Persuader - tu trouves ? - tu trouves ? - comme vous savez… - comme vous savez… - -Il ny a aucun doute que.. - -vois, par exemple…

68 FAIRE UN TEXTE ARGUMENTATIF COMMENT ÉCRIRE UN ARTICLE OU FAIRE UN TEXTE ARGUMENTATIF Matrices pour un texte argumentatif Le plan analytique Le plan dialéctique Si lobjectif du texte est celui de convaincre linterlocuteur de la pertinence de votre avis, il faut que votre discours soit clair et persuasif. Matrices pour un texte argumentatif Le plan analytique 1.constat de problémes (faits); 2.causes (facteurs) 3.conséquences (effets) 4.solutions (propositions) Le plan dialéctique 1.Thése - présentation de lidée antérieure que lon va mettre en cause; confirmation du point de vue proposé /accord; 2.antithèse – infirmation du point de vue / désaccord 3. synthèse – explication ou résolution de la contradiction.

69 MATRICE D UN RAPPORT Identification du rédacteur Matrice Identification du rédacteur Nom, prénom Fonction Nom de linstitution - Identification de lobjet du raport Qui? Quoi? Quand? Où? Comment? Pour quoi? Déscription et explication Acteurs Enjeux Objectifs Déroulement Problèmes Commentaire Bilan / synthèse Fait à………………, le ……/……/…… Signature……………………………….

70 Pour faire lnalyse du récit Récit -- forme de discours où lon raconte un événement ou une séquence dévénements vécus par des personnages dans un temps et un espace déterminé. Le récit cest toujours la narration dun changement, cest-à-dire, on a une situation au départ et une situation différente à la fin. On a donc, en principe, dans un récit: 1.Une introduction où le narrateur présente les personnages et les circonstances (temps et lieu) de la situation initiale. 2.Un développement où on raconte les différents épisodes qui font progresser laction et où on introduit des descriptions et/ou lexpression des sentiments personnels que lon juge nécessaires à la compréhension ou à lintérêt de lhistoire. 3.Une conclusion qui correspond au dénouement de laction

71 1. ACTION 1.Action – ensemble dévénements qui se déroulent dans un temps et espace déterminé. Structure de laction – laction est constituée par un nombre variable de séquences (segments narratifs ayant un début, un milieu et une fin). Dans le conte traditionnel on a dhabitude: -une situation initiale -une partie préparatoire -le noeud de lintrigue -le dénouement

72 2. PERSONNAGES 2. Personnages Principal ou héros Personnages secondaires Figurants Personnages modelés Personnages dessinés Personnage type Personnage collectif

73 PROPP V. Propp, dans le conte traditionnel les personnages accomplissent des fonctions déterminées: - pour lagresseur ou méchant cest le méfait; pour le donateur cest la préparation de la transmission de lobjet magique; pour lauxiliaire cest le déplacement du héros dans lespace, le secours; pour la princesse ou le personnage recherché, la demande daccomplir des tâches difficiles; pour le mandateur cest lenvoi du héros; pour le héros cest le départ en vue de la quête; pour le faux héros cest aussi le départ en vue de la quête.

74 ACTANTS DU RÉCIT Actants du récit (selon Greimas) destinateur objet destinataire adjuvantsujetopposant Destinateur – personnage, entité ou force supérieure qui décide pour ou contre lobtention de lobjet par le sujet. Destinataire – personnage sur lequel tombe la décision favorable ou non du destinataire. Sujet – personne qui cherche à atteindre un objectif représenté par lobjet. Objet – personnage ou ce que le sujet veut atteindre. Adjuvant – personnage qui aide à lobtention de lobjet. Opposant – personnage ou entité qui rend difficile cet objectif.

75 4. Espace 4.Espace Physique- cest lespace réel, intérieur ou extérieur où les personnages se mouvementent. Social – cest lambiance sociale. Psychologique – espace intérieur

76 5.Temps Temps Chronologique – déterminée par la succession chronologique. Historique –déterminé par lépoque où se déroule laction. Psychologique – cest le temps subjectif. Temps du discours -linéaire -avec altération de lordre temporel (anachronie) analepse (événements passés) ou prolepse (anticipation dévénements) -au rythme des événements (isochronie) -à un rythme différent (anisochronie) – résumé ou sommaire (condensation dévénements), ellipse (omission), pause.

77 6. Narrateur Narrateur - entité qui raconte lhistoire -participant – le récit est narré à la 1ère personne -non participant – le récit est narré à la 3ème personne

78 Fiche danalyse du conte -Situation initiale Définition spatio-temporelle - définition spatio-temporelle -famille -catégorie des personnages -naissance du héros 2.Partie préparatoire -Interdiction -entrée en scène de lagresseur -transgression de linterdiction 3.Noeud de lintrigue -méfait -départ de la maison et début de la quête -rencontre avec les donateurs -rencontre avec lauxiliaire 4. Dénouement -transfert jusquau lieu fixé -accomplissement de la tâche -lagresseur est démasqué 5. Situation finale

79 Fiche de lecture du conte Le pagne noir, Justifiez le titre du conte. 2.Dites quels sont les personnages principaux et secondaires et caractérisez-les. 3.Dans le déroulement de laction à quoi correspond: -la situation initiale -la partie préparatoire -le noeud de lintrigue -le dénouement 4.Caractérisez les différents espaces de laction. 5.Parlez du temps de laction. 6.Parlez du rôle du narrateur. 7.Identifiez les marques qui définissent ce conte comme africain. 8.Identifiez les éléments ayant un caractère symbolique. 9.Interprétez le conte en fonction du modèle actantial de Greimas. 10.On peut dire quil sagit dun conte merveilleux. Justifiez

80 Fiche de grammaire Le passé simple TOMBERFINIRRECEVOIR TOMBERFINIRRECEVOIR Je tombaiJe finisJe reçus Tu Il Nous Vous Ils Verbes en -er Verbes en -er Verbes en–ir, -ire, -uire, -dre, -tre, -cre Verbes en–ir, -ire, -uire, -dre, -tre, -cre Verbes en –oir, -oire, -aître,-oître, -iare, -ure Exceptions Avoir- jeus Etre - je fus Voir - je vis Faire - je fis Naître-je nacquis Venir- je vins

81 1.Fiche de grammaire 3.Complète avec lexpression de condition: Ma mére, si tu me vois sur la route… Ma mère, si tu me voyais sur la route… Ma mère, si tu mavais vu sur la route… 4.Mets au discours indirect: Marâtre- Va me laver ce pagne noir où tu voudras et je le veux aussi blanc que le kaolin. Aiwa – Le ruisseau refuse de muoiller le pagne. Aiwa - Viens voir ma main, viens voir ta fille.


Télécharger ppt "ESCOLA SEC. D. FILIPA DE LENCASTRE Av. Magalhães Lima 1000-130 Lisboa PROJET COMENIUS PORTFOLIO VIRTUEL Multiculturalisme et apprentissage des LE 2004/05."

Présentations similaires


Annonces Google