La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CORRECTION UE2 Ecurie 09/10/2013. QUESTION 1: ABCD A : Vrai : 300 AA * 3 Nt = 900 nucléotides B : Vrai : 2100 Nt (total) – 900 Nt (région codante) = 1200.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CORRECTION UE2 Ecurie 09/10/2013. QUESTION 1: ABCD A : Vrai : 300 AA * 3 Nt = 900 nucléotides B : Vrai : 2100 Nt (total) – 900 Nt (région codante) = 1200."— Transcription de la présentation:

1 CORRECTION UE2 Ecurie 09/10/2013

2 QUESTION 1: ABCD A : Vrai : 300 AA * 3 Nt = 900 nucléotides B : Vrai : 2100 Nt (total) – 900 Nt (région codante) = 1200 Nt (région non- codante) C : Vrai : Car PM apparent diminue après réduction des ponts disulfures. D : Vrai : PM purifiée = 43 kDa. Si déglycosylation, PM = PM théorique. E : 43 kDa – 30 kDa = 13 kDa. Or 2 sites de N-glycosylation sont utilisables donc PM sucre = 13 ÷ 2 = 6 kDa

3 QUESTION 2: CDE A : Faux : PM purifié après déglycosylation = PM de [23-300]. Donc les 23 AA de lextrémité N ont été clivés. Ces 23 AA constitue le peptide signal, dentrée dans le RE, clivé par la peptidase du signal. B : Faux : Un seul entre [ ] C : Vrai : Car [50-100] est extracellulaire D : Vrai : A savoir : un mélange méthanol-acétone à -20°C perméabilise les membranes cellulaires. Donc on repère alors la protéine insérée dans la membrane mais aussi la protéine en cours de transport et maturation dans le SEM. E : Vrai : Elle possède 1 ou 2 ponts disulfures qui pourrait représenter une boucle Ig, un domaine TM, Extrémité N extracellulaire et elle est glycosylée.

4 QUESTION 3: BDE A : Faux C : Faux : On nen trouve que dans la MEC péri-tumorale. D : Vrai : Elles produisent des molécules de la LB. Rappel : Carcinome : Tumeur cancéreuse développée à partir de cellules épithéliales

5 QUESTION 4: CDE A : Faux B : Faux : Elle ne possède pas de signal dentrée, peptide signal ou domaine transmembranaire.

6 QUESTION 5: ABD C : Faux : La cellule cancéreuse est une cellule qui a perdu toute faculté de communication, qui perd son caractère social. Elle reste INSENSIBLE aux signaux ! E : Faux : C'est le concept de MACROMOLÉCULES.

7 QUESTION 6: DE Coup du Chapeau : Il fallait cocher les fausses ! (Le responsable de cette UE décline toute responsabilité sur lintitulé de ce chapeau !) D : Faux : Le noyau et le cytoplasme sont deux compartiments INTERDEPENDANTS ! E : Faux : C'est la définition de la microscopie confocale (reconstruction 3D de la cellule.) La microscopie à balayage permet de visualiser la totalité de la surface cellulaire.

8 QUESTION 7: CDE A : Faux : Leur phase G1 est extrêmement courte voir quasi absente ! B : Faux : C'est la définition des cellules PLURIPOTENTES (CS). E : Vrai : Ce sont les IPS ( induced pluripotent stem).

9 QUESTION 8: DE A : Faux : B : Faux : Concernant ces 2 items le chapeau indiquant quil faut prendre en compte les molécules dadhérence calcium-DEPENDANTE, les cadhérines et les CAM Ig étant calcium-INDEPENDANT litem en est par conséquent FAUX ! C : Faux : Voir litem D.

10 QUESTION 9: C A : Faux : K+ est très important en intracellulaire. Moyen mnémotechnique : K INtracellulaire : KINE (à prendre ou à laisser !) B : Faux : Na+ est très important en extracellulaire. D : Faux : Le gradient de concentration au niveau de la membrane plasmique est la résultante de nombreux flux, des flux passifs, des flux actifs, avec/sans mouvements de membrane etc... Et non simplement des flux passifs. Si seuls les flux passifs intervenaient, les concentrations seraient égales des deux côtés de la membrane ! E : Faux : L'item est faux car le potentiel de repos est égal, chez l'Homme, à environ - 70mV ! Le reste de la phrase est juste.

11 QUESTION 10: DE A : Faux : on ne trouve pas exclusivement des CAM à 4DTM, on trouve également des CAM à domaine extracellulaire long comme les CAM-Ig ou des cadhérines (et même des protéines cytosoliques associées à la jonction!). B : Faux : L'étanchéité n'est pas absolue et non régulée, c'est une étanchéité qui est relative et contrôlée ! C : Faux : 6 connexines forment un connexon et non l'inverse !

12 QUESTION 11: E A : Faux : Au contraire, la grande caractéristique de la MEC est son HETERO généité, en effet, suivant sa localisation, elle a un rôle différent car elle est au contact de types cellulaires différents et donc elle adapte sa composition. B : Faux : Effectivement les protéoglycannes sont des associations entre un axe protéique et des polysaccharides non ramifiés. Mais les liaisons sont des liaisons covalentes (électriques) !! (attention aux feintes entre covalente/non covalente). C : Faux : Les fibroblastes sont responsables de la grande majorité de la synthèse de la MEC mais ils assurent aussi sa dégradation avec dautres types cellulaires comme les macrophages, les collagénases ou les polynucléaires neutrophiles. D : Faux : La différence de composition entre les 2 pôles dune cellule épithéliale est assurée par des jonctions étanches mais ce ne sont JAMAIS des desmosomes MAIS des jonctions serrées. E : Vrai : Il sagit des facteurs du type VEGF qui seront libérés suite à un remodelage de la MEC.

13 QUESTION 12: ABC Coup du chapeau il fallait cocher les items FAUX ! (vous pouvez la huer !) A : Faux : La cellule se stimule grâce au phénomène autocrine ! B : Faux : ATTENTION : La transcytose est un transport sans modification du matériel transporté. C : Faux : On retrouve la lame basale dans dautre type cellulaire.

14 QUESTION 13: ACD A : Vrai : Fibronectine crée des rails pour faciliter migration cellulaire. B : Faux : En effet, la fibronectine possède un site de liaison RGD aux intégrines qui sont certes des molécules dadhérence mais calcium- DEPENDANTES. C : Vrai : Oui elle possède des ponts disulfure qui font partie des modifications post-traductionnelles. E : Faux : Cette organisation est valable pour le collagène I et non le collagène IV

15 QUESTION 14: ABD C : Faux : MONOcouche D : Vrai : La moitié environ des protéines cellulaires (dites «cytosoliques») sont synthétisées par des ribosomes cytosoliques et la synthèse d'une autre moitié des protéines cellulaires débute dans le cytosol puis se poursuit au niveau des ribosomes fixés à la membrane d'enveloppe du RE, pour ensuite être adressées au système endomembranaire, à la membrane plasmique ou être sécrétées E : Complexe calcium-calmoduline cf. figure 22

16 QUESTION 15: E A : Faux : L'Ubiquitine ! L'ubiquinone est une molécule lipophile qui transporte les électrons au niveau des complexes de la chaîne respiratoire de la mitochondrie B : Faux : pH neutre C : Faux : ATP dépendant ! D : Faux : c'est 9 ! 19 correspond a la dégradation de protéine (CFTR dans l'exemple) E : Vrai : C'est une protéine chaperon.

17 QUESTION 16: ABCE A : Vrai : Mais coopèrent dans la synthèse des stéroïdes, de l'hème etc C : Vrai : Niveau ou se déroulent des échanges entre le cytosol et la matrice mitochondriale. D : Faux : Une autonomie partielle ! (seulement 13 protéines mitochondriales, les autres protéines étant synthétisées dans le cytosol sous le contrôle du génome nucléaire).

18 QUESTION 17: CDE A : Faux : Utilise l'O2 et non pas l'H2O2 ! B : Faux : C'est la catalase ( Elle permet de dégrader l'eau oxygénée en oxydant des molécules de la matrice du peroxysome. Elle est utilisée comme marqueur pour le peroxysome). D : Vrai : Comme la mitochondrie.

19 QUESTION 18: ABDE C : Faux : Inversion des strates ! Cellules épithéliales -> Lame basale -> Tissu conjonctif.

20 QUESTION 19: BANCO (ABCDE)

21 QUESTION 20:ABCE D : Faux : Lexcrétion peut aussi se faire directement !


Télécharger ppt "CORRECTION UE2 Ecurie 09/10/2013. QUESTION 1: ABCD A : Vrai : 300 AA * 3 Nt = 900 nucléotides B : Vrai : 2100 Nt (total) – 900 Nt (région codante) = 1200."

Présentations similaires


Annonces Google