La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Ressources Energétiques: En ville, en voiture, vélo ou… ? Les enjeux scientifiques et institutionnels de la soutenabilité Professeurs: Jacques Grinevald.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Ressources Energétiques: En ville, en voiture, vélo ou… ? Les enjeux scientifiques et institutionnels de la soutenabilité Professeurs: Jacques Grinevald."— Transcription de la présentation:

1 Ressources Energétiques: En ville, en voiture, vélo ou… ? Les enjeux scientifiques et institutionnels de la soutenabilité Professeurs: Jacques Grinevald and Rolf Steppacher Avec lappui de M. Sahakian Étudiantes: Mariana Cruz et Héra Noger Semestre: Printemps 2008/2009 IHEID

2 Plan de la présentation PREMIÈRE PARTIE 1.Le Texte d Ivan ILLICH - « Énergie et équité » 2.Question de départ et problématique 3.Les implications de la voiture 4.Types de transports 5.Les Top 10 6.Étude de cas: Quest-ce que les étudiants du MDev. utilisent comme moyen de transport?

3 1. Ivan ILLICH ( ) Quelques idées et œuvres Illich a écrit sur une variété de thèmes: lhistoire du regard, lamitié, lespace. Critique du capitalisme et de ses institutions sociales. Ces travaux connus sont sur l'école, la santé, la convivialité, l'énergie. « Une société sans école » (1971): critique du système scolaire conventionnel car celui-ci prive les individus de leur capacités personnelles. Benoît Lambert le voit comme lauteur « phare » du mouvement cyclo-écologiste.

4 Contexte dénergie et équité Article parut dans Le Monde en trois livraisons en juin 1973 Vision anti-productiviste post-68: critique de la société industrielle et de consommation 1968: UNESCO Conférence sur la Biosphère 1972: Débat instauré par le rapport Meadows - limites à la croissance Octobre 1973: premier choc pétrolier On commence à parler de crise de lénergie.

5 Autres auteurs 1969: Ernest Callenbach, auteur dEcotopia, idée de la ville sans voitures. Autres auteurs défendant léquité sociale à travers la critique de lindustries de la voiture à la même époque: Alfred Sauvy (1968) Jean Robert (1980) Denis de Rougemont (1977) Rôle des techniques: Lewis Mumford et Sir Patrick Geddes

6 Quelques notions clés Critique de la voiture et de la manière dont les êtres humains se transportent. « La prétendue crise de l énergie » est due à gaspillage d énergie. Abondance et haute consommation en énergie + vitesse bien-être prospérité progrès La haute consommation d énergie nuit à la société. Technocratie: nous sommes gouvernés par nos technologies.

7 Quelques notions clés Seuils: 1.Énergie et équité augmentent en harmonie jusqu à un certain seuil. 2.« Quanta d énergie socialement critique » 3.Au-delà dun certain seuil, tout input supplémentaire d énergie ne fait quaugmenter linégalité, linefficacité. Effet hiérarchisant de la vitesse: plus on est riche plus on peut aller vite.

8 Quelques notions clés Américains consacrent 42% de leur temps à leur voiture. Appel à la « contre - recherche » pour établir comment sautolimiter. Le transport a figé la mobilité personnelle : Transit vs. Transport. « Entre des hommes libres, des rapports sociaux productifs vont a lallure dune bicyclette, et pas plus vite ». Effets de linfrastructure des routes: -Contraintes physiques - Contraintes sociales Vitesse réelle moyenne de la voiture : 6 km/h. Aliénation: « la vitesse peut engendrer des distances aliénantes ». Une perspective historique: - Accélération rapide depuis linvention de la machine à vapeur. - Linvention du roulement à billes.

9 Quelques notions clés Vélo comme « loutil thermodynamique le plus efficace » Lhomme va 4 fois plus vite quà pied en dépensant 5 fois moins d énergie. Coûte pas cher. Nécessite moins de surface goudronnée et despace quune voiture. Nous redevenons maîtres de notre propre mobilité et égaux.

10 Apports du texte Croissance économique qualité de vie (ce que le Rapport Brundtland ne remettra pas en question du tout en 1987) Vision développement comme croissance économique = plus d inégalités. Remet en cause le mythe de la voiture. «Il faut choisir une économie qui consomme un minimum d énergie». Amène à questionner: 1.Notre utilisation d énergie 2.Notre utilisation de lespace 3.Ce que veut dire « bien-être »

11 Remarques Accent est mis sur le social et limpact de notre consommation, sur nous mêmes (vue anthropocentrique plutôt quéco centrique). Idéalisation du vélo? Il peut aussi cacher des intérêts individualistes ou économiques (UCI). Style sensationnaliste? Vocabulaire: esclavage, temps envoyé « en pâture a la vitesse ». Impact de la globalisation du système économique sur les pays du Sud. Droit fondamental à la liberté et égalité/ mobilité égale?

12 2. Question de départ et problématique Question de départ: Quels sont les impacts et implications de lutilisation des ressources énergétiques dans une ville? Problématique: Il y a des implications importantes dans lutilisation des ressources énergétiques: Utilisation considérable des ressources minérales Comment gérer laugmentation démographique dans un ville par rapport aux moyens de transport? Est-ce quon remet en question lattraction de la ville? = Le rêve américain.

13 3. Les implications de la voiture

14 ÉcologiquesSocialesÉconomiquesPolitiques - Réchauffement climatique - Disruption des écosystèmes - Aspect hiérarchisant. - Détérioration des relations humaines. -Pas efficace - « Pique pétrolier » - Inégalités daccès aux ressources. - Intérêts? - Guerres?

15 4. Types de transports Une Vidéo…

16 4. Types de transports Le Tram AvantagesDésavantages - Fait moins de bruit que les voitures. - Efficacité - Predictabilité - Moins de stress - Moins coûteux -Déconstruction et reconstruction des réseaux. - Dou vient lélectricité? Il faut bien une centrale électrique - Cest difficile dagrandir le réseaux.

17 4. Types de transports Le Bus AvantagesDésavantages - Moins émission de CO 2 - Moins coûteux - Efficacité - Moins de stress - Lutilisation des moteurs au gaz naturel. - Il utilise de lessence - Sous-utilisation du bus dans quelques horaires - Rendre difficile la circulation

18 4. Types de transports

19 Le Métro AvantagesDésavantages - Transportations de plusieurs gens au même temps. - Utilisation délectricité - Efficacité - Predictabilité - Moins de stress - Moins coûteux - Pas dembouteillage - La construction des réseaux souterrains. - La construction est coûteux et limitée. - Il faut considérer la géographie et les zones archéologiques. - Endroits des délits potentiels

20 4. Types de transports La Voiture AvantagesDésavantages - Plus confortable - Disponibilité et flexibilité - Efficace pour transporter des choses. - Il utilise de lessence. - Ça prend beaucoup de temps. - Plus de stress - Plus cher - Sur utilisation de la voiture de façon individuelle.

21 4. Types de transports

22 Le Vélo AvantagesDésavantages - Mobilité accessible à un prix abordable - Plus rapide que la marche (et même parfois que les véhicules à moteurs) - Bon pour la santé -Plus sociable: on est pas enfermé Capacité de ladapter à nos besoins: - Vélo couché - Christiania Bike - Vélo pliant - Insécurité - Faire du vélo en ville: on respire beaucoup dair pollué - On a fait la guerre à vélo! (vélos pliants) - Comment est-il fabriqué?

23 4. Types de transports Le vélo couché

24 4. Types de transports Christiania Bikes

25 4. Types de transports Vélos pliants

26 4. Types de transports À pied AvantagesDésavantages - Accessible à tous - Pas la peine daller à la gym! - Métabolisme humain plus efficace que la voiture - Ça crée de la convivialité - Cest zéro pollution! - Cest autonome - Système alimentaire basé sur pétrole et autres énergies fossiles (engrais, emballage, transport)

27 4. Types de transports Une vidéo…

28 4. Types de transports Comparaisons énergétiques: Les œufs! Un cycliste brûle 25 calories par mile (1 mile=1, 6 km) Un œuf = 80 calories Donc, un cycliste peut faire 3 miles sur l énergie dun œuf Si 0 = 1 œuf Un cycliste a besoin dun pour faire 3 miles Une personne qui fait 3 miles à pied a besoin de 3

29 4. Types de transports Comparaisons énergétiques: Les œufs! Un bus rempli a besoin de 24 pour chaque personne quil transporte 3 miles. Un train a besoin de 36 pour chaque personne quil transporte 3 miles. Une voiture qui peut faire 12,5 miles/gallon a besoin de l équivalent de 84 pour chaque personne quil transporte 3 miles. Une personne x 3 miles =

30 5. Les Top 10

31 6. Étude de cas: MDev

32 Quelques opinions… TramVéloÀ piedTrottinette « Je me suis fait piquer mon vélo cette semaine… En absence du vélo c'est tout d'abord le tram qui est utilisé puis à pied si j'ai le temps. » Toujours en vélo! C'est écologique et en même temps c'est du sport. Toujours en vélo ici à Genève, mais pas au Brésil. Au Brésil, je ne peux pas utiliser le vélo, parce que ce un risque de vie... Vélo! (sauf sil est avec quelqu'un... le voleur) Alors, moi jutilise en ordre décroissant: à pieds, à vélo, en train et en métro. « À pied (droit et gauche) » J'opte pour la trottinette, le vélo, le train, les pieds, que du bonheur!

33


Télécharger ppt "Ressources Energétiques: En ville, en voiture, vélo ou… ? Les enjeux scientifiques et institutionnels de la soutenabilité Professeurs: Jacques Grinevald."

Présentations similaires


Annonces Google