La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LAvent ! Un temps pour aller de lavant, un temps pour aller au-devant de… Mais au devant de quoi ? Au devant de qui ? Aller au devant, aller à la rencontre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LAvent ! Un temps pour aller de lavant, un temps pour aller au-devant de… Mais au devant de quoi ? Au devant de qui ? Aller au devant, aller à la rencontre."— Transcription de la présentation:

1

2

3 LAvent ! Un temps pour aller de lavant, un temps pour aller au-devant de… Mais au devant de quoi ? Au devant de qui ? Aller au devant, aller à la rencontre dun petit réfu- gié que personne ne connaît, dont les pauvres parents nont même pas pu trouver une chambre, dans la cohue du Recensement ?

4 Même avec nos vingt siècles de christianisme, pour ac- cepter limage de cet enfant, nous nous croyons obligés de lenvelopper de clinquants, de guirlandes, de fleurs et de cantiques. Ce petit enfant, enfoui dans la paille dune mangeoire pour lui éviter davoir trop froid, dans cette grange aux mille courants dair, nous ne le voyons plus.

5 Non, nous voyons le "folklore" de cette naissance : les anges, les bergers, les mages… Cest beau, poétique, cela frappe notre imagination. Nos chants de Noël ne célèbrent pas ce petit réfu- gié misérable, réfugié dans le double sens du mot, puisque naissant dans un pays inconnu, et devant, pour éviter le froid, la nuit et la promiscuité des caravansérails, se réfugier dans une étable près des animaux…

6 Nous, non ! Nous chantons les anges dans les cieux, le feu des bergers qui crépite, les petits agneaux tout doux quils amènent avec eux à la crèche… Je me demande souvent ce que pensait Marie, à qui lange avait annoncé la naissance du "Sauveur dIsraël", et qui était obligée de donner naissance à Celui que tout Israël attendait dans le dénuement le plus complet…

7 Si, faire Avent, aller de lavant, cela voulait justement dire voir enfin ce dénuement, cette confiance, cette humilité ? Si cela voulait dire faire un pas, un petit pas de plus chaque année vers lhumilité que nous appelons encore, parfois, dans cette invocation de notre enfance : "ô Jésus, doux et humble de cœur, rendez nos cœurs semblables au vôtre."

8 LEvangile nous dit : "Marie gardait toutes ces choses en son cœur". Cela voulait dire, selon linterprétation généralement admise alors par le peuple juif, quelle les tournait et retournait dans sa tête (et dans son cœur) en extrayait la leçon et le suc. Comme on retourne un bonbon dans sa bouche pour en goûter tout larôme. Et elle en avait, des évènement inattendus à méditer !

9 Imaginez une toute jeune femme (quinze, seize ans au plus) enceinte, lancée sur les routes de Palestine, au risque dêtre loin de son village et de ses voisines au moment de laccouchement… Une petite jeune femme épuisée arrivant dans une ville inconnue, où se presse une cohue indescriptible, qui se sent sur le point de donner le jour à son premier-né, et qui ne trouve pas un endroit où sabriter…Une jeune femme qui, au dernier moment, trouve refuge entre un âne et un bœuf.

10 Toutes les jeunes filles apparentées à la Maison de David espéraient, depuis des siècles, être celle qui don- nerait le jour au Sauveur dIsraël. Je ne sais pas si Marie avait eu elle aussi cet espoir. Il semble plutôt que sa réponse à lange nous révèle un vœu de virginité, comme il arrivait quen fassent des couples à cette époque. En tout cas, si elle avait eu une pincée dorgueil, il était bien réduit à néant !

11 Je crois que cest cela que doit nous apprendre notre marche en avant, notre marche vers ce petit enfant durant ce temps de lAvent : lhumilité et la confiance dans les voies de Dieu. De toute façon, si nous attendons tout de Dieu, nous ne pouvons quêtre humbles, puisque nous avons compris que nous ny pouvons rien changer ! Lorgueil est bien le plus grand obstacle que nous puissions rencontrer dans cette marche.

12 Alors nous reviennent en mémoire des phrases de psaume : "Et délivre-moi de lorgueil : alors, je serai pur, délivré dun grand péché«. Mais surtout des phrases comme : "le Seigneur est mon berger, je ne manque de rien". Comment, dans le dénuement complet de cette naissance, Marie vivait-elle cette phrase, et tant dautres semblables dans la bible ?

13 Sa confiance inébranlable en Dieu, son abandon à la volonté divine, que la phrase quelle avait dite à lange traduit si bien, lui montrait le vrai sens de ces phrases. Peut-être justement de- vons-nous apprendre, pendant ce temps béni qui nous est donné, que ces épreuves que nous traversons et qui nous font souffrir si cruellement manqueraient pourtant à notre évolution, et que, si Dieu les enlevait de notre chemin, nous ne pourrions pas grandir…

14 Contempler Marie durant ce temps de lAvent où elle est lancée sur les routes de Palestine doit nous apprendre à accepter ce que nous rencontrons sur les routes de notre vie. Et le garder dans notre cœur pour en extraire tout le suc et la leçon. Marie et Joseph, dans cette accepta- tion sans faille dun vécu pourtant tota-lement imprévu, nous entraînent à leur suite sur le chemin de lAvent, dans notre route en avant !

15 Nous ne devrions jamais oublier la phrase du psalmis- te : "malheur sur malheur pour le juste, mais Dieu à chaque fois le délivre." Ce psalmiste savait parfaite- ment que ce nest pas Dieu qui envoie les épreuves, quelles quelles soient mais quelles sont le jeu de la li- berté totale laissée aux hommes ; mais il savait aussi que, à chaque fois, Dieu nous donne lénergie néces- saire pour dominer ces épreuves, et quil les porte avec nous.

16 Donc, si pendant cet Avent nous voulons aller de lavant, nous devons entreprendre une démarche qui semble tout à fait inverse : apprendre à tout abandonner entre les mains de Dieu, à lui faire entière confiance, à ne plus nous révolter contre les aléas de notre vie, si incroyables ou "immérités" quils nous paraissent, mais comprendre que si nous laissons la grâce de Noël agir en nous, ils nous aideront à grandir et à toujours aller de lavant. Alors… En Avent toute !

17 Dessins : cliparts de Micro-Réalisation Texte : Jacky Musique : Jean-Paul Albert - Safran Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix Site :


Télécharger ppt "LAvent ! Un temps pour aller de lavant, un temps pour aller au-devant de… Mais au devant de quoi ? Au devant de qui ? Aller au devant, aller à la rencontre."

Présentations similaires


Annonces Google