La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L'ère de la guerre civile algérienne (12 avril) I. Les prémices de la guerre civile II. La guerre civile : les acteurs Visionnement de « Bab El Oued City.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L'ère de la guerre civile algérienne (12 avril) I. Les prémices de la guerre civile II. La guerre civile : les acteurs Visionnement de « Bab El Oued City."— Transcription de la présentation:

1 L'ère de la guerre civile algérienne (12 avril) I. Les prémices de la guerre civile II. La guerre civile : les acteurs Visionnement de « Bab El Oued City », Merzak Allouche, HIS 4668 Histoire du Maghreb Stefan Winter - Hiver 2007

2 I. Les prémices de la guerre civile 1. Le « printemps berbère » 2. La crise économique 3. Lislamisme

3 1. Le « printemps berbère » politique darabisation écoles, noms de rues avril 1980 : émeutes de Tizi Ouzou (Kabylie) après annulation dune conférence sur la poésie berbère (constitution de 1991/1996 : reconnaissance de lhéritage amazigh, mais arabe comme seule langue officielle)

4 2. La crise économique chômage à 30 % dans les années 1980 crise de dette dans le Tiers Monde population » % de la population < 30 ans chute du prix de pétrole, 1986 désespoir économique (« dégoutage ») manque de logements ; privatisations ; exil ouvrier ; « business »... phénomène des « hittistes » : les jeunes hommes frustrés (qui sadossent au murs)

5 3. Lislamisme recherche de valeurs authentiques résistance contre le neo-impérialisme épuisement et délégitimation des anciens leaders, idéologies nationalistes modèle de lIran révolutionnaire, 1979 émeutes entre étudiants islamistes et progressistes, : adoption du code de famille qui restreint les droits des femmes

6 lislamisme politique émeutes à Bab el-Oued (Alger), octobre morts légalisation du Front Islamique du Salut (FIS), sept juin 1990 : victoire aux élections municipales décembre 1991 : FIS remporte le premier tour des élections législatives janvier 1992 : démission de Benjadid, création du Haut Comité dÉtat

7 II. La guerre civile dAlgérie : les acteurs 1. FIS - Front islamique du Salut 2. GIA – Groupes islamistes armées 3. DRS - Direction du Renseignement et de la Sécurité

8 1. FIS fondé en mars 1989 par Abbassi Madani prédication de Ali Belhadj « mosquées » gagne le premier tour des élections de 1991 ; déclaré illégal et dissout en mars 1992 Madani et Belhadj emprisonnés AIS : branche armée (à partir de 1993) activistes évite les actions contre les populations civiles et les étrangers

9 2. GIA origine incertaine ( ) dirigé par l« émir » « Jafar al-Afghani » attentats spectaculaires contre les étrangers déclaration de jihad sur territoire français, 1999 actions criminelles contre les civils recrutement parmi les criminels de droit civil ?

10 3. DRS infiltration du GIA pour discréditer lislamisme politique théories de complot ; « Françalgérie » intérêt de préservation du pouvoir militaire


Télécharger ppt "L'ère de la guerre civile algérienne (12 avril) I. Les prémices de la guerre civile II. La guerre civile : les acteurs Visionnement de « Bab El Oued City."

Présentations similaires


Annonces Google