La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Leçon 4 Religion et modernité. Max Weber Capitalisme et (modernité) Religion et capitalisme.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Leçon 4 Religion et modernité. Max Weber Capitalisme et (modernité) Religion et capitalisme."— Transcription de la présentation:

1 Leçon 4 Religion et modernité

2 Max Weber Capitalisme et (modernité) Religion et capitalisme

3 Philippe Besnard: Protestantisme et capitalisme Lidée nest pas nouvelle Une critique implicite du marxisme Une thèse limitée Ne concerne que une partie du capitalisme Nest que une cause parmi dautres Ne concerne que le capitalisme naissant Suppose lexistence de médiations psychologiques C Ψ P

4 Léthique protestante et lesprit du capitalisme (1905) Plan approximatif Quest-ce que le capitalisme? Quest-ce que lesprit du capitalisme? Quest-ce que léthique protestante? Quels sont les rapports entre eux?

5 Phénomènes universels propres à lOccident LEtat, défini comme une institution politique ayant une constitution écrite, un droit rationnellement établi et une administration orientée par des règles rationnelles ou lois, des fonctionnaires compétents. Lutilisation rationnelle de la voûte gothique pour répartir les poussées […], base dun style englobant sculpture et peinture. …la science… …la bureaucratie… …le capitalisme…: Lorganisation rationnelle de lentreprise, liée aux prévisions dun marché régulier et non aux occasions irrationnelles ou politiques de spéculer. La séparation du ménage et de lentreprise. La comptabilité rationnelle. Lorganisation capitaliste du travail. Le développement de titres négociables, et la Bourse qui est la rationalisation de la spéculation.

6 Lesprit du capitalisme Un concept composé graduellement à partir de ses éléments singuliers qui sont à extraire un à un de la réalité historique. Impossible den donner une définition, plutôt un signalement provisoire. Document de cet esprit dans sa pureté presque classique: Benjamin Franklin Le temps, cest de largent. Importance davoir du crédit (avoir bonne réputation = pouvoir emprunter de largent). Le propre de cette philosophie de lavarice semble être […] lidée que le devoir de chacun est daugmenter son capital, ceci étant supposé une fin en soi un éthos. Cet éthos sest imposé contre la tradition.

7 Léthique protestante Le type idéal de léthique protestante comprend 3 éléments: 1. La notion de Beruf 2. La doctrine de la prédestination 3. La théologie morale protestante

8 1. La notion de Beruf Beruf / calling Métier Appel divin Idée que les devoirs de ce monde ont une valeur religieuse / que lascèse monastique est dépourvue de valeur religieuse Aucun des réformateurs na eu comme préoccupation principale les questions morales (encore moins léthique économique…): seul leur importait le salut des âmes. Les conséquences économiques des doctrines théologiques sont non voulues, et même souvent en contradiction avec la doctrine.

9 2. La doctrine de la prédestination (Confession de Westminster: 1647) Par sa chute dans létat de péché, lhomme a complètement perdu la capacité de vouloir un quelconque bien spirituel lié à son salut. Ceux qui parmi les hommes sont prédestinés à la vie, Dieu les a élus dès avant les fondements du monde, conformément à Son dessein immuable de toute éternité ainsi quà Sa volonté intime et à Son bon plaisir. Tous ceux que Dieu a prédestinés à la vie, et ceux-là seuls, il Lui plaît de les appeler efficacement par le Verbe et lEsprit […] de leur retirer leur cœur de pierre et de leur donner un cœur de chair; de leur renouveler leur volonté et, par leffet de Son omnipotence, de les déterminer au bien. Weber: dans son inhumanité pathétique, cette doctrine devait marquer létat desprit de toute une génération […] et engendrer avant tout, chez chaque individu, le sentiment dune solitude intérieure inouïe.

10 Les conséquences psychologiques de la doctrine de la prédestination Tous les moyens magiques datteindre le salut sont des sacrilèges. Question obsédante: suis-je un élu? Seule réponse théologique: savoir que Dieu a décidé et persévérer dans linébranlable confiance en Christ qui résulte de la vraie foi. Toutefois, la pratique pastorale sest adaptée avec réalisme: le travail sans relâche dans un métier est le meilleur moyen davoir cette confiance en soi. Donc: le travail nest pas un moyen de salut, mais un signe de lélection…

11 Conséquence pratique: la rationalisation de lexistence Les bonnes œuvres du catholique sont une succession dactes isolés quil accomplissait au gré des circonstances pour racheter des péchés particuliers. Le Dieu du calvinisme réclamait non pas des bonnes œuvres isolées, mais une vie tout entière de bonnes œuvres érigées en système. […] Pour cette raison précisément, elle était totalement rationalisée en ce monde, et dominée entièrement par ce but unique: accroître sur terre la gloire de Dieu. La Réforme signifiait que, désormais, tout chrétien était tenu dêtre un moine sa vie durant.

12 3. La théologie morale (pratique) protestante Ce qui est réellement condamnable, du point de vue moral, cest le repos dans la possession: Travaillez donc à être riches pour Dieu, non pour la chair et le péché. Donc: lascétisme a freiné la consommation et débarrassé des inhibitions de léthique traditonaliste le désir dacquérir. Résultat pratique: le capital se forme par lépargne forcée ascétique.

13 Et aujourdhui? Le puritain voulait être un homme besogneux, et nous somme forcés de lêtre. (La cage dacier).

14 Introduction à la perspective globale de Max Weber sur les relations entre religion et économie Weber M. (1996 [ ]), « Léthique économique des religions mondiales », Sociologie des religions, Paris, Gallimard,

15 p. 364 Occident: sectes de virtuoses religieux ferment de rationalisation méthodique de la conduite de vie y compris économique Asie: communautés dextatiques contemplatifs soupapes pour désir déchapper au non-sens de lactivité en ce monde Entre les deux pôles extrêmes: combinaisons diverses

16 Histoire Une certaine couche sociale Théodicée du malheur Cultes de salut-délivrance (Erlösung) proposés par des prophéties de mission (virtuoses religieux) Vie éthiquement rationnelle Ethos économique (capitaliste)

17 Couches sociales dont la conduite de vie a exercé le plus dinfluence sur léthique économique (pp ) Confucianisme Hindouisme Bouddhisme Christianisme Islam Judaïsme Prébendiers lettrés rationnels et séculiers Caste héréditaire de lettrés exerçant une cure ritualiste des âmes Moines mendiants et itinérants Compagnons artisans itinérants puis couches urbaines bourgeoises Combattants de la foi Peuple paria, puis couche dintellectuels formés dans les lettres et les rites


Télécharger ppt "Leçon 4 Religion et modernité. Max Weber Capitalisme et (modernité) Religion et capitalisme."

Présentations similaires


Annonces Google