La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Bruno Michaud Vice-président principal Administration et ventes Orlando, avril 2013 Votre partenaire de confiance. Défis et opportunités de lindustrie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Bruno Michaud Vice-président principal Administration et ventes Orlando, avril 2013 Votre partenaire de confiance. Défis et opportunités de lindustrie."— Transcription de la présentation:

1 1 Bruno Michaud Vice-président principal Administration et ventes Orlando, avril 2013 Votre partenaire de confiance. Défis et opportunités de lindustrie des services financiers

2 2 Objectifs > Revue des agents de changement et leur impact > Taux dintérêt > Législation et réglementation > Consumerism / transparence > Démographie > Technologie > Synthèse

3 3 Les taux dintérêt

4 4 Taux dintérêt

5 5 Prévisions 2013 dexperts de lindustrie Les bas taux dintérêt sont le plus grand défi de lindustrie70 % Les compagnies vont utiliser leur capital de façon conservatrice ou pour renforcer leurs réserves 59 % Les produits seront retarifés ou redessinés pour tenir compte de lenvironnement économique et réglementaire 73 % Les compagnies vont continuer de « dérisquer »48 % Au cours des 5 prochaines années les technologies mobiles auront un plus grand impact que les médias sociaux 68 % en accord Source : LIMRA 2013 Industry Predictions

6 6 La réponse aux bas taux dintérêt est… Revoir la tarification et les garanties des produits à coûts nivelés, mais demeurer dans le marché 73 % Se retirer du marché et mettre plus demphase sur les produits non garantis 22 % Maintenir les produits mais mettre des limites5 % Source : LIMRA 2013 Industry Predictions

7 7 Impact sur les réserves et le capital des assureurs Conséquences > Ajustement du prix des produits > Élimination de certaines garanties > Émergence de produits « variables » > Changements dans le mix de produits

8 8 Impact sur les primes dassurance Homme 30 ans – non fumeur – $ + 51 %

9 9 Taux de croissance des ventes dassurance vie Source: LIMRAs Canadian Individual Life Insurance Sales + moins de ½ de 1 pourcent

10 10 Nouvelle répartition de la prime dassurance vie individuelle Source: LIMRAs Canadian Individual Life Insurance Sales

11 11 Croissance des ventes vie individuelle Source: LIMRAs Canadian Individual Life Insurance Sales Assurance vie entière

12 12 Croissance des ventes vie individuelle Source: LIMRAs Canadian Individual Life Insurance Sales Assurance vie universelle

13 13 Croissance des ventes vie individuelle Source: LIMRAs Canadian Individual Life Insurance Sales Assurance vie temporaire

14 14 Croissance des ventes vie individuelle Source: LIMRAs Canadian Individual Life Insurance Sales Tous les produits

15 15 Croissance des ventes par réseau * Les résultats sont basés uniquement sur les compagnies participantes qui répartissent les ventes par réseau de distribution. Source: LIMRAs Canadian Individual Life Insurance Sales

16 16 Croissance des ventes des polices vie individuelle + Moins de ½ de 1 pourcent. Source: LIMRAs Canadian Individual Life Insurance Sales

17 17 Taux dintérêt Impact sur les produits dépargne > Baisse des ventes des produits garantis > Hausse des ventes des produits variables > Fonds mutuels > Fonds distincts > GMWB

18 18 Tendance actuelle Source : Insight Annual Industry Review – Jan. 2013

19 19 Impact sur les revenus de retraite Taux dintérêtPrime uniqueX Rente Coût dune rente à prime unique procurant un revenu annuel de $ 15,0 % $7,1 10,0 % $9,4 5,0 % $13,8 3,25 % $16,3 Homme 65 ans : rente viagère non garantie

20 20 DÉFIOPPORTUNITÉ Taux dintérêt??

21 21 Législation et réglementation

22 22 Législation et réglementation Distribution > Supervision plus étroite des pratiques des conseillers/MGA > Conformité > Intérêt du client > Analyse de besoins > Opportunité de revoir et mettre à jour le dossier du client

23 23 Législation et réglementation Institutions financières > Conformité coûts additionnels > Exigences de capital accrues > Coût des produits vendus > Choix de produits mis en marché > Règles comptables > Bénéfices des retraités > Régimes de retraite des entreprises

24 24 DÉFIOPPORTUNITÉ Législation et réglementation ??

25 25 Consumerism + transparence

26 26 « Consumerism » + transparence Transparence + divulgation de la rémunération des conseillers > Relevé de comptes fonds mutuels > Niveau des frais de gestion > « Désinclusion » de la commission de service des frais chargés par les fonds mutuels/distincts Conséquences : > Nouveaux produits > Créer et démontrer votre valeur ajoutée

27 27 La valeur des conseils Valeur nette patrimoniale Vieillissement Événements que la plupart des Canadiens croient pouvoir éviter Changement potentiel de la trajectoire de la valeur nette Source : IFIC Juillet 2010

28 28 La valeur des conseils Q. Et quand vous avez commencé à travailler avec un conseiller financier professionnel, lequel des énoncés suivants décrivait le mieux votre situation? Première utilisation dun conseiller financier : Actifs Q. Et combien aviez-vous déconomies et de placements approximativement quand vous avez commencé à travailler avec un conseiller financier pro«fessionnel? Vous aviez accumulé beaucoup dépargne ou de placements. Vous naviez pas accumulé beaucoup dépargne ou de placements, mais vous vouliez être conseillé sur la façon de commencer à investir votre argent et daccroître vos actifs Source : IFIC Novembre 2011

29 29 La valeur des conseils Valeur nette patrimoniale moyenne des ménages par groupe dâge Âges <45 Âges 65 et + Âges 55 à 64 Âges 45 à 54 Source : IFIC Novembre 2011

30 30 La valeur des conseils Participation aux investissements enregistrés Valeur des régimes enregistrés 1,50 % Source : IFIC Novembre 2011

31 31 DÉFIOPPORTUNITÉ Consumerism + transparence ??

32 32 Démographie À propos des boomers, des X, des Y et des « silencieux »!

33 33 Besoins dassurance + intentions dachat Montant moyen dassurance Multiple du revenu Total des acheteurs $4,1 Source : LIMRA 2011 US Buyer – Non Buyer Study GÉNÉRATIONS Génération Y (18-29) $4,8 Génération X (30-45) $5,2 Boomers (46-64) $3,2 Silencieux (65 +) $1,8

34 34 Besoins dassurance + intentions dachat Besoin de plus dassurance Tous32 % Génération Y40 % Génération X36 % Boomers28 % Silencieux21 % $37 % – $31 % $ +29 % Intentions dachat (%) Très probableProbablePeu/pas 22 %27 %51 % 30 %34 %36 % 27 %29 %44 % 17 %14 %59 % 10 %15 %75 % 23 %25 %52 % 20 %30 %50 % 24 %23 %53 % Source : LIMRA 2011 US Buyer – Non Buyer Study

35 35 Croissance annuelle de la richesse des Canadiens MilliardsTCAC % Encaisse et court terme ,5 % CPG et obligations ,2 % Fonds indiciels53956,7 % Placements en actions et alternatifs ,9 % Total ,2 % Source : Investor Economics Household Balanced Sheet 2012

36 36 Croissance annuelle de la richesse des Canadiens MilliardsTCAC % Fonds mutuels (excluant FNB) ,2 % Fonds distincts861748,1 % Fonds distincts (insurance pools) ,6 % Fonds gestion privée ,2 % Hedge funds188019,0 % FNB ,5 % « Closed-end » fonds mutuels32596,9 % Total* ,3% Source : Investor Economics Household Balanced Sheet 2012 Plus concrètement… *Ajusté pour les doubles comptages

37 37 Contrôle de lavoir financier % de lavoir financier total 5,9 % 8,1 % Changement de lactif $ 93 % 37,1 % 41,0 % $ $ Source : Investor Economics Household Balanced Sheet 2011

38 38 Transfert de la richesse : des mouvements massifs en vue… (MM $) %Patrimoine financier 30 %Immobilier 738 milliards $ en mouvement Source : Investor Economics Household Balanced Sheet 2011

39 39 Héritage moyen à transférer (000 $) Héritage moyen $ $ Nombre de transferts de patrimoine Groupes dâge Source : Investor Economics Household Balanced Sheet 2011

40 40 DÉFIOPPORTUNITÉ Démographie??

41 41 Technologie

42 42 Le rôle dinternet > Sondage LIMRA 2012 > 1200 consommateurs « en ligne » au Canada > 21 à 66 ans > Ont acheté ou recueilli de linformation sur au moins 1 produit dassurance individuelle (vie, invalidité, soins de longue durée, rentes) au cours des 12 mois précédents

43 43 Éléments déclencheurs sur lachat ou recherche dinformations Source: LIMRAs Market Facts Q4-2012

44 44 Comment achète-t-on lassurance vie?* *Pourcentage des consommateurs qui recherchent des informations de toutes sources Source : LIMRAs Market Facts Q4-2012

45 45 Comment le consommateur recherche-t-il linformation? Par génération Source : LIMRAs Market Facts Q4-2012

46 46 Quel % des consommateurs utilise internet pour lachat de leur assurance vie? Source : LIMRAs Market Facts Q4-2012

47 47 Quel sera loutil de service préféré pour les produits individuels? Site internet de compagnie Application mobile Courriel à la compagnie Téléphone / en personne Téléphone/ RVI CourrierConseiller Information générale 60 %4 %6 %11 %2 %3 %14 % Information sur police personnelle 55 %5 %6 %12 %2 % 18 % Changement dadresse 53 %5 %13 % 2 % 12 % Paiement de primes 50 %9 %6 %9 %32 %10 %13 % Changement de bénéficiaire 39 %3 %8 %18 %2 %3 %27 % Question sur police personnelle 19 %3 %12 %33 %2 %1 %30 % Source : LIMRAs Market Facts Q4-2012

48 48 Et les médias ou réseaux sociaux… > 50 % des conseillers disent quen 2013, les médias sociaux joueront un rôle important dans leurs stratégies de marketing. > 75 % des conseillers utilisent au moins un réseau social: Linked In91 % Facebook32 % Google +28 % Twitter22 %

49 49 Et… Raisons pour utiliser Linked In : 1. Les clients cibles utilisent Linked In 2. Les conseillers comprennent mieux comment utiliser Linked In pour affaires 3. Linked In est mieux adapté à leurs besoins

50 50 Q.Que doivent faire les conseillers pour rejoindre les clients potentiels? R.Entrer en contact via Linked In 52 % des investisseurs interagiraient avec les conseillers sur les réseaux sociaux… … mais seulement 4 % le font. Source : LIMRAs Market Facts Q4-2012

51 51 Défi ou opportunité? DÉFIOPPORTUNITÉ Technologie??

52 52 Synthèse DÉFIOPPORTUNITÉ Taux dintérêt Réglementation Consumerism Démographie Technologie

53 53 « Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité; un optimiste voit lopportunité dans chaque difficulté! » Winston Churchill

54 54 MERCI ET BONNE CONFÉRENCE!


Télécharger ppt "1 Bruno Michaud Vice-président principal Administration et ventes Orlando, avril 2013 Votre partenaire de confiance. Défis et opportunités de lindustrie."

Présentations similaires


Annonces Google