La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Biodiversité et substances dintérêt médical U.C.O Bretagne NordLicence 2 BIOLOGIE Année 2008-2009 GUYOMARD Anne-Sophie LE GOFF Maureen CARPIER J-Marie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Biodiversité et substances dintérêt médical U.C.O Bretagne NordLicence 2 BIOLOGIE Année 2008-2009 GUYOMARD Anne-Sophie LE GOFF Maureen CARPIER J-Marie."— Transcription de la présentation:

1 Biodiversité et substances dintérêt médical U.C.O Bretagne NordLicence 2 BIOLOGIE Année GUYOMARD Anne-Sophie LE GOFF Maureen CARPIER J-Marie Encadrement: L. DABOUINEAU COLLOQUE

2 Biodiversité et substances dintérêt médical Le monde vivant, une vraie source de molécules bioactives (aujourdhui) Des substances potentielles perdues, en phase de lêtre, à lavenir Industrie pharmaceutique et connaissance du monde vivant

3 I- Industrie pharmaceutique et connaissance du monde vivant Industrie pharmaceutique Médicament: molécule bioactive induisant une correction dune ou plusieurs fonctions organiques A-Industrie pharmaceutique

4 I- Industrie pharmaceutique et connaissance du monde vivant B-Connaissance du vivant 12 à 118 millions despèces au total 1,3 à 1,5 millions despèces connues 784 espèces officiellement éteintes Menaces également présentes pour la face inconnue du monde vivant Une quantité infinie de substances qui attendent dêtre testées Conserver la biodiversité, cest donc aussi conserver des milliards de molécules potentiellement thérapeutiques

5 II-La biodiversité, une vraie source de molécules Rôle du vivant dans la santé humaine 80 % de la population mondiale utilise des substances naturelles dans le cadre de certaines pathologies. 79 % des médicaments les plus prescrits aux Etats- Unis sont dorigine biologique.

6 II-La biodiversité, une vraie source de molécules A- Le monde végétal Le taxol GRIEVE, 2008 HARRISON, 2008 Propriétés antitumorales ACADEMIE DE MONTPELLIER, 2008 Croissance lente donc difficile à cultiver Aujourdhui, production du taxotère Molécule de taxol Molécule de taxotère

7 II-La biodiversité, une vraie source de molécules A- Le monde végétal Laspirine Propriétés antalgiques THERAMPANTGARDENER, 2008 UNION DES INDUSTRIES CHIMIQUES, 2007 ACADEMIE DE BESANCON, 2003 AXEL& LINDMAN, 2006 Propriétés anti-inflammatoires Propriétés anticoagulantes Propriétés antitumorales Diminution des chances de congestions cérébrales

8 II-La biodiversité, une vraie source de molécules A- Le monde végétal Atropine ENCYCLOPAEDIA BRITANNICA, 2008 ACADEMIE DE MONTPELLIER, 2008 Belladone Molécule datropine Alcaloïde Antagoniste des récepteurs muscariniques du système nerveux parasympatique Augmentation de la fréquence cardiaque

9 II-La biodiversité, une vraie source de molécules A- Le monde végétal Morphine ACADEMIE DE MONTPELLIER, 2008 Molécule de morphine Papaver somniferum WOLF, 2005 SOCIETE FRANCAISE DETHNOPHARMACOLOGI E, 2007 Analgésique

10 II-La biodiversité, une vraie source de molécules A- Le monde végétal Les céphalosporines FACULTE DE MEDECINE DANGERS, 2006 Acromenium spCéphalosporine C ACADEMIE DE MONTPELLIER, 2008 Antibiotique

11 II-La biodiversité, une vraie source de molécules B- Le monde animal Sang dalligator FINCH, 1998 Alligator américain Antibiotique très puissant

12 II-La biodiversité, une vraie source de molécules B- Le monde animal La cytarabineLa vidarabine ACADEMIE DE MONTPELLIER, 2008 antitumoral antiviral

13 II-La biodiversité, une vraie source de molécules B- Le monde animal Le venin des abeilles Apis mellifera LATOXAN, 2008 BAILLY, 2001 Hélice de mélittine Faciliter les échanges entre sang et tissus Propriétés analgésique, bactéricide et antifongique Ralentissement voire régression de scléroses en plaque

14 II-La biodiversité, une vraie source de molécules B- Le monde animal Lacide ursodésoxycholique Ursus arctos, lours brun BAILLY, 2001 Dissolution des calculs biliaires (quand le taux de cholestérol biliaires est trop élevé) RAISONNIER, 2004 CORET, 2003

15 II-Des substances potentielles perdues, en phases de lêtre, à lavenir Amphibiens Ours Conidés Limules Primates Gymnospermes ACADEMIE DE GRENOBLE, 2007 INDIANA UNIVERSITY, 2008 SOZZANI, 2003 MELQUIOT, 2008 Requins BLOCK & KIMLEY, 2005BERNSTEIN & CHIVIAN, 2008 PONS, 2003 Des substances potentielles perdues, en phase de lêtre, à lavenir...

16 A- Les chondrichtyens La squalamine BLOCK & KIMLEY, 2005 Extraite du foie Propriétés antitumorales II-Des substances potentielles perdues, en phases de lêtre, à lavenir

17 II-Des substances potentielles perdues A- Les chondrichtyens Autres apports à la médecine BLOCK & KIMLEY, 2005 Étude du modèle de diffusion des ions chlorures au sein des « glandes à sel » Données intéressantes pour un éventuel traitement de pathologies rénales et de la mucovscidose

18 B- Ursidés La régénération osseuse RICE, 2006 Lors de lhibernation, régénération osseuse Chez lêtre humain, ostéoporose: décès par an Les ours sont un groupe menacés: aura-t-on le temps de produire un médicament? II-Des substances potentielles perdues, en phases de lêtre, à lavenir

19 C- Amphibiens Les alcaloïdes des amphibiens BERNSTEIN & CHIVIAN, 2008 Dendrobates azureus, Dendrobate azur Sources dantalgiques Pumiliotoxines, propriétés relatives à la contraction cardiaque II-Des substances potentielles perdues, en phases de lêtre, à lavenir

20 C- Amphibiens Les Urodèles Notophthalmus viridescens Possibilité de régénération des tissus cardiaques et nerveux COIN, 2008 II-Des substances potentielles perdues, en phases de lêtre, à lavenir

21 C- Amphibiens Le genre Rheobatrachus Rheobatrachus silus Incubation gastrique des œufs AMERICAN MUSEUM OF NATURAL HISTORY, 2008 Pas de dégradation des œufs par les sucs digestifs Traitement pour les ulcères ? EXTINCTION, ce genre a emporté avec elle les secrets dun traitement potentiel II-Des substances potentielles perdues, en phases de lêtre, à lavenir

22 III-Conclusion Conclusion Erosion de la biodiversité: Erosion de la diversité des molécules potentiellement thérapeutiques Atrophisation de lalimentation ? Des niches écologiques nécessitant des adaptations de la part des espèces y vivant sont encore mal connues voire inconnues: Océans, sources hydrothermales Lacs sous-glaciaires Lacs souterrains Attention à la surexploitation du monde vivant !

23 III-Bibliographie Bibliographie Ouvrages BARBAULT R., Biodiversité. Hachette supérieur, Paris, 160p. BERNSTEIN A. & CHIVIAN E., Sustaining life: how human health depends on the biodiversity. Oxford University Press, New York, 542p. LEVÊQUE C. & MOUNOLOU J.-C., Biodiversité: dynamique biologique et conservation. Dunod, Paris, 256p.

24 III-Bibliographie Périodiques AYLWARD B. & BARBIER E., Capturing the Pharmaceutical Value of Biodiversity in a Developing Country. Environmental and Resource Economics, 8 : CHEVASSUS-AU-LOUIS N., La paradoxale saga du taxol. La Recherche, 333 : LE GUYADER H., Les limites de la préservation de la biodiversité. Pour la science, 347 :8-11. MANUEL M. & VACELET J., Léponge une république cellulaire. Pour la science, 310 :68-75.

25 III-Bibliographie Références électroniques ACADEMIE DE BESANCON, Filipendula vulgaris [en ligne]. (Page consultée le 23 novembre 2008). ACADEMIE DE GRENOBLE, 2007.Lours polaire. [en ligne]. (Page consultée le 23 novembre 2008). ACADEMIE DE NANCY-METZ, Laspirine [en ligne]. (Page consultée le 16 novembre 2008). ACADEMIE DE MONTPELLIER, Médicaments et molécules particulières [en ligne]. (Page consultée le 23 novembre 2008). AIACH M., Recherche pharmaceutique : pour que la molécule devienne médicament. [en ligne]. (Page consultée le 10 novembre 2008). AMERICAN MUSEUM OF NATURAL HISTORY, Frogs, a chorus of colors. [en ligne]. (Page consultée le 23 novembre 2008). SOZZANI R., 2003.Mondo Marino. [en ligne]. (Page consultée le 23 novembre 2008). THERAMPANTGARDENER, Salix alba caerulea [en ligne]. (Page consultée le 23 novembre 2008). UNION DES INDUSTRIES CHIMIQUES, Utilisation médicale de lécorce de saule [en ligne]. (Page consultée le 23 novembre 2008). WOLF S., Medicinal plants [en ligne]. (Page consultée le 23 novembre 2008). ASSOCIATION FRANÇAISE CONTRE LES MYOPATHIES, Dune nouvelle molécule jusquà lAMM : naissance dun médicament. [en ligne]. (Page consultée le 10 novembre 2008). ASSOCIATION MEDICALE CANADIENNE, Pourquoi les ours ne souffrent-ils pas dostéoporose ? [en ligne]. (Page consultée le 16 novembre 2008). ASSOCIATION POUR LA LUTTE CONTRE LES MALADIES INFLAMMATOIRES DU FOIE ET DES VOIES BILIAIRES, Pourquoi les ours ne souffrent-ils pas dostéoporose ?[en ligne]. (Page consultée le 16 novembre 2008). BAILLY Y., 2001.La mélittine. [en ligne]. (Page consultée le 23 novembre 2008). BLOCK B. & KIMLEY P., 2005.Magnificent white sharks return to the Farallones. [en ligne]. (Page consultée le 23 novembre 2008). CENTRE INTERNATIONAL DE RECHERCHE SCIENTIFIQUE, Le rôle de laspirine dans la prévention des congestions cérébrales. [en ligne]. (Page consultée le 16 novembre 2008). COIN P., 2008.Cakels Techlog. [en ligne]. (Page consultée le 23 novembre 2008). CORET C., Ours brun, Ursus arctos. [en ligne]. (Page consultée le 23 novembre 2008). DEBITUS C., Utilisation de la biodiversité : les médicaments. [en ligne]. (Page consultée le 10 novembre 2008). ENCYCLOPAEDIA BRITANNICA, Belladona [en ligne]. (Page consultée le 23 novembre 2008). FACULTE DE MEDECINE DANGERS, La diversité chez les micromycètes. [en ligne]. (Page consultée le 23 novembre 2008). FAUNE ET FLORE DU PAYS, La biodiversité. [en ligne]. (Page consultée le 30 octobre 2008). FINCH M., 1998.The american alligator. [en ligne]. (Page consultée le 23 novembre 2008). GRIEVE M., A Modern herbal [en ligne]. (Page consultée le 23 novembre 2008). HARRISON K., Chemistry, structures and 3D molecules [en ligne]. (Page consultée le 23 novembre 2008). INDIANA UNIVERSITY, 2008.Vascular plants. [en ligne]. (Page consultée le 23 novembre 2008). LATOXAN, 2008.Ion channel and receptor ligands venom, toxins and alkaloids. [en ligne]. (Page consultée le 23 novembre 2008). MELQUIOT P., 2008.Déforestation et chasse, la survie des primates menacée dans sa globalité. [en ligne]. (Page consultée le 23 novembre 2008). MERCHANT M., Mc Neese State University: department of chemistry [en ligne]. (Page consultée le 16 novembre 2008). MEROUR J.-Y., La mer, source de molécules bioactives. [en ligne]. (Page consultée le 17 novembre 2008). MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENNES, Biodiversité et santé. [en ligne]. (Page consultée le 31 octobre 2008). PAULUIS J., Toute lactualité belge sur le développement durable. [en ligne]. (Page consultée le 2 novembre 2008). PONS S., 2003.Limules dhier…et daujourdhui. [en ligne]. (Page consultée le 23 novembre 2008). PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LENVIRONNEMENT, La perte de biodiversité nuira à votre santé [en ligne]. (Page consultée le 2 novembre 2008). RAISONNIER A., Digestion, détoxification. [en ligne]. (Page consultée le 23 novembre 2008). RICE S., 2006.Ms Rices workpage. [en ligne]. (Page consultée le 23 novembre 2008). SERVICE PUBLIQUE DE LA DIFFUSION DU DROIT, Code de la santé publique. [en ligne]. (Page consultée le 2 novembre 2008). SOCIETE FRANCAISE DETHNOPHARMACOLOGIE, Pharmacopées traditionnelles et plantes médicinales.[enligne]. (Page consultée le 23 novembre 2008).


Télécharger ppt "Biodiversité et substances dintérêt médical U.C.O Bretagne NordLicence 2 BIOLOGIE Année 2008-2009 GUYOMARD Anne-Sophie LE GOFF Maureen CARPIER J-Marie."

Présentations similaires


Annonces Google