La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La route des vins dAlsace présentée par Dédé-Francis Novembre 2009 Avance au clique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La route des vins dAlsace présentée par Dédé-Francis Novembre 2009 Avance au clique."— Transcription de la présentation:

1

2 La route des vins dAlsace présentée par Dédé-Francis Novembre 2009 Avance au clique

3 Les plus beaux sites de la route des vins d'Alsace Entre villages typiques et paysages de vignobles, parcourir la route des vins d'Alsace, c'est l'une des façons De découvrir la richesse de cette région. Parcourant environ 170 kilomètres, reliant Marlenheim à Thann, elle offre une succession de sites de toute beauté. Associant le plaisir de la gastronomie à la découverte d'un patrimoine naturel et culturel hors du commun, la route des vins d'Alsace est un voyage à ne pas manquer. Bon voyage.

4 La route des vins d'Alsace ne se parcourt pas qu'en automne. Ici, le village de Marlenheim, dans le Bas-Rhin. Frileux s'abstenir.. Marlenheim en hiver

5 Traenheim Les toits du villages de Traenheim sous la neige. Traenheim est un charmant petit village de 564 habitants qui se trouve sur la Route des Vins d'Alsace, à 25km à l'ouest de Strasbourg, au cœur du Vignoble de la couronne dor. Son sentier viticole offre à ses visiteurs la possibilité de mieux comprendre l'originalité du métier de vigneron et d'apprécier une vue panoramique sur les Vosges et la plaine d'Alsace.

6 Molsheim Petite ville à proximité de Strasbourg, Molsheim est une ville agréable à visiter, loin du flot des touristes. Elle peut être un excellent point de départ pour la visite de la région et notamment de la vallée de la Bruche, dont elle garde lentrée. Par ailleurs, la ville est mondialement connue, elle est, en effet, le fief historique des usines Bugatti.

7 Petit ville, très peu touristique, Rosheim est pourtant très réputée pour sa très belle église romane Saint Pierre et Saint Paul, et pour l'une des maisons les plus ancienne d'Alsace, romane, récemment restaurée. Le reste du village vaut que l'on s'y attarde, il possède de belles maisons et 4 portes, vestiges des remparts. Le village de Rosheim

8 Située au cœur de l'Alsace, au pied du Mont Sainte Odile, Obernai est une des rares petites villes alsaciennes à avoir su garder son décor d'autrefois avec ses murailles, ses tours fortifiées, ses maisons médiévales et ses innombrables coins pittoresques. Obernai

9 Ottrot Charmant petit village touristique niché dans un écrin de verdure, Ottrott, la cité du Mont Sainte Odile vous accueillera dans une ambiance fleurie. Les plaisirs sont variés et Ottrott riche en découvertes. De magnifiques panoramas permettent d'y admirer la plaine d'Alsace et le massif vosgien.

10 Barr Barr, superbe ville, peu connu des touristes. Son centre historique, remarquablement préservé, possède un grand nombre de belles maisons à colombages. De plus, Barr est encore peu fréquentée, ce qui rend la promenade dautant plus agréable

11 Andlau Petite ville du Bas-Rhin non loin de Sélestat, Andlau est entourée de forêts et de vignes. Le village offre en outre de beaux témoignages monumentaux de l'époque médiévale.

12 Dambach-la-Ville fait partie de ces charmants villages alsaciens, peu connu des visiteurs, mais qui offrent pourtant un très bel ensemble homogène où lon peut découvrir des maisons à colombages ou renaissances très fleuries et de jolies fontaines. Le village est, de plus, situé dans un bel environnement de vignes Dambach-la-Ville

13 Châtenois La commune CHATENOIS fait partie du département du BAS RHIN. Elle s'étend sur 1757 hectares a une altitude de 325 mètres. Les habitants de la commune de CHATENOIS se nomment les Castiniens et les Castiniennes.

14 Kintzheim Kintzheim se trouve sur la route des vins, pas très loin du château du Haut-Koenigsbourg.Le village est surplombé au nord par les coteaux du Hahnenberg et au sud par les collines du Grand cru Paelattenberg. Le château de Kintzheim (XIIIe siècle) surplombe le village qui est aux avant-postes des contreforts boisés et giboyeux des Vosge.XIIIe siècle

15 Saint-Hippolyte (Sankt Pilt en allemand) est une commune française, située dans le département du Haut-Rhin. C'est un illustre abbé de Saint-Denis, Fulrad, conseiller de Pépin le Bref, de Carloman et de Charlemagne qui sera à l'origine de la création du village de Saint-Hippolyte sur une ancienne terre franque connue sous le nom de Andaldovillare. Il y fait construireun monastère et rapporta de Rome les reliques de Saint-Hippolyte. Ces reliques furent alors l'objet d'une véritable vénération etune petite ville se forma autour du monastère qui s'appela bientôt Saint-Hippolyte, et en allemand Sanct Pilt ou Sankt Pilt. Saint-Hippolyte

16 Bergheim Bergheim, superbe village de la route des vins, entouré de ses remparts, reste encore relativement préservé des touristes. Le centre ville comporte de nombreuses et très belles maisons de vignerons. Depuis le sommet des remparts, superbement conservés, vous pourrez admirer les coteaux du vignoble, surplombés par le château du Haut-Koenigsbourg.

17 Ribeauvillé Blottie au pied du massif du Taennchel au cœur du vignoble alsacien entre Strasbourg et Mulhouse, Ribeauvillé est une cité viticole au charme médiéval où il fait bon vivre : elle bénéficie des labels «station climatique», «station verte de vacances» et détient également le Grand Prix National du Fleurissement.

18 Riquewihr est un village d'Alsace, très réputé et visité pour son charme. Riquewihr jouit d'une grande célébrité, non seulement en Alsace et en France, mais aussi en Europe. Riquewihr est une cité médiévale située en plein cœur du vignoble alsacien qui doit sa renommée à son caractère pittoresque et à son remarquable patrimoine architectural. Le village est situé sur la route des vins, à 10 km au nord de Kaysersberg et 4 km au sud de Hunawihr et de Ribeauvillé. Blottie à l'entrée d'un vallon boisé, protégée par le Schoenenberg contre les vents du nord, Riquewihr surplombe légèrement la plaine d'Alsace et offre une vue magnifique sur la vallée du Rhin, depuis les Alpes jusqu'aux abords de Sélestat. Aussi, son climat est, par sa douceur, particulièrement favorable à la culture de la vigne, les coteaux au sol lourd et aux versants raides n'offrant point d'autres possibilités de culture. Il est situé dans le canton de Kaysersberg. Riquewihr

19 Jalon illuminé sur la route des Vins, Kaysersberg, surprend par le charme de ses sites médiévaux groupés autour de léglise (portail roman et au retable sculpté, chef dœuvre rarement égalé) et du pont fortifié dominé par le château (vestige de lancienne ville libre de la décapole). Sa position stratégique ranime le souvenir de la route Romaine qui reliait lAlsace à la Lorraine. Cest une des plus charmantes cités dAlsace avec ses ruelles pavées et ses maisons à colombages richement ornées. Son hôtellerie accueillante offre de quoi satisfaire le plus exigeant. De plus, la ville natale du docteur Schweitzer se signale par ses possibilités de camping et lagrément de ses promenades forestières dans un calme absolu. Située sur la route de St Jacques de Compostelle Pont fortifié ( ) plus ancien que celui de Mostar en Bosnie Kaysersberg

20

21 Histoire de Kaysersberg La première mention de Kaysersberg remonte à Cette année là, le roi Henri VII, fils de Frédéric II de Hohenstaufen, racheta les droits fonciers du château édifié au début du 13è siècle. Grâce à des travaux d'agrandissement et de consolidation, la forteresse impériale verrouilla l'entrée de la vallée et en contrôla le passage. Lintérêt stratégique du site de Kaysersberg était évident. Dès cette époque, une petite bourgade put se développer au pied du château. En 1293, le roi Adolphe de Nassau accorda à la population les mêmes droits et franchises qu'à Colmar faisant de la petite cité, une ville impériale. En 1330, Kaysersberg devint le siège de la Reichsvogtei, instance administrative impériale. En 1354, Charles IV séjourna en ville. II reconnut l'union des 10 villes impériales d'Alsace au sein de la Décapole. La vocation économique de la cité s'affirma. Située à lentrée de la vallée de la Weiss qui reliait la Haute Alsace à la Lorraine par le col du Bonhomme, la ville obtint de nombreux privilèges dont celui d'ouvrir un marché hebdomadaire en 1429 et une foire en Outre le négoce et lartisanat, Kaysersberg exporta ses vins bien au-delà du Rhin. La vie économique se regroupa au sein de 4 corporations. Le mécontentement des paysans et les conditions sociales provoquèrent en 1525, un conflit durant lequel Kaysersberg fut assiégé. La ville capitula le 19 mai. Le château et labbaye d'Alspach furent pillés, incendiés et dévastés. Un conflit plus grave, celui de la guerre de Trente ans ( ) n'épargna pas la cité. Les divers cantonnements et réquisitions militaires endettèrent la ville pour de nombreuses années. La paix de Munster en 1648 laissait une cité exsangue. Kaysersberg dût même hypothéquer ses cloches à Bâle ! Tout au long de la seconde moitié du 17è siècle, la cité se repeupla peu à peu et retrouva ses activités d'antan. Le 18è siècle ne changea guère laspect de la localité. Lors des évènements révolutionnaires, Kaysersberg changea provisoirement son nom en "Mont Libre" et devint chef lieu de canton. : La fontaine publique est surmontée d'un empereur romain : Constantin 1521, église véritable musée de la sculpture médiévale : portail plein cintre 1230 avec tympan représentant le couronnement de la vierge, une des plus grandes poutres de gloire d'Europe : Christ en croix 4,25 m de haut (XVe), retable bois polychrome de l'histoire de la passion (Hans Bongart 1518) unique à 500 km à la ronde. Le 19è siècle vit se développer une activité textile importante principalement dans les années La grande guerre n'affecta pas la cité qui servit de base arrière aux troupes allemandes combattant sur le front des Vosges. Par contre, la ville fut meurtrie par les combats de la libération en décembre Mais une reconstruction rapide permit à Kaysersberg de reprendre un nouvel essor qui la place à lheure actuelle parmi lune des perles de lAlsace. Historique : En 1520, le magistrat chargea le fontainier Nicolas Berchtold d' Orbey et le maître d' oeuvre Bartholomé de construire la fontaine. En 1521, il chargea le sculpteur Hans de Colmar, identifié avec Hans Bongart, de réaliser pour la fontaine une statue de l' empereur Constantin tenant la croix. En 1745, le montant fut remplacé par l' actuel (date portée sur l' écu). La fontaine a été restaurée en 1986 par l' entreprise Scherberich de Colmar

22 Kaysersberg

23 Cité calme et fleurie dans le vignoble et la forêt, plusieurs fois primée sur le plan national au concours des Villes et des Villages fleuris. Réduite en cendres en 1945, au cours de lultime lutte pour la reconquête du sol national, elle est ressuscitée charmante dans son décor rustique. Léglise, élevée en lhonneur de Saint-Martin est encore là, de même que les donjons et ses remparts. Ammershwihr est réputée pour ses grands vins, tout particulièrement pour le Kaefferkopf. Egalement sur les hauteurs un golf public de montagne de 60 hectares qui propose un parcours de 18 trous sur 6 kilomètres. Ammerschwihr est aussi la commune dAlsace où réside le plus grand nombre de vignerons par rapport au nombre dhabitants. Ammershwihr

24 Turckheim TURCKHEIM, cité viticole De tout temps, les vins de Turckheim, comptent parmi les plus réputés du vignoble alsacien, et ce grâce à son célèbre « Brand » chanté par le poète : « A Turckheim au Brand, Croît du vin dAlsace le Roi Passant, qui que tu sois, En ce vieux dicton croit, Arrête-toi et boit » Cest la nature géologique de ses sols et le micro climat très particulier qui font la richesse et la qualité de ses vins.

25 Colmar

26 Colmar un village? Mais non une ville! Celle du vin d'Alsace. Joyeuse, alerte, bonhomme et savoureusement belle, qui mérite la redécouverte le temps d'une balade éblouie. C'est une ville, hop là, comme en rêverait Alphonse Allais : bâtie à la campagne, avec sa plaine du Ried, les alluvions du Rhin, à sa porte, la ligne bleue des Vosges comme sentinelle et les rives de la Fecht et de la Lauch pour se mirer. Une ville? Pas si sûr, d'ailleurs. Ginette Humbrecht, qui dirige avec son fils Olivier et son mari Léonard, le domaine le plus moderne des environs, dans la plaine de Turckheim, le dit en riant. " Je ne pourrais pas, comme ça, à Strasbourg, débarquer directement de mes vignes en bottes, en pleine-ville. On est le matin entre les ceps. Et là, d'un coup, on fait ses courses, sans se presser ". C'est dit: Colmar est une ville où on est à l'aise.

27 Eguisheim, berceau du vignoble alsacien

28 La maison parentale où j'ai passé une partie de ma jeunesse...Devenue un gite de vacances et un commerce.

29 Eguisheim, berceau du vignoble alsacien de 1590 habitants, est appuyé à de douces collines plantées de vignes. Situé à une altitude de 210 mètres, au coeur de lAlsace, ce village viticole déploie les 339 hectares de son terroir à 5 kilomètres de Colmar et à proximité de Strasbourg, Fribourg et Bâle, capitales européennes. Ville natale du Pape Saint Léon IX, Eguisheim jouit dune réputation mondiale. Grâce au savoir faire des viticulteurs dEguisheim, aux terroirs remarquables et à un micro climat exceptionnel, les coteaux de "lEichberg" et du "Pfersigberg" ont été classés parmi les « Grands Crus » dAlsace. Laccueil est assuré par lOffice de Tourisme dEguisheim & Environs où le visiteur peut trouver des suggestions de promenades, de visites ainsi quun guide reprenant loffre touristique du secteur (hébergements, restaurants, commerces, viticulteurs). Eguisheim est un village actif et dynamique sur le plan commercial et gastronomique. Des restaurants de qualité célèbrent la tradition culinaire alsacienne. Les associations dEguisheim sont lâme de nombreuses fêtes, dont la prestigieuse Fête des Vignerons, le dernier week-end daoût. Ville fortifiée dès 1257, Eguisheim est fier de ses pittoresques ruelles concentriques aux maisons à colombages richement fleuries (Cité classée 4 fleurs - Grand prix National, depuis 1989 et médaille dor au concours de lentente florale européenne en 2006). Seize cours colongères, des fontaines, une église ainsi que des orgues Callinet contribuent à la personnalité historique du village. LEglise paroissiale est dédiée à Saint-Pierre et Saint-Paul. Remaniée en style gothique en 1220, il ne subsiste plus que le clocher de lancienne Eglise romane. La charpente du clocher du 14ème siècle soutient quatre cloches dont la plus importante provient de lAbbaye de Marbach. Le portail de lEglise abrite une sculpture en bois polychrome dite "Vierge Ouvrante". Cette oeuvre des 13ème et 14ème siècles est lunique exemplaire de ce type en Alsace, avec celle de Kaysersberg. Le Château Bas dEguisheim, sur la place Saint-Léon, est adossé à une enceinte octogonale caractéristique du 13ème siècle, constituée de pierres à bossage. Epais de plus de 2 mètres par endroits, ce mur était entouré de fossés à eau, asséchés en Le Château nest accessible que dans le cadre des visites guidées proposées par lOffice de Tourisme.

30 Une image dEguisheim connue dans le monde entier.

31 Village ancien, Hattstatt a fait l'objet de nombreuses recherches et fouilles qui ont permis de mettre à jour des trouvailles néolithiques et protohistoriques. Une villa romaine, des restes de canalisation et de voie romaine y ont aussi été découverts. Bourg avec de belles maisons de style Renaissance. La mairie date du début du 16ème siècle. Les vestiges du château de "Hoh Hattstatt", ou ce qu'il en reste sont insignifiants. L'église Sainte Colombe des 12ème au 15ème siècles avec son porche et nef romans du 11ème siècle, son choeur gothique du 15ème siècle, son mobilier du 18ème siècle. Hattstatt

32 Rouffach A Rouffach, l'ancienne capitale du Haut Mundat, on entre de plain-pied dans l'histoire si riche et particulière de l'Alsace. Là où la plaine rhénane vient frôler les coteaux d'un vignoble des plus ancien et réputé, il a toujours fait bon vivre depuis les temps les plus reculés. Ainsi, les Romains, les Mérovingiens, les chevaliers de l'ordre teutonique, les princes-évêques de Strasbourg, les diverses communautés religieuses, et les acteurs de l'époque renaissance ont, au fil du temps, modelé et marqué l'évolution de Rouffach, dont les charmes sont aujourd'hui préservés par une politique de mise en valeur du patrimoine particulièrement dynamique.

33 Des trouvailles néolithiques. Les restes d'une villa romaine. La fontaine devant la mairie. La Ferronerie surmontant le puits à chaîne avec seau en bois en a été restaurée en Façade avec oriel datant de 1624 au 12, rue de l'Église. L'église Saint Blaise, de style néo-classique date de Horloge solaire au-dessus de la porte d'entrée du 2, rue de la Fontaine. Une chapelle du Mont des Oliviers. Le village blotti entre le " Strangenberg ", le " Bollenberg ", le " Zinnkoepflé ", 3 célèbres collines calcaires réputées par leur micro-climat, leur flore, leur faune et leurs vignobles : site protégé Westhalten

34 La ville de Guebwiller A lentrée du Florival (vallée des fleurs), Guebwiller, sallonge le long de la Lauch et épouse les contours de létroite vallée. Cette ville au riche passé, liée à labbaye de Murbach, puis à lindustrie, possède un patrimoine très intéressant, tel que ses trois églises, superbes représentants de trois époques (Romane, Gothique et Néoclassique). La ville peut, de plus, être un point de départ vers les différentes vallées du Florival Classée Pays d'Art et d'Histoire, la région de Guebwiller propose, été comme hiver, un séjour inoubliable. Les circuits de la route des Vins, de la route des Crêtes et de la route Romane permettent de découvrir la richesse et la diversité des paysages, du terroir et du patrimoine.

35 Station climatique d'été. On y trouve des sépultures du "Hallstatt", ainsi que des vestiges romains : une ancienne voie, une villa et une sculpture. En 58 avant Jésus Christ, près de Cernay, Jules César a vaincu les Germains d'Arioviste sur le champ de bataille de "l'Ochsenfeld". Les restes des anciennes fortifications sont la porte de Thann du 13ème siècle et une tour. Deux cimetières militaires de la Grande Guerre, français et allemand. L'église Saint Étienne de style néogothique a été construite en Ville de Cernay

36 Porte Sud de la Route des Vins dAlsace, Thann et son Pays forment un passage incontournable vers la nature sauvage du massif des Vosges. Nichée dans un écrin de verdure, au pied du réputé vignoble du Rangen, la ville de Thann, dominée par lélégante silhouette de la Collégiale gothique Saint-Thiébaut, vous invite à découvrir les mille facettes de son histoire. Du haut des ruines du Château de lEngelbourg, admirez les panoramas variés des sommets vosgiens jusquà la plaine dAlsace. Des pentes douces des collines aux hautes chaumes, venez vous adonner aux joies de la randonnée, faites une pause gourmande dans une de nos fermes-auberges de montagne et découvrez les plaisirs de la neige en hiver. Thann

37 La Route des vins d'Alsace offre une véritable image de carte postale : les vignes impeccablement alignées grimpant à l'assaut des forêts vosgiennes, les ruines des fiers châteaux du Moyen Âge, les villages entourés de ces vieux remparts qui ne protègent plus que le bonheur parfait des ruelles fleuries, des winstubs accueillantes, des caveaux en fêtes, des enseignes baroques ou encore des maisons séculaires, des églises romanes ou des puits généreusement légués par la Renaissance. Pour toutes ces images inoubliables, la Route des vins mérite votre visite. Mais ce n'est qu'au voyageur curieux, quittant les sentiers battus, qu'elle dévoilera ses détours les plus secrets. De la porte de Thann à celle de Marlenheim, percez l'âme de la route : venez à la rencontre des viticulteurs, dégustez leurs vins (avec modération) et découvrez leur passion pour un terroir unique au monde. Chacun des 170 kms de la Route des vins vous invite ainsi à franchir les frontières du merveilleux pour aborder le pays de l'art de vivre. Dautres villages non cités dans ce pps se trouvent sur son parcours et ne manquent pas dintérêt. Marlenheim Wangen Westhoffen Traenheim Bergbieten Dangolsheim Soultz-les-Bains Avolsheim Molsheim Rosheim Boersch Ottrott Obernai Bernardswiller Heiligenstein Barr Mittelbergheim Andlau Itterswiller Nothalten Blienschwiller Dambach-la-Ville Scherwiller Châtenois Kintzheim Orschwiller Saint-Hippolyte Rodern Rorschwihr Bergheim Ribeauvillé Hunawihr Zellenberg Riquewihr Beblenheim Mittelwihr Bennwihr Sigolsheim Kientzheim Kaysersberg Ammerschwihr Ingersheim Niedermorschwihr Turckheim Colmar Wintzenheim Wettolsheim Eguisheim Husseren-les-Châteaux Voegtlinshoffen Obermorschwihr Hattstatt Gueberschwihr Pfaffenheim Rouffach Westhalten Soultzmatt Orschwihr Bergholtz-Zell Bergholtz Guebwiller Soultz Wuenheim Cernay Vieux-Thann Thann Du nord au sud, elle traverse les communes suivantes : Pour plus dinfos cliquez sur le nom des communes.

38 En espérant que cette escapade sur la route des vins dAlsace et que la traversée de cette belle région vous a plu, rien ne vous empêche de diffuser ce pps à vos amis et connaissances. Création Dédé-Francis Images perso et du net Musique :d Rhinwaggess, solistes Jacky Bechtold & Martin Dalgauer Direction : Philippe Hechler Avec toutes mes amitiés. Novembre 2009


Télécharger ppt "La route des vins dAlsace présentée par Dédé-Francis Novembre 2009 Avance au clique."

Présentations similaires


Annonces Google