La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Catholic Crowds: Catholicism, Politics, and the Masses.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Catholic Crowds: Catholicism, Politics, and the Masses."— Transcription de la présentation:

1 Catholic Crowds: Catholicism, Politics, and the Masses

2 Jean-Richard Bloch (1936) Quil était humain et savant, le vocabulaire mystique de lEglise primitive! Le riche et le pauvre, le puissant et linfime étaient égaux au regard de lineffable. Lâme tendre nignorait pas que, foulée, elle trouverait un Corps suprême pour laccueillir au son des complaintes enchantées: les derniers seront les premiers, il sera bien difficile au riche dentrer au royaume de Dieu, etc. Abolissez cette consolation, escamotez la pilule dorée, déclarez forclose lesquive magique, que reste-t-il au pauvre homme? Il lui reste sa solitude au sein de la foule. Il lui reste un sentiment intolérable entre tous, celui de son unicité. La vie se réduit à un désespoir pierreux, une bousculade sans issue, une course sans arrivée.

3 Lecture plan A. Mass politics in search of religion – 1. Liturgy – 2. Language and imagery – 3. Community B. Catholicism in search of the masses – 1. Popular piety – 2. Social Catholicism – 3. Political Catholicism

4 Declaration des Droits de lHomme et du Citoyen (1789)

5 Fête de lEtre suprême (1794)

6 Joseph de Maistre (1797) La Révolution mène les hommes plus que les hommes ne la mènent…

7 Fête de la Fédération (14 July 1790)

8 George Mosse, The Nationalisation of the Masses: Political symbolism and mass movements in Germany from the Napoleonic Wars through the Third Reich (1975) The beauty which unified politics could not be playful; it had to symbolise order, hierarchy, and the restoration of a world made whole again. (p. 9) The fascists themselves described their political thought as an attitude rather than a system; it was, in fact, a theology which provided the framework for national worship. (p. 9)

9 J. Lebreton (1936) « LUnion des chrétiens est plus étroite: ce nest plus seulement une habitation commune; cest une seule vie, qui se répand dans le corps entier, vivifie, développe et fait agir tous les membres. On ne peut comtempler ce mystère sans en sentir lattrait; la réalité quil nous propose, nest-ce pas lidéal que toute société humaine poursuit? Mais pour que cet idéal ne soit plus un rêve, mais devienne réalité, il nous faut dabord nous unir au Chef sans lequel le corps na ni vie ni unité. »

10 Des idéologies matérialistes qui prétendent donner un sens nouveau à la vie humaine entraînent et unissent ces masses. Parce quelles font miroiter des buts immédiats et font appel à des passions faciles, elles rallient ceux quaniment des appétits de puissance et de jouissance. Parce quelles se parent dune mystique, elles rallient ceux qui, ignorant la vraie et seule mystique, en éprouvent la nostalgie… Père Fillère, speech of 1938

11 Marian apparitions in the 19 th century Catherine Labouré, Rue du Bac, Paris 1846Mélanie Clavat and Maxime Giraud, La Salette 1858Bernadette Soubirous, Massabielle (near Lourdes)

12 David Blackbourn, Marpingen: Apparitions of the Virgin Mary in Bismarckian Germany (1993) The pilgrimage badges, Marian hymns and miraculous spring-waters of the apparition crowds were a rival set of emblems. They were an illustration the hold of the Church militant had on the popular Catholic imagination in nineteenth-century Europe.

13 Papal encyclicals on social questions Rerum novarum (On capital and labour) – Pope Leo XIII, 1891 Quadragesimo anno (On the reconstruction of the social order) – Pope Pius XI, 1931

14 Appliquant à loutrance les idées du Contrat social de Rousseau, les hommes de 1791 ne concevaient que deux facteurs dans lordre économique comme dans tout le reste : lindividu et lEtat (...) Tout entiers à la joie davoir aboli le régime corporatif qui leur paraissait un obstacle à labsolutisme de lEtat, ils ne voyaient pas, ou ne voulaient pas voir que, sous une apparence de liberté, cest lisolement quon apportait à louvrier, et avec lisolement, la faiblesse. Lindividu seul restait en face de lui- même, nayant plus aucune des ressources matérielles ou morales quil tirait auparavant dun corps dont il était le membre. (Bishop of Angers, speech of 1886)

15 Jeunesse Ouvrière Chrétienne Founded by Joseph Cardijn in Belgium Established in France in ,000 members by 1938 Based on an ideal of working-class evangelization Promotes the image of Christ as a worker Calls upon workers to become purs, joyeux et conquérants

16 Catholics in politics Roman Catholic State Party (Netherlands) Partito Populare (Italy) Christian democrats (Lithuania) Partido Social Popular (Spain) Parti Démocrate Populaire (France) Fédération Nationale Catholiue (France)

17 Abbé Richard (1938) Face aux doctrines et aux mouvements qui se prétendent totalitaires, il faut rappeler que lEglise seule peut répondre à tous les besoins de lhomme, faire lunité et assurer le salut du monde. Une propagande intense, répétée, systématique est nécessaire. Elle doit employer tous les procédés modernes, surtout les réunions et les grandes assemblées, les affiches et les tracts, la presse.

18 Général de Castelnau


Télécharger ppt "Catholic Crowds: Catholicism, Politics, and the Masses."

Présentations similaires


Annonces Google