La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Eléments de calcul de tables Club de plongée de Miramar Menigoz Pascal.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Eléments de calcul de tables Club de plongée de Miramar Menigoz Pascal."— Transcription de la présentation:

1

2 1 Eléments de calcul de tables Club de plongée de Miramar Menigoz Pascal

3 2 Historique Dés le milieu du 19° : accidents du au mal des caissons, on ne paye qu'en sortant disent les physiologistes. Fin 19° Paul Bert montre que l'on diminue ces accidents avec une vitesse de remontée lente (7 m/min.) Début 20° Haldane élabore une formule qui permet de calculer la première table de décompression pour l'Amirauté Anglaise. Ensuite se succèdent plusieurs générations de tables: Américaines, GERS, Comex, MN90, jusqu'à l'avènement des ordinateurs décompressimètres.

4 3 La FFESSM, pour uniformiser l'enseignement de la plongée, a choisi la table utilisée par la Marine Nationale : MN90, notamment pour les passages de brevets. Les autres tables et décompressimètres étant bien entendu autorisés dans la pratique fédérale.

5 4 Pré-Requis Loi de Henry => Saturation, tension, gradient Loi de Dalton => Pressions partielles

6 5 Définitions et éléments de calcul des tables Période Entre deux états d'équilibre, la période est le temps mis par un compartiment pour être à demi saturation Coefficient de saturation critique Représente l'ensemble des tissus de l'organisme qui ont une même période Il existe 12 compartiments définis par leurs périodes qui vont de 5 à 120 min

7 6 Compartiment directeur : au cours de la remontée, c'est le 1° compartiment qui va atteindre son coefficient de saturation critique et imposer un palier Coefficient de saturation critique : A chaque compartiment est affecté un coefficient (Sc) qui représente le rapport de tension maximum supporté par le compartiment rapporté à la pression Sc = Tc ÷ Pabs

8 7 la formule de Haldane permet le calcul de la tension d'un compartiment en fonction du temps et de tracer sa courbe T1 = tension finale (en bar) T0 = tension initiale Pp0 = pression partielle N2 respiré initiale k = constante du compartiment en fonction de sa période t = temps (en min.) Courbe de saturation et formule de Haldane

9 8 Application graphique de la formule de Haldane Exemple: Une plongée à l'air, à 50 m, on considère le compartiment 10 min. (Sc= 2,38) et une pression atmosphérique Patm = 1 b ; Tension du compartiment après 20 min. de plongée ? A saturation : TN2 = PpN2 donc : T0 = Pp0 = 0,8 b et Tf = Ppf = 6 x 0,8 = 4,8 b

10 9

11 10 Après 10 min = 1 période (1p), la tension T est à la moitié entre T0 et Tf Donc T = 2,8 b Après 20 min = 2 périodes (2p), la tension T1 est à la moitié entre T et Tf Donc T1 = 3,8 b Idem pour 3 périodes, 4 périodes... : on divise par 2 la moitié précédente. De période en période on trace la courbe de saturation de l'azote pour une profondeur donnée. Hauteur du premier palier à la remontée ? Sc = T1 ÷ Pabs au palier => 3,8 ÷ Pabs au palier = 2,38 => Pabs au palier = 1,59 b soit 5,9 m soit un 1° palier à 6 m

12 11 Intervalle de surface Seul le compartiment 120 min. est conservé pour la détermination de la tension d'azote résiduelle en fin de plongée. S'il y a inhalation d'O2 pendant l'intervalle de surface => une vasoconstriction qui diminue la perfusion des tissus, donc on double le compartiment 120 => et on prend le compartiment 240 min. pour le calcul de l'N2 résiduel Le Groupe de Plongée Successive représente la tension d'azote résiduel dans le compartiment 120, en arrivant à la surface après une plongée.

13 12 La majoration est un temps qui correspond à la durée d'une plongée fictive, équivalant à la tension d'azote résiduel dans le compartiment 120, à la fin de l'intervalle entre 2 plongées successives. Ce temps fictif doit être ajouté à celui de la 2° plongée en cas de plongée successive

14 13

15 14 Exercices d'applications Pourquoi faire une 1/2 profondeur en cas de remontée anormale ? On se place dans le plus mauvais cas : une plongée à saturation. Comme le compartiment 120 min. est saturé et que son Sc est le plus bas de tous (1,54) on le prend comme compartiment directeur. À saturation : T1= Pp1= Pabs1 x 0,8 et comme Sc = T1 ÷ Pabs au palier => 1,54 = Pabs1 x 0,8 ÷ Pabs au palier => Pabs au palier = Pabs1 x 0,52 soit environ la 1/2 profondeur !

16 15 A quelle profondeur maximum peut-on rester sans jamais faire palier ? Imaginons une plongée à saturation : le compartiment direct est celui qui a le plus faible Sc : 1,54 => 120 min. Calculons la Prof1 maximum qui autorise, à saturation, de remonter à la surface Pabs= 1b (1° palier) T1 = Pp1 = Pabs1 x 0,8 et Sc = T1÷Pabs au palier => Sc = T1 donc 1,54 = Pabs1 x 0,8 => Pabs1 = 1,925 soit 9,25 m soit 9 m

17 16 FIN


Télécharger ppt "1 Eléments de calcul de tables Club de plongée de Miramar Menigoz Pascal."

Présentations similaires


Annonces Google