La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les territoires euroméditerranéens à la rencontre de léconomie de la connaissance Thierry Bruhat Marseille, 20 novembre 2007 Ce document fournit les idées.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les territoires euroméditerranéens à la rencontre de léconomie de la connaissance Thierry Bruhat Marseille, 20 novembre 2007 Ce document fournit les idées."— Transcription de la présentation:

1 Les territoires euroméditerranéens à la rencontre de léconomie de la connaissance Thierry Bruhat Marseille, 20 novembre 2007 Ce document fournit les idées principales dune présentation orale qui sera commentée et développée qui sera commentée et développée

2 ©Thierry Bruhat, 20 novembre Les idées nouvelles au cœur de léconomie de la connaissance La création de connaissances et linnovation sont désormais au cœur de la performance des entreprises et du développement économique ; Il nexiste pas de stocks de connaissances à valoriser ! Les innovations ne prennent plus seulement leur source dans les laboratoires de recherche mais dans les échanges entre entreprises, laboratoires, universités, sous-traitants, clients… Linnovation est « ouverte » (Henri Chesbrough, 2003) Ce mouvement est global, il touche tous les territoires, qui rentrent ainsi en concurrence ! Les Etats, les Régions, les métropoles sont donc amenés à élaborer des politiques de soutien à la recherche et à linnovation qui offrent un contexte favorable aux entreprises et aux créateurs

3 ©Thierry Bruhat, 20 novembre Les stratégies changent déchelle De spécialisées… les stratégies de recherche et dinnovation des territoires deviennent centrales Nous avons connu : les villes scientifiques (Tsukuba au Japon…), les campus et parcs scientifiques technologiques des grandes universités (Stanford research park, Cambridge technopole…), les technopoles… Aujourdhui, nous assistons à : – Une « clusterisation » de léconomie (maillages multiples entre entreprises, organismes denseignement et de recherche, services…) – Lorganisation de puissants pôles denseignement supérieur et de recherche (les Universités dexcellence en Allemagne, les PRES…) – La structuration de grandes régions innovantes au plan mondial : la progression de lAsie chamboule les scénarios

4 ©Thierry Bruhat, 20 novembre Clusters et territoires « A cluster is a proximate group of interconnected companies and associated institutions in a particular field, linked by commonalities and complementarities. The geographic scope of a cluster can range from a single city or state to a country or even a network of neighboring countries ». (M. Porter, On Competition, p. 199) Le cluster définit le territoire plus que le territoire définit le cluster

5 ©Thierry Bruhat, 20 novembre Les conditions de la compétitivité entre territoires Disposer dune palette datouts – Des universités reconnues au plan international – Des centres de recherche publics et privés, avec une masse critique de chercheurs – Des entreprises leaders dans des secteurs davenir – Des moyens de communication efficaces, des infrastructures de qualité – Des personnes qualifiées et « bien formées » – Un forte culture entrepreneuriale Mais lessentiel se joue dans linteraction entre ces éléments et dans la mise en œuvre de programmes dentrepreneurs civiques (Collaborative Economics)

6 ©Thierry Bruhat, 20 novembre Lexemple de la réinvention permanente de la Silicon Valley Un challenge : rester un incubateur dinnovations et dentrepreneuriat habitats –« The valley must provide one of the world best habitats, where people, capital and technology come together to fuel innovation and entrepreneurship » (in Building the Next Silicon Valley, JV:SV) Lenjeu clé –Connecter les compétences et nourrir les flux de création dentreprises innovantes à partir dune toile dinstitutions, de politiques, de pratiques… ( créations demplois net entre 1992 et 2001 ; entreprises créées dans les clusters les plus dynamiques) Investir collectivement de nouveaux champs où les technologies rejoignent les usages et la demande sociale : les cleantech, la santé Participer à la création dun réseau des régions innovantes dans le monde –Gérer les flux de talents entre régions innovantes ; « leveraging the power of network of regions » ; régions qui coopèrent tout en étant en compétition

7 ©Thierry Bruhat, 20 novembre Des action prioritaires pour les régions innovantes Investir significativement en matière de R&D Attirer des talents (étudiants, entrepreneurs…) Animer les interactions, investir dans les collaborations – Clusters, structures de recherche coopératives, technopôles Favoriser la diversité, la pluridisciplinarité, les échanges entre domaines techniques et culturels différents Rendre efficace la commercialisation des idées innovantes : incubateurs, fonds spécialisés… Faire les bons paris en termes dactivités : Préserver, renforcer, ajouter ; Investir de la R&D en fonction des demandes sociales (santé, environnement, énergie…) (cf. réflexion engagée par lorganisation des gouverneurs américains)

8 ©Thierry Bruhat, 20 novembre Les métropoles, moteurs des territoires dinnovation Les métropoles sont au croisement de dynamiques de territoires, des réseaux de régions innovantes jusquau parc technologique Elles vont devoir mettre au centre de leur stratégie de développement les nouvelles modalités de territorialisation de léconomie dinnovation : la « technopolisation » des territoires Cest-à-dire, le développement en leur sein duniversités, déquipements, despaces dactivités, de centres de R&D collaboratifs, de plates-formes de tests pour des nouvelles technologies… conçus de telle manière quils puissent nourrir les dynamiques dinnovation

9 ©Thierry Bruhat, 20 novembre Larticulation entre intérêts publics et intérêts privés est décisive dans la métropole innovante Une dynamique « technopolitaine » ne se décrète pas, sa construction prend du temps ; cest un projet à long terme qui débute par une importante phase détudes avant dengager des investissements qui peuvent être substantiels Les investissements publics seront décisifs dans ce type de projet (aménagements fonciers, infrastructures, immobiliers…) ; les financements privés ninterviendront quà partir dun certain niveau de rentabilité Lintervention publique vise notamment à créer la solvabilité dun marché privé (immobilier, technologies, actions dentreprises…) La rentabilité de ces investissements publics sera différée dans le temps (15 à 20 ans minimum) ; retour par la création demplois, les ressources fiscales…

10 ©Thierry Bruhat, 20 novembre Construire lEuroméditerranée des espaces technologiques Dans la compétition des régions innovantes, lespace euroméditerranéen est une opportunité à saisir Le partage de méthodes, la mutualisation de moyens et de compétences dans des projets partagés entre métropoles semblent être une bonne manière dy contribuer Le maillage de réseaux daffaires, ladossement de pôles technologiques sur des pôles de compétitivité entre les deux rives de la Méditerranée Linvestissement de domaines répondant à des demandes sociales (éducation, santé, environnement…) prioritaires

11 ©Thierry Bruhat, 20 novembre Imaginer un programme novateur Sur la base dun volontariat Sur le principe que linvestissement public cherche à déclencher linvestissement privé Diffusion des bonnes pratiques en sinspirant dancien programmes de la Commission Européenne (ex. SPRINT…) Création dun comité de pilotage réunissant élus, responsables duniversités, décoles dingénieurs, de centres de R&D et dentrepreneurs des différents pays intéressés par cette initiative


Télécharger ppt "Les territoires euroméditerranéens à la rencontre de léconomie de la connaissance Thierry Bruhat Marseille, 20 novembre 2007 Ce document fournit les idées."

Présentations similaires


Annonces Google