La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CONFLANS STE HONORINE CONFLANS STE HONORINE LAAMB LAAMB aux « journées du Patrimoine » Jasia MESZKO - ORYNCZAK -2009- Triton 25 « les journées du Patrimoine.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CONFLANS STE HONORINE CONFLANS STE HONORINE LAAMB LAAMB aux « journées du Patrimoine » Jasia MESZKO - ORYNCZAK -2009- Triton 25 « les journées du Patrimoine."— Transcription de la présentation:

1 CONFLANS STE HONORINE CONFLANS STE HONORINE LAAMB LAAMB aux « journées du Patrimoine » Jasia MESZKO - ORYNCZAK Triton 25 « les journées du Patrimoine »

2 18 septembre 2008 Port Saint Nicolas la « Halte Patrimoine » DEPLACEMENT DE TRITON 25 DE LA HALTE PATRIMOINE DEPLACEMENT DE TRITON 25 DE LA HALTE PATRIMOINE DESOLE, JE NE FAIS QUE PASSER AUJOURDHUI ALORS TU TE MAGNES UN PEU, ON ATTEND

3 afin de participeraux journées du Patrimoine afin de participer aux journées du Patrimoine Direction la « Promenade François Mitterrand »

4 Les premières « Journées portes ouvertes des monuments historiques » sont lancées en 1984 par le ministre de la Culture de lépoque, le socialiste Jack Lang. Devant leur succès, de nombreux autres pays européens décident de sinspirer du concept français. Sa version européenne est instaurée en 1991, sous légide du Conseil de lEurope et avec le soutien de lUnion européenne. Seuls 12 pays y participent alors. Dannée en année, le phénomène prend de lampleur, franchissant même les océans puisque Taïwan sy associe à plusieurs reprises. La fête annulée en 2001 à cause des attentats du 11 septembre et de la mise en place du plan Vigipirate renforcé, a repris par la suite, accueillant toujours plus de curieux. En 2008, les sites ouverts ont attiré plus de 12 millions de visiteurs en France. En 2009, 49 Etats sont officiellement associés aux Journées européennes du patrimoine LES « JOURNEES DU PATRIMOINE »

5 Ah, TRITON arrive…. Il va falloir sy mettre !

6 TRITON « brasse » la vase Amarrage au centimètre près Amarrage au centimètre près La passerelle devient inutile

7 Lhélice « brasseuse » Lhélice « brasseuse » de TRITON 25 de TRITON 25 partie immergée

8 La journée du Patrimoine du 20 septembre 2009 TRITON 25 à quai Le Triton 25 remorqueur fluvial construit en 1904, a été commandé par la Société pour la Reconstruction du Parc Fluvial, en dommage de guerre du Triton 22 détruit à Creil par les bombardements de Il a été réalisé en acier soudé, au chantier naval Carel et Fouché à Petite-Synthe (Nord) Il est le dernier de la série des remorqueurs Triton mais surtout le dernier fabriqué en France. À l'origine il avait un moteur diesel Duvant 6 cylindres de 300 cv. En 1973 il est doté d'un nouveau moteur diesel 8 cylindres de 400cv Baudouin type DV8. Après 10 ans de service il a été transformé en pousseur. Il naviguera jusqu'en En 1997, après expertise de sa coque, il est cédé à l' Association des amis de la batellerie (AAMB) pour subir une restauration. Il sera prêt pour participer à l' Armada de Rouen en juillet fr.wikipedia.org/wiki/Triton_25 -

9 Les « Bénévoles » accueillent et font visiter TRITON 25

10

11 TOUT SE VISITE TOUT SE VISITE

12 Journées du Patrimoine ou pas, sur la Seine la navigation ne sarrête pas pour autant….

13 Durant les « Journées du Patrimoine » outre TRITON 25, il y a la vieille ville avec ses ruelles, ses vieilles maisons, léglise SAINT MACLOU, la Tour MONTJOIE, le parc du PRIEURE. La visite Musée de la Batellerie installé au Château du PRIEURE, simpose bien sûr mais il ne faut pas oublier en bord de Seine, au Port SAINT NICOLAS, la Halte Patrimoine de l Association des Amis du Musée de la Batellerie Partenaire privilégié du musée de la Batellerie, lassociation des Amis du Musée de la Batellerie, créée en 1970, rassemble quelques 200 adhérents, pour la plupart des institutions liées à la batellerie ou à la voie deau, des compagnies de navigation et des mariniers actifs ou retraités. Elle participe activement au développement du muséePartenaire privilégié du musée de la Batellerie, lassociation des Amis du Musée de la Batellerie, créée en 1970, rassemble quelques 200 adhérents, pour la plupart des institutions liées à la batellerie ou à la voie deau, des compagnies de navigation et des mariniers actifs ou retraités. Elle participe activement au développement du musée En complément du Musée, sur les bords de Seine, la halte-patrimoine des Amis du musée présente trois unités anciennes à flot :En complément du Musée, sur les bords de Seine, la halte-patrimoine des Amis du musée présente trois unités anciennes à flot : Le Jacquesremorqueur de Seine, construit en 1904 et classé au titre des Monuments HistoriquesLe Jacques, remorqueur de Seine, construit en 1904 et classé au titre des Monuments Historiques Le Triton 25,dernier remorqueur construit en France en Transformé en pousseur en 1960, il témoigne des capacités dadaptation de la batellerie aux nouvelles techniques.Le Triton 25, dernier remorqueur construit en France en Transformé en pousseur en 1960, il témoigne des capacités dadaptation de la batellerie aux nouvelles techniques. un ponton-gruedu début du XXe siècleun ponton-grue du début du XXe siècle - -

14 Ce remorqueur en acier riveté, a été commandé par la société Goiffon et Jorre, spécialisée dans les travaux fluviaux et dragage et lancé en Son premier moteur était une machine à vapeur type pilon compound à condensation par mélange d'une puissance de 150 cv. Il pouvait consommer jusqu'à 1,5 tonnes de charbon par jour. Son moteur d'origine, démonté, est conservé au Musée de la batellerie à Poses dans l'Eure.Ce remorqueur en acier riveté, a été commandé par la société Goiffon et Jorre, spécialisée dans les travaux fluviaux et dragage et lancé en Son premier moteur était une machine à vapeur type pilon compound à condensation par mélange d'une puissance de 150 cv. Il pouvait consommer jusqu'à 1,5 tonnes de charbon par jour. Son moteur d'origine, démonté, est conservé au Musée de la batellerie à Poses dans l'Eure. En 1959, il est équipé de 2 moteurs diesel à 6 cylindres Baudouin (type DK6) de 150 cv chacun avec lancement pneumatique à bouteilles d'air de 30 kg. Il consommait 60 litres de fuel à l'heure en moyenne.En 1959, il est équipé de 2 moteurs diesel à 6 cylindres Baudouin (type DK6) de 150 cv chacun avec lancement pneumatique à bouteilles d'air de 30 kg. Il consommait 60 litres de fuel à l'heure en moyenne. Le Jacques part pour la Saône, en 1974, pour rejoindre les chantiers G et J. Il revient en Seine dès 1986, et il est désarmé à Port-Marly.Le Jacques part pour la Saône, en 1974, pour rejoindre les chantiers G et J. Il revient en Seine dès 1986, et il est désarmé à Port-Marly. En 1996, il est racheté par l' Association des amis de la batellerie (AAMB) pour subir une restauration. Il est classé monument historique depuis Il est amarré proche du Musée de la batellerie de Conflans-Sainte-Honorine avec un autre bâtiment fluvial, le remorqueur-pousseur Triton 25. fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_(remorqueur)En 1996, il est racheté par l' Association des amis de la batellerie (AAMB) pour subir une restauration. Il est classé monument historique depuis Il est amarré proche du Musée de la batellerie de Conflans-Sainte-Honorine avec un autre bâtiment fluvial, le remorqueur-pousseur Triton 25. fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_(remorqueur) Le ponton-grue Le JACQUES Le JACQUES

15 TRITON 25 remercie les Bénévoles de lAMB qui lui ont permis de participer aux « Journées du Patrimoine » Bernard BOULONNE Jean Pierre CAMBLAIN Raymond CARPENTIER Alain DECKLERC Agnès GOIFFON Bernard HACHE Christian MAINE G.érard PIOCHE RENDEZ-VOUS EN RENDEZ-VOUS EN POUR LES PROCHAINES JOURNEES DU PATRIMOINE


Télécharger ppt "CONFLANS STE HONORINE CONFLANS STE HONORINE LAAMB LAAMB aux « journées du Patrimoine » Jasia MESZKO - ORYNCZAK -2009- Triton 25 « les journées du Patrimoine."

Présentations similaires


Annonces Google