La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

8 avril 2014 La chronique du paparazzo. Dans la forêt … … de Lucéram.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "8 avril 2014 La chronique du paparazzo. Dans la forêt … … de Lucéram."— Transcription de la présentation:

1 8 avril 2014 La chronique du paparazzo

2 Dans la forêt … … de Lucéram

3 Bien quassez près de Menton, Lucéram, le village des crèches, ne peut être atteint en bus quaprès un long détour par Nice, en remontant les vallées des Paillons.

4 9 heures : escale au cimetière pour un tiers des 153 randonneurs. Comme le plus grand des 3 bus ne passe pas dans les sévères lacets montant au Col Saint-Roch, un plus petit redescendra nous chercher. Et avec la même navette au retour, le chauffeur aura fait 8 fois ces 7 kilomètres ardus dans la journée ! Lucéram, Chapelle de la Madona routa

5 Parking Pique-niqueLe 3B et le 4, arrivés plus tard, ne démarrent quà 10 heures. Au Col Saint-Roch ( 991 m ), les 5 groupes partent en direction du Mont Roccassièra, avec des distances et des dénivelés compatibles avec leurs possibilités.

6 On emprunte pendant plusieurs kilomètres la route goudronnée, bien fréquentée par les très urticantes chenilles processionnaires, DébutSuite et fin Détail : 4 individus sur environ 120

7 et on arrive au Col de la porte ( 1057 m ), qui permet de rejoindre la Vésubie par la route de Lantosque. Ouf ! Fini le goudron. Oui. Quel calvaire !

8 Cest une halte agréable, avec aire de pique- nique et point deau, mais sans toilettes … celles qui étaient là en mars 2009 ayant mystérieusement disparu.

9 Photo 2009 Disparus aussi le verglas et la neige qui avaient causé quelques chutes le même jour.

10 En revanche, on bénéficie dune belle sculpture moderne. Je préfère les compressions de César. Oui. Ça tient moins de place.

11 En 2003, Lucéram a payé un lourd tribut aux incendies de forêt qui ont ravagé plusieurs milliers dhectares. A Menton (18 km), nous avions même reçu de la cendre sur notre balcon. Les pins sylvestres ne repoussant pas spontanément, la reforestation ne se fait qu'à partir des graines enfouies dans la terre ou replantées, et le sol, dégradé par les incendies précédents, ne peut plus nourrir une strate herbacée. Sans intervention humaine, la désertification serait en route. Au col suivant ( 1106 m ), la situation nest toujours pas brillante,

12 même si le paysage est moins sinistre quen Photos 2009

13 Il reste encore beaucoup darbres morts,

14 mais la relève arrive, fort bien protégée.

15 Midi : repas au Grand Restaurant Panoramique du Mercantour ( *** ). Cette splendide vue sur lest du massif permet didentifier bien des sommets,

16 à commencer par le point culminant du massif, situé en territoire italien, à 30 kilomètres, Cima Argentera (3290 m)

17 suivi à lest par les plus de 3000 français. Mont Clapier (3045 m) Cime du Gélas (3143 m) La Malédie (3059 m)

18 En dessous se repère la haute vallée de la Vésubie, Saint Martin (950 m) Roquebillière (604 m) et même le bien nommé village de Belvédère. Belvédère (838 m)

19 Enfin, on voit nettement les trois gardiens de la Vallée des Merveilles : les dents acérées du Grand Capelet ( 2935 m ),

20 la Cime du Diable (2685 m ) dont les deux cornes sont invisibles dici, Photo 2011

21 et lorageux Mont Bégo ( 2872 m ), plus débonnaire que sur sa face nord. Photo 2011

22 Gaston, notre guide et organisateur de la journée reprend quelques calories réparatrices. Tu as fini de déguster tes succulents enfants rôtis ? Arrête tes salades. Je ne crois pas aux affreuses légendes médiévales. En effet, le nid daigle de Rocca Sparviera, objectif des groupes 1 et 2, est censé être maudit.

23 Photo Internet En 1357, revenant de la Messe de Minuit à Coaraze, notre vieille amie la Reine Jeanne y aurait trouvé ses deux enfants au menu du réveillon, cuits à la broche et accomodés aux fines herbes, tandis que le moine de garde dormait, abruti par la boisson. Rocca, Rouquina, Un jou vendra Que aqui non cantera Plus ni gal ni galina. Difficile dimaginer que le village fantôme de Rocca Sparviera (la roche de lépervier), abandonné depuis 1723, ait pu compter jusquà 350 âmes. Situé à 1100 m daltitude, il a occupé pendant des siècles une position stratégique contrôlant plusieurs vallées.

24 Laprès-midi, on rentre par le même chemin, escortés par Solange, notre serre-file, qui arbore les attributs afférents à son grade.

25 Hélas, la malédiction de Jeanne altère le temps sur le dernier kilomètre, nous contraignant à un prompt retour au bus. Evidemment, dans la bonne humeur,

26 et avec élégance.

27 Après la descente, ceux qui ne souhaitent pas aller directement au cimetière visitent le beau village de Lucéram, avec ses vieilles bâtisses,

28 ses remparts,

29 Avec sa forme ouverte en fer à cheval, la tour « fendue à la gorge » interdisait à un éventuel assaillant de sen servir contre le village. Photo Internet et son curieux donjon.

30 Ah ! cquon semm… ici ! Tas pas une histoire drôle à propos de la Reine Jeanne ? Photo Internet Avec sa forme ouverte en fer à cheval, la tour « fendue à la gorge » interdisait à un éventuel assaillant de sen servir contre le village.

31

32 Réalisation La vue aérienne du titre provient de la brochure « Redécouvrez Menton » (Office du Tourisme 2013)


Télécharger ppt "8 avril 2014 La chronique du paparazzo. Dans la forêt … … de Lucéram."

Présentations similaires


Annonces Google