La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Utilisation et traitement de l’image

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Utilisation et traitement de l’image"— Transcription de la présentation:

1 Utilisation et traitement de l’image
Une approche pour la formation professionnelle

2 Pourquoi utiliser l’image?
Introduction Pourquoi utiliser l’image?

3 Préambule Exemple de rédaction d’un didacticiel (origami)
Texte Shéma Photo Pour certains apprentissages, enseigner à l’aide d’une image est plus efficace que par des mots.

4 Pour certaines personnes, les images parlent plus que les mots
Intelligences multiples d’Howard Gardner (voir Annexe 1) Logico-mathématique Verbo-linguistique Spaciale Corporelle-kinesthétique Interpersonnelle Intrapersonnelle Musicale-rythmique Naturaliste Le système scolaire actuel favorise grandement les activités dans lesquelles ces étudiants excellent (sciences, langues), } Les étudiants de ces types aiment le concret, le travail avec les outils, le travail sur la matière etc. Ces étudiants répondent très bien aux images. }

5 Phrase clé Donner à vos étudiants la possibilité de voir ce dont vous parlez.

6 La société de l’image ne date pas d’hier…
Bien avant l’écriture, l’humain communiquait déjà à l’aide d’images. Même les caractères d’écriture modernes sont issus de la stylisation de dessins

7 Exemples d’utilisation de l’image en FP
Insectes nuisibles Briquetage Soin des cheveux Soins dentaires Serrurerie Tôlerie Pâtisserie

8 Mise en garde La pertinence des images utilisées
Chaque image insérée doit servir à appuyer la notion que vous voulez enseigner. Tout surplus embrouille l’enseignement. Évitez les images strictement décoratives. Les petites fleurs, les petits chats, etc… L’efficacité est dans la simplicité Donner à voir ce dont je viens de parler…

9 Essences de bois Mauvais exemple Acajou d’afrique Ébène Lati Machang
Mogno

10 Bon exemple Essences de bois Acajou d’Afrique Ébène Lati Machang Mogno

11 Mise en situation Trouver avec la classe un besoin d’images dans un module X

12

13 Les sources d’images et leur numérisation
Partie 1 Les sources d’images et leur numérisation

14 Banques d’images Gratuites (pour en savoir davantage sur la recherche et l’indexation voir Annexe 2) Google : Altavista : Ditto : Payantes et libre de droit (pour en savoir davantage Annexe 3) Mix payantes/gratuites

15 Appareils photos numériques 1/3
Captation numérique: Captation 35mm film:

16 Appareils photos numériques 2/3
Connection par câble USB. Nécessite CD (pilote) du fabricant de l’appareil photo. Lecteur de carte mémoire

17 Appareils photos numériques 3/3
Démonstration et exercices

18 Numérisation à plat 1/5 La numérisation d’une image imprimée se fait par un numériseur à plat (scanner). La qualité de l’image numérisée est étroitement liée à la qualité du document à numériser: Garbage in – Garbage out. Attention aux images tramées des imprimantes industrielles.

19 Numérisation à plat 2/5 Les 4 questions que le numériseur nous pose:
Zone à numériser Couleur Résolution Facteur d’agrandissement (conditionnel à l’appareil)

20 Numérisation à plat 3/5 IMPORTANT: Plus on a de pixels, meilleure est la définition mais aussi plus lourde est l’image. Le but est d’arriver à faire un fichier de qualité suffisante pour l’utilisation que l’on prévoit en faire et que ce fichier soit d’une lourdeur acceptable. Trop de pixels fait un fichier lourd Pas assez de pixels fait une image pixélisée ou flou Normal Flou Pixélisé

21 Numérisation à plat 4/5 Pour une utilisation dans Word ou PowerPoint,
Dimensions suggérées: 800pixels X 600pixels Poids habituel d’une image de ces dimensions en format Photoshop (.psd): environ 1,35 megs Pour une impression de qualité photo en format 81/2’’X11’’ Dimensions suggérées: 2400 pixels X 3300 pixels Poids habituel d’une image de ces dimensions en format Photoshop (.psd): environ 23 megs

22 Numérisation à plat 5/5 Démonstration et exercices Scan pour print
Scan pour PowerPoint

23 Diapos ou négatifs La numérisation d’une image transparente telle une diapo ou un négatif se fait par un numérisateur à plat muni d’un adapteur transparent. Il existe aussi des numériseurs spécialement conçus pour les diapos et les négatifs. Ils sont cependant beaucoup plus chers

24 Vidéo Des images fixes peuvent être extraites de séquences vidéos.
Ces vidéos doivent cependant être préalablement digitalisés (entrés dans l’ordinateur) via un logiciel de montage vidéo et une carte de transfert analogique ou numérique. Voir organigramme bleu Un cours de deux jours sur la vidéo peut être dispensé par le RÉCIT.

25 Traitement et retouches
Partie 2 Traitement et retouches

26 Interface générale de Photoshop

27 Palette Astuces Informations contextuelles

28 Palette Utilisation Aides à la tâche et automations

29 Recadrage Pour recadrer une image

30 Navigation Zoom avant et arrière Outil Raccourci: CTL+ CTL-
Faire défiler l’image dans la fenêtre Raccourci: barre d’espacement

31 La sélection Sélection carré et circulaire Lasso à main levée
Lasso lignes droites Baguette magique Il est important de regarder les options différentes pour « ajuster » chaque outil de sélection: Soustraire des sélections Additionner des sélections Contour progressif Le menu sélection

32 Les outils de dessin Lignes et polygones Pot de peinture et dégradés
Pinceau et crayon Choisir une couleur Il est important de regarder les options différentes pour « ajuster » chaque outil.

33 Les calques (layers) S’empilent comme des feuilles de cellophane
Peut bouger le contenu de chaque calque indépendamment Peut les verrouiller Peut changer l’ordre des calques Peut fusionner des calques en un seul Peut modifier leur opacité Peut modifier leur mode de transfert

34 Retoucher des défauts Le tampon de duplication
Cliquer et tenir la touche ALT enfoncée pour sélectionner la zone à cloner « Peindre » sur la zone à recouvrir

35 Texte et typographie Outil Options Couleur Police Taille

36 Les filtres À expérimenter personnellement

37 L’historique Le principe de l’escalier du temps…
Retourner à l’image telle qu’elle était lors de son ouverture

38 La zone de travail C’est comme la toile que le peintre utilise.
L’avantage ce cette zone de travail dans Photoshop c’est qu’on peut l’agrandir si on manque d’espace

39 Formats d’enregistrement Voir annexe 4 pour une liste plus complète
.psd Format non compressé Compatibilité restreinte à des logiciels graphiques Format de travail de Photoshop. Supporte toutes les options et fonctionnalités de Photoshop .jpg Format compressé Compatibilité très répandue: web. Word, PowerPoint, etc Rend bien les dégradés de couleur; idéal pour des photographies .gif Rend bien les images avec peu de couleurs différentes: logos, shémas, dessins etc.

40 Mise en page et support de diffusion
Partie 3 Mise en page et support de diffusion

41 Trucs et astuces pour la mise en page 1/3
Il n’est pas recommandé d’agrandir à plus de 100% une image dans Word ou PowerPoint. Plus vous agrandirez l’image plus elle deviendra flou. Il est préférable de rescanner cette image plus grande (avec plus de pixels). Image originale Image agrandie

42 Trucs et astuces pour la mise en page 2/3
Ne pas importer des grosses images en se disant qu’on peut les rapetisser dans Word ou PowerPoint. Ces grosses images peuvent alourdir le document au point de le rendre corrompu. Dépasser 6 megs avec un document Word ou Power Point c’est « chercher le trouble » Pour contrer ce problème, il faut rapetisser les images préalablement dans Photoshop. Une fois à la bonne dimension, importez-les dans Word ou PowerPoint.

43 Trucs et astuces pour la mise en page 3/3
Dans Word ou PowerPoint, pour remettre une image à sa taille originale il faut cliquer sur:

44 La projection par canon
Problème de rareté des canons… Retour sur l’organigramme bleu Alternatives possibles: Imprimer sur papier Imprimer sur acétates

45 Pour progresser Traitement de l’image avec Adobe Photoshop Element
Didacticiel de 56 pages remis en classe Fichiers exercice à télécharger à l’adresse suivante: Menu aide de Adobe Photoshop Element Liste de ressources par sujet sur le site du RÉCIT-FP:

46 Annexe 1: Les intelligences multiples
Pour une description des différents types d’intelligence. Domaines d’apprentissages des jeunes vs intelligences multiples: Test diagnostique:

47 Annexe 2: Recherche d’images sur internet
Une recherche facile d’images sur Internet se fait à partir du texte "associé" aux images. Dans le cas de la recherche d'images à partir de texte associé aux images, les méthodes d'indexation et de recherche s'apparentent tout à fait à celles utilisées classiquement dans une base de données textuelle classique. Simplement, dans le cas de la recherche d'images, les données indexées par les outils de recherche servant à "retrouver" les images, sont les informations textuelles se rapportant aux images. Ces informations textuelles collectées et indexées par les outils de recherche d'images sur internet peuvent se situer à deux emplacements: (Voir plus bas des sites utilisant cette méthode de recherche) Dans le code HTML des balises et attributs spécifiques aux images : - Balise <IMG SRC="..."> qui indique l'insertion d'une image dans une page HTML. Exemple : IMG SRC="http://www.ccr.jussieu.fr/urfist/image_numerique /images/elephant.gif"> - Balise <A HREF="..."> qui indique un lien hypertexte vers une image. Exemple <A HREF=http://www.ccr.jussieu.fr/urfist/images/elephant.jpg> - Attribut ALT="..." qui représente le texte alternatif d'une image (qui présente l'inconvénient de ne pas toujours être renseigné par les créateurs de pages HTML). Exemple <IMG SRC="/data/images/elephant.gif" ALT="cette image est une image d'elephant> (Source : Principe de la recherche d’images : Voici quelques moteurs de recherche qui utilisent cette méthode. Vous n’avez qu’à cliquer sur l’onglet « Images » sur chacun des sites et introduire un mot dans la case de recherche. Google : Altavista : Ditto :

48 Annexe 3 Banques d’images libres de droits
La plupart des images qui circulent dans la pub, les catalogues, plaquettes et sites web sont produites par des entreprises qui constituent des banques d'images dites "libres de droits". Ce terme est mal choisi, puisque le droit d'utilisation est vendu avec l'image. Il suffit donc de posséder le CD-ROM, ou d'acheter l'image sur Internet pour posséder les droits d'exploitation de cette image. Ces photothèques ou banques d'images peuvent être constituées de plusieurs centaines de milliers d'images, diffusées par Internet ou sur CD-ROM. Le CD-ROM permet d'avoir directement, pour une somme forfaitaire, et souvent peu élevée de nombreuses images de bonne qualité. Ce sont ces entreprises qui se chargent d'obtenir auprès des photographes et de leurs modèles les droits d'utilisation des images pour nous. Tous les droits sont acquis, sauf bien sûr un usage diffamatoire. Le seul inconvénient de ces images si on les utilise telles quelles c'est qu'on est absolument pas garanti d'être le seul à le faire. Nous ne possédons aucune exclusivité. (Source :

49 Annexe 4 Formats d’enregistrement 1/4
BMP est un format d'image Windows standard utilisé sur les ordinateurs compatibles Windows. Vous pouvez spécifier le format Microsoft® Windows ou OS/2®, ainsi que le nombre de bits de l'image. Pour les images 4 bits et 8 bits au format Windows, vous pouvez également spécifier la compression RLE Le format GIF (Graphics Interchange Format) est le format de fichier couramment utilisé pour afficher des graphiques et images, ainsi que pour créer et afficher des animations de petite taille dans les pages Web. GIF est un format compressé LZW conçu pour réduire à la fois la taille du fichier et le temps de transfert électronique. Le format JPEG (Joint Photographic Experts Group) est couramment utilisé pour enregistrer des photographies et autres images à tons continus. Le format JPEG conserve toutes les informations chromatiques de l'image, mais compresse la taille des fichiers en éliminant des données de façon sélective. Vous pouvez choisir le niveau de compression. Un niveau de compression plus élevé produit une image de qualité réduite dans un fichier de plus petite taille, tandis qu'un niveau de compression bas génère une image de meilleure qualité mais un fichier de plus grande taille. JPEG est l'un des formats standard pour l'affichage d'images sur le World Wide Web et autres services en ligne. -Extrait de la rubrique aide de Adobe Photoshop Element

50 Annexe 4 Formats d’enregistrement 2/4
Le format JPEG 2000 est une version améliorée du format JPEG. Remarque : si vous avez installé le module externe en Option JPEG 2000, vous pourrez utiliser la fonction JPEG 2000. Le format JPEG 2000 permet de créer des images avec de meilleures compression et qualité, pour la diffusion sur le Web et l'impression. Il garantit une gestion optimale des couleurs et améliore le traitement des métadonnées. Il prend également en charge la transparence dans les images multicalques et conserve les sélections enregistrées. Photoshop Elements enregistre les images au format JPEG 2000 étendu (JPX), format de fichier plus complet que le format JPEG 2000 standard (JP2). Vous pouvez toutefois rendre les fichiers compatibles JP2 à l'aide d'une option de la boîte de dialogue JPEG 2000. Le format EPS (Encapsulated PostScript) facilite le partage de fichiers Photoshop avec de nombreuses applications graphiques, d'illustration et de mise en page. Pour de meilleurs résultats, imprimez les documents contenant des images EPS sur des imprimantes PostScript. Le format PCX est un format bitmap pris en charge par la plupart des plates-formes. Le format PICT est couramment utilisé par les logiciels graphiques et de mise en page sur Mac OS, pour le transfert des images entre applications. Il est particulièrement adapté à la compression d'images comportant de larges zones de couleur en aplat. Lorsque vous enregistrez une image RVB au format PICT, vous pouvez choisir une résolution de pixel de 16 bits ou de 32 bits. Lorsqu'il s'agit d'une image en niveaux de gris, vous avez le choix entre 2, 4 ou 8 bits par pixel. Sur Mac OS, vous pouvez enregistrer les fichiers PICT 32 bits ou Ressource PICT avec quatre niveaux de compression JPEG. Choisissez l'option 32 bits pour conserver une sélection enregistrée avec le fichier. -Extrait de la rubrique aide de Adobe Photoshop Element

51 Annexe 4 Formats d’enregistrement 3/4
Développé comme solution de rechange sans brevet au format GIF, le format PNG (Portable Network Graphics) est utilisé pour une compression sans perte et un affichage des images sur le Web. Contrairement au format GIF, le format PNG prend en charge les images 24 bits et génère des transparences d'arrière-plan sans rendre le contour irrégulier. Certains navigateurs Web ne prennent cependant pas en charge ce format. Le format PNG préserve la transparence dans les images en niveaux de gris et RVB. Le format Brut est un format de fichier souple permettant le transfert d'images entre plusieurs applications et plates-formes. Il consiste en un flux d'octets décrivant les informations chromatiques de l'image. Vous pouvez spécifier l'extension (Windows), le type (Mac OS), le créateur (Mac OS) et les informations d'en-tête du fichier. Vous pouvez enregistrer l'image dans un format entrelacé ou non entrelacé. Dans le premier cas, les valeurs chromatiques (rouge, vert et bleu, par exemple) sont stockées de manière séquentielle. Votre choix dépend de la configuration de l'application dans laquelle. L'en-tête indique le volume d'informations en octets présentes dans le fichier, avant le lancement des informations relatives à l'image elle-même. Cette valeur détermine le nombre de zéros insérés en début de fichier en guise de marques de réservation. Par défaut, il n'y a pas d'en-tête (header size = 0). Vous pouvez enregistrer le fichier sans en-tête, puis utiliser un programme d'édition de fichiers, tel que HEdit (Windows) ou Norton Utilities® (Mac OS) pour remplacer les zéros par les informations d'en-tête. -Extrait de la rubrique aide de Adobe Photoshop Element

52 Annexe 4 Formats d’enregistrement 4/4
Le format TIFF (Tagged-Image File Format) s'utilise pour l'échange de fichiers entre des applications et des plates-formes. Il s'agit d'un format d'image bitmap souple pris en charge par la plupart des applications de dessin, de retouche d'images et de mise en page. La quasi-totalité des scanners de bureau peuvent produire des images TIFF. Photoshop Elements fournit des options TIFF avancées pour la compression d'images et de calques. Vous devez sélectionner Activer les options d'enregistrement TIFF avancées dans les préférences Enregistrement des fichiers pour activer ces options Tant que vous n'avez pas fini de créer une image et que vous n'avez pas décidé de son utilisation, enregistrez-la au format de fichier par défaut Photoshop PSD. L'enregistrement de votre image au format Photoshop garantit que vous pourrez accéder à toutes les données de l'image lorsque vous la rouvrirez. Si vous choisissez un format qui n'est pas compatible avec toutes les données de l'image, un message d'avertissement s'affiche dans la partie inférieure de la boîte de dialogue Enregistrer sous. Le cas échéant, enregistrez une copie du fichier au format Photoshop, lequel reconnaît toutes les données de l'image -Extrait de la rubrique aide de Adobe Photoshop Element

53 Bibliographie FCPQ (Fédération des comités de parents du Québec) ACELF (Association Canadienne d’éducation en langue française) Traitement de l’image, INF-5064, Commission scolaire de Montréal, Juin 2002 Rubriques d’aide de Adobe Photoshop et Photoshop Element


Télécharger ppt "Utilisation et traitement de l’image"

Présentations similaires


Annonces Google