La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Etude des zones humides franciliennes « Vers un réseau des zones humides en Ile- de-France » « Inventaire des mares dIle-de-France » Société nationale.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Etude des zones humides franciliennes « Vers un réseau des zones humides en Ile- de-France » « Inventaire des mares dIle-de-France » Société nationale."— Transcription de la présentation:

1 Etude des zones humides franciliennes « Vers un réseau des zones humides en Ile- de-France » « Inventaire des mares dIle-de-France » Société nationale de protection de la nature - 5 juillet 2012

2 CONTEXTE « Vers un réseau des zones humides en Ile-de-France » 2007 – 2012 Partenariat avec le Conseil Régional et lAESN : - Déterminer les potentielles RNR, - Déterminer les roselières et réseaux de mares à conserver et à restaurer, - Développer un réseau dacteurs, - Intégrer à Natureparif.

3 CONTEXTE Inventaire des mares dIDF La SNPN constatant lurgence de protéger ces remarquables micro-zones humides que sont les mares a décidé dinitier un inventaire des mares franciliennes (2011 – 2012) avec le soutien financier de la Fondation Nature et Découvertes, le conseil général de lEssonne, du Val dOise, la DRIEE-IDF. Objectifs : Lancer une dynamique régionale de protection de ces milieux - Etat des lieux de ces micro-zones humides à léchelle régionale (apparition, disparition) - Rassembler des données écologiques, - Sensibiliser le grand public mais aussi les différents acteurs franciliens travaillant sur cette problématique.

4 METHODES De la pré-localisation aux inventaires … -Recherches bibliographiques : rapports / études / couches cartographiques… rassemblés auprès de nos partenaires, - Analyses cartographiques de pré-localisation des zones humides, - Campagnes de terrain : - caractérisation des ZH / des mares - inventaires naturalistes - faune : amphibiens / odonates / avifaune - flore / habitat - Analyses et hiérarchisation

5 PRE-LOCALISATION DES ZONES HUMIDES Objectifs Zones humides (potentielles RNR) – Roselières – Mares et réseaux de mares - Inventaire par photo-interprétation : roselières et mares « potentielles » Une partie du rendu final sera issue des analyses cartographiques. - Balayer des vallées entières / cibler les zones humides potentielles (objectif RNR) en amont du repérage terrain, - Détermination des réseaux de mares : minimum 5 mares distantes de 500m les unes des autres (tampon de 250m). Moyens Logiciel : ArcGis 10 Bibliographie + Croisement de diverses couches cartographiques - Scan 25 (2003), - Orthophotoplan (2008), - ECOMOS, ECOLINE, - Couches mares et plans deau de lIAU, - Zonages : ZNIEFF, N2000, APB… -Diverses couches : Habitats / espèces provenant de nos partenaires : ONF, PNR, SAGE, CG…

6 ECOLINE : aide à la pré-localisation des mares ECOLINE Dans la cadre de notre action sur les zones humides, ECOLINE nous a essentiellement servi à la pré-localisation des mares… micro-zones humides (quelques m² à 5000m²) parfois difficilement photo interprétables … La SNPN et lIAU sont en partenariat et ECOLINE sera amenée a être alimentée par le travail de la SNPN. La SNPN a établie une pré-localisation des mares sur lensemble de la région (ie. tous milieux confondus) et surtout une partie ont été vérifiées sur le terrain.

7 Couche ECOLINE : Mares / Mouillères / Bassin de rétention 1962 entités définies par ECOLINE Entités MareMouillèreBassin de rétentionTotal Points Polygones Total ECOLINE Outil complémentaire pour la pré-localisation des mares. Micro-zones humides (quelques m² à 5000m²) parfois difficilement photo interprétables …

8 Commune : St-Hilaire (91)

9 ECOLINE Outil amené a être alimenté par les travaux des partenaires. Les vérifications de terrain sont essentielles et apportent davantage dinformations. La méthode de pré-localisation utilisée par la SNPN croise diverses couches.

10 « Mares » et « Réseaux de mares » Inventaire des mares (global) et détermination des « réseaux de mares » A lheure de la fragmentation des milieux, du déclin des espèces … TOUS LES RESEAUX DE MARES SONT A CONSERVER !!!! - Fonctions (écologiques, économiques, sociales…) incontestables, - Éléments « clés » de la Trame verte et bleue : les mares sont parfois les seuls refuges dans certaines communes agricoles… La SNPN déterminera, à léchelle régionale, les secteurs à enjeux très fort (hiérarchisation basée essentiellement sur la valeur patrimoniale des sites ). Lensemble des données récoltées serviront à alimenter les divers travaux en cours (TVB et SRCE-IDF, PLU, SCAP, SAGE…) De la pré-localisation aux inventaires naturalistes…

11 Réseaux de mares : DEMARCHE ADOPTEE Lexemple du Val dOise Pré localisation (analyses cartographiques, bibliographie…)

12 Réseaux de mares : DEMARCHE ADOPTEE Déterminer les « réseaux de mares » Un réseau : 5 mares minimum - distance de 500m² entre 2 mares. Création de « zones tampons » de 250 autour de chaque mare. La détermination des « réseaux de mares » permet de cibler les prospections et dinitier des journées de repérages. Un grand nombre de réseaux seront soit : - inintéressants, - inaccessibles (propriétés privées), - disparus !

13 Réseaux de mares : DEMARCHE ADOPTEE

14 Résultats préliminaires (95) 1266 mares - 85 caractérisées - 29 disparues potentielles vues 54 réseaux de mares pré-localisés (correspondant à 476 mares) Au final, Suite aux repérages de terrain et analyses cartographiques ; seuls DEUX réseaux (en milieu forestiers) ont été retenus pour nos inventaires.

15 ECOLINE Les divers éléments structuraux définis par ECOLINE (fossés, haies…) seront utiles pour des analyses plus poussées. Ex : restauration de réseaux / préconisations de gestion. Perspectives dévolution Après le « diagnostic » a finaliser pour fin 2012; la SNPN souhaite rendre opérationnelle son action et contribuer à la restauration des mares.

16 Les « réseaux de mares » à enjeux fort Résultats préliminaires (hors prospections 2012) Sur lensemble de lIDF, 19 réseaux de mares paraissent particulièrement intéressants du point du vue patrimonial. Prospections 2012 Nord 78 : secteurs particulièrement intéressants (partenariat avec ATENA 78) 95 : département faiblement pourvus en mares (2 réseaux en milieux forestiers) 77 : travail de synthèse des différents réseaux (partenariat CG 77, Seine et Marne Environnement) : de nouveaux réseaux identifiés …

17 DEMARCHE ADOPTEE ATTENTION DEUX OBJECTIFS BIEN DIFFERENTS A NE PAS CONFONDRE … tous les deux complémentaires - « Vers un réseau des zones humides dIle-de- France » : Déterminer les « réseaux de mares » remarquables du point de vue patrimonial à conserver / à restaurer … dans lobjectif préserver la forte biodiversité de ces milieux, - « Inventaire des mares dIle-de-France » : Prendre en compte lensemble des réseaux identifiés ! Actuellement, létat des réseaux de mares est tel (fragmentation, fermeture naturelle, eutrophisation, décharge déchets, gestion inadéquate…) quon y trouve difficilement un intérêt écologique fort … IL EST URGENT DINTERVENIR SUR CES SECTEURS.

18 Et demain ?? Perspectives poursuite de létude - Après le diagnostic … lopérationnalité, - Continuer à suivre lévolution de ces milieux - Continuer la « sensibilisation », léducation, la formation … - Feriez-vous partie du « Groupe Mare » dIle-de-France ? Merci de votre attention


Télécharger ppt "Etude des zones humides franciliennes « Vers un réseau des zones humides en Ile- de-France » « Inventaire des mares dIle-de-France » Société nationale."

Présentations similaires


Annonces Google