La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SRS 2595 – hiver 2012 Religion et ordre politique dans lempire ottoman (tardif)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SRS 2595 – hiver 2012 Religion et ordre politique dans lempire ottoman (tardif)"— Transcription de la présentation:

1 SRS 2595 – hiver 2012 Religion et ordre politique dans lempire ottoman (tardif)

2 Un aperçu historique Les origines et la montée de lempire ottoman LEurope et les Ottomans La structure des empires traditionnels Le rôle de lislam dans lempire ottoman Le déclin de lempire ottoman et les tentatives de réforme La montée de la puissance européenne après le 17 e siècle Les réformes ottomanes du 19 e siècle Lislam et les réformes ottomanes

3 Les origines et la montée de lempire ottoman De lémirat à lempire – La migration des peuples turcs de lAsie centrale à lAnatolie (11ième siècle) – Ladoption de lislam au 10ième siècle Lislam des élites seldjoukides et lislam turcoman des classes populaires Lorigine dune distinction constante – Lempire des Seldjoukides de lonzième au 12ième siècle Le premier empire turc – La période de la conquête et de lempire mongol au 13ième siècle – Les Ottomans: origines sous Osman I en 1299 – Lexpansion initiale : de lAnatolie occidentale au Balkans (!) – Mehmet II et la fin de Byzance la chute de Constantinople en 1453 – Lapogée géographique : 1683 – La période de déclin territorial : après 1700

4 LEurope et les Ottomans De lempire romain à lempire byzantin Les empires musulmans Lempire russe Un Europe divisé Les rivalités européennes et les alliances ottomanes

5 La structure des empires traditionnels : lexemple ottoman Gazis et sultans Askeris et raya (« le militaire » et « les brebis ») Timars et les detenteurs de timar; sanjaks and beylerbeyliks Devşirme (cueillette) et le système des ghulam : un elite anobli et indépendant Lexemple des Yeni çeri (« nouvelles troupes » = Janissaires) Le système de gouvernement/administration versus la structure familiale La période dexpansion ( ) [conquête continue].La période de stagnation et de déclin ( ) [plus de conquêtes]

6 Le rôle de lislam dans lempire ottoman (I) La légtimation islamique – De lémir au sultan au caliphe (après 1517) – Les gazis et lexpansion de lislam Les identités religieuses des sujets non-musulmans – Le legs de la conquête : une diversité religieuse – La loi et la pratique islamique : les dhimmi (protégé) – Le système millet (nation) – Les orthodoxes grecs (cf. Le Byzance et les « Roums ») Les Arméniens (monophysite) Les Juifs – Le millet officiel et la communauté réelle La jurisprudence islamique ou lislam officiel – Létablissement : ulema, kadıs et muftis; le Şeyhülislam – Charia et les lois dadministration – Éducation (medreses [écoles supérieures]) et finances (vakıfs [dotations]) – Les fonctionnaires religieux et ladministration détat

7 Le rôle de lislam dans lempire ottoman (II) : Un islam soufi Éléments importants : – Les pratiques de dévotion (zikr) et de la raison théosophique – La compréhension ésotérique du Coran – Pirs et lignages – La relation maître/adepte – Les « voies » = tarikat = confréries – Les niveaux différents dadhérence – La relation à lislam de la charia : (en principe) une extension Les maintes ordres soufis de lempire ottoman – Les relations du soufisme et de lislam officiel Trois exemples importants Bektaşis: – Fondé au 13 e siècle – Caractéristiques chiite (Ali & Imams) – Janissaires et Alévis – Plus important aux zones rurales Mevlevis – Les « derviches tourneurs » – Plus important dans les villes et parmi lélite Nakşibendis – Un ordre plus « sobre » (moins enthousiaste) et plus « orthodoxe » – Sétablit dans lempire au 15 e siècle – 18 e siècle = expression du néo- soufisme

8 Le déclin de lempire ottoman et les tentatives de réforme Reprise: après le début du 17ième siècle, presque aucune expansion (stagnation territoriale) Inflation, croissance de la population, droits et privilèges acquis Rétablir « le vrai ordre social » : chacun(e) à sa place (hiérarchique) – Par ex.,. sultan, askeris, soldats, ulema (kadis, etc.), marchands, paysans (raya) – Un système auto-référentiel et islamique – Lefficacité relative des réformes du 18 e siècle – La persistance de la « gloire ottomane »

9 La montée de la puissance européenne après le 17 e siècle LEurope : une histoire parallèle mais différente – La désunion politique, la concurrence et lexpansion mondiale Le cours des développements technologiques : larrivée dun innovateur constant La Bataille de Lépante, 1571 – Une victoire chrétienne sans grandes conséquences La Bataille de Vienne, 1683 – Une supériorité de puissance de feu Les rivalités intra-européennes et les alliances ottomanes Le concept de lEurope et la chrétienté

10 Les réformes ottomanes du 19 e siècle Les pertes continue et la nécessité de réforme – Comment faire face aux Européens sans les imiter – Laccès au savoir (-faire) européen : la lingua franca – Manuels, romans et pensée Les réformes du Selim III après 1789 : une expérience manquée Mahmud II et la déstruction des Janissaires – Créer une administration moderne (salaires et non plus le bahşiş) – Le Bureau de traduction : source dune nouvelle élite – La centralisation des forces armées et de ladministration Lère du Tanzimat (« réorganisation ») – Infrastructure: routes, télégraphe, chemins de fer, services postaux – Écoles : pour former une nouvelle élite (NB: pas déducation de masse) – Léchec des réformes économique et fiscale – Les capitulations et le système fiscal inefficace (un pays débiteur au 19 e siècle) Les sources sociales des nouvelles élites

11 Lislam et les réformes ottomanes : Une force conservatrice de résistance Lislam dans le vieux système : – Dans létat ottoman : système de droit, écoles, services sociaux et dadministration, légitimation – Auprès des peuples de lempire : en grande majorité musulman(e)s, institutions locales (par ex. mosquées, écoles coraniques, tarikat (tekke) – Une partie intégrale de lélite de lempire Sexempter des réformes – La construction des institutions parallèles par ex. séparer la loi islamique des lois dadministration du sultan – Les élites religieuses font partie des forces conservatrices de lempire – Lexemption des classes populaires et rurales (raya) Les limites effectives de lempire (par ex. LÉgypte) et lislam turc La position économique et stratégique des chrétiens (grecs) – Usages locaux et préférences européennes


Télécharger ppt "SRS 2595 – hiver 2012 Religion et ordre politique dans lempire ottoman (tardif)"

Présentations similaires


Annonces Google