La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cours sur la décompression Rappels physiques Saturation des liquides par les gaz dissous (Henry) L'azote (N2) non métabolisé Pression partielle (Dalton)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cours sur la décompression Rappels physiques Saturation des liquides par les gaz dissous (Henry) L'azote (N2) non métabolisé Pression partielle (Dalton)"— Transcription de la présentation:

1 Cours sur la décompression Rappels physiques Saturation des liquides par les gaz dissous (Henry) L'azote (N2) non métabolisé Pression partielle (Dalton) Pression relative et absolue : Pa = Psurf + Pr Plongée à l'air : PN2 = 0.8 Pa L'accident de décompression (ADD) : dégagement gazeux dans la circulation => thrombose => mort des tissus non oxygénés (tissus nerveux !) - C'est un accident grave

2 Les principes de calculs des tables de plongée La saturation critique en N2 : pour éviter un dégagement gazeux dans la circulation sanguine, le ratio TN2/PpN2 doit rester en dessous d'un seuil critique Sc. Notion de tissus ou compartiments : le corps humain est considéré comme partagé en compartiments de comportements différents vis à vis de la saturation à l'azote Chaque tissu obéit à une loi exponentielle de désaturation caractérisée par sa période T, pendant laquelle la saturation varie d'un facteur de 1/2

3 Les principes de calculs des tables de plongée Les table de plongée sont toutes calculées à partir de ces principes et à l'aide d'observations statistiques Ce n'est pas une représentation exacte de la réalité physiologique, ce ne sont que des modèles : dans des conditions particulières, malgré le respect des tables il peut y avoir des ADD Chaque type de table part d'hypothèses qui lui sont propres : vitesse de remontée, niveau des paliers, modalités de désaturation de la première plongée... On ne mélange pas l'usage de tables différentes au cours d'une même série de plongées !

4 Quelques types de table MN 90 : française, Marine nationale, mise au point en 1990 – celle retenue par la FFESSM US Navy : américaine COMEX : travaux sous marins – monde du travail PADI : pour rester en dehors de la zone des paliers – système d'abaques circulaires

5 Les tables MN90

6 Tableau 1

7 Tableau 2

8 Tableau 3

9 Les principes des tables MN90 Plongée air jusqu'à 60 m Vitesse de remontée : 15 m/mn Paliers à 3, 6, 9, m Remontée entre chaque palier : 7,50 m/mn = 30 s Plongée considérée comme « carrée » Profondeur maximale atteinte Durée = depuis l'immersion jusqu'au démarrage de la remontée

10 Les principes de la MN 90 Pas de calcul d'interpolation Toujours utiliser en lecture directe dans le sens de la sécurité Durée lue immédiatement supérieure à la durée réelle Profondeur lue supérieure à la prof. maxi réelle Intervalle entre plongées inférieur à la durée réelle Profondeur max de la deuxième plongée pour déterminer la majoration, inférieure ou égale à la réelle.

11 L'utilisation des tables MN 90 Plongée simple Plongée consécutive (Intervalle < 15 mn) Plongée successive (15 mn < Int < 12 h ) Profils anormaux et protocoles spécifiques : - remontée trop lente - remontée trop rapide - interruption de palier Paliers à l'O2 et respiration O2 pur en surface Plongée en montagne et mélange : notion de profondeur fictive équivalente MN90 : 2 plongées successives maxi par jour

12 Plongée simple Prof. maxi palier Vitesse 15 m/mn 30 s entre chaque palier (7,5 m/mn) Durée plongée Prof table >= prof max Durée table >= durée plongée Hs =H0 + durée plongée + durée totale de remontée y compris paliers H0 Hs & Groupe Ne fait pas partie de la remontée ! Vitesse < 6 m/mn

13 Procédure Lecture directe dans la table : Prof maxi atteinte => prof lue >= prof max Durée >= durée plongée => paliers et durée totale remontée (DTR), GPS en sortie

14 Exercices !

15 Plongée consécutive : I <= 15 mn Prof de la table >= prof max Durée de la table >= durée plongée Prof. maxi Durée plongée = D1 + D2 Prof maxi : la plus forte des 2 plongées D1 D2 I Le coup de l'ancre enraguée !

16 Exercices !

17 Plongée successive : Int > 15mn Prof. réelle palier Vitesse 15 m/mn 30 s entre chaque palier (7,5 m/mn) Durée plongée réelle + majo H0 Int Groupe sortie + Intervalle depuis 1ère plongée ==> coefficient coefficient + prof. prévue 2è plongée ==> majo. en mn Profondeur prise en compte = prof réelle si > prof prévue Durée prise en compte = durée plongée + majo cas particulier : profondeur réelle < prof de calcul de la majo

18 Procédure plongées successives Noter le GPS de sortie A quelle profondeur maxi va-t-on plonger la 2ème fois ? Estimer l'intervalle de temps passé entre la sortie de la1ère plongée et l'immersion à la 2ème Déterminer la majoration (tableaux 1 et 2 ou 3) Entrer dans la table avec prof maxi >= prof max estimée et avec durée = réel + majo

19 Exercices !

20 Profil anormal : remontée trop rapide Prof. Max : P Durée I P/2 5 mn < 3 mn P/2 = moitié profondeur maxi mini 3mn à 3m Exemple : panne de détendeur ou sauvetage : vitesse > 17 m/mn

21 Exercices !

22 Profil anormal : palier écourté En cas de palier écourté (panne d'air par exemple) Se ré-immerger dans les 3 mn qui suivent la sortie Recommencer le palier écourté à son début et suivre toute la suite de décompression prévue initialement

23 Les calculs demandés à l'examen Durées et profondeurs des paliers ? Durée de la remontée totale (paliers inclus) ? Heure de sortie, groupe ? Calcul de majoration pour une plongée successive pour soi ou une palanquée Durée et profondeur à ne pas dépasser pour sortir avant telle heure ? Eventuellement calcul d'autonomie

24 Les plongées à l'ordinateur

25 Composants et fonctionnement Comprennent une horloge et un capteur de pression, éventuellement un capteur de température Calcul en permanence la saturation ou la désaturation à partir de l'immersion en fonction de son modèle interne Affiche les alertes et prévient de la nécessité de ralentir et d'arrêter la remontée (palier) Affichage : temps de plongée, profondeur, prof. maxi, reste sans palier – prochain palier, durée remontée prévue, température, alerte d'arrêt visuelle et sonore Toujours bien lire la notice avant emploi !

26 Fonctionnalités et modèles Modèle de désaturation (nbre de tissus, modèle prenant en compte les micro-bulles circulantes) – possibilité de réglage du modèle : montagne – individu - température Réglage de la richesse en O2 du mélange (nitrox) Prise en compte de la température et de la vitesse de remontée Vitesse de remontée variable ou non suivant la profondeur Possibilités ou non de simulation en surface Interface avec PC ou non et paramétrage personnel Affichage plus ou moins riche, éclairage, changement facile des piles Prise en compte de la consommation d'air (lien hertzien ou flexible avec un capteur fixé sur le 1er étage du détendeur)

27 Précautions et profils de plongée adaptés Eviter les plongées ludion ou yo-yo, résultats non sûrs Préférer les plongées commençant par le + profond avec remontée graduelle le long d'un tombant : on s'aperçoit que les paliers deviennent très courts sinon supprimés, on gère son profil de plongée. D'un ordinateur à l'autre les indications peuvent être différentes, le profil de plongée aussi : on respecte le + contraignant ! L'ordinateur est personnel et ne se prête pas au cours d'une série de plongées (on ne change pas de tables)!


Télécharger ppt "Cours sur la décompression Rappels physiques Saturation des liquides par les gaz dissous (Henry) L'azote (N2) non métabolisé Pression partielle (Dalton)"

Présentations similaires


Annonces Google