La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1. 1. Déroulement et Résultats des Compétitions Internationales 2. Résultats 2004 - 2008 3. Statistiques Comparatives 4. Analyse des Collectifs 5. Critères.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1. 1. Déroulement et Résultats des Compétitions Internationales 2. Résultats 2004 - 2008 3. Statistiques Comparatives 4. Analyse des Collectifs 5. Critères."— Transcription de la présentation:

1 1

2 1. Déroulement et Résultats des Compétitions Internationales 2. Résultats Statistiques Comparatives 4. Analyse des Collectifs 5. Critères et Quotas des Listes 6. Tableau des Médailles Perspectives 2

3 3 CompétitionsDatesPériodicitéNombreCritères de Sélection Championnat du Monde Senior Aouttous les 2 ans6 Par le choix du comité de sélection en fonction du classement européen et du classement René Ferrié Championnat dEurope SeniorJuintous les 2 ans6 Par le choix du comité de sélection en fonction du classement européens et du classement René Ferrié Championnat du Monde Jeune tous les 2 ans4 + 4 Choix du comité de sélection - 21 ans au 01/01 de l'année de la compétition Championnat dEurope Jeune Avril tous les ans4 + 4 Choix du comité de sélection - 19 ans au 01/09 de l'année de la compétition Coupe du MondeNovembre tous les ans1 + 1 Qualification vainqueur finale nationale coupe du monde AMF Coupe dEurope des Champions Septembre tous les ans1 + 1 Championne et Champion de France. Sous réserve de validation définitive par le comité de sélection Challenge MéditerranéenAvril tous les ans2 + 2Choix du comité de sélection World GamesJuillettous les 4 ans2Choix du comité de sélection Le comité de sélection est composé du DTN, des Entraineurs Nationaux concernés par le collectif, du Président de la FFBSQ et du Président du CNB.

4

5 5

6 6

7 7

8 8

9 9

10 10

11 11

12 12

13 13

14 14 Jacqueline BOISSIERE François SACCO Isabelle SALDJIAN

15 15 François SACCO Christophe De Munico Thierry SACCO Yoan ALIX Patrick GLORIEUX Isabelle SALDJIAN Marylin PLANCHARD Isabelle SACCO Isabelle SALDJIAN

16 Compétition entre les pays bordant la Méditerranée Sélection de la DTN dathlètes de – 25 ans 16

17 Résultats 2007 Médaille dOr en doublette garçons Médaille dOr en All Event garçons Médaille dArgent en single garçons Médaille dArgent Master garçons Médaille de bronze en Equipe mixte Résultats 2008 Médaille dOr en single garçons Médaille dOr en Doublette filles Médaille dOr Master filles Médaille dArgent en Equipe mixte Médaille de Bronze en Doublette garçons Médaille de Bronze Master garçons 17

18 STATISTIQUES GENERALES COMPARATIVES AUX PODIUMS 18

19 19

20 20

21 21

22 22

23 Championnat Monde Jeune Championnat Monde Senior Coupe du Monde 23

24 24

25 25

26 26

27 27

28 28

29 CONSTAT 29

30 % de strike faible et samplifie sur des conditions en Dual Lane Difficulté dans ladaptation. Elle se fait par le biais du matériel et non par la technique Manque de régularité sur le premier lancer Chez les séniors, les strikes ne sont pas enchainés avec un % de boule > 8 plus faible Un % de splits plus important Un % de spares faible notamment chez les jeunes et les dames 30

31 31

32 Une différence plus importante sur le strike sur les compétitions monde jeune et séniors Des écarts importants sur les spares notamment chez les jeunes et moins décarts sur le strike 32

33 Comparatif qui met en parallèle le % de strike avec la moyenne réalisée : - % de strike pris sur la discipline équipe pour toutes les catégories - Sur la catégorie Europe jeune les résultats en triplette ont été rajoutés 33

34 34

35 35

36 36

37 37 COMPETITIONSMOYENNE% DE STRIKE SENIORS220 ET PLUS + DE 60% ENTRE 210 ET 220ENTRE 50 ET 60 % < A DE 50 % MONDE JEUNE> A % ET PLUS ENTRE 190 ET 200ENTRE 45 ET 50 % EUROPE JEUNE215 ET PLUS58 % ET PLUS ENTRE 205 ET 21050% ET PLUS < A DE 50 % < A DE 40 % Chez les seniors le % de spares est relativement identique. Le pourcentage de strikes est plus important et importance du nombre de strikes enchainés. Sur la catégorie jeune, on peut remarquer un % de strikes plus important sur les Europe que les Monde du au format des conditions de jeu. Le % de spares faible chez les jeunes augmentent sur la compétitions mondiales. Sur les Europe jeunes, la variation de la moyenne se fait également avec le % de spares ce qui est moins le cas chez les séniors.

38 38

39 COLLECTIF – 19 ANS 39

40 40 PaysOrArgentBronzeTotalAnnée Suède Hollande Finlande Angleterre Allemagne Danemark Norvège Israël Lituanie Belgique France Grèce Autriche Italie Pologne Russie Hongrie Irlande Ukraine

41 2005 : 10 pays médaillés 2006 : 11 pays 2007 : 13 pays 2008: 10 pays Constance des pays dEurope du Nord Turn Over des sélectionnés. Meilleur suivi chez les pays performants Des nouveaux pays médaillés comme la Russie, Lituanie, Israël aidés par moyens financiers importants 41

42 Equipe de France Fin de la rencontre inter pays en 2007 Collectif France composé de 24 athlètes Pas de suivi personnalisé par les entraineurs nationaux et pas de préparation spécifique pour un niveau Europe Suivi régulier sur les compétitions et statistiques servant à la sélection 1 stage à la Toussaint et 1 stage pour léquipe de France en février Aide matérielle et structurel avec le partenaire VALCKE CONSTAT Le niveau semble bon mais manque de confiance et dexpérience au haut niveau Manque de régularité sur la première boule et trop derreurs aux spares Lencadrement reste de qualité et doit se former au haut niveau Une amélioration sur le comportement du groupe France Un turn over assez important Beaucoup de jeunes sélectionnés sortent des pôles ou de structures ERJ performantes 42

43 43

44 Equipe de France PERSPECTIVES Modification de la stratégie jeune Travail des membres du collectif France dans les structures pôles Travail spécifique sur les pôles sur un groupe féminin 44

45 COLLECTIF – 23 ANS 45

46 46 PaysOrArgentBronzeAnnée Malaisie Corée Australie USA Angleterre Finlande Suède Canada Singapour Norvège Japon Mexique Allemagne Koweit Hollande Thailande Colombie Indonesie Hong Kong Islande Irlande Venezuela

47 Compétition en équipe de 4 Compétition en Dual lane Condition Compétition récente créer en 2004 Sur 22 pays médaillés, 6 de la zone européenne Ces pays européens performants sont les mêmes que chez les jeunes Les pays asiatiques sont les plus performants Le niveau est proche de celle des séniors Elévation du niveau en 2008 Beaucoup dathlètes de ces compétitions jouent également chez les séniors 47

48 48

49 Modification de la catégorie dâge passant à moins de 21 ans au 1 er Janvier de lannée de la compétition 1 er participation de la France en 2006 Meilleurs résultats en 2006 par rapport à 2008 Une préparation trop faible pour une compétition mondiale Collectif moins suivi que le collectif jeune Meilleure performance des joueurs suivis sur le pôle ou venant des collectifs jeunes Conditions de jeu en Dual Lane 49

50 MODIFICATION DE LA STRATEGIE COMMENCER LA PREPARATION AVEC LE COLLECTIF – 19 ANS REFLEXION SUR LE MÊME ENCADREMEMNT PREPARATION TECHNICO TACTIQUE SUR LE DUAL LANE FORMATION DES CADRES REGIONAUX 50

51 COLLECTIF SENIOR 51

52 52 PaysOrArgentBronzeTotalANNEE USA Corée Singapour Suède Philippines Allemagne Angleterre Malaisie Danemark Japon Finlande Norvège Australie France Koweït

53 53 PaysOrArgentBronzeTotalANNEE Chinese Taipei USA Corée Malaisie Chine Allemagne Suède Singapour Danemark Australie Angleterre Afrique du Sud

54 Domination des américains et de la zone asiatique Les nations performantes ont le plus gros budget (USA, Corée, Malaisie, Singapour) A noter Chinese Taipei et la Chine : 3 médailles dOr chez les dames avec des jeux « hélicoptères » du à la difficulté des conditions de jeu Sur 15 pays médaillés, 7 de la zone européenne chez les hommes Sur 12 pays médaillés, 4 de la zone européenne chez les dames Depuis 2008, les professionnels sont admis sur les équipes nationales 54

55 55 PaysOrArgentBronzeTotalANNEE Finlande Norvège Suède Autriche Angleterre Allemagne Irlande Danemark Grèce

56 56 PaysOrArgentBronzeTotalANNEE Suède Danemark Angleterre Hollande Finlande Allemagne France

57 International Professionnalisation sur la préparation des joueurs Professionnalisation de lencadrement Equipe de France Peu de suivi et pas de stages de préparation Compétitions principalement nationales Peu de confrontations internationales par rapport aux pays performants Pas de préparation spécifique par rapport aux échéances Niveau technique et tactique faible dun point de vue adaptation Manque de professionnalisation Manque dentraînement et de préparation. La confiance tient plus sur le plan matériel que sur les compétences Manque de confiance coach / joueurs Très peu de renouvellement 57

58 Stage dinformation et dévaluation de lUSBC en France sur le collectif sénior et jeunes Sélection sur le classement européen et le Challenge René Ferrié Sélection 3 mois environ avant la date des échéances Suivi et stage sur des compétitions européennes Confrontations avec dautres pays voisinant pour la préparation dimportantes échéances Travail plus spécifique sur le Dual Lane Condition Intégration de jeunes en préparation pour les Championnats du Monde – 21 ans 58

59 59 Critères et quota des sportifs de haut niveauEspoirs DISCIPLINES NON OLYMPIQUE Critères - Elite Critères et quota "Equipes de France" (Elites+Seniors) Critères et quota "France Jeunes" Critères et quota moins de 21 ansde 14 à 19 ans Bowling(H,F)CM=1** avoir participé avec l'EDF aux championnats d'Europe ou du Monde avoir participé avec l'EdF aux championnats d'Europe ou du Monde Jeunes talents détectés dans les Espaces Régionaux Jeunes IndividuelCM=1-3*** Duoen individuelPodium à un EBT majeurFinaliste à un tournoi EBT avoir participé à l'université d'été TripleCM=1** Equipe 6par équipe All eventsCE : 1**(1) en individuel CM = championnat du MondeCE : 1**(1) CE = championnat d'Europepar équipe Quotas ** si minimum de 15 nations participantes au championnat du monde *** si minimum de 25 nations dans l'épreuve concernée (1) Pour ces disciplines, les championnats d'Europe ou une autre compétition de référence ne peuvent être prises en compte que s'il n'y a pas, la même année, d'épreuve mondiale de référence.

60 60 Un bon taux de passage entre la liste Espoirs et la liste Jeunes (23,8% contre 12,8% en moyenne pour lensemble des fédérations) Un taux de sortie de la liste Seniors supérieur à la moyenne (51,2 % contre 37,2% en moyenne pour lensemble des fédérations) Type de PassageTauxEffectif Total Taux moyens total fédérations Espoir à Jeune ( ) Espoir à Senior ( ) Espoir à Elite ( ) Espoir à Sortie ( ) Jeune à Senior ( ) Jeune à Elite ( ) Jeune à Sortie ( ) Senior à Elite ( ) Senior à Sortie ( )

61 61 COMPETITIONS CHAMPIONNAT DU MONDE HOMMES X BRONZE Individuel CHAMPIONNAT DU MONDE DAMES X X JEUX MONDIAUX OR Doublette CHAMPIONNAT DU MONDE JEUNE GARCONS X X CHAMPIONNAT DU MONDE JEUNE FILLES X X CHAMPIONNAT D'EUROPE SENIOR HOMME CHAMPIONNAT D'EUROPE SENIOR DAMES X ARGENT Triplette BRONZE Individuel CHAMPIONNAT D'EUROPE JEUNE GARCONS BRONZE Doublette X XX CHAMPIONNAT D'EUROPE JEUNE FILLES X OR Triplette X X ARGENT Individuel COUPE DU MONDE X X X X COUPE D'EUROPE DES CHAMPIONS XX BRONZE Dames X

62 RECORD SUR 1 PARTIE EQUIPE : Anthony FABRE : Emmanuel MICHAUD : Mathias SARMADI : François SACCO : Yoan ALIX :

63 63

64 Modification de la stratégie du PES remplaçant la filière daccès au Haut Niveau Améliorer lentraînement sur le PES des écoles de bowling jusquaux équipes nationales Former les entraîneurs régionaux sur les besoins du haut niveau Participer à plus de compétitions de haut niveau Le haut niveau devient professionnel avec un besoin de trouver de nouveaux partenaires Restriction des joueurs listés (- de quantité, + de qualité) De la liste Espoir à un collectif ESPOIR 64

65 MERCI DE VOTRE ATTENTION 65


Télécharger ppt "1. 1. Déroulement et Résultats des Compétitions Internationales 2. Résultats 2004 - 2008 3. Statistiques Comparatives 4. Analyse des Collectifs 5. Critères."

Présentations similaires


Annonces Google