La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Atelier régional sur la Révision des Politiques des STI et des Statistiques Bamako, Mali 10-13 Mai 2010 Thierry H. Amoussougbo Conseiller Régional, Division.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Atelier régional sur la Révision des Politiques des STI et des Statistiques Bamako, Mali 10-13 Mai 2010 Thierry H. Amoussougbo Conseiller Régional, Division."— Transcription de la présentation:

1 Atelier régional sur la Révision des Politiques des STI et des Statistiques Bamako, Mali Mai 2010 Thierry H. Amoussougbo Conseiller Régional, Division des TICs, de la Science et de la Technologie, UNECA Promouvoir la compétitivité des Etats africains à travers lInnovation : Programme dactivités de la CEA

2 Créer de nouveaux produits, développer / améliorer produits existants/ processus de production Découvrir un procédé de fabrication originale Mettre au point de nouvelles techniques de ventes Exploiter /conquérir un marché entièrement neuf ou encore peu développé Linnovation peut concerner autant des produits, des modes de production, des activités commerciales ou des processus, services Quest-ce lInnovation?

3 Processus social, pour faire face à un problème de survie, dexistence ou de compétitivité dune entreprise, dune Nation Réponse aux désiradatas du Marché Linnovation par exemple sera déterminante pour la reprise de la croissance à lissue de la crise financière Des stratégies comme la réorientations des investissements en R&D, pour assurer des retours sur investissements croissants, pour booster la relance économique ; Le catalyseur de linnovation est laccès entretenu à la connaissance, au savoir, à une technologie existante, ou nouvelle, à des infrastructures adéquats.. Innover (ctd)?

4 Le Système : système interactif d'entreprises, d'universités et d'organismes gouvernementaux, dinstitutions financières, en interaction permanente Un SNI est caractérisé par des flux sortants et entrants dinformation, déchanges de connaissances, de savoir, de compétences, de technologie < résultats des interactions entre individus, et entre Institutions Tout ceci stimulé par des politiques et mesures incitatives adoptées par les Gouvernements, Climat dinvestissement favorables, diverses politiques ou incitations financières Et de létat des infrastructure dInnovation que sont : les labos, lenergie, les TICs - etc.. LInnovation nest pas linéaire, ni isolé Résultat dun système

5 Politique nationale sur linnovation technologique Les Incitatifs Financiers - Promotion du financement de la R&D par le secteur privé: Exemption de limpôt sur les sociétés pour les entreprises menant des activités de R&D et dinnovation. - Fonds de promotion des Investissements : finance partiel (acquisition du terrain, infrastructure externe et formation professionnelle) pour les projets dinvestissement en transfert de technologie ; - Fonds compétitifs de soutien à lInnovation Technologique (Operateurs Prives, Pourcentage à prélever sur les offres publics, Capitaux risques etc..) Instruments pour la création dentreprises innovantes -Programme Innovation technologique : Promouvoir les activités de R&D et dinnovation par les PME/PMI orientées marchés et asseoir une collaboration étroite entre une structure de recherche et une entreprise, autour dun projet de recherche porteur pour lentreprise; -- Incubation Technologique : Park Technologique, Park Scientific Incitatifs de promotion de transfert technologique - Réseau de diffusion technologique. Prospecter les entreprises (en particulier le PME), aider à identifier et à formuler leurs besoins en matière dinnovation et mettre en rapport ces entreprises avec les prestataires des services industriels et des experts technologiques. - Réseau Génie Industriel. Pourra être composé de chercheurs, universitaires, et dingénieurs en génie industriel - pour former les entrepreneurs – accompagner les entreprises dans toute démarche visant à améliorer leur productivité ; - Les pôles de compétences: Réseau associant les universités, les centres de recherche et les entreprises sur une thématique fédératrice. - Les Centres techniques Industriels, assurer lassistance technique et la vielle technologique au profit des entreprises par domaines - Journée de lInnovation technologique: conjointe gouvernements-universites-centre de recherche-secteur prive-industries Agence dInnovation Technologique/Transfert de Technologie Instruments de promotion de lInnovation Technologique

6 Absence de Politique cohérente de STI/OMDs – faible accent sur lInnovation technologique Capacités de développement, danalyse de suivi, évaluation, de politiques de STI PD– faibles Pénurie croissante de main dœuvre qualifiée en S&T – absence de statistiques –moins 1 scientifiques/10Milles Hs Faiblesse des investissements en STI, R&D (<.3% PIB), Éducation de la Science, infrastructure s classes Internationale Publications internationales; % de chercheurs au Monde, demande de brevets insignifiants De la Nécessité dInnover face aux Nombreux Défis?

7 Nécessité dInnover face aux Défis Afrique < 80/Million Moins d1% de chercheurs au Monde Publications internationales: Recule de 0.38% en 15 ans Demandes de Brevets 2007 La République de Corée et la Chine ont déposé respectivement et demandes. En Afrique, le plus grand nombre de demandes a été présenté respectivement par lAfrique du Sud (390) et par lÉgypte (41)-OMPI

8 Il ne sagit pas dappui à des scientifiques dans des laboratoires traitant de problèmes théorique tel que lorigine de lunivers par exemple ; Il sagit de renforcer les capacités, scientifique, technique, professionnelle, entrepreneuriale, dingénierie, et de gestion en vue de résoudre des problèmes sociaux-économiques pressants de chaque pays; Il sagit de faire de la science un outil de transformation de la société, damélioration du panier de la ménagère, du niveau et de la qualité de vie de la population; Intensifier le Renforcement de Capacités

9 9 Dimensions du Renforcement de Capacites en STI Capacité des pays à formuler, mettre en œuvre des Politiques et stratégies cohérentes en Science, Technologie et Innovation, prenant en compte les objectifs des Programmes de développement – A faire de la Rechjerche et lanalyses des Politiques dInnovations Infrastructure de Classe Int. Envir législatif et régl adéquat- Facilitation des invest en STI Stock didées, de savoir et de Tech Prospecter Rechercher Acquérir Adopter Adaptater\ Diffuser Capital HUMAIN Leaders en STI Techniciens Engénieurs chercheurs Communaui té scientifique compétemn te - Promouvoir de Nouvelles Conniassance s, la créativité, R&D appliquée IIIIII V

10 10 Assistance pour des Politiques et stratégies en Innovation Technologique ou en STI en général – Pays et CER Appuyer des programmes de sensibilisation sur les STI4D, de renforcement de capacités de la communauté scientifique – (Conférence, réunion, promotion des Réseaux) ; Promouvoir laccés au savoir scientifique : Etude, développement de base de données scientifiques etc; ` Le Programme de la CEA en Science

11 Partenariat Scientifique avec lAfrique Partenariat Scientifique avec lAfrique Activités de Suivi 3-7 Mars 2008 Explorer comment la STI peut etre reellement au service des Populations, à travers les recherche collaboratifs, plus de présence africaine dans les coopérations scientifiques internationales Comment les STI peuvent reellement accélérer la croissance

12 12 Débattre des questions denvironnement favorable, mesures afin de drainer plus dinvestissements du secteur privé en STI Sera plus axée sur lInnovation technologiques,es inventions en Afrique, le renmforcement des régimes de DPI, la promotion des avantages comparatifs sceitifiques de lAfrique Débattre des questions dInnovation technologique sectorielle, Changement Climatique, Agriculture, Infrastructure, Energie, Eau, Science verte, DPI – Comment lAfrique peut elle innover pour acc lérer son développement socioéconomique Atelier sur comment partir dune idee, une invention pour un brevet une commercialisation Femme et Innovation Technologique Deuxième Conférence sur le Partenariat scientifique avec lAfrique - Science with Africa II ( Juin 2010)

13 Le Guide Africain de lInnovation Dans le cadre des Recommendations de la première conférence : La CEA a initie un Guide Africain de lInnovation Technologique qui sera lance le 24 Juin 2010 lors de SWA II- Ce guide répond à la question: Comment les pays africains peuvent-ils réellement impulser llinnovation technologique pour faire un rattrapage, réveiller les potentialités scientifiques, de créativité, dinnovation, développer leur s niches, être plus compétif et accélérer leur croissance; Il est basé sur les domaines prioritaires ci-après : Vision strtégique, planification, gouvernance Education: Science aux niveaux primare, secondaire, universitaire, enseignement professionnel, mecanisme dapprentissage tout au long de la vie etc; Les politiques, mesures spécifiques catalyseurs de systèmes dInnovations dynamiques, en appui au renforcement et à la commercialisation de la R&D La popularisation de la Science. Partenariat scientifique avec lAfrique I Activités de suivi

14 Fonds Africain de lInnovation Technologique (ASTIEF) sigle anglais Phase I: Contribution sur une base volontariste suite à une stratégie de communication- African Business Round Table (ABR), Nigeria, Industrial and General Insurance, Nigeria; la ECA; des promesses de Zenith Bank, et Banque de lIndustrie au Nigeria, Zemen Bank en Ethiopie et Ethiopian Airlines, La Banque Ouest africaine de Developpement (BOAD). Phase II: Lancement et mise en place dun Conseil dadministration Vise à : - Mettre fin à la dépendance des financements externes de la R&D pour résoudre des problèmes socio économiques spécifiques au Continent; - Promouvoir des ressources locales dinvestisseurs, dentrepreneurs, dindustriels nationaux pour la R&D en vue de répondre aux défis de développement du continent ; - Développer un réseau dacteurs prives de plus en plus intéressés à investir leur ressources, leur temps, leur énergie dans laccélération de la commercialisation des résultats innovateurs de recherche ; - Promouvoir une plateforme pour un marketing effectif des résultats de recherche en rapprochant des acteurs prives potentiels, des Agences de conseil de transfert de technologie, les chercheurs, les Universités les centres de formation professionnelle ; -Promouvoir les capitaux risques en appui a la R&D et sa commercialisastion. -Favoriser des liens entre les Instituts de Recherche et les Compagnies locales pour des relations bénéfiques mutuelles. Partenariat scientifique avec lAfrique Activités de suivi

15 Je vous remercie!


Télécharger ppt "Atelier régional sur la Révision des Politiques des STI et des Statistiques Bamako, Mali 10-13 Mai 2010 Thierry H. Amoussougbo Conseiller Régional, Division."

Présentations similaires


Annonces Google