La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

INSEE - Recensement 2009 Evolution 1999-2009 Les grandes tendances à Saint-Denis Saint-Denis - Secteur des études locales – février 2013.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "INSEE - Recensement 2009 Evolution 1999-2009 Les grandes tendances à Saint-Denis Saint-Denis - Secteur des études locales – février 2013."— Transcription de la présentation:

1 INSEE - Recensement 2009 Evolution Les grandes tendances à Saint-Denis Saint-Denis - Secteur des études locales – février 2013

2 Le recensement rénové de la population Depuis 2004, un recensement par sondage de 8 % des logements de la ville Des résultats établis sur 5 collectes, correspondant à lannée médiane Evolution : "" Evolution : Evolution :

3 habitants en 10 ans habitants : la population municipale augmente de 23% entre 1999 et 2009 Plaine Commune, augmentation de 14,2%; la Seine-Saint-Denis, de 8,9% France 6,3% La population totale légale 2010: habitants; une variation annuelle moyenne de la population de 2,1% (0,7% en IDF)

4 45% des ans sont dionysiens depuis moins de 5 ans Solde naturel : 1,5 (1,2 en 1999) Solde migratoire : 0,6 ( -1,7 en 1999) Habitat 5 ans auparavant selon lâge 27% des habitants de plus de 5 ans vivaient dans une autre commune 5 ans auparavant, ce pourcentage atteint 45% chez les ans. 27% 45%

5 Plus de jeunes adultes (20-39) et de jeunes enfants (0-10) Augmentation de 74% des moins de 5ans moyenne annuelle des naissances = 2450

6 Évolution différenciée selon les quartiers Attention, les limites sont différentes entre 1999 et 2009 pour JCSRCC, MBRC et Cosmonautes habitants à la Plaine Pleyel habts RG habts

7 Une augmentation des résidences principales permise par laugmentation du nombre de logements logements soit une augmentation de 13,4% et par la diminution des logements recensés non occupés 5,6% de logements vacants contre 11,6% en 1999 Soit une augmentation de 22% des résidences principales, correspondant à 7364 RP supplémentaires logements résidences principales 2,5 personnes par ménage

8 Le parc ancien est davantage occupé La tension existant sur laccès au logement induit loccupation du parc ancien, anciennement vacant; Le nombre de logements datant davant 1949 diminue Le nombre de résidences principales datant davant 1949 augmente (+ 467)

9 Les conditions dhabitat évoluent lentement Globalement, le confort des résidences principales saméliore plus lentement quattendu: 11% des résidences principales ne disposent pas dune pièce dédiée à la salle de bain dans le logement ( 2,6% soit 1063 résidences nont ni baignoire ni douche) Augmentation de la part du parc privé (40% HLM contre 46% en 1999) Qui se traduit par laugmentation des locataires du privé : de 28% à près de 36% Les propriétaires occupants passent de 44% à 38% +651 RP HLM Au sein du parc privé, le taux de propriétaires occupants est le même dans le parc le plus ancien ( 40%) que dans le parc le plus neuf (40,5% contre 43% en moyenne ville)

10 un véritable pôle demplois Le nombre demplois localisés à Saint-Denis a augmenté de 45,7%; + 85% demplois de « cadres » la tertiarisation des activités se poursuit et saccompagne dune féminisation des emplois Les employés travaillant à Saint-Denis, évolution

11 Les mobilités domicile - travail La question des transferts demplois On compte des employés et non des emplois les mobilités résidences/ travail 29% des dionysiens travaillent à Saint-Denis (contre 28,9% en 1999) 16,7% des personnes travaillant à Saint-Denis y habitent (contre 19,6% en 1999) employés localisés à Saint-Denis dionysiens actifs occupés travaillent et résident à Saint-Denis

12 Une structure des CSP, emplois locaux / actifs résidents en décalage ….principalement pour les cadres et les professions Intellectuelles supérieures

13 Des évolutions sociales mesurées et hétérogènes Une ville de migrations 30% de personnes de nationalité étrangère Contre 26% en 1999 (évolution de la législation) 36% de personnes immigrées Une migration des classes dâge actives 54% des immigrés ont entre 25 et 54% contre 45% pour lensemble de la population La part des femmes continue daugmenter Les immigrés correspondent à lensemble de la population née étrangère à létranger (quelle que soit sa nationalité actuelle)

14 Les « nouveaux résidents » (depuis – de 5 ans) données % des habitants récemment arrivés habitent un logement construit depuis 1999, contre 7% des habitants plus anciens 30% vivent dans les immeubles davant 1949, contre 24 % des anciens. 29% dans des logements entre 1949 et 1981, contre 52% des anciens Les nouveaux arrivants plus souvent cadres et professions intermédiaires 36% contre 27% de la population plus ancienne. CSP des actifs occupés selon le lieu de résidence 5 ans auparavant

15 Une structure socioprofessionnelle relativement stable A SD une part plus importante douvriers/employés (64%) quen moyenne nationale (53%) Le recul de la part des ouvriers se poursuit au profit de celle des cadres, prof. Intel. supérieurs et des professions intermédiaires Tab: répartition des CSP des actifs ans

16 Une population toujours vulnérable vis-à-vis de lemploi Rapport à lactivité Taux dactivité de 73% Un taux de chômage à 22% (11,2% en France) Progression de lemploi à temps partiel : 18% (+3points) Diminution de lemploi à durée indéterminée (CDI+fonction publique) : 76% (- 4 points) 32,8% des familles avec enfants sont des familles monoparentales (+6 points)

17 Une population toujours vulnérable vis-à-vis de lemploi Un taux dactivité féminin qui continue de progresser 69% dactives entre 15 et 64 ans Un écart qui diminue entre hommes et femmes mais qui reste de 8 points (77,3% pour les hommes) Le chômage féminin augmente de 2 points (22,3%) Le chômage des jeunes saccroît : 34% (30,5% en 1999) corollaire dune sortie précoce du système scolaire 46% dactifs de 15 à 24 ans contre 35% en France

18 Un accroissement mesuré des niveaux de diplômes Diplôme le + élevé de la population non scolarisée de +15 ans sortie du système scolaire (1999,2009) Un taux de scolarisation à 17 ans de 87,7% contre 92% en SSD et 93% en France

19 Des revenus en progression mais de plus en plus hétérogènes Le revenu médian par unité de consommation sélève à en 2009 (contre 9943 en 2000), soit une augmentation de 18% SD rapport interdéciles = 10,7 Fr métrop=5,6)

20 Saint-Denis Les revenus fiscaux 2008 par UC

21 IRIS Basilique (802) Les revenus fiscaux par UC

22 IRIS Plaine (1103) Les revenus fiscaux par UC

23 IRIS RG (904) Les revenus fiscaux par UC


Télécharger ppt "INSEE - Recensement 2009 Evolution 1999-2009 Les grandes tendances à Saint-Denis Saint-Denis - Secteur des études locales – février 2013."

Présentations similaires


Annonces Google