La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Atelier « Recherche Documentaire » Master 1 Samedi 16 novembre 2013 Karine Verstraeten Responsable du SerDEF Service de documentation en Education et Formation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Atelier « Recherche Documentaire » Master 1 Samedi 16 novembre 2013 Karine Verstraeten Responsable du SerDEF Service de documentation en Education et Formation."— Transcription de la présentation:

1 Atelier « Recherche Documentaire » Master 1 Samedi 16 novembre 2013 Karine Verstraeten Responsable du SerDEF Service de documentation en Education et Formation

2 Karine Verstraeten Entrée en fonction au SerDEF en mars 2013 Responsable dun centre de documentation en Education pour la santé et promotion de la santé (RESOdoc, UCL-Woluwé) de 2001 à 2010 Présente au SerDEF mercredi pm, jeudi et vendredi pm

3 Objectif de latelier « recherche documentaire » - Master 1 Connaître la démarche de la recherche documentaire : remontée des filières bibliographiques et recherche systématique sur catalogues et bases de données documentaires; Faire un choix des catalogues ou des bases de données intéressants dans le domaine des sciences de l'éducation; Savoir formuler une question de recherche documentaire; Savoir employer les opérateurs booléens lors de la recherche documentaire; Connaître le vocabulaire documentaire afin d'être efficace lors de la recherche sur Internet et dans les bases de données; Savoir évaluer la valeur scientifique d'un document (papier ou virtuel) et d'un site Internet.

4 Déroulement de latelier 14h00-15h15 : – Etapes de la recherche documentaire : méthode de recherche, outils de recherche, langage de recherche,… – Evaluation des sources – Localisation des documents – Rappel : rédaction dune référence bibliographique Pause 15h30-17h30 – Mise en situation – Questions

5 La démarche de recherche documentaire Question de recherche Identification des services (bibliothèques, services de documentation), des sources (encyclopédies, dictionnaires, ouvrages), des outils (fichiers, dossiers, catalogues, bases ou banques des données) Traduction de la question en concepts Adaptation des concepts au vocabulaire de loutil consulté (liste des mots-clés, thesaurus / descripteurs) Formulation de léquation de recherche : en saidant des opérateurs booléens (et/and, ou/or, sauf/not) et de la troncature (« * »). Recherche dans des catalogues (Libellule) et bases de données documentaires (Fopadoc, Francis, Eric, PsycInfo, Cairn…) et sélection des documents Localisation des documents identifiés Fiche de lecture par document. Attention, les bases de données sont mises à jour régulièrement, faites-le pour votre recherche également!

6 Question de recherche Formuler sa question de recherche en une phrase Identifier les différents concepts : établir une carte conceptuelle – Les définir – Les organiser entre eux – Les adapter à loutil à utiliser Trouver des synonymes Eventuellement les traduire en anglais

7 Encyclopédies et dictionnaires en ligne Entre autres: – Le trésor de la langue française – Le grand dictionnaire terminologique (définition + traduction en anglais) – Linguee (traduction en anglais en contexte) – ……

8 Méthodologie de la recherche documentaire Méthodes complémentaires Recherche par filières bibliographiques Recherche systématique sur catalogues et bases de données documentaires Recherche sur Internet Autres ….

9 La méthode documentaire Recherche par remontée des filières bibliographiques – Objectif: ratisser la documentation récente afin de déterminer les spécialistes du domaine

10 Recherche systématique sur catalogues et bases de données documentaires Identifier les sources et les connaître – Une base de données bibliographiques (Fopadoc, Francis, Eric,…) – Un catalogue de bibliothèque (libellule,…) – Un catalogue déditeur ( Cairn,…) … Comprendre le fonctionnement des différents types de sources ( langage documentaire : thésaurus, mots-clés, opérateurs booléens…)

11 Les sources dinformations Un catalogue: principalement la description physique dun document – de bibliothèque – déditeurs Une base de données: gestion du contenu via lindexation – bibliographiques Internet – Google, Google Scholar, Google Books,….

12 Différencier les outils Les bases de données bibliographiques – Eric (sciences de léducation) – Francis (sciences humaines) Les bases de données bibliographiques liées à un centre de documentation – Fopadoc – Mémoires Fopa Jy trouve: -des références darticles -parfois accès au texte intégral (web) -recherche par mots-clés -traités par des documentalistes (descripteur - thésaurus) Jy trouve: -des références darticles et de livres -traités par des documentalistes (mots-clés) -tous les documents sont dans le centre (cote de localisation) -les documents peuvent être empruntés

13 Eric – Description : ERIC est une base de données bibliographiques spécialisée en sciences de l éducation. Jusqu'en 2004, cette base contenait déjà références bibliographiques allant darticles de revues aux rapports gouvernementaux, en passant par les actes de colloques, les descriptions de projets et de programmes de cours. Depuis 2005, ERIC donne également accès à plus de articles en texte intégral. Francis – Description : Base de données fournissant plus de notices bibliographiques (souvent accompagnées dun résumé) d'articles, de livres, d'analyses de conférences, de thèses et de rapports dans les domaines suivants : histoire de l'art, psychologie, sciences de l'information, administration, Amérique latine, archéologie, ethnologie, géographie, gestion des entreprises, histoire des sciences et des techniques, histoire et sciences des religions, linguistique, littérature, philosophie, préhistoire et protohistoire, sociologie et sciences de l'éducation.

14 Psycinfo – PsycInfo est une base de données bibliographiques spécialisée en psychologie et dans les matières connexes (éducation, business, management, neurosciences, psychiatrie et travail social). Cette base donne accès à plus de de références bibliographiques (avec résumés, mots-clés et références) de chapitres de livres (8 %), de thèses (12 %) et darticles (80 %) parus dans plus de périodiques scientifiques. Scopus – Scopus est une base de données multidisciplinaire qui donne accès aux articles scientifiques publiés dans des revues ou des proceedings ainsi qu'aux citations vers ces articles.

15 Les catalogues bib – Libellule (catalogue des bibliothèques UCL) Les catalogues déditeurs – Cairn – Science direct (Elsevier) Jy trouve: -des références darticles principalement - parfois accès au texte intégral -recherche par mots-clés (parfois en texte intégral) Jy trouve: -des références darticles et de livres -recherche par mots-clés -tous les documents sont dans la bibliothèque ( cote de localisation) -les documents peuvent être empruntés

16 Internet Google – Google scholar Google Scholar est un moteur de recherche qui indexe le contenu de périodiques et de livres électroniques de nature universitaire provenant de plusieurs éditeurs commerciaux, sociétés savantes et universités. – Google books Google Books est un service en ligne fourni par Google. C'est à la fois un outil de recherche intra-texte, de consultation de livres en ligne ou sur appareil mobile, de constitution de collections personnelles, et de téléchargement d'ouvrages libres de droit.

17 La démarche documentaire 1.Question de recherche 2.Identification des services (bibliothèques, services de documentation), des sources (encyclopédies, dictionnaires, ouvrages), des outils (fichiers, dossiers, catalogues, bases ou banques des données) 3.Traduction de la question en concepts 4.Adaptation des concepts au vocabulaire de loutil consulté (liste des mots-clés, thesaurus / descripteurs) 5.Formulation de léquation de recherche en saidant des opérateurs booléens (et/and, ou/or, sauf/not) et de la troncature (« * »). 6.Recherche dans des catalogues (Libellule) et bases de données documentaires (Fopadoc, Francis, Eric, PsychInfo, Cairn…) et sélection des documents 7.Localisation des documents identifiés 8.Fiche de lecture par document

18 Le vocabulaire documentaire Le mot-clé ou descripteur (en français puis en anglais) Ladaptation aux outils – lindex – le thesaurus (pour des bases de données bibliographiques) Léquation de recherche – Les opérateurs booléens : ET - OU - SAUF (AND – OR - NOT) – Les autres outils …..

19 Le mot-clé ou descripteur Mot-clé – Mot ou groupe de mot, éventuellement dans une forme lexicographique normalisée, choisis dans le titre ou texte dun document, caractérisant le contenu et permettant la recherche de ce document Descripteur – Terme dun thésaurus, qui peut être employé pour représenter une notion contenue dans un document ou dans une requête de recherche. Pochet, B. (2005). Méthodologie documentaire. Bruxelles: De Boeck & Larcier.

20 Le thésaurus Liste structurée de concepts (= descripteurs) destinés à représenter de manière univoque les contenus des documents et des questions dans un système documentaire déterminé. Il permet à lutilisateur (documentaliste ou chercheur) de réaliser une indexation ou de rappeler les informations contenues dans la base de données. Un thésaurus est une liste fermée, établie a priori; seuls les termes présents dans cette liste sont autorisés. Daprès Bertrand, M.-A. (2010). Comment me documenter? Bruxelles: De Boeck.

21 Thésaurus Promosanthes Liste hiérarchique

22 Thésaurus Promosanthes Liste alphabétique Définition Terme générique Terme associé Employer plutôt Employé pour Employer plutôt Employé pour

23 Eric Thésaurus en ligne

24 Lindex Liste alphabétique des mots mentionnés: auteurs, concepts, thèmes abordés. On les retrouve: – À la fin dun document, lindex renvoie alors aux pages où sont traités ces mots – Dans une base de données bibliographiques, lindex renvoie aux références contenant ces mots. Daprès Bertrand, M.-A. (2010). Comment me documenter? Bruxelles: De Boeck.

25 Les opérateurs booléens Ils servent à établir une équation de recherche

26 Les opérateurs booléens Parfois aussi &

27 Opérateur ou Parfois aussi /

28 sauf Parfois aussi !

29 TRONCATURE * EDUC* – EDUCATION – EDUCATION PAR LES PAIRS – EDUCATION PERMANENTE – EDUCATION POUR LA SANTE – EDUCATION SCOLAIRE – …

30 Les parenthèses – Dans une équation de recherche (ECOLE OU MILIEU SCOLAIRE OU ETABLISSEMENT SCOLAIRE) ET ENFANT EN DIFFICULTE Les guillemets « » – Pour limiter une recherche aux termes précis qui sont entre les guillemets – « EDUCATION PERMANENTE» Autres opérateurs de recherche : near, adj,…

31 Evaluation de linformation Critères de qualité, quelques questions à se poser (daprès Icarish, Université Laval) Quels sont les responsables de la ressource: – Auteur – Editeur – Evaluateur Quel est la raison dêtre de la ressource – Quelle est la fonction de la ressource ? – Quel est le public visé par la ressource ? – Quels sont les objectifs communicationnels de la ressource ? ( transmettre, persuader ou vendre) Quelle est la valeur intrinsèque de la ressource – l'originalité du contenu ; – la véracité et la vérifiabilité du contenu (indication des sources bibliographiques,…) ; – l'ampleur et la profondeur du contenu (limitée a certains aspects de la question ; – le langage employé ; – la conformité aux normes usuelles de la discipline concernée. Quelle est lactualité de la ressource : – la date de la ressource; – l'âge des références et des liens; – la stabilité de la ressource.

32 Ces critères vous permettent de juger de : 1. la crédibilité - est-ce que des éléments autres que le contenu intellectuel rendent la ressource crédible? On pourrait aussi parler de l'ensemble des critères externes, qui sont indépendants du contenu de la ressource; 2. l'exactitude - est-ce que le contenu intellectuel est exact en soi? L'exactitude va au-delà de la véracité pour comprendre aussi l'équilibre et la complétude. On pourrait aussi parler de la rigueur ou de la fiabilité du contenu; 3. l'utilité - est-ce que le contenu intellectuel est utile pour les fins de l'utilisateur? On pourrait aussi parler de la pertinence de la ressource dans le cadre de la recherche.

33 Localiser les documents Fopadoc, Fopamémoire – Cote de localisation Catalogue de bib – Cote de localisation; année, volume pour les revues UniCat (union catalogue for belgian library) – Localiser le document dans une bibliothèque belge avec le titre ou issn / isbn (pour les livres et les revues,…) => passer par le prêt interbibliothèque

34 Organisation du travail de recherche documentaire Question principale / Calendrier prévu Comment retrouver rapidement un document ? (Classement des documents et des sources) Comment le consulter facilement ? (archivage ou Bdd personnelle) Construire sa bibliographie en cours de route (Normes bibliographiques APA)

35 Bibliographie en fin de document Comporter TOUS les documents explicitement cités dans le texte et UNIQUEMENT ceux-ci ; Se placer en fin de document, avec un double interligne entre chaque référence ; la deuxième ligne et les suivantes de la référence doivent être mises en retrait(indentation) afin que lauteur soit mis en évidence ; Présenter les auteurs avec une orthographe identique à la citation dans le texte ; Etre organisée dans lordre alphabétique strict (y compris les espaces) des auteurs, puis chronologique, puis des débuts de titre (en faisant abstraction de larticle initial) ; Terminer chaque zone de chaque référence par un point ; Avoir lélément essentiel (hormis les auteurs et la date) de chaque référence mise en évidence (au choix : souligné ou mis en italique) ; Eviter systématiquement les abréviations, à quelques exceptions près (comme par exemple : chap., ed., vol.).

36 Articles de périodique Amadieu, F., & Tricot, A. (2006). Utilisation dun hypermédia et apprentissage : Deux activités concurrentes ou complémentaires. Psychologie Française, 51(1), doi: /j.psfr Monographies Philippot, P. (2011). Emotion et psychothérapie (2è éd.). Wavre, Belgique: Mardaga. Chapitres douvrage collectif Rossignol, M. (2008). Expressions faciales émotionnelles et biais émotionnels dans les troubles dépressifs et anxieux. In S. Campanella & E. Streel (Eds.), Psychopathologie et neurosciences : Questions actuelles de neurosciences cognitives et affectives (pp ). Bruxelles: De Boeck Université.

37 Actes de congrès Gavelle, G. (2007). Esquisse dune approche de lévaluation des compétences orales et écrites. In Approche de lexpression orale en didactique des langues: actes du XIVè colloque de lAssociation internationale structuro-globale audio-visuelle (SGAV) (pp ). Paris: SGAV. Mémoires Frisque, J. (2012). Effet des facteurs culturel et éducationnel sur une tâche mnésique non verbale. Mémoire de master en logopédie non publié, Université catholique de Louvain, Louvain-la-Neuve.

38 Exemple Question de recherche La scolarité dun enfant en difficulté 3 concepts principaux SCOLARITE ECOLE MILIEU SCOLAIRE ECOLE PRIMAIRE… (ENFANT EN) DIFFICULTE DIFFICULTE DAPPRENTISSAGE APPRENTISSAGE APPRENTISSAGE SCOLAIRE… ENFANT ADOLESCENT AGE ….

39 Outils en ligne Dictionnaires – Le GDThttp://gdt.oqlf.gouv.qc.ca/http://gdt.oqlf.gouv.qc.ca/ – Lingueehttp://www.linguee.fr/francais-anglaishttp://www.linguee.fr/francais-anglais Recherche de documents – Fopadocwww.uclouvain.be/serdefwww.uclouvain.be/serdef – Libellulewww.uclouvain.bewww.uclouvain.be – Bibliothèques – Catalogue – Franciswww.uclouvain.bewww.uclouvain.be – Bibliothèques – ressources électronique – Ericwww.uclouvain.bewww.uclouvain.be – Bibliothèques – ressources électronique Localisation des documents – Unicatwww.uclouvain.bewww.uclouvain.be – Bibliothèques- Unicat


Télécharger ppt "Atelier « Recherche Documentaire » Master 1 Samedi 16 novembre 2013 Karine Verstraeten Responsable du SerDEF Service de documentation en Education et Formation."

Présentations similaires


Annonces Google