La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mr H. Bou Saab, Dr R. Daoud, Dr A. ElSamarani, Dr N. Nassif, Prof. S. Medawar et Prof. N. Ouaïni Département de Chimie-Biochimie, Faculté des Sciences.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mr H. Bou Saab, Dr R. Daoud, Dr A. ElSamarani, Dr N. Nassif, Prof. S. Medawar et Prof. N. Ouaïni Département de Chimie-Biochimie, Faculté des Sciences."— Transcription de la présentation:

1 Mr H. Bou Saab, Dr R. Daoud, Dr A. ElSamarani, Dr N. Nassif, Prof. S. Medawar et Prof. N. Ouaïni Département de Chimie-Biochimie, Faculté des Sciences et de Génie Informatique, USEK, Jounieh, LIBAN Etude physico-chimique et microbiologique de leau du Nahr Ibrahim Introduction : Au Liban, leau est un problème vital et primordial du fait de la variabilité des ressources (lacs, rivière, nappe phréatique…), de la qualité du sol et de labsence dune gestion intégrée de cette ressource. Dans ce cadre, et compte tenu du manque d'études concernant la qualité d'eau des rivières Libanaises, nous avons retenu létude physico-chimique et microbiologique de l'eau du Nahr Ibrahim, vue son importance culturelle, historique, écologique et économique. Le projet a pour objectifs de: Caractériser la composition physico-chimique et microbiologique des eaux de la rivière et de ses principaux affluents afin d'évaluer la qualité; Étudier la variabilité spatiale et temporelle de la qualité de leau et interpréter les résultats à partir des données socio-économiques pertinentes ; Évaluer dans quelle mesure la qualité actuelle de leau peut affecter la vie aquatique et les usages tel lapprovisionnement en eau, la baignade et les activités nautiques ; Attribuer les solutions adéquates. Réseau hydrographique hierarchisé dentritique. Longueur 28 Km. Débit annuel moyen: m 3 /an Matériel et Méthodes: A- Echantillonnage: Léchantillon est pris du centre de la rivière à 20 cm sous la surface de leau dans des flacons en verre stérilisés. Léchantillonnage est effectué en période détiage hydrologique (3 visites) et en moyennes eaux (3 visites) sur 9 stations de prélèvements. B- Etude physico-chimique: Tº eau, Tº atm, pH (pHmètre portable), conductivité (conductimètre portable), nitrates (spectrophotométrie), matières organiques (550ºC), matières minérales (105ºC). C- Etude microbiologique: Dénombrement des germes totaux.. Dénombrement des coliformes totaux. Dénombrement des coliformes fécaux. Dénombrement des streptocoques fécaux. Recherche des Salmonelles. Recherche des Staphylocoques. Recherche des Pseudomonas. Résultats Bassin versant du Nahr Ibrahim Vers la première station: Grotte dAfqa Station 5: Prise de léchantillon Mesure des nitrates par le spectrophotomètre Mesure du pH Dénombrement des bactéries …et après incubation Milieu de culture des salmonelles avant incubation Incoulation du milieu par léchantillon Localisation et caractéristiques du Nahr Ibrahim: Conclusion : Les résultats obtenus montrent que, dans la plupart des stations observées, l'eau n'est pas compatible avec toute sorte d'usage selon les normes de l'OMS. En outre, la qualité de l'eau est perturbée après chaque orage et le rapport coliformes fécaux/streptocoques fécaux montre que la contamination est plutôt d'origine humaine que d'origine animale, d'où l'importance de traiter les eaux usées avant leur rejet et d'interdire l'installation des fosses septiques. Stations de prélèvements choisi en fonction de lurbanisation et laccessibilité


Télécharger ppt "Mr H. Bou Saab, Dr R. Daoud, Dr A. ElSamarani, Dr N. Nassif, Prof. S. Medawar et Prof. N. Ouaïni Département de Chimie-Biochimie, Faculté des Sciences."

Présentations similaires


Annonces Google