La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Groupe de travail sur léco construction Bourges le 03 mai 2006.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Groupe de travail sur léco construction Bourges le 03 mai 2006."— Transcription de la présentation:

1 Groupe de travail sur léco construction Bourges le 03 mai 2006

2 Amérique du nord : 25.4% Ex - URSS : 22.5% Chine : 21.8% Autres Moyen Orient : 63.6% Autres Ex - URSS : 38.7% Moyen Orient : 33.9% Milliards de TEP Réserves prouvées dénergie dans le monde Source : AIE/OCDE 218 ans 41 ans 63 ans Charbon Pétrole Gaz Réserve Conso. annuelle

3 En 2100, les réserves dénergie connues et supposées seront épuisées En 2100, 10 milliards de terriens consommeront comme un Américain de lan 2000 (8 tep / personne)…mais la concentration atmosphérique en CO 2 aura dépassé 2000 p.p.m.v. Source : Jean-Marc Jancovici Réserves prouvées : 860 Gtep

4 Préambule Lurgence à trouver des solutions environnementales est ressentie comme vive par un nombre croissant dhumains sur cette planète. Mais malgré lexpression de cette inquiétude, les pratiques ne changent guère, ou en tous cas, si changement il y a, son effet nest pas encore très lisible. Ce simple constat nous indique déjà les deux champs sur lesquels notre réflexion devra se porter : le champ des solutions techniques et le champ des pratiques sociales. Et ceci vaut pour lagriculture, le bâtiment, le transport, la santé, lhabillement etc

5 Les bâtiments représentent 23% des émissions de C02 (dont 70% pour le résidentiel et 30% pour le tertiaire) et 46% de la consommation dénergie finale. Le chauffage représente les 2/3 de la consommation dénergie et la majeure partie des émissions de CO2. BATIMENTS ET GAZ A EFFET DE SERRE Groupe Facteur /12/2005 Sources des renseignements chiffrés: ADEME, Caisse des Dépôts, CEREN,CGPC, CITEPA, Compte du Logement, GFCC, INESTENE, SGG C Parent

6 La consommation dénergie des bâtiments a augmenté de 30% au cours des trente dernières années du fait de laccroissement du parc des bâtiments (+ 41% du nombre de logements en 30 ans), de laccroissement de la surface moyenne des logements, de laugmentation du confort et de lapparition de nouveaux besoins ( électroménager, éclairage, bureautique, climatisation, ventilation..etc).

7 Les bâtiments qui consomment le plus dénergie sont ceux construits entre 1949 et 1974 La décrue des consommations sest amorcée avec la mise en place des premières réglementations thermiques en La consommation moyenne par m² des nouveaux logements a diminué de plus de 50% depuis Sur lensemble du parc existant, la dépense énergétique est de 210 kWh/m²/an.

8 Une directive européenne sur lefficacité énergétique des bâtiments a été adoptée en 2002(directive 2002/91/CE). Dans le cadre de sa transposition, l Etat français a lancé une révision de sa réglementation thermique avec lobjectif de resserrer les contraintes tous les 5 ans. Une nouvelle réglementation thermique dite RT 2005 a donc vu le jour.

9 LES PRIORITES DE LA RTT 2005 Imposer un maximum absolu de consommation en kilowattheures par mètre carré par type de bâtiment, soit un effort de 15 %. Évaluation conventionnelle des émissions de CO2. Introduire les énergies renouvelables dans les systèmes de référence, notamment les chaudières bois, leau chaude sanitaire solaire, les pompes à chaleur (coefficient de performance supérieur à 3)… Augmenter les exigences de performance des chauffages électriques en restreignant lusage des simples convecteurs, lisolation des ballons électriques… Renforcer les préconisations concernant léclairage. Favoriser la conception bioclimatique, notamment par une meilleure prise en compte de lorientation et de lexposition solaire. Renforcer les exigences sur le confort dété et mieux prendre en compte linertie thermique des bâtiments : lintroduction de la climatisation nouvre pas droit à consommer plus annuellement.

10 Diagnostic la Directive Européenne prévoit la mise en place dun diagnostic de performance énergétique. en France un tel diagnostic sera obligatoire lors de toute vente dimmeuble à partir du 1 er juillet 2006 et lors de toute prise à bail à compter du 1er juillet Lobjectif du diagnostic est dinformer le consommateur

11 Lévolution du parc existant Vers 2050, la consommation des bâtiments neufs sera inférieure à 50 kWh/m²/an. En 2050, pour le parc résidentiel, les constructions antérieures à 1975 représenteront encore environ 40% du total, celles de la période , 25% et celles postérieures à 2005, 35%. en 2050, la consommation moyenne du parc serait alors de lordre de145kWh/m²/an seule une très forte incitation à intervenir dans les rénovations de lexistant peut conduire à approcher la moyenne de 50 kWh/m²/an pour atteindre le facteur 4 en émission de CO2, il faudra compenser la baisse éventuellement insuffisante de la consommation énergétique par un recours accru à des sources dénergie non productrices de gaz à effet de serre

12 Les solutions technologiques existent et sont en pleine mutation. Mais il faudra aussi recourir à linnovation, faire des efforts dimagination et recenser tous les obstacles qui peuvent être raisonnablement renversés Il sagit en fin de compte de convaincre des individus et des institutions dinvestir dans des travaux intelligents. Or, même si le retour sur investissement de ces travaux est très rapide, il est toujours délicat de pousser les individus à opérer de grosses dépenses.

13 Quest ce qui rejette quoi ? Construire… Source : Olivier STIDLER

14 La construction de cette maison représente 12 années des rejets de carbone acceptables pour une personne. source : Olivier STIDLER

15 Les cibles HQE Les diverses parties prenantes dans la HQE saccordent pour définir les cibles à atteindre de la manière suivante: 1 - CIBLE ECO-CONSTRUCTION 1-1. Relation physique des bâtiments avec leur environnement immédiat 1-2. Choix intégré des procédés et produits de construction 1-3. Chantier à faible nuisance 2 - CIBLE ECO-GESTION 2-1. Gestion de lénergie 2-2. Gestion de leau 2-3. Gestion des déchets dactivités 2-4. Entretien et maintenance 3 - CIBLE CONFORT 3-1. Confort hygrothermique 3-2. Confort acoustique 3-3. Confort visuel 3-4. Confort olfactif 4 - CIBLE SANTE 4-1. Conditions sanitaires 4-2. Qualité de lair 4-3. Qualité de leau


Télécharger ppt "Groupe de travail sur léco construction Bourges le 03 mai 2006."

Présentations similaires


Annonces Google