La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LUSSI Department Systèmes dinformation orientés utilisateurs S. Garlatti.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LUSSI Department Systèmes dinformation orientés utilisateurs S. Garlatti."— Transcription de la présentation:

1 LUSSI Department Systèmes dinformation orientés utilisateurs S. Garlatti

2 LUSSI Department Plan Introduction (Cours 1) Les documents virtuels (Cours 1) Les hypermédia adaptatifs (Cours 2) Des systèmes hypermédia (Cours 2) Les méta données (Cours 3) Le sémantique web (Cours 4) Les documents virtuels adaptatifs (Cours 5)

3 LUSSI Department Introduction : problématique Nouveaux systèmes dinformation Distribués, Contenus accessibles et recherchés sur Internet Génération dynamique du SI Orientés utilisateur Adaptation du SI à partir de modèles utilisateur Contenus, organisation, présentation peuvent changer Accès à laide dun navigateur : Lutilisateur accède donc à un hypermédia

4 LUSSI Department Introduction : problématique Avantages et inconvénients Distribution Indépendance géographique : URL/URI Indépendance vis-à-vis des plateformes Recherche dinformation sur Internet Espace dinformation immense, mais problème de recherche dinformation et dindexation des contenus Génération dynamique uniquement fondée sur du code, type php3, java, etc. Navigateur : accès « universel »

5 LUSSI Department Introduction : problématique Avantages et inconvénients Orienté Utilisateur Facilité la tâche de lutilisateur, linteraction / Coopération H/M Améliorer lutilité / lutilisabilité Utilité dun « objet finalisé » désigne la possibilité datteindre un but visé avec cet objet Utilisabilité dun « objet finalisé » désigne la possibilité dutilisation de cet objet

6 LUSSI Department Introduction : problématique Impossible de concevoir autant de SI quil y a dutilisateurs Nouvelles méthodes de conception des SI Faciliter la conception et la maintenance des SI Cohérence et compréhension du SI produit Suivi de lévolution des SI: contenu, organisation, présentation, et adaptation

7 LUSSI Department Introduction : problématique Exemples de SI Sites web, portails, musés virtuels, E-learning, agences de voyage, Librairies digitales, livres électroniques, Journaux en ligne, documents numériques E-business, E-Commerce, E-Banque, knowledge management, aide à la décision, Etc.

8 LUSSI Department Introduction : problématique Problèmes à résoudre Interopérabilité : utilisation de standards pour laccès, léchange et la réutilisation de contenu et dapplications Nouvelles méthodes de recherche dinformation liées au volume de données, leur taille et complexité Modélisation des utilisateurs et méthodes dadaptation Nouvelles méthodes de conception des SI assurant une meilleure automatisation Maintenance et évaluation des modèles utilisateurs et des méthodes dadaptation

9 LUSSI Department Introduction : problématique Solution : documents virtuels adaptatifs Evaluation : psychologie cognitive et ergonomie Interopérabilité, recherche dinformation et automatisation Web de 3ème génération : Semantic Web Adaptation aux utilisateurs Hypermédia adaptatifs Méthodes de conception Documents virtuels, Semantic Web

10 LUSSI Department Les documents virtuels Issues des réflexions sur les hypermédia flexibles Besoin dinteractivité et dindividualisation Dès 1993, Thomas Gruber définit les documents virtuels comme des documents hypermédia qui sont générés à la demande en fonction de plusieurs sources d'information et en réponse à une demande de l'utilisateur. Pas dadaptation à priori

11 LUSSI Department Les documents virtuels Cadre g é n é ral Un utilisateur fait une requête li é e à sa tâche à un module logiciel en fixant un ensemble de contraintes - donn é es non persistantes. Le module logiciel s é lectionne un ensemble d informations à partir de cette requête. Puis, il compose un document r é el, non persistent, à partir de ces informations et de r è gles de composition. Un document réel est une séquence de fragments dinformation générée à partir de « spécifications » dun utilisateur ou dun auteur.

12 LUSSI Department Les documents virtuels D é finition [Watters 99] Un document virtuel est un document qui ne poss è de pas d é tat persistent et dont les instances sont calcul é es dynamiquement en fonction de la demande. D é finition [Ranwez 99] Un document virtuel est une collection non organisée de fragments dinformation associée à des outils et des techniques permettant la création de documents réels.

13 LUSSI Department Les documents virtuels Caractéristiques Réutilisation des différentes sources dinformation Génération dynamique du document à la demande en fonction de lutilisateur Correspond à un espace dinformation et des mécanismes de génération Fournit implicitement des méthodes pour la création et la maintenance dapplications Web

14 LUSSI Department Les documents virtuels Google, Allociné, Portails, musées virtuels, Composition à la demande de résumés vidéo, de manifestations sportives, de concerts, … Etc.

15 LUSSI Department Les documents virtuels Composition de résumés vidéo à la demande Composition Résumé vidéo de 20 mn Films originaux......

16 LUSSI Department Les documents virtuels Principes fondamentaux Contraintes utilisateur : durée du résumé Moteur de composition Espace dinformation : un seul évènement, plusieurs, Segmentation des films : choix, taille, etc. Indexation des fragments : choix et rôle des indexes Principes de sélection des fragments, Principes dorganisation des fragments Principes dassemblage des fragments Comment maintenir la cohérence de lensemble produit ?

17 LUSSI Department Les documents virtuels Sélection Organisation Assemblage Composition & Filtrage

18 LUSSI Department Les documents virtuels Le processus de composition est principalement constitué de quatre phases Sélection Filtrage (affiner la sélection) Organisation Assemblage

19 LUSSI Department Les documents virtuels Sélection Appliquer des méthodes de recherche dinformation sur un espace dinformation donné Web, bases de données, base de connaissances, schéma de métadonnées, modèle de domaine Retrouver les informations pertinentes correspondant à la « requête » de lutilisateur

20 LUSSI Department Les documents virtuels Filtrage Lobjet du filtrage est daffiner la première phase de recherche dinformation – sélection – pour ne retenir quun sous-ensemble des informations obtenues Peu utilisé jusquà présent (Swan, Karina, Scarce)

21 LUSSI Department Les documents virtuels Organisation Implicite : lorganisation est le résultat dun calcul : ordre temporel, ordre partiel ou total basé sur des critères dindexation, classification, etc. Explicite : lorganisation est représenté dans le système et elle est utilisée pour la composition Assemblage Permet la présentation de linformation

22 LUSSI Department Les documents virtuels Peut-on réutiliser un moteur de composition ? Espace dinformation : un spectacle, fragments de taille fixes : 2 mn. Sélection : les fragments les plus importants, critère qualitatif, un index « importance » muni de trois valeurs (faible, moyenne, forte) Filtrage : utilisation dun autre critère pour éliminer certains fragments afin de respecter la contrainte de temps Organisation: ordre chronologique des fragments Règle dassemblage pour obtenir une vidéo fluide de tous les fragments Cohérence du résumé ?????

23 LUSSI Department Les documents virtuels Peut-on améliorer cette réutilisation ? Comment ? Quelles contraintes doivent êtres satisfaites ? Conclusion Segmentation, Indexation et composition ne sont pas dissociables ! Ils dépendent des besoins des utilisateurs

24 LUSSI Department Les documents virtuels Réutilisation et extensibilité Paramétrer les principes fondamentaux dun Document Virtuel !!!!!!

25 LUSSI Department Les documents virtuels Sélection Organisation Assemblage Spécification Composition

26 LUSSI Department Les documents virtuels Deux étapes fondamentales et indissociables dun document virtuel : la spécification & la composition La spécification C'est l'ensemble des informations nécessaires au système pour composer le document. Cette étape dépend bien évidemment des principes mis en oeuvre dans la composition Elle permet au minimum aux auteurs d'un DV de définir les fragments (nature, granularité et indexation), mais aussi les règles d'organisation et d'assemblage.

27 LUSSI Department Les documents virtuels La composition La composition a pour objet la construction d'un document réel à partir d'une spécification et des critères de personnalisation. Spécification et composition sont en quelque sorte deux faces d'une même pièce ; Elles ne peuvent être conçues l'une sans l'autre et forment un tout indissociable

28 LUSSI Department Les documents virtuels Est-ce une solution pour la faciliter la création et la maintenance ? Si oui, pourquoi et comment ?

29 LUSSI Department Le document virtuel Enjeux Génération : à partir de quand peut-on parler de document virtuel ? Il peut être défini par un auteur à laide de gabarits ou comme le résultat dune recherche et/ou dune application. Ils peuvent être générés dynamiquement à partir dun besoin utilisateur, dune requête explicite, de principes narratifs, de relation spécifiques, de contraintes sur le temps, etc. Recherche Comment rechercher des documents virtuels ? Dans quel domaine faire la recherche ? Le document demandé existe-t-il au moment ou lutilisateur le demande ?

30 LUSSI Department Le document virtuel Enjeux Signets : les utilisateurs sattendent à ce que les documents consultés une fois, soient encore accessibles plus tard. Il est donc nécessaire que les signets (bookmarks) aient suffisamment dinformation pour reconstruire le document à lidentique. Versions : le contrôle te la gestion des versions sont un enjeux important des documents virtuels. Les utilisateurs doivent pouvoir revenir à des documents référencés par des signets, mais aussi aller en avant ou en arrière au travers des modifications ou versions de ce document.

31 LUSSI Department Le document virtuel Enjeux Authentification Qui est responsable de la qualité des contenus dun document virtuel puisque ces composants peuvent provenir de différentes sources ou différents processus ? Référence: comment les auteurs peuvent citer des documents virtuels et/ou leurs différentes versions. Annotations : le rôle de lutilisateur et du fournisseur dinformation peuvent se confondre dans certains cas. Les lecteurs peuvent sattendre à ajouter des informations, commentaires, annotations, chemins, liens, contenu pendant quils lisent le document.

32 LUSSI Department Le document virtuel Enjeux Réutilisation La réutilisation des fragments est un point central des documents virtuels. Autoriser la réutilisation des fragments amène à la création dindexes ou de méta données. Il est en effet nécessaire de caractériser les fragments pour les rechercher.

33 LUSSI Department Les documents virtuels Solution : documents virtuels adaptatifs Evaluation : psychologie cognitive et ergonomie Interopérabilité, recherche dinformation et automatisation Web de 3ème génération : Semantic Web Adaptation aux utilisateurs Hypermédia adaptatifs Méthodes de conception Documents virtuels, Semantic Web

34 LUSSI Department Les documents virtuels Conception dun document virtuel pour un système dinformation orienté utilisateur Interopérabilité, recherche dinformation et automatisation Comment trouver linformation pertinente ? Comment indexer : les méta données ? Comment rechercher les informations sur Internet avec précision ?

35 LUSSI Department Les documents virtuels Hypermédia et Cognition Cadre : Hypermédia dédié à une tâche suffisamment précise. Compréhension d'hyper-documents La compréhension est caractérisée comme la construction d'un modèle mental qui représente les objets et leurs relations sémantiques décrites dans un document (quel que soit le média). Organisation, contenu et présentation doivent être porteurs dune sémantique explicite pour lutilisateur

36 LUSSI Department Les documents virtuels Hypermédia et Cognition La lisibilité d'un document peut être défini par l'effort mental nécessité par le processus de construction (du modèle). Renforcer les facteurs qui supportent ce processus : Cohérence Diminuer les facteurs qui le gêne : surcoûts cognitifs

37 LUSSI Department Les documents virtuels Hypermédia et cognition Cohérence Un document est cohérent si le lecteur peut construire un model mental qui correspond à des faits et des relations dans un monde possible. Cohérence locale (entre phrases) : Limiter la fragmentation du document, souvent due à un manque de contexte d'interprétation : Représenter explicitement les relations sémantiques entre nœuds. Préserver le contexte à travers les nœuds (notamment nœuds précédent et suivant).

38 LUSSI Department Les documents virtuels Hypermédia et cognition Cohérence globale (entre paragraphes ou chapitres) : Regrouper les informations en unités de plus haut niveau. Fournir une vue d'ensemble des composants du document et de leurs relations en terme de cartes graphiques et de "browsers". Surcoûts cognitifs Conklin[87] : l'effort additionnel et la concentration nécessaire pour maintenir plusieurs tâches et pistes à un même moment. Dus aux capacités limitées du processus humain de traitement de l'information : chaque effort supplémentaire pour lire réduit les ressources mentales utilisables pour la compréhension.

39 LUSSI Department Les documents virtuels Hypermédia et cognition Surcoûts cognitifs : désorientation

40 LUSSI Department Les documents virtuels Hypermédia et cognition Surcoûts cognitifs : désorientation Les lecteurs doivent connaître la structure globale du document et avoir des traces de leurs "mouvements" dans cette structure : Compréhension et orientation sont fortement liées. L'orientation aide le lecteur à trouver son chemin. La navigation aide le lecteur à construire sont chemin : Direction (en avant et en arrière). Distance : notion de pas et de sauts. Ajustement automatique des paramètres de l'interface.

41 LUSSI Department Les documents virtuels

42 LUSSI Department Problèmes cognitifs de conception; principes P1 : Liens typés I1+ I2 P2 : Equivalence entre informations I1 I2+ P3 : Conservation du contexte des informations I1 I2+ P4 : Informations plus abstraites I3+ P5 : Visualisation structure du document I1 I2 I4+ I8 I9 P6 : Orientation I5+ I6+ I7+ P7 : Moyens d'aide pour la direction et la distance I8+ I9+ P8 : Utiliser un ensemble stable de fenêtres, avec paramètres par défaut I10+ Les documents virtuels

43 LUSSI Department Les documents virtuels Impacts sur SIA Structure Globale dun document doit être compréhensible par lutilisateur et doit donc être porteur de sens Structure Globale dun document dépend du domaine dapplication et est liée aux pratiques des utilisateurs Nécessité de gérer une Présentation / Orientation / Direction / Distance par rapport a cette structure globale implicite ou explicite


Télécharger ppt "LUSSI Department Systèmes dinformation orientés utilisateurs S. Garlatti."

Présentations similaires


Annonces Google