La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La Chine investit en Afrique LE FCSA: Forum sur la Coopération Sino-Africaine. Depuis 2000. 49 pays Africains. Forum tous les 3 ans/Plan dAction: Plan.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La Chine investit en Afrique LE FCSA: Forum sur la Coopération Sino-Africaine. Depuis 2000. 49 pays Africains. Forum tous les 3 ans/Plan dAction: Plan."— Transcription de la présentation:

1 La Chine investit en Afrique LE FCSA: Forum sur la Coopération Sino-Africaine. Depuis 2000. 49 pays Africains. Forum tous les 3 ans/Plan dAction: Plan daction de Pékin (2007-2009) Plan daction de Charm el Cheikh (2010-2012): Agriculture: Priorité de coopération (Sécurité alimentaire) Passer de 10 à 20 Centres pilotes agricoles en Afrique Former des techniciens agricoles Soutenir les entreprises chinoises investissant en agriculture en Afrique (infrastructures agricoles, machines agricoles, transformation des produits) Entreprises: « Fonds de développement Chine-Afrique » de 3 Mrds $US pour soutien invest. Entreprises chinoises Infrastructures: Prêts préférentiels de 10 Mrds $US (Energie, ressources naturelles: 5 lignes) Commerce Chine-Afrique: 10 Mrds $US en 2000 107 Mrds $US en 2008 Investissements chinois en Afrique (IDE/FDI): 7,8 Mrds $US jusquen 2008. 1,44 Mrds $US en 2009.

2 La Chine investit en Afrique: Quelques exemples (Source: CNUCED) ICBC (banque) rachète 20% des actions de Standard Bank Group (Afr. du Sud) en 2007: 6 Mrds $US. CNOOC (pétrole) investit dans différents pays dAfrique en 2007, notamment au Nigéria en 2006 (45% des parts dun champ pétrolifère, 2,3 Mrds $US). Entreprises chinoises construisent des centrales hydro-électriques en Afrique en 2007. Export-Import Bank of China finance plus de 300 projets en Afrique en 2007, ce qui constitue plus de 40% de son activité de prêts. La Chine prévoit dinvestir au moins 5 Mrds $US en RD Congo pour réhabiliter des infrastructures et des mines. En 2008, les investissements chinois dans des infrastructures en Angola et en RD Congo ont augmenté.

3 La Chine investit en Afrique: Lexemple du Mali (Source:Agence Xinhua) 2000: Annulation dette 77 M$US. Aides financières pour: Stade du 26 Mars (1991), Centre international des conférences de Bamako (1995), Mémorial Modibo Keita, Extension des Bureaux de la Présidence, 3 stades, 10 maisons de la femme et de lenfant, 2 écoles rurales, Hôpital du Mali (2010), Palais des Sports (en cours), 3ème pont de Bamako (en cours), Autoroute Bamako-Ségou, 240 Km (projet). Prêt financier pour: Construction 3ème sucrerie de Sukala (projet)

4 Madagascar: Daewoo et Varun 18 Novembre 2008, Financial Times: « Land leased to secure crops for South Korea » 1,3 M Ha, 4 régions côtières. Huile de palme (500 000T), Maïs (4 MT). Location gratuite, mais investissement 6 Mrds $ (25 ans): 1170 écoles, 170 cliniques, 250 marchés, 120 églises, 60 stations électriques, 8 aéroports, 30 usines et silos, 8 ports… 70 000 emplois. Contrat 99 ans. Négociations: Etat, Régions. Demandes dacquisition de terrain domaniaux, expés. variétales, recrut;cadres dans régions. 27 Janvier 2009, émeutes à Antananarivo. 17 Mars 2009: Le Président Ravalomanana démissionne. 21 Mars 2009, Le Monde: « LInde guigne à son tour des terres arables à Madagascar » 465 000 Ha, région de Sofia. Riz paddy (2,8 MT =1/2 prod. actuelle pays), Maïs (0,4 MT). Invest. 1,17 Mrds $ sur 3 ans: Cases de santé, écoles, réseaux délectricité, deau…. Contrats avec 13 associations de propriétaires: « Louer la terre à Varun pour des cultures », Signatures le 26 Janvier 2009 (250 personnes, autorités régionales). Plusieurs déclarations gouvernementales 2009-2010: suspension des acquisitions foncières.

5 Source: Après Daewoo? Etat des lieux et perspectives…A. Teyssier, CIRAD Madagascar: Projets fonciers depuis 2005

6 Projets en coursSuperficies réellement mises en valeur en 2010 Répartition par secteur des superficies visées par lensemble des projets depuis 2005 Madagascar: Superficies des projets, et secteurs de productions

7 Origine des 50 projets: France: 8 (2 alimentaire, 4 jatropha, 1 canne à sucre, 1 bois) Madagascar: 14 (3 jatropha, 11 canne à sucre) Autres Europe, USA: 13 (2 alimentaire, 10 jatropha, 1 bois) Inconnu: 1 (bois) Autres pays*: 14 (6 alimentaire, 3 jatropha, 2 palmier huile, 1 canne à sucre, 2 bois) *Afrique du Sud 3, Maurice 3, Corée 2, Inde 2, Israël 1, Australie 1, Liban 1, Japon 1 Madagascar: Origine des projets Agro-alimentaire: Daewoo Logistics Corée du Sud Maïs 1 300 000 Ha Arrêt Varun Inde Riz, maïs, lentilles 230 000 Ha Arrêt Unitech USA Tournesol 150 000 Ha Arrêt Madabeef RU Elevage bovin 200 000 Ha Préparation 6 autres 12 000 Ha Agrocarburants: 7 projets de 600 à 3000 Ha Jatropha 11 100 Ha 8 projets de 10 000 à 30 000 Ha Jatropha 155 000 Ha 4 projets de 50 000 à 120 000 Ha Jatropha 350 000 Ha Daewoo Logistics Corée du Sud Palmier à huile 300 000 Ha Arrêt 8 petits projets Canne à sucre 1 660 Ha 2 grands projets Canne à sucre 120 000 Ha Reboisement: 3 projets de 15 à 33 000 Ha Eucalyptus, pin, acacia 78 000 Ha 2 :Arrêt

8 Mozambique 800 000 Km2 (France: 550 000 Km2) Population: 20 Millions 34 millions Ha labourables, dont 3,7 exploités 1997: Après longue guerre civile, la loi reconnaît les droits communautaires sur la terre: Bonne base légale. Années 2000: Le pays veut attirer les investissements étrangers. Il reçoit des demandes pour 13 millions dHa en 18 mois (2004-2006). (dont Tereos: 100 000 Ha canne à sucre) Mais premiers audits négatifs: Bcp de projets non entamés. 2008: Moratoire. 1er zonage agraire=7 M Ha, dont 3,8 pour agro-carburants et grandes cultures et 3,2 pour élevage et plantations forestières. Procédure pour dépôt et évaluation des projets. 2010: Démarrage nouveau zonage au 1/250 000 Projets agréés de 2004 à 2009: 259 pour 1 M Ha. (Mais peu dapplications encore). Projets à létude: 117 pour 1,27 M Ha.

9 Mozambique: Recouvrements Concessions privées/ Terres communautaires

10 Mali, Office du Niger

11 A partir de 1930. Objectif: Coton, riz. 1 million Ha en 50 ans. En 1960: 45 000 Ha aménagés, dont 82% cultivés En 1970: Coton abandonné En 1980: Aménagements dégradés. 1985-1995: Associations de producteurs de riz, Désengagement des activités productives et commerciales de lOffice du Niger, Rentabilité riz améliorés (techniques; dévaluation F CFA), 2010: 60 à 80 000 Ha aménagés. 6 zones: Niono, NDebougou, Molodo, Kouroumari, Macina, MBewani (démarrage 1997)

12 SUKALA (Chine): 4 800 Ha canne à sucre 2 sucreries, 35 000 T Projet: sucrerie 100 000 T SOSUMAR (Illovo Afr. Sud/ Associated British Food GB): Projet: sucrerie 195 000 T 14 000 Ha MALIBYA (Lybie) à BokiWéré Projet 100 000 Ha (25 000 Ha) MCA (Millenium Challenge Account) (USA) à Diabaly: Projet 14 000 Ha UEMOA À Sokolo Projet 11 000 Ha

13 Les projets MIFEE et Kalimantan en Indonésie Source: Krystof Obindzinski, CIFOR. World Bank conference on land policy and administration, Avril 2010

14

15 Le Projet MIFEE, réactivé en 2009 « Nourrir lIndonésie, puis nourrir le monde » (Ministre de lAgriculture, 3 Avril 2010) Objectifs: -Sur 1,6 à 2,5 millions dHa, -10 millions de tonnes de riz, 1,2 million de tonnes de sucre par an -Agro-carburants (palmiers à huile) -Stimuler le développement économique et lemploi en Papouasie. -Compenser la perte de terres agricoles à Java (~100 000 Ha/an) Moyens à mettre en œuvre: -Parcelles de 20 000 Ha à offrir aux investisseurs -Zone économique spéciale -Investissement initial de 600 millions de $ US. Investissements étrangers. -Reclassification des zones actuellement en forêts dEtat par le Ministère des Forêts. (Au moins 1 million Ha: Valeur ~13 à 27 mrds $ US. ) Incitations pour les investisseurs: (33 intéressés: Indonésie, Japon, Brésil, USA, UE, Moyen Orient) -Taxes réduites ou supprimées (foncières; locales; TVA; biens et matériels importés). -Assistance pour lacquisition des terres, pour les questions dimmigration. -Baux de 60 ans (90 ans). -Les bois exploités: considérés comme des prêts, ou comme des apports en capital.

16 Source: K. Deininger, Banque Mondiale, exposé le 24/01/2010 à Rome

17

18 « Mega Rice Project » à Kalimantan 1996: LIndonésie veut plus de riziculture, lurbanisation à Java mangeant les rizières. Projet gouvernemental à Bornéo: Transformer 1 M Ha de forêt sur tourbières marécageuses en rizières irriguées. (La zone était lentement colonisée par de petits agriculteurs). 1996-1998: Creusement de 4000Km de canaux de drainage et dirrigation. Construction de routes et voies ferrées. 1996-2000: Exploitation forestière légale et illégale, et brûlis mal contrôlés: La tourbe brûle indéfiniment. En 2006, Palangkaraya coupée du monde pdt 1 mois. Le couvert forestier dans la zone passe de 65% à 46%. 2007: Tous les arbres de valeur ont disparu. (Routes et canaux ont favorisé lexploitation forestière illégale). La forêt était inondable sous 2m deau en saison des pluies, Aujourdhui le sol est sec toute lannée. Des broussailles remplacent la jungle. Le projet est abandonné, les essais de culture de riz sur sols acides nont rien donné. Conclusion dun agronome local: « Tout ce que les concepteurs du projet voulaient, Cétait faire de largent avec le bois ». Source: le figaro, 10/12/2007

19 Quelques investisseurs français en Afrique Groupe Bolloré: a) SAFA Cameroun: 8 600 Ha (palmiers à huile et hévéas) b) 39% de SOCFINAL: 50 000 Ha (idem), Indonésie, Cambodge. (Luxembourg) 90 000 Ha (idem), Cameroun, Nigeria, Côte dIvoire, Liberia, RD Congo. 21% SIFCA: -SIPH: Société Internationale de Plantations dHévéas: 51 000 Ha, Côte dIvoire, Ghana, Nigéria, Liberia. -SUCRIVOIRE: 11 000 Ha de canne à sucre, Côte dIvoire. -PALMCI: 36 000 Ha de palmiers à huile, Côte dIvoire. Compagnie Fruitière (Marseille) (60% familial, 40% Dole): Bananes, ananas, papayes, poivre, 11 600 Ha, Côte dIvoire, Ghana, Cameroun, 80 Ha serres: tomates cerises, Sénégal SOMDIAA (Vilgrain/Grands Moulins de Paris): Farine, aliments du bétail, sucre de canne, élevages pondeuses Cameroun, Tchad, Gabon, Congo TEREOS (Groupe coopératif sucrier, Aisne): Sucreries au Brésil et au Mozambique (+ projet 100 000 Ha canne à sucre) Groupe Roullier (Saint Malo): Sollicité en 2008 pour réhabiliter un périmètre rizicole de 2000 Ha en Sierra Leone.

20 Quelques investisseurs français en Europe de lEst Agrogénération (Charles Beigbeder), créé en 2007 Ojectif: 100 000 Ha en Ukraine en 2012 (restructuration anciens kolkhoses) 2010: déjà 6 fermes = 25 000 Ha; objectif: +3 fermes = 20 000 Ha. Beten International: 10 000 Ha céréales et oléagineux bio., en Ukraine. Groupe Soufflet (Négoce céréales et oléagineux; meunerie, malterie, amidonnerie) serait présent en agriculture en Europe de lEst depuis les années 2000 (?) Bonduelle: 6 000 Ha de maïs doux et petits pois près de Krasnodar (Russie sud) CECAB: Idem

21 Quelques investisseurs français en Amérique du Sud. Pergam finance (Gestion de portefeuilles): Achats de terres depuis 2005. Uruguay:35 000 Ha.; Argentine: 10 000 Ha. Louis Dreyfus Commodities: « administre 340 000 Ha au Brésil » (LExpansion, 26/11/2009) contrôle Calyx Agro qui achète (plus de 40 000 Ha), loue et gère des terre : Brésil, Argentine, Uruguay, Paraguay

22 Conférence suivante: 9-10 Mai 2011 à Chicago

23 « World investment report 2009 », p. 112


Télécharger ppt "La Chine investit en Afrique LE FCSA: Forum sur la Coopération Sino-Africaine. Depuis 2000. 49 pays Africains. Forum tous les 3 ans/Plan dAction: Plan."

Présentations similaires


Annonces Google