La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Bonjour, je me nomme Paisy je viens vous raconter lhistoire de ma métamorphose.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Bonjour, je me nomme Paisy je viens vous raconter lhistoire de ma métamorphose."— Transcription de la présentation:

1

2

3 Bonjour, je me nomme Paisy je viens vous raconter lhistoire de ma métamorphose.

4 Mes parents se sont accouplés au printemps passé et deux à trois semaines plus tard jétais déjà prêt à naitre. Cest alors que ma mère ma déposé sur le revers dune feuille dasclépiade. Jétais à ce moment de la taille dune tête dépingle. Photo prise dans le site Guide didentification des insectes du Québec

5 Ma mère peut pondre plusieurs oeufs. Si tous se rendent à éclosion je peux avoir jusquà 400 frères et soeurs. Nous apprenons à nous débrouiller seuls, car nous devenons orphelins très tôt dans la vie. Notre père meurt après laccouplement et notre mère après la ponte.

6 Trois à douze jours après la ponte nous mangeons dabord une partie de notre coquille ensuite nous grignotons la fleur et les feuilles de lasclépiade. Toutes les parties de cette plante renferment un liquide blanc et collant,appelé latex.

7 En broyant ces feuilles nous ingurgitons ce produit toxique, et devenons dangereux à consommer pour tout animal qui oserait nous avaler.

8 Kikou cest moi! Paisy Au terme de ma croissance jai mué 5 fois et multiplié 2000 fois mon poids initial.

9 Ensuite je cesse de malimenter pendant 11 à 12 heures, tisse un petit coussinet de soie et my suspends la tête en bas dans une position en J. Je reste ainsi 11 à 12 heures et me transforme en quelques minutes en chrysalide de couleur verte, décorée de points or et dune ligne dorée.

10 Cest ainsi que bien emmitouflé, je complète le cycle miraculeux de ma métamorphose.

11 Quelques heures avant déclore on peut me voir à travers mon cocon.

12 Cest au bout de deux semaines que je sors de ma chrysalide. Je libère dabord mes pattes, mes antennes, ma tête et tout le reste de mon corps. Jai les ailes tellement molles et chiffonnées que je mets toute mon énergie à pivoter et à me suspendre à mon cocon, le temps quelles sétirent, sèchent et durcissent. Je deviens ainsi le plus grand papillon diurne au Québec 10 cm environ.

13 Je peux maintenant parcourir plusieurs kilomètres par jour. Je butine et me gave de nectar de fleurs dont celles des vergers dor, asters, phlox…etc Cest ainsi que je participe à la pollinisation et que je multiplie mon poids par six avant darriver sur mon lieu dhibernation. Je ne vous lavais pas dit mais je pars pour le Mexique.

14 Vers le mois de septembre la température étant plus basse et les jours plus courts nous les monarques commençons à nous regrouper et à voler en direction sud-ouest. Nous avons quelques aires de repos au passage: Le parc national de la Pointe-Pelée sur les rives du lac Érié Le parc provincial Presquîle sur le lac Ontario. Montréal, Floride, Texas, Cuba…etc

15 Experts en vol plané et en économie dénergie nous réussissons à maintenir une vitesse denviron 32 km par heure et nous pouvons parcourir une moyenne de 100 km par jour. Au terme de presque 5 mois de vol, nous effectuons un périple de 4000 km. Certains des nôtres ont même été observés à voler à plus de 1 km du sol.

16 Pour nous orienter, selon les scientifiques, nous utilisons la position du soleil, les champs magnétiques terrestres et notre mémoire génétique. Certains dentre nous ne peuvent se rendre à destination car en cours de route il y a de nombreux obstacles: Lépuisement, le manque de nourriture, les vents contraires, la neige, la pluie ainsi que lépandage dinsecticides.

17 Enfin nous voilà rendus au Mexique. Photo prise dans le site: Émission Découverte

18 Si nous survivons pendant lhiver, notre durée de vie est de 6 à 9 mois. À la fin de notre hibernation, fin du mois de mars cest le temps des amours. Une nouvelle génération de monarques quittera donc lÉtat du Michoacan vers le Canada.

19 Il faudra attendre 3 générations successives pour revoir ma descendance au Québec. Elles prendront la même route que moi. Cest un exploit jamais réalisé par aucun autre insecte sur terre.

20 Merci à mon Créateur pour la merveille que je suis. Paisy

21 Informations prises dans les sites suivants: Insectarium de Montréal Guide didentification dinsectes du Québec Émission Découverte Faune et Flore du Pays Itinéraire Nature Environnement Canada Musée canadien de la nature Merci à Gaston pour la cueillette de la chenille et Nic pour la correction. Musique: Et les oiseaux chantaient – Alain Morisod ©Chezlu 05


Télécharger ppt "Bonjour, je me nomme Paisy je viens vous raconter lhistoire de ma métamorphose."

Présentations similaires


Annonces Google