La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED) 11è Conférence & Exposition sur le Négoce et le Financement du Pétrole et du.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED) 11è Conférence & Exposition sur le Négoce et le Financement du Pétrole et du."— Transcription de la présentation:

1 1 Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED) 11è Conférence & Exposition sur le Négoce et le Financement du Pétrole et du Gaz en Afrique, Centre International Kenyatta à Nairobi, 23 au 25 Mai 2007 SYSTEMES DAPPROVISIONNEMENT EN HYDROCARBURES ET PRODUITS PETROLIERS DERVIVES EN AFRIQUE Cas du Burkina Faso Benoît SAMPO SG SONABHY NOT AN OFFICIAL UNCTAD RECORD

2 2 Plan de la Présentation 1.Présentation du Burkina Faso 2.Le secteur pétrolier 3. Modèle de fixation des prix à la pompe 4. Distorsions 5. Stratégie alternative 6. Conclusion

3 3 Présentation du Burkina Faso 1.Présentation du Burkina Faso 1.1. Géographie 1.2. Régime Politique 1.3. Indicateurs économiques 1.4. Aperçu économique

4 4 Présentation du Burkina Faso 1.1. Géographie

5 5 Présentation du Burkina Faso 1.1. Géographie Le Burkina Faso est situé au cœur de lAfrique de lOuest. les Pays voisins sont: le Mali au Nord et à lOuest, le Niger au Nord-Est, le Bénin au Sud-Est, la Côte-dIvoire, le Ghana et le Togo au Sud. Enclavé, le pays ne dispose pas douverture sur la mer; il est distant de lOcéan Atlantique de 500 km. Superficie : km2 Population : 13 millions dhabitants Croissance démographique : 2.53% Principales villes : Ouagadougou, la capitale ( habitants), Bobo-Dioulasso ( h.), Koudougou ( h) le territoire est subdivisé en 45 Provinces regroupées dans 13 Régions.

6 6

7 7 Présentation du Burkina Faso 1.2. Régime politique Etat démocratique, unitaire et laïc avec un président élu au suffrage universel pour un mandat de 5 ans renouvelable une fois. Lassemblée nationale est composée de 111 députés élus pour (ans

8 8 Présentation du Burkina Faso 1.3. Indicateurs économiques (source : UEMOA) PIB par habitant : 376 USD (2004) Taux de croissance en 2004 : 4.1% Inflation en 2004 : 0.7% Espérance de vie : 48 ans (Hommes : 47 – Femmes : 50) Taux dalphabétisation des adultes : 12.8% Population en déça du seuil de pauvreté (c à d à moins de 1$/jour) : 45%

9 9 Présentation du Burkina Faso 1.4. Aperçu économique Pays à faible revenu dont la croissance dépend encore fortement de lagriculture, de lélevage, des revenus des travailleurs émigrés et de laide extérieure Pays non producteur de pétrole Trois facteurs majeurs déterminent le développement économique du pays : Le poids des importations qui constituent la principale source de revenu de lEtat ( fiscalité), mais provoquent un déséquilibre de la balance des paiements. Les aléas climatiques qui affectent autant la stabilité des productions que celle des prix et recettes dexportation. Les contraintes des Plans dAjustements Structurels.

10 10 Présentation du Burkina Faso 1.4. Aperçu économique (suite et fin) Le pays souffre de la pauvreté des sols et de la rareté des ressources naturelles. Malgré toutes ces conditions difficiles, le Burkina Faso (Pays des Hommes Intègres) a un peuple travailleur et est un bon élève de la Banque Mondiale qui progresse lentement mais sûrement. Ressources minières non encore (ou insuffisamment) exploitées : le manganèse, le fer, lor, le zinc. Il reste encore à se lancer dans lexploration de la ressource la plus recherchée aujourdhui : le pétrole. Recettes dexportation : basées sur le coton ( Tonnes produites en 2006), lor, le bétail sur pied, les amandes de karité, le sésame, larachide, la noix nanacarde.

11 11 Le Secteur Pétrolier 2.Le secteur pétrolier 2.1 Organisation 2.2 Importations par débouché en 2005 et Importations par produit en 2005 et Facture pétrolière en 2005 et évolution de la consommation de produits pétroliers 2.6 évolution du prix à la pompe du super à Ouagadougou 2.7 Financement des importations

12 12 Le Secteur Pétrolier 2.1 Organisation du secteur pétrolier IMPORTATION SONABHY : Société dEtat TRANSPORT Sociétés privées STOCKAGE SONABHY : Société dEtat DISTRIBUTION Sociétés privées « multinationales » DISTRIBUTION Sociétés privées « Indépendants »

13 13 Le Secteur Pétrolier 2.1 Organisation du secteur pétrolier Importation SONABHY (Société Nationale Burkinabé dHydrocarbures) Société d Etat au capital de 3 milliards de FCFA ( euros) - Nombre demployés : Chiffre daffaires 2006 : 207 milliards de FCFA ( 315 millions deuros) -Bénéfice net en 2006 : 10,5 milliards de FCFA ( 16 millions deuros -Importations en partie (50 %) par appels doffres de à T et le reste par contrats de longue durée.

14 14 Le Secteur Pétrolier 2.1 Organisation du secteur pétrolier Transport Rail ( 25% en 2005 et 40% en 2006) : SITARAIL : Abidjan - Bobo-Dioulasso – Ouagadougou Route (75% en 2005 et 60% en 2006): une multitude de transporteurs privés (sociétés et particuliers) avec plus de camions-citernes de à litres)

15 15 Le Secteur Pétrolier 2.1 Organisation du secteur pétrolier Stockage : 2 dépôts Ouagadougou : m 3 (dont Tonnes de Gaz ) Bobo-Dioulasso : m3 (dont 200 T de Gaz)

16 16 Le Secteur Pétrolier LA CAPACITE DE STOCKAGE Pour mener à bien sa mission, la SONABHY gère pour le Burkina deux dépôts: * lun au centre dune capacité denviron m3 dont 46% pour le Super, 10% pour le Pétrole, 41% pour le Gasoil et DDO et 3% pour le Gaz butane; * lun à louest dune capacité denviron m3 dont 43% pour le Super, 11% pour le Pétrole, 45% pour le Gasoil et DDO et 1% pour le Gaz butane. Le dépôt de louest sert depuis quelques temps de dépôt de transit pour les produits en destination du Mali. La SONABHY a en perspective des extensions et délocalisations de ses dépôts pour mieux assurer son efficacité.

17 17 Le Secteur Pétrolier

18 18 Le Secteur Pétrolier 2.1 Organisation du secteur pétrolier Distribution 3 multinationales : Shell, Total, Tamoil (68% du marché) 10 indépendants locaux (32 %)

19 19 Le Secteur Pétrolier 2.2 Importations par débouché en 2005

20 20 Le Secteur Pétrolier 2.2 Importations par débouché en 2005

21 21 Le Secteur Pétrolier 2.2 Importations par débouché en 2006

22 22 Le Secteur Pétrolier 2.2 Importations par débouché en 2006

23 23 Le Secteur Pétrolier 2.3 Importations par produit 2005

24 24 Le Secteur Pétrolier 2.3 Importations par produit 2005

25 25 Le Secteur Pétrolier 2.3 Importations par produit 2006

26 Importations par produit 2006 Le Secteur Pétrolier

27 27 Le Secteur Pétrolier 2.4 Facture pétrolière 2005 et 2006 FCFA : 105 milliards en 2005, soit: Euros : 160 millions USD : 195 millions FCFA : 141 milliards en 2006, soit: Euros : 215 millions USD : 282 millions

28 28 Le Secteur Pétrolier 2.5 évolution de la consommation de produits pétroliers (m 3 )

29 29 Le Secteur Pétrolier 2.5 évolution de la consommation de produits pétroliers (m 3 )

30 30 Le Secteur Pétrolier 2.6 évolution du prix à la pompe du Super à Ouagadougou

31 31 Le Secteur Pétrolier 2.6 évolution du prix à la pompe du Super à Ouagadougou

32 32 Le Secteur Pétrolier 2.7 Financement des importations Rappel de la facture pétrolière annuelle -En 2005: FCFA 105 milliards, soit Euros 160 millions et USD 195 millions - En 2006: FCFA 141 Milliards, soit Euros 215 millions et USD 282 millions Financement entièrement sur fonds propres de notre Société. Compte tenue de la flambée des prix et des besoins de trésorerie de plus en plus importants, nous avons recours de plus en plus aux financements par les banques locales dont les taux dintérêts élevés ( 8.5 % et plus) nous obligent à aller à la recherche de financements internationaux moins onéreux (BID, BRIC) Pas de problèmes de devises.

33 33 3.Le modèle de fixation des prix à la pompe Vérité des prix (prix indexés sur les cours mondiaux des produits tels que publiés par le Platts) pour les produits suivants non subventionnés : super, pétrole, gasoil, Jet A1 Prix fixes pour les produits subventionnés : Fuel-oil et DDO utilisés par la Société Nationale Burkinabé délectricité (SONABEL) et le gaz butane. Montant des subventions : Fuel-oil + DDO : 22.5 milliards de FCFA en millions deuros 41.7 millions de dollars US Gaz butane: 4 milliards de FCFA en millions deuros 7.4 millions de dollars US En 2006: 22 milliards FCFA pour le Fuel et DDO SONABEL et 5 milliards FCFA pour le gaz butane.

34 34 Le modèle de fixation des prix à la pompe (suite) Révision mensuelle des prix à la pompe pour les produits non subventionnés. Prix stables pour les produits subventionnés. Les cotations moyennes du Platts (Mean FOB Med) des 25 premiers jours du mois m sont utilisées pour calculer les prix à la pompe du mois m+1

35 35 Le modèle de fixation des prix à la pompe(suite) 3.1. Structure des prix en vigueur (Décembre 2005) (En centimes deuro / litre) PostesSUPERPETROLEGASOILFUEL-OILGAZ 1.Prix CAF Charges dépôts côtiers Transport et transit Frais et marge importateur Prix de vente sortie dépôt HT Droits et taxes de douanes TPP(Taxe sur les Produits Pét.) TVA Prix de revient sortie dépôt Subvention Frais et marge distributeur Frais et marge détaillant Prix de Vente à la pompe

36 Structure des prix en vigueur (Mai 2007) (En centimes deuro / litre) PostesSUPERPETROLEGASOILFUEL-OILGAZ 1.Prix CAF Charges dépôts côtiers Transport et transit Frais et marge importateur Prix de vente sortie dépôt HT Droits et taxes de douanes TPP(Taxe sur les Produits Pét.) TVA Prix de revient sortie dépôt Subvention Frais et marge distributeur Frais et marge détaillant Prix de Vente à la pompe Le modèle de fixation des prix à la pompe(suite)

37 37 Le modèle de fixation des prix à la pompe(suite) 3.2. Poids de la fiscalité sur le Super 3.2. Pression fiscale sur le super

38 Pression fiscale sur le super Le modèle de fixation des prix à la pompe(suite)

39 39 Le modèle de fixation des prix à la pompe (suite et fin) 3.3. Pression fiscale sur le Gasoil

40 Pression fiscale sur le Gasoil Le modèle de fixation des prix à la pompe (suite et fin)

41 41 4. Distorsions Recette pétrolière annuelle brute de lEtat : 53.7 milliards de FCFA (82.3 millions Euros) en 2005 et 55 milliards FCFA ( 83,8 millions dEuros) en Subvention Fuel-oil, DDO, gaz : 26.5 millions de FCFA (40.4 millions Euros ) en 2005 et 27 milliards FCFA ( 41 millions dEuros) en Recette Nette : 27.2 milliards de FCFA (41.5 millions Euros ) en 2005 et 28 milliards FCFA (42,7 millions dEuros) en Environ 50 % des recettes dérivées de la fiscalité pétrolière sont englouties par la subvention du fuel-oil et du DDO utilisées dans la production délectricité et du gaz. Les combustibles du transport (super et gasoil) sont surtaxés au profit des combustibles industriels (F.O et DDO) et du gaz butane ( protection de lenvironnement). Le transport est donc pénalisé.

42 42 5.Stratégie alternative * Budgétiser les subventions et les éliminer de la structure des prix pour plus de transparence. * Abandonner la production thermique délectricité et passer à linterconnexion du réseau électrique avec les pays voisins (Côte-dIvoire et Ghana) qui produisent une électricité moins chère à partir du gaz naturel ou des centrales hydroélectriques. * La réduction du montant des subventions permettra de réduire les prix du super et du gasoil et aussi de dégager des excédants de recettes pour le développement de lénergie solaire qui est abondante dans nos pays du Sahel. * Les potentialités relatives aux biocarburants sont explorer.

43 43 6.Conclusion Le Burkina Faso na pas de pétrole (pour le moment) mais il a la SONABHY, une structure qui démontre quune société dEtat peut bien remplir sa mission et être rentable.

44 44 CAPACITE DE STOCKAGE: m 3 CHIFFRES DAFFAIRES 2006: 207 milliards FCFA IMPORTATION 2006: M 3 CONSOMMATION 2006: M 3 SONABHYSONABHY Je vous remercie

45 45 Merci de votre aimable attention


Télécharger ppt "1 Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED) 11è Conférence & Exposition sur le Négoce et le Financement du Pétrole et du."

Présentations similaires


Annonces Google