La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La photo numérique S. Laurent – Actic Hautil – 2004 /2005.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La photo numérique S. Laurent – Actic Hautil – 2004 /2005."— Transcription de la présentation:

1 La photo numérique S. Laurent – Actic Hautil – 2004 /2005

2 Généralités La photo numérique est un ensemble de pixels (abréviation de pictures elements). Le pixel est la plus petite entité constitutive de limage. Il existe deux sortes dimages numériques:

3 Limage matricielle Exemple : Une image matricielle est un ensemble de pixels contenus dans un tableau (ou matrice), chacun de ces points possédant une ou plusieurs valeurs décrivant sa couleur. On parle dimage Bitmap. Plus la densité de points est élevée, plus le nombre dinformations est important, plus la durée de traitement et la place occupée en mémoire sont importantes.

4 Limage matricielle Les images vues sur un écran de télévision ou une photographie sont des images matricielles. On obtient également des images matricielles à l'aide d'un appareil photo numérique, d'une caméra vidéo numérique ou d'un scanner. Une image bitmap, faite de pixels, ne peut subir des transformations quau prix dune perte dinformation appelée distorsion. On nomme pixellisation lapparition de pixels dans une image suite à une transformation géométrique (agrandissement notamment).

5 Limage matricielle Exemples dimages pixellisées : Image originale Image agrandie

6 Limage vectorielle Exemple : Dans une image vectorielle les données sont représentées par des formes géométriques simples qui sont décrites d'un point de vue mathématique. Ces images sont essentiellement utilisées pour réaliser des schémas ou des plans.

7 Limage vectorielle Les images vectorielles sont représentées par des formules mathématiques (un cercle est défini par son centre et son rayon). Le processeur de lordinateur sera chargé de traduire ces données en informations interprétables par la carte graphique. Ces images présentent 2 avantages : elles occupent peu de place en mémoire et peuvent être redimensionnées sans perte d'information. Cest le cas de nombreux cliparts. En contrepartie, une image vectorielle permet uniquement de représenter des formes simples. Même si une superposition de divers éléments simples permet des résultats très élaborés, toute image ne peut être rendue vectoriellement, cest notamment le cas des photos réalistes.

8 La destination Avant de créer une image, il est nécessaire de savoir quelle en sera sa destination : Une utilisation pour affichage sur écran Une impression

9 Laffichage Un écran affiche une résolution de 72 ppp. Ce qui signifie quune image à destination dun site web ou dune présentation sur écran ne doit pas avoir une résolution supérieure à 72 points par pouce. Résolution de 72 ppp

10 Limpression Une image destinée à être imprimée doit avoir une résolution dau moins 150 ppp. Résolution de 300 ppp

11 La résolution La résolution dune image numérique sexprime en point par pouce (ou dots per inch): plus ce nombre de points est élevé plus limage aura une définition de qualité mais plus le fichier occupera de mémoire. Résolution : 150 pppRésolution : 20 ppp

12 La résolution Un pouce mesure 2,54 cm. Une résolution de 150 ppp définit donc une taille de point de 0,16 mm environ. Une résolution de 20 ppp définit donc une taille de point de 1,2 mm environ.

13 La taille Une image de 640 pixels par 480 contient pixels. Une image de 800 pixels par 600 pixels contient pixels. Sa taille à limpression dépendra du nombre de pixels par pouce. Une image de 640 X 480 avec une définition de 150 ppp mesurera 10,80 cm de largeur pour une hauteur de 8,10 cm. Une image de 640 X 480 avec une définition de 72 ppp mesurera 22,6 cm de largeur pour une hauteur de 16,9 cm. Bien évidemment plus limage est grande, plus, avec une résolution identique, sa place occupée en mémoire sera importante.

14 Les formats Une image bitmap.bmp occupe beaucoup de place en mémoire. Il devient nécessaire de la compresser dès lors quon veut lutiliser ou la transférer sur un moyen de stockage tel que la disquette. Compresser limage revient à réduire la place (le poids) quelle occupe en mémoire. Fichier.bmp : 212 KoFichier.jpeg : 16 Ko

15 Les formats La compression, si elle est importante, saccompagne dune perte de données et par conséquent dune perte de qualité. Fichier.jpeg : 16 Ko Compression 15 %: distorsion invisible à lœil nu Fichier.jpeg : 4 Ko Compression 95 %

16 Les formats Les formats dimage les plus répandus : Tous, recommandé Internet mais incompatible avec les navigateurs anciens. Supporte la transparence. Non, libre de droits Ouide 2 à 256 ou 16 millions Oui, sans perte de qualité PNG Tous sauf InternetBrevet Aldus Corporation Non16 millionsRéglable, au choix sans perte ou avec perte de qualité TIFF Logos et Internet. Supporte les animations et la transparence. Brevet UnisysOuide 2 à 256 avec palette. Oui, sans perte de qualité GIF Tous usages, selon compression. Non, libre de droits Oui16 millionsRéglable, avec perte de qualité. Plus la compression est importante, plus l'image est dégradée. Format destructeur JPEG Image non dégradée mais très lourde. Stockage Non de 2 à 16 millions Non compresséBMP UsageFormat propriétaire Affichage progressif Nb de couleurs Compression des données Format


Télécharger ppt "La photo numérique S. Laurent – Actic Hautil – 2004 /2005."

Présentations similaires


Annonces Google