La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dans le Nord canadien, la neige brille comme si elle était sertie de diamants, mais les vrais trésors gisent enfouis profondément en dessous. Loin sous.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dans le Nord canadien, la neige brille comme si elle était sertie de diamants, mais les vrais trésors gisent enfouis profondément en dessous. Loin sous."— Transcription de la présentation:

1

2 Dans le Nord canadien, la neige brille comme si elle était sertie de diamants, mais les vrais trésors gisent enfouis profondément en dessous. Loin sous la neige et la glace, les forces de la nature ont travaillé à façonner des diamants parmi les plus fabuleux du monde. Personne ne croyait que lon trouverait des gisements importants de diamants au Canada. Et si tel devait être le cas, les gens croyaient quil serait à peu près impossible de les sortir de ce sol gelé. Cétait avant la découverte ultime, celle dont limpact allait être ressenti à travers le monde entier. Les diamants canadiens constituent la plus importante découverte de lindustrie du diamant depuis les cent dernières années. Les diamants du Canada…Qui laurait crû ? Cliquez à votre rythme ….

3 Où peut-on en trouver? Située au milieu d'un vaste paysage spectaculaire soumis à un climat froid, la mine de diamants Ekati MD se trouve, à vol d'oiseau, à environ 300 kilomètres au nord-est de Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest), soit à environ 200 km au sud du cercle polaire arctique. D'octobre à avril, la température oscille régulièrement autour de -30°C. Le sol est gelé en permanence à une profondeur de 350 mètres. Seule une mince couche de terre dégèle et regèle chaque année. L'hiver, la glace atteint une épaisseur de deux mètres sur les lacs profonds. La mine EKATI emploie environ 800 personnes directement et fournit de lemploi à 800 autres sur une base contractuelle.

4 En avril 1999, cette mine avait déjà produit 1 million de carats. En termes de valeur de la production, le Canada était en 2003 le troisième plus grand producteur de diamant du monde, derrière le Botswana en Afrique et la Russie. Ekati, a une durée de vie prévue de 20 ans, la production moyenne devrait se situer entre 3 et 5 millions de carats par an, ce qui équivaudra à environ 3 % du volume de la production mondiale. Le Canada est devenu un producteur de diamant en octobre 1998, lorsquon a ouvert la mine Ékati.

5 Pour s'y rendre, une route de glace privée y a été construite par les compagnies de diamants exploitant la mine. 400 km de route de glace. Très dangereuse pour les transporteurs routiers. La glace peut céder à tout moment. leurs camions doivent être en ordres. Ils sont payé très cher pour faire le transport.

6 Une journée froide. La route de glace.

7

8 Voici la mine «« ÉKATI »» vu des airs.

9 Lextraction du diamant.

10 Toujours la mine DÉkati vu sur plusieurs angles. Laéroport La mine

11 Les diamants de la mine dÉkati

12 Quatre facteurs déterminent la valeur marchande d'un diamant : sa couleur, sa pureté, la façon dont il est taillé et son poids.

13 Diavik, la deuxième mine de diamant du Canada, est entrée en production en janvier 2003, et elle devrait avoir une durée de vie de 20 ans. On prévoit que la production moyenne de Diavik se chiffrera à 8 millions de carats par an et quelle atteindra un sommet de 11 millions de carats qui représentera près de 6 % des stocks mondiaux. La mine Diavik emploie environ 625 personnes dont 73 % sont des habitants du Nord et 37 % sont des Autochtones. Jéricho. la troisième mine, désignée sous le nom de projet Jérico est entré en production en 2005 elle est située au nord dEKATI au Nunavut. Elle emploie déjà 180 personnes Snap Lake la quatrième mine a été mise en production au début de lautomne Il est prévu que lon en extraira près de 1,5 million de carats par an lorsquelle produira à pleine capacité. On sattend à ce que le projet Snap Lake emploie environ 500 personnes, une fois quil sera pleinement opérationnel.

14

15 Vu des airs la mine de diamants Diavik.

16 Toujours «« Diavik »»

17 Lextraction du diamant dans les profondeurs de la mine.

18 Extraction du diamant Lenvironnement.

19 Le campement de la mine Diavik.

20 Cette photo représente la quantité de diamants extraite chaque jour dans la mine Diavik (environ 2,5 kilogrammes). Pour y extraire ces diamants, tonnes de kimberlite (la roche contenant le diamant) ont du être minées et broyées.

21 Des diamants de la mine «« Diavik »»

22 Une autre forme de diamants de la mine Diavik.

23 La mine de Snap Lake

24 La mine de Jéricho en 2005.

25 Les diamants canadiens ont des formes différentes.

26 Diamants en forme d'octaèdre. On doit tailler les facettes du diamant selon des angles précis afin de réfléchir au maximum la lumière emprisonnée à l'intérieur. Selon la norme, un diamant taillé en brillant doit compter 33 facettes sur la couronne (haut) et 25 sur le pavillon (bas).

27 Qui naimerait pas avoir chez soi un tel diamant !!!

28 Les images ont été prisent sur le net et la musique est de ma collection. Présentation fait par F.St-Gelais Le 27 août Pour en savoir davantage sur les diamants canadien, Tapez dans Google: diamant canadien. Vous aurez encore plus dinformations. Et à


Télécharger ppt "Dans le Nord canadien, la neige brille comme si elle était sertie de diamants, mais les vrais trésors gisent enfouis profondément en dessous. Loin sous."

Présentations similaires


Annonces Google