La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La mobilité géographique et linsertion professionnelle des jeunes docteurs au Québec Frédéric Deschenaux, Ph.D. Professeur.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La mobilité géographique et linsertion professionnelle des jeunes docteurs au Québec Frédéric Deschenaux, Ph.D. Professeur."— Transcription de la présentation:

1 La mobilité géographique et linsertion professionnelle des jeunes docteurs au Québec Frédéric Deschenaux, Ph.D. Professeur

2 Le cheminement dans le système scolaire québécois Source: MELS, 2005

3 Une minorité négligée? Traditionnellement, lorsquil est question de linsertion professionnelle, les diplômés du doctorat ne sont pas souvent étudiés. Pourtant, leffectif étudiant au doctorat est en croissance depuis De plus, les conditions de travail se sont détériorées pour les titulaires dun doctorat.

4 Augmentation des effectifs Source: MELS, 2005

5 Augmentation des effectifs Source: MELS, 2005

6 Provenance des données Les données de cette communication proviennent de deux sources distinctes, en raison de la rareté des études sur les jeunes docteurs au Québec. Les données sur linsertion professionnelle sont tirées des enquêtes Relances du Ministère de lÉducation, du Loisir et du Sport. Les données sur la mobilité géographiques sont tirées dun sondage auprès de 5998 jeunes de 20 à 34. Les données sont pondérées selon lâge, le genre, la langue et la scolarité à partir des données de lInstitut de la statistique du Québec. 50 diplômés de doctorat composent léchantillon, ce qui respecte la proportion du 0,8% de la population détenant un doctorat.

7 Linsertion professionnelle des diplômés du doctorat au Québec

8 Lemploi après les études Source: Audet (1997); MEQ (2001) et Girard, Michel et Sylvain (2006) 20,6 % de stagiaires postdoctoraux

9 Le revenu hebdomadaire moyen Hausse de 30,9 % Baisse de 15,7 % Source: Audet (1997); MEQ (2001) et Girard, Michel et Sylvain (2006)

10 Le placement au regard du domaine détudes Source: Audet (1997); MEQ (2001) et Girard, Michel et Sylvain (2006)

11 Que retenir? Les conditions dinsertion professionnelle des docteurs se dégradent. Taux de placement en baisse, de plus en plus de docteurs continuent leurs parcours au post-doctorat. Inflation des diplômes? Passeron (1982) a été lun des premiers à décrire ce phénomène de « dévaluation produit par laccroissement des effectifs scolarisés sur la « valeur » du diplôme » (p.551). Il mentionne également que « la logique de linflation impose globalement des stratégies de même sens, même si la modalité, lintensité et surtout les moyens de ces stratégies dadaptation varient fortement selon les enjeux propres aux différents groupes sociaux » (p.559). Peut-on penser que le post-doctorat est une stratégie dadaptation à linflation des diplômes au doctorat? Pourtant, certains parlent dune pénurie de docteurs dans plusieurs domaines…

12 La mobilité géographique des diplômés du doctorat au Québec

13 Vaste territoire...

14 La région dorigine La très grande majorité des jeunes docteurs au Québec sont originaires dune région métropolitaine (59,1 %). 29,0 % sont originaires des régions intermédiaires 1,9 % sont originaires des régions périphériques. 10,0 % proviennent de lextérieur du Québec. À peu près les mêmes proportion se répètent quant au lieu de résidence des jeunes docteurs. Ce constat pose des questions sur laccessibilité et la démocratisation des études supérieures (Deschenaux et Laflamme, 2007). Dans les régions métropolitaines, la proximité des universités semble expliquer à la fois la plus forte diplomation des jeunes et la rétention de ces jeunes docteurs pour y occuper un emploi.

15 Profil de mobilité géographique Source: GRMJ,

16 Âge du départ et caractéristique du foyer familial Les jeunes docteurs ont quitté le domicile familial beaucoup plus tardivement que lensemble des jeunes de 20 à 34 ans. 55,8 % 12,5 % Les jeunes docteurs sont 55,8 % à quitter le domicile familial après lâge de 25 ans par rapport à 12,5 % pour lensemble des jeunes de 20 à 34 ans. Ils sont majoritairement partis du domicile familial pour les études universitaires (92,0 %). La moitié des jeunes docteurs (50,0 %) ont des parents fortement scolarisés (deux parents universitaires). 28,2 % dentre eux ont des parents faiblement scolarisés.

17 Perception du marché de lemploi Trois jeunes docteurs sur quatre (75,5 %) estiment que la situation économique est difficile. Ils sont toutefois très confiants de toujours avoir un emploi malgré les conditions (97,3 %). La très grande majorité (94,1 %) se disent satisfaits de leurs conditions de travail. Plusieurs dentre eux (44,2 %) mentionnent que leurs contacts personnels les ont grandement aidé pour se trouver un emploi. Un peu plus de huit jeunes docteurs sur dix (87,4 %) estiment que leur personnalité a joué un rôle important dans lobtention de leur emploi. Serait-ce lillusion de limprovisation (Bourdieu, 1980)?


Télécharger ppt "La mobilité géographique et linsertion professionnelle des jeunes docteurs au Québec Frédéric Deschenaux, Ph.D. Professeur."

Présentations similaires


Annonces Google