La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Logiques résidentielles et trajectoires géographiques.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Logiques résidentielles et trajectoires géographiques."— Transcription de la présentation:

1 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Logiques résidentielles et trajectoires géographiques des Franciliens nés entre 1930 et 1950

2 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Lenquête Biographies et entourage propose le passage de trajectoires individuelles à des biographies dentourages Collectée auprès de 2830 Franciliens âgés de 50 à 70 ans (nés entre 1930 entre 1950), Elle retrace lhistoire familiale, résidentielle et professionnelle des enquêtés et de leur entourage sur 3 ou 4 générations. Elle a été conduite à lIned en

3 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Le choix des générations enquêtées Ce sont des générations particulièrement intéressantes car pionnières dans de nombreux domaines ; ce sont elles qui ont initié de nombreuses transformations qui marquent la société actuelle, les modes de vie … Ce sont aussi des générations charnières, qui se situent à une place centrale entre les plus jeunes, leurs enfants dont linsertion professionnelle est souvent difficile, et leurs parents dont lespérance de vie a fortement augmenté …

4 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Elles ont connu tous les bouleversements urbains qui ont traversé le XXe siècle

5 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Exemple damélioration : le niveau de confort au cours de la vie

6 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Quels ont été leurs parcours résidentiels et géographiques ? Quels choix les enquêtés ont-ils effectués au cours de leur vie adulte ?

7 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Proportion de propriétaires de résidence principale selon l'âge

8 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Proportion de propriétaires de résidence secondaire selon l'âge

9 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Possession dune résidence secondaire selon le statut doccupation 37 % des propriétaires 35% les accédants contre 39% les non accédants 31 % des locataires 25 % des locataires HLM 54% des logés gratuitement 58% des logés par lemployeur

10 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED La propriété souvent considérée comme la finalité de toutes les trajectoires résidentielles, lest–elle réellement ? Quels choix les enquêtés ont-ils effectués en termes de statut doccupation ?

11 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Trajectoires résidentielles les plus fréquentes

12 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Classification Les 50 trajectoires résidentielles les plus représentatives (75% des parcours) peuvent être regroupées en 6 classes

13 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Classe 1 avec passage hlm ou logés gratuitement (326 enquêtés)

14 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Classe 2 parcours complexes aboutissant à la propriété (374 enquêtés)

15 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Classe 3 trajectoires essentiellement dans le secteur locatif (231 enquêtés)

16 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Classe 4 trajectoires classiques daccession à la propriété (932 enquêtés)

17 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Classe 5 trajectoires perturbées par un événement du cycle de vie ( 81 enquêtés)

18 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Classe 6 les classes de propriétaires (186 enquêtés)

19 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Le parcours géographique Paris banlieue souvent présenté comme le parcours type, lest–il réellement ? Quels choix les enquêtes ont ils effectué durant leur parcours géographique ?

20 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Trajectoires géographiques les plus fréquentes

21 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Classification Les 50 trajectoires géographiques les plus représentatives (75% des parcours) peuvent être regroupées en 4 classes

22 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Type 1

23 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Type 1 : Aboutissement majoritairement en Banlieue avec passage en province et à létranger Ces parcours correspondent plutôt aux itinéraires des provinciaux vivant en couples avec enfants Légère sur représentation des cadres et des employés ayant effectué le parcours locataires puis propriétaires Possèdent un peu plus souvent une résidence secondaire. Les provinciaux semblent avoir plutôt investi la grande couronne

24 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Type 2

25 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Type 2 : aboutissement en Banlieue sans passage en province et à létranger Essentiellement des Franciliens de naissance vivant en couple avec un ou deux enfants et appartenant aux classes moyennes Un certain nombre dentre eux sont devenus propriétaires dune maison individuelle après un séjour dans le secteur social Ils restent très attachés à leur localisation dorigine que ce soit Paris ou la banlieue

26 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Type 3

27 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Type 3 : Aboutissement majoritairement à Paris Plutôt des provinciaux, cadres célibataires sans enfant ou ayant formé une famille recomposée ou encore vivant en couple à temps partiel Leur trajectoire résidentielle sachève souvent avec le statut de locataire après parfois une accession à la propriété Ce type de trajectoire est fréquemment lié à la rupture du couple et la formation dune famille recomposée Bien que locataires de leur résidence principale, ils possèdent plus fréquemment une résidence secondaire

28 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Type 4

29 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Type 4 : Aboutissement en banlieue avec passage par létranger et Paris Familles nombreuses ouvrières, dont le parcours logement sachève fréquemment dans le secteur social après une étape dans dans le secteur locatif privé, voire pour certains après une étape par laccession à la propriété Leur parcours a souvent débuté dans des logements collectifs ou autres logements transitoires. Ils ont principalement investi la banlieue mais spécialement la petite banlieue.

30 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Les logiques des choix résidentiels A ce stade de lanalyse des entretiens qui porte sur les 30 interviews réalisés à Paris en 2002 Trois logiques se dégagent au vu de lhistoire résidentielle et géographique des enquêtés :

31 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED 1.Une logique professionnelle : les choix sont effectués uniquement en fonction du lieu de travail et de la carrière professionnelle 2.Une logique économique : les choix peuvent être liés en partie au lieu de travail, mais dans une aire géographique surtout où les prix sont accessibles. Les choix de logement dépendent essentiellement des ressources économiques des ménages

32 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED 3.Une logique familiale : les choix sont liés à limplantation de la famille dorigine dans un quartier, à lexistence dun patrimoine immobilier familial, ou encore au réseau de connaissance de la famille pour accéder à un logement HLM ou Loi 48 Si certains entretiens relèvent clairement dune seule logique, dautres combinent plusieurs logiques en fonction des événements qui surviennent au cours de lexistence, notamment la mise en couple, la séparation et la formation dune famille recomposée.

33 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Logique professionnelle Parcours résidentiel : Autre statut _ locataire Parcours géographique toujours Paris depuis lâge adulte Evelyne est dorigine provinciale, a suivi son mari à Paris qui travaillait à EDF. Ils ont habité dans un logement de fonction dabord dans le 6è, puis le logement devenant trop petit avec la naissance des deux enfants, EDF a proposé un logement plus grand dans le 15è Ils sont donc devenus locataires mais à un prix en dessous du marché. Ils ont déménagé plusieurs fois dans le 15è proche du travail du mari et des amis quils se sont faits dans le quartier Parallèlement à cette « rente de situation » ils ont acheté un logement en location dans le 15è également quils habiteront au moment de la retraite. Ils ont par ailleurs acheté un petit appartement à Marseille où le mari avait une partie de son activité professionnelle Pour eux limportant, cest la carrière du mari, cest la proximité du travail, pas de temps de transport et surtout pas la banlieue.

34 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Parcours résidentiel : Autres- propriétaires-locataires-propriétaires. Parcours géographique : Petite Banlieue-Paris Martine dorigine provinciale est employée dans le secteur social ainsi que son mari. Elle a dabord travaillé dans une institution pour sourds où elle était hébergé Elle y rencontre son mari et décide dacheter une petite chambre de bonne de 16m2 en petite banlieue. Ils décident à la naissance de lenfant, de devenir locataire à Paris dans le 11è Ayant deux salaires, même modestes, avec la vente de leur chambre de bonne, ils obtiennent des prêts du crédit Foncier et achètent début des années 70 un premier logement dans un coin pas très côté du 15 èm. Au début des années 80, ils revendent leur 3 pièces pour un 5 pièces vers les Maréchaux. par ailleurs ils ont acheté un bungalow en Gironde à côté du bungalow paternel Les choix sont liés aux conditions économiques des prêts et des logements dans un quartier qui était encore abordable. Elle aime le quartier animé avec un marché et parce que cest près de Montparnasse en métro; Logique Economique

35 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Logique familiale Parcours résidentiel : Autre- Propriétaire Parcours géographique : Paris Fanny est née dans le 15e où habitait toute la famille en particulier le grand père. Elle quitte ses parents après des études de psychologue clinicienne pour être logée gratuitement dans un studio appartenant au grand père Le studio devenant trop petit ses parents laident à acheter un deux pièces et font de même pour sa sœur. Les deux sœurs et les parents habitent donc tous le 15e Son mari vient habiter chez elle, puis très vite avec la vente du premier logement, ils achètent un logement plus grand dans le 15e. Par ailleurs, à la mort de ses parents, elle a hérité dune maison dans le Morvan quelle a en indivision avec sa sœur, et a également hérité dune cousine dun studio en multi-propriété à la montagne Leurs critères de choix, cest la rive gauche, cétait de rester dans le 15em que Fanny aimait parce quelle avait passé son enfance, que ses parents et famille y habitaient, que les transports sont faciles et que le quartier est animé (commerces, lieux culturels).

36 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Logique économique et professionnelle contrariée par divorce Parcours résidentiel AUT-TRA- HLM- AUT- LOC Parcours géographique : Petite banlieue-province-Petite Banlieue-Paris Marcel à partir de 24 ans, travaille sur des chantiers en province, il loge dans des baraquements, puis dans plusieurs auberges de jeunesse ; Il finit par travailler dans une auberge de jeunesse dans la région parisienne où il rencontre sa femme Ils obtiennent un HLM ancien en petite banlieue. Sa femme qui voulait un appartement neuf obtient un autre HLM par le 1% patronal dans un quartier chouette mais pas résidentiel. Malheureusement le quartier se dégrade avec une atmosphère dinsécurité. Le couple qui a eu une fille entre temps se sépare Marcel se voit proposer un logement gratuit en petite banlieue par son employeur. Seulement ce logement était loin de son travail. Il se met à chercher un studio en location au rez de chaussée proche de son travail dans le 15èm où il vit depuis Il a une nouvelle compagne avec qui il a acheté une maison en Bourgogne près de la fille de sa conjointe actuelle Les choix résidentiels proche du travail, quartier « correct », problème du logement le bruit au rez de chaussé mais na pas les moyens de changer.

37 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Choix résidentiels

38 Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Choix de résidences secondaires


Télécharger ppt "Entretiens Jacques Cartier Colloque les choix résidentiels 5-6 décembre 2005 Catherine Bonvalet INED Logiques résidentielles et trajectoires géographiques."

Présentations similaires


Annonces Google