La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Compléments sur la sélection naturelle et sur la variation Page 58 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Compléments sur la sélection naturelle et sur la variation Page 58 1."— Transcription de la présentation:

1 Compléments sur la sélection naturelle et sur la variation Page 58 1

2 sexerce directement sur le phénotype des individus: – Aptitudes à se nourrir – A se défendre – À se reproduire –…–… La sélection naturelle Page 58 2 génotype indirectement

3 Agit sur les individus populations qui évoluent La sélection naturelle Page 58 3 Évoluent, transmettent leurs gènes Génération en génération

4 Agit sur les individus populations qui évoluent Exemple: La sélection naturelle Page 58 4 Agrostis « ordinaires » Agrostis « résistants » aux métaux toxiques

5 Plus une population présente de variations, plus la sélection naturelle a de chances de sexercer La sélection naturelle et les variations Page 59 5

6 Une pop ayant beaucoup de variations génétiques a plus de chances de survivre quune autre pop, moins variée La sélection naturelle et les variations Page 59 6 POURQUOI ?

7 Elle peut sinverser – Mélanisme industriel La sélection naturelle Page 59 7 Les phalènes claires ont été éliminées durant la révolution industrielle et la population est devenue sombre. Après cette période, la phalène a repris sa forme claire parce que les phalènes sombres ont été éliminées. Eliminée s Phalènes survivantes Eliminées Phalènes survivantes

8 favorise les génotypes ayant la plus grande valeur adaptative (fitness) – Exemples des fleurs Les fleurs blanches aa sont plus dévorées que les fleurs rouges AA ou Aa et laissent 20% moins de descendants. La valeur adaptative des génotypes AA ou Aa est de 100% ou 1. La valeur adaptative du génotype aa est de 80% ou 0,8. Le coefficient de sélection du génotype aa est de 20% ou 0,2. Coefficient de sélection = coefficient délimination La sélection naturelle Page 60 8

9 Ses facteurs – qui interfèrent dans la vie d'un individu : Abiotiques: relatifs au milieu physico-chimique Biotiques: relatifs aux vivants La sélection naturelle Page 60 9

10 Ses facteurs La sélection naturelle Page Chtalamus Balanus Balanus, un crustacé, ne s'installe pas au- dessus dune certaine zone de marée car il ne résiste pas à la dessication prolongée.

11 Ses facteurs La sélection naturelle Page Ces Fous de Bassan luttent farouchement pour conserver leur petit territoire ce qui leur permet de s'accoupler par la suite.

12 ne sexerce véritablement que sur les variations héréditaires: La sélection naturelle Page = caractères acquis par les membres dune pop au cours des générations successives pour sadapter au milieu. Présents dès la naissance.

13 variations non héréditaires: = modifications physiques acquises par un organisme au cours de sa vie pour sadapter aux conditions locales. Ces adaptations temporaires favorisent la survie de lindividu. La sélection naturelle Page Araschnia de printemps Araschnia dété

14 Ses 3 modes La sélection naturelle Page La sélection directionnelle change la moyenne des valeurs du caractère vers un des phénotypes extrêmes. La sélection diversifiante favorise les deux phénotypes extrêmes. La sélection stabilisante élimine le deux phénotypes extrêmes. Fréquence des individus dans la population dorigine

15 Exemple – Pinsons des îles Galápagos Années sèches – Graines sont rares – Pinsons choisissent les grosses graines survivre – Gros becs sont favorisés reproduction transmission des gènes. Années pluvieuses: – Abondance de petites graines – Gros bec pas avantageux – La taille du bec diminue La sélection directionnelle Page 62 15

16 Ses 3 modes La sélection naturelle Page La sélection directionnelle change la moyenne des valeurs du caractère vers un des phénotypes extrêmes. La sélection diversifiante favorise les deux phénotypes extrêmes. La sélection stabilisante élimine le deux phénotypes extrêmes. Fréquence des individus dans la population dorigine

17 Exemple – Pinsons du Cameroun Petits becs – Survivent en mangeant des graines molles Gros becs – Survivent en mangeant des graines dures La sélection diversifiante Page 62 17

18 Exemple – Saumon du Pacifique Petits et furtifs – Se reproduisent Gros et batailleur – Se reproduisent La sélection diversifiante Page 62 18

19 Ses 3 modes La sélection naturelle Page La sélection directionnelle change la moyenne des valeurs du caractère vers un des phénotypes extrêmes. La sélection diversifiante favorise les deux phénotypes extrêmes. La sélection stabilisante élimine le deux phénotypes extrêmes. Fréquence des individus dans la population dorigine

20 Exemple – Bébés humains Poids à la naissance varie entre 3 et 4 kg La sélection stabilisante Page 62 20

21 Les facteurs qui linfluencent et leur conséquence – – – La variation génétique Pages

22 Les facteurs qui linfluencent et leur conséquence – Dérive génétique perte dallèles Sélection stabilisante phénotype moyen Sélection directionnelle phénotype extrême La variation génétique Page 62 22

23 Les facteurs qui linfluencent et leur conséquence – Mutation nouveaux gènes Recombinaison génétique crossing over et répartition aléatoire Sélection diversifiante phénotypes extrêmes La variation génétique Page 62 23

24 Les facteurs qui linfluencent et leur conséquence – La diploïdie soustrait les allèles récessifs à la sélection en les cachant dans les hétérozygotes Variations neutres effets négligeables sur le succès reproductif (empreintes digitales) La variation génétique Page 63 24


Télécharger ppt "Compléments sur la sélection naturelle et sur la variation Page 58 1."

Présentations similaires


Annonces Google