La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 ED Botanique 2009-2010 Semaine 1. 2 plante Extraits Fractions Molécule(s) Active(s) Pure(s) SPÉCIALITÉ ANALYSES CHIMIQUES STRUCTURALES BIO-ESSAIS Modifications.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 ED Botanique 2009-2010 Semaine 1. 2 plante Extraits Fractions Molécule(s) Active(s) Pure(s) SPÉCIALITÉ ANALYSES CHIMIQUES STRUCTURALES BIO-ESSAIS Modifications."— Transcription de la présentation:

1 1 ED Botanique Semaine 1

2 2 plante Extraits Fractions Molécule(s) Active(s) Pure(s) SPÉCIALITÉ ANALYSES CHIMIQUES STRUCTURALES BIO-ESSAIS Modifications Structurales (hémisynthèse) Synthèse TOXICOLOGIE Identification Botanique Autorisation de Mise sur le Marché (AMM)

3 3 une même espèce peut avoir plusieurs noms vernaculaires ex. Caltha palustris Problèmes des noms vernaculaires Noms français les plus courants Populage des marais et Souci d'eau mais il existe environ 60 autres noms français 90 noms anglais 140 noms allemands Nomenclature botanique

4 4 laurier sauce, laurier noble, laurier d'Apollon : Laurus nobilis laurier de Saint Antoine (épilobe en épi) Epilobium angustifolium même nom vernaculaire pour plusieurs espèces : ex les lauriers laurier cerise, laurier amande Prunus laurocerasus laurier rose Nerium oleander laurier rose des Alpes Rhododendron ferrugineum laurier des bois Daphne laureola laurier-tin Viburnum tinus espèces toxiques

5 5 mise en place d'une classification universelle Travaux de Charles LINNÉ Carolus LINNAEUS

6 6 Binôme toujours latinisé (sauf exceptions !) Genre avec une majuscule espèce toujours avec une minuscule Les 2 termes en italiques Binôme suivi du nom complet ou abrégénom complet ou abrégé du 1 er descripteur (en écriture normale). toutes les espèces nommées par 2 termes Genre + espèce : le binôme mise en place de la nomenclature binomiale

7 7 Nom d'espèce donne souvent une information * sur la couleur (feuille, fleur, fruit) * sur le toucher (douloureux, agréable) * sur l'odeur (agréable, déplaisante) * sur l'origine géographique (pays, altitude,…) * sur l'utilisation (officinale, culinaire,..) * sur la forme de certaines parties

8 8 Lamium album Centaurea cyanus Digitalis purpurea Gentiana lutea Gentiana purpurea Lithospermum purpurocaeruleum (grémil) Conium maculatum

9 9 Salvia glutinosa Ruscus aculeatus Viscum album Solanum ovigerum Paris quadrifolia Ruta graveolens Dryas octopetala Helleborus foetidus

10 10 Intérêt de la nomenclature scientifique recherche sur internet (Google, septembre 2008) "populage des marais" : réponses en texte 598 réponses images "Caltha palustris" : réponses en texte réponses images "sumpfdotterblume" : réponses en texte réponses images "marsh marigold" : réponses en texte réponses images "souci d'eau" : 718 réponses en texte 253 réponses images nom scientifique indispensable pour une recherche bibliographique

11 11 Synonymes (du nom scientifique) * quand une même plante a été nommée et décrite plusieurs fois depuis 1753 * quand une plante a changé de genre ou de famille, son nom a changé on a alors des synonymes ex : Nom scientifique admis pour la verveine odorante : Aloysia citrodora Palau, = Verbena triphylla L'Hér., 1786 = Aloysia citriodora Ortega, = Zappania citrodora Lam., = Lippia citriodora ou Lippia citrodora (Lam.) Kunth, 1818 = Lippia triphylla (L'Hér.) Kuntze, = Aloysia triphylla (L'Hér.) Britton, 1925 Synonymes les plus rencontrés

12 12 Les tissus proviennent du fonctionnement de méristèmes méristème apical méristème racinaire Tissus végétaux Tissu : ensemble de cellules remplissant une même fonction. En général, même origine, et parfois même forme.

13 13 Tissus de revêtement (ou protection) * épiderme (feuilles et tiges vertes) + cuticule + stomates stomate cuticule stomates (épiderme vus de face) * suber ou liège

14 14 Tissus de soutien * Collenchyme (organes aériens, au niveau des nervures de feuilles, des tiges anguleuses,….) paroi cellulosique très épaisse vues en coupe transversale au microscope * Sclérenchyme paroi lignifiée, très épaisse sclérenchyme (CT) fibres sclérifiées (plantes textiles)

15 15 Tissus assimilateurs, tissus de réserves Parenchyme chlorophyllien : lieu de la photosynthèse Tissu contenant de l'amidon coloration par solution iodée

16 16 Tissus conducteurs de sève 2 types de sèves : * sève brute (ou ascendante) : eau + sels minéraux circule dans le Bois ou Xylème * sève élaborée (ou descendante) : solution + ou – sucrée circule dans le Liber ou Phloème

17 17 eau + sels minéraux SB SE Lumière Photosynthèse Bois ou Xylème : Sève Brute Tissus conducteurs Liber ou Phloème : Sève Elaborée CO 2 O2O2

18 18 Tissus conducteurs Bois ou Xylème * cellules mortes, en files * parois imprégnées de lignine Liber ou Phloème * cellules vivantes, en files * parois transversales perforées lignine coupes longitudinales dans une tige parois transversales Eau + sels minéraux Matière organique

19 19 Liber schéma d'une coupe longitudinale dans une tige noyau SB Bois SE lignine cellules mortes cellules vivantes

20 20 Coupes longitudinales montrant les différents modes de dépôt de la lignine dans la paroi des cellules du bois.

21 21 Tige âgée de 9 ans Bois : sève brute Liber : sève élaborée

22 22 Tissus sécréteurs Poils sécréteurs tête remplie d'essences pied Poil sécréteur en microscopie électronique à balayage Poches sécrétrices

23 23 chélidoine capsule pavot hévéa (caoutchouc naturel) Laticifères CT CL

24 24 Plantes carnivores (ou plutôt insectivores) Dionée Droséra Nepenthes

25 25 Plante hemi-parasite ex : Gui plante verte : Chlorophylle

26 26 Plante parasite ex : Cuscute liber bois cuscute tige hôte

27 27 * symbiose "association à bénéfices réciproques" entre 2 ou plus de 2 êtres vivants ex : orchidées avec Rhizoctonia (Champignon) ex : famille des Fabacées : Rhizobium (bactéries) dans nodosités (azote atmosphérique) nodosités sur racines

28 28 Hétérosides 1 ou plusieurs sucre(s) + une molécule de base (alcaloïde, flavonoïde,….) appelée génine ou aglycone Aglycone ou Génine Sucre(s) squelette de base Hétéroside

29 29 2 sucres quercétine (aglycone, flavonol) rutine (hétéroside) 3 Rutine : rhamnoglucosyl 3-quercétine exemple

30 30 hétéroside cyanogène (amygdaloside) glucosinolate hétéroside cardioton(x)ique (digoxine) 3 sucres aglycone

31 31 1. Le nom latin désignant une espèce A Comprend deux termes : le nom de genre avec une majuscule et le nom d'espèce avec une minuscule. B Est synonyme de "nom vernaculaire" C Avant la nomenclature botanique moderne, les espèces végétales étaient souvent désignées par un polynôme. D En nomenclature botanique, le binôme désigne très précisément une seule espèce. E Lamarck est "l'inventeur" de la nomenclature binomiale. exemples de QCM

32 32 1. Le nom latin désignant une espèce A Comprend deux termes : le nom de genre avec une majuscule et le nom d'espèce avec une minuscule. B Est synonyme de "nom vernaculaire" C Avant la nomenclature botanique moderne, les espèces végétales étaient souvent désignées par un polynôme. D En nomenclature botanique, le binôme désigne très précisément une seule espèce. E Lamarck est "l'inventeur" de la nomenclature binomiale. exemples de QCM

33 33 2. Chimie végétale A La cellulose est synthétisée lors du Métabolisme I aire B Le métabolisme II aire peut être considéré comme de la chimie fine C La classification de certains hétérosides repose à la fois sur la chimie et sur des propriétés pharmacologiques. D Les pigments accessoires sont des molécules fonctionnant dans les racines E Certains hétérosides sont toxiques car ils libèrent, à l'hydrolyse, de l'acide cyanhydrique.

34 34 2. Chimie végétale A La cellulose est synthétisée lors du Métabolisme I aire B Le métabolisme II aire peut être considéré comme de la chimie fine C La classification de certains hétérosides repose à la fois sur la chimie et sur des propriétés pharmacologiques. D Les pigments accessoires sont des molécules fonctionnant dans les racines E Certains hétérosides sont toxiques car ils libèrent, à l'hydrolyse, de l'acide cyanhydrique.

35 35 3. Les végétaux et la thérapeutique A. La phytothérapie correspond à l'utilisation de plantes pharmaceutiques. B. En gemmothérapie on utilise des macérats de bourgeons. C. La doctrine des signatures a de nombreuses bases scientifiques. D. Les molécules végétales intéressantes au niveau thérapeutique sont principalement issues du métabolisme primaire. E. Certaines espèces végétales ayant une utilisation thérapeutique sont inscrites à la Pharmacopée Française.

36 36 3. Les végétaux et la thérapeutique A. La phytothérapie correspond à l'utilisation de plantes pharmaceutiques. B. En gemmothérapie on utilise des macérats de bourgeons. C. La doctrine des signatures a de nombreuses bases scientifiques. D. Les molécules végétales intéressantes au niveau thérapeutique sont principalement issues du métabolisme primaire. E. Certaines espèces végétales ayant une utilisation thérapeutique sont inscrites à la Pharmacopée Française.

37 37 4. Le métabolisme végétal A. Les végétaux sont tous autotrophes sans exception. B. Certains végétaux n'ayant pas de chlorophylle se "branchent" au niveau des vaisseaux du bois des plantes qu'ils parasitent. C. Certains végétaux vivent sur d'autres végétaux sans les parasiter : plantes épiphytes. D. Les végétaux utilisent l'énergie lumineuse pour fabriquer de la matière organique. E. Le phénomène de la symbiose peut concerner des partenaires n'appartenant pas aux mêmes règnes.

38 38 4. Le métabolisme végétal A. Les végétaux sont tous autotrophes sans exception. B. Certains végétaux n'ayant pas de chlorophylle se "branchent" au niveau des vaisseaux du bois des plantes qu'ils parasitent. C. Certains végétaux vivent sur d'autres végétaux sans les parasiter : plantes épiphytes. D. Les végétaux utilisent l'énergie lumineuse pour fabriquer de la matière organique. E. Le phénomène de la symbiose peut concerner des partenaires n'appartenant pas aux mêmes règnes.

39 39 5. Histologie végétale : A. chez les végétaux il existe 2 sortes de tissus conducteurs B. la sève brute circule dans le liber (ou phloeme) C. les cellules du bois sont des cellules vivantes D. les cellules végétales adultes possèdent, en général des vacuoles nombreuses et de petite taille E. la multiplication des cellules se fait au niveau d'un tissu spécialisé : le suber

40 40 5. Histologie végétale : A. chez les végétaux il existe 2 sortes de tissus conducteurs B. la sève brute circule dans le liber (ou phloeme) C. les cellules du bois sont des cellules vivantes D. les cellules végétales adultes possèdent, en général des vacuoles nombreuses et de petite taille E. la multiplication des cellules se fait au niveau d'un tissu spécialisé : le suber


Télécharger ppt "1 ED Botanique 2009-2010 Semaine 1. 2 plante Extraits Fractions Molécule(s) Active(s) Pure(s) SPÉCIALITÉ ANALYSES CHIMIQUES STRUCTURALES BIO-ESSAIS Modifications."

Présentations similaires


Annonces Google