La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chambéry : une ville carrefour sur la route de l Italie Chambéry est construite entre deux collines : Lemenc où les gallo-romains avaient installé une.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chambéry : une ville carrefour sur la route de l Italie Chambéry est construite entre deux collines : Lemenc où les gallo-romains avaient installé une."— Transcription de la présentation:

1

2

3 Chambéry : une ville carrefour sur la route de l Italie Chambéry est construite entre deux collines : Lemenc où les gallo-romains avaient installé une " station ", étape sur la grande route menant de Gaule en Italie, et Montjay sur laquelle les Sires de Chambéry ont élevé au XIe siècle un premier château. À partir de son acquisition par la Maison de Savoie en 1232, la ville se développe, progressivement autour de la place Saint Léger, à lintérieur de lenceinte que fait construire dès 1371 Amédée VI de Savoie dit le Comte Vert. Mais entre les deux collines, lespace est réduit. De plus, le terrain est instable car marécageux et plusieurs bras dun ruisseau descendu de Chartreuse, lAlbanne, le traversent. On est donc obligé de faire reposer une partie des constructions sur des pilotis de mélèze. La ville ne pourra guère se développer et restera dans le même espace jusquà la Révolution.

4 Une capitale du Moyen Age En dépit de sa taille réduite, Chambéry connaît une période dapogée jusquau XVIe siècle en tant que capitale du Duché de Savoie. Des États qui sétendaient alors des rives du lac de Neuchâtel à celles de la Méditerranée et des portes de Lyon à celles de Milan. Sur la colline de Montjay, les Comtes puis Ducs de Savoie embellissent leur château en faisant venir des artistes renommés tandis quà son pied les grandes familles de Savoie se font construire des hôtels particuliers aisément reconnaissables par leur tourelle dans laquelle se loge un escalier à vis. Les ordres religieux sont aussi très présents (Antonins, Franciscains, Dominicains, Clarisses…) : ils édifient de vastes couvents dont les églises viennent suppléer les églises paroissiales de St Léger, St Pierre sous le Château et Lemenc.

5 Un carrefour avec dimmenses faubourgs Mais en 1563, lorsquil récupère son Duché après 23 ans doccupation française, Emmanuel-Philibert de Savoie décide de transférer sa capitale à Turin. La cité piémontaise, située dans une vaste plaine, est plus éloignée des convoitises françaises. Chambéry reste malgré tout la deuxième ville des états, dotée de solides administrations comme le Sénat de Savoie et la Chambre des Comptes. Dorénavant, le cœur du Duché de Savoie -qui deviendra au XVIIIe siècle le Royaumede Piémont-Sardaigne- bat de plus en plus côté piémontais.

6 En témoignent les hôtels construits par les familles nobles aux XVIIe et XVIIIe s. selon des plans "italiens", cest-à-dire avec façades sur rue (hôtel de Chateauneuf, des Marches, du Bourget, de Montjoie…). La présence des ordres religieux sintensifie face à la menace de la Réforme : sur le plan du Theatrum Sabaudiae de 1682 on recense une vingtaine dimplantations religieuses ! La vocation de carrefour de la ville se traduit par dimmenses faubourgs qui sétirent le long des trois directions principales : vers Genève pour le faubourg Reclus-Nézin, la France pour le faubourg Maché et lItalie pour le faubourg Montmélian. Ils sont occupés par des auberges et des artisans exerçant des métiers liés aux voyages (savetiers, maréchaux ferrants…). Sur la route dItalie, le faubourg Montmélian est le plus prospère.

7 Des bouleversements majeurs En 1792, les Révolutionnaires français envahissent la Savoie qui devient française jusquen Les biens religieux et nobiliaires sont confisqués, les remparts détruits : la ville va enfin pouvoir sortir de son périmètre médiéval. Mais elle le fera lentement… Au XIXe siècle, les dons du Général de Boigne, qui permettent entre autres la percée dune grande rue droite bordée de portiques " à la turinoise ", puis larrivée du chemin de fer et lannexion de la Savoie à la France en 1860 vont bouleverser la ville. Désormais, en même temps quelle restructure son centre ville (édification dune nouvelle mairie, déplacement des hôpitaux, des prisons, du cimetière, reconstruction après le bombardement de 1944, démolition du faubourg Maché…), Chambéry sétend de plus en plus.

8 En direction du quartier dAngleterre dabord puis sur les collines environnantes : Bellevue où lOffice dHabitations à Bon Marché édifie dans les années 30 une cité HLM, puis le Biollay dans les années 50, Chambéry Le Haut dans les années 60 après la fusion des communes de Bissy et Chambéry Le Vieux. Elle se dote aussi dune zone industrielle sur les anciens marais de Bissy, étoffe son centre ville en reconvertissant les anciens terrains militaires de Barbot, Curial et Joppet ainsi que lancienne zone artisanale en friche du Covet. En même temps, elle restaure son centre ancien classé secteur sauvegardé…

9

10 Chambéry : Région : Rhône-Alpes Département : Savoie c'est une situation géographique remarquable au cœur de massifs montagneux renommés pour leur beauté et leur naturel, au seuil de trois parcs les Parcs Régionaux des Bauges et de la Chartreuse et le Parc National de la Vanoise, proche des plus grands lacs de France, à deux pas des plus belles stations de sky des Alpes, au carrefour alpin de l'Europe !

11 Porte de lItalie On a coutume de dire que Chambéry, " ville moyenne ", a " tout dune grande " au niveau des équipements (Maison de la Culture André Malraux, Médiathèque Jean-Jacques Rousseau, Bibliothèque Georges Brassens, Cité des Arts, salle de spectacle du Scarabée, Théâtre Charles Dullin…) tout en offrant une grande qualité de vie, grâce à son environnement de lacs et de montagnes et aux infrastructures autoroutières et ferroviaires qui la rapprochent de Paris, Lyon, Genève et de lItalie. La ville devrait bientôt conforter sa vocation historique de " Porte dItalie " par larrivée de la nouvelle ligne à grande vitesse reliant Lyon à Turin via notre cité.

12 Quelques chiffres sur la ville de Chambéry Chambéry comptait habitants en 2004 Son rang, dans le classement des villes de lHexagone, est le 82 ième Sa superficie est de 20,99 km² La densité de la population est de hab / km² Le taux de chômage en 2005 était de 8% Les habitants sappellent les Chambériens et les Chambériennes. Climat de Chambéry il y a, à Chambéry, heures densoleillement et millimètres de pluie par an. Il y a, en moyenne, 20 jours de neige, 30 jours dorage et 27 jours de brouillard, par an.

13 Éducation On compte 8 lycées à Chambéry dont 4 professionnels Il y a 1984 entreprises à Chambéry, les plus importantes sont SAINT GOBAIN VETROTEX France et SATM qui opèrent dans le secteur de la chimie. (fabrique de verre) Loisirs Il y a 9 cinémas à Chambéry, 4 musées, 3 théâtres et de nombreuses discothèques.

14 Chambéry cest encore une hôtellerie et une restauration de qualité, offrant un grand choix aux visiteurs. C'est un commerce dynamique et professionnel, où l'on peut aussi rencontrer des spécialités chambériennes. Une recette : La Tartiflette savoyarde Ingrédients Pour 4 personnes, il faut : 1 reblochon de Savoie bien crémeux 2 kg de pommes de terre 250 g de poitrine de porc fumée ou de lardons 3 oignons 15 cl de crème fraîche beurre, sel, poivre vin blanc sec de Savoie facultatif

15 Préparation Faites revenir les oignons pelés et hachés dans le beurre et ajouter les lardons. Cuisez les pommes de terre à la vapeur à part, en diminuant un peu le temps de cuisson car elles recuiront encore dans le four. Coupez les pommes de terre cuites en rondelles et ajoutez les au mélange oignons-lardons, ajoutez la crème fraîche. Salez, poivrez. Coupez le reblochon en 3 dans le sens de l'épaisseur, coupez des morceaux de fromage dans la tranche du milieu et mélangez-les au reste de la préparation, les 2 parties extérieures seront posées au dessus du plat prêt à enfourner coté croûte au-dessus. Arrosez de vin blanc de Savoie si vous voulez. Faites gratiner à four très chaud.

16

17 né Leborgne, ce jeune soldat, enseigne dans un régiment irlandais de Louis XV, il s'engagera au service de Catherine II de Russie avant d'être fait prisonnier à Constantinople par les Turcs. Après trois années où l'on perd sa trace, entre Bagdad et Saint-Pétersbourg, il réapparaît aux Indes au service des Anglais. En 1796, après la mort de Mahadji Scindia quil a servi et qui a fait sa richesse, Benoît de Boigne, malade, rentrera en Europe. Sollicité par Napoléon pour commander un corps expéditionnaire aux Indes, celui qui, le premier, se soucia de la conservation du Taj Mahal, préféra consacrer la fin de sa vie à des oeuvres de bienfaisance dans sa ville natale de Chambéry qui élèvera à sa mémoire la célèbre Fontaine des Éléphants Le général de Boigne

18 La fontaine des Eléphants fut érigée en 1838 par le sculpteur grenoblois Sappey, à la gloire du Général de Boigne ( ) qui acquit gloire et fortune aux Indes. Revenu dans sa ville natale, il sut être généreux et montra qu'il était un urbaniste avisé en perçant au centre de la vieille ville la monumentale "rue de Boigne" bordée de portiques à la mode turinoise. Cette statue représente quatre éléphants tronqués, placés en forme de croix de Savoie, qui soutiennent une colonne symbolisant un tronc de palmier et sur laquelle se dresse le général de Boigne. La fontaine des Éléphants

19 est né à Chambéry en Son père était président du Sénat de Savoie, province alors dépendante du royaume de Sardaigne. Lui-même fut magistrat puis sénateur. Cest un réactionnaire, ennemi acharné du libéralisme de la Révolution française de 1789, et de la révolution jacobine de Robespierre. En 1792, lors de l'invasion française, il quitte son pays pour se réfugier en Suisse puis à Turin, capitale du royaume. De 1803 à 1817 il représente à Saint-Pétersbourg, comme envoyé extraordinaire et ministre plénipotentiaire, le roi de Sardaigne, son prince, Victor-Emmanuel 1er. Revenu à Turin en 1817, il est nommé premier président des Cours Suprêmes. Il décède à Turin en Le comte Joseph de Maistre

20 Écrivain et philosophe français, né à Genève, en 1712, dans une famille calviniste. Jean-Jacques Rousseau, qui est orphelin de mère, est abandonné par son père à l'âge de 10 ans et élevé par son oncle. Son éducation se fait au gré de ses fugues, de ses errances à pied, et de ses rencontres, en particulier Mme de Warens. Sa maîtresse et bienfaitrice qui influencera son œuvre s'attache à parfaire son éducation et le contraint à se convertir au catholicisme. En 1741, Jean-Jacques Rousseau devient précepteur des enfants de Mme de Mably à Lyon. Passionné de musique, il élabore un système de notation musicale qui ne rencontre pas le succès espéré à Paris. Après un séjour à Venise, il retourne à Paris et se lie d'amitié avec Diderot qui lui demande d'écrire des articles sur la musique pour l'Encyclopédie Jean-Jacques Rousseau

21 Jean-Jacques Rousseau acquiert la gloire en 1750 avec son "Discours sur les sciences et les arts". Il y prend comme hypothèse méthodologique ce qui va devenir le thème central de sa philosophie : l'homme naît naturellement bon et heureux, c'est la société qui le corrompt et le rend malheureux. Il réfute ainsi la notion de péché originel. Son oeuvre principale, "Du contrat social", analyse les principes fondateurs du droit politique. Pour Rousseau, seule une convention fondamentale peut légitimer l'autorité politique et permettre à la volonté générale du peuple d'exercer sa souveraineté. Il va plus loin que Montesquieu et Voltaire dans la défense de la liberté et de l'égalité entre les hommes. Cet écrivain et philosophe français habitait rue Saint Réal à Chambéry. Une statue le représente en "promeneur solitaire" sur la butte de Lémenc. Sa présence dans l'histoire de Chambéry est due à sa vie auprès de Madame de Warens vers 1735 aux Charmettes, propriété qui a gardé au fil du temps toute son identité. Rousseau meurt à Ermenonville dans la maladie et lisolement en 1778.

22 Blason Vieille Rue Tour du Château Chapelle

23 Retour à Pinerolo


Télécharger ppt "Chambéry : une ville carrefour sur la route de l Italie Chambéry est construite entre deux collines : Lemenc où les gallo-romains avaient installé une."

Présentations similaires


Annonces Google