La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

21 Octobre 2008EAI - NFE107 EAI Enterprise Application Integration Urbanisation des SI - NFE107 Fiche de lecture C. Plumejeaud.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "21 Octobre 2008EAI - NFE107 EAI Enterprise Application Integration Urbanisation des SI - NFE107 Fiche de lecture C. Plumejeaud."— Transcription de la présentation:

1 21 Octobre 2008EAI - NFE107 EAI Enterprise Application Integration Urbanisation des SI - NFE107 Fiche de lecture C. Plumejeaud

2 21 Octobre 2008EAI - NFE107 Définition L'Intégration d'applications d'entreprise ou IAE (en anglais Enterprise Application Integration, EAI) est une architecture intergicielle permettant à des applications hétérogènes de gérer leurs échanges. Sa particularité est déchanger les données en pseudo temps réel. Par extension, l'acronyme EAI désigne un système informatique permettant de réaliser cette architecture en implémentant les flux interapplicatifs du système d'information.

3 21 Octobre 2008EAI - NFE107 Pourquoi ? SI = { ensemble dapplications très différentes (progiciels/applicatifs maison) } Besoin de faire communiquer ces applications entre elles => temps de développement dans des connecteurs inter-applicatifs : gaspillage

4 21 Octobre 2008EAI - NFE107 Dynamisme du marché 1/2 le développement massif des technologies Internet et la possibilité dutiliser ce réseau et ses protocoles pour y créer de la valeur ajoutée : Internet Application Integration (IAI) Entreprise A INTERNET Entreprise C Entreprise B AtoA EAI BtoB IAI

5 21 Octobre 2008EAI - NFE107 Dynamisme du marché 2/2 une adoption généralisée des solutions packagées permettant lémergence de standards métiers : –Enterprise Ressource Planning (ERP), –Customer Relationship Management (CRM), –Supply Chain Management (SCM)

6 21 Octobre 2008EAI - NFE107 Comment ? PRINCIPE : traiter les messages applicatifs au fil de leau et de façon individuelle Analyser les flux déchanges métiers entre les applications Définir les règles de passage des messages entre application Implanter les règles dans le moteur de routage des messages (MessageBroker)

7 21 Octobre 2008EAI - NFE107 Architecture Le moteur de routage est configuré après étude des flux applicatifs existants A1A1 A3A3 A2A2 Application s Connecteurs Adaptateurs Moteur de routage Messages Modèles métiers Commande A 1 -A 3 -A 2 -A 1 Livraison A 2

8 21 Octobre 2008EAI - NFE107 Dans le détail (1/3) Des connecteurs servent d'interface entre l'IAE et les applications. Ils scrutent les évènements de l'application et transmettent les donénes associées vers l'IAE (ou fournissent à l'application les données provenant de l'IAE). Ces données sont appelées Objets de métier spécifiques (OMS) car elles reflètent les données de l'application (nom du champ, format...).

9 21 Octobre 2008EAI - NFE107 Dans le détail (2/3) Les OMS en provenance des (ou dirigés vers les) connecteurs passent par une opération de mise en correspondance ou mappage (mapping) pour transformer les données spécifiques aux applications (OMS) en données standards à l'IAE : les OM (Objets de métier).

10 21 Octobre 2008EAI - NFE107 Dans le détail (3/3) Les OM reflètent alors le modèle de données global des informations des différents processus de l'entreprise. Ils sont alors transmis à des traitements appelés collaborations qui reflètent la logique de traitement à appliquer sur un OM avant de le transmettre à une application cible –compléter les infos par recherche dans une autre application –vérification de la validité du processus métier

11 21 Octobre 2008EAI - NFE107 A C B OMS Base de données OM A Collaboration C 1 Collaboration C 2 OM A OM B OMc Exemple A : gestion de commande B : anomalies techniques C : portail Web OMS Creation article

12 21 Octobre 2008EAI - NFE107 Echanges sur le réseau formats déchange standard (EDI) fichier, message, base de données, middlewares de communications –mode message : Asynchrone : Message Oriented Middleware (MOM). JMS Synchrone : Object Request Broker (ORB) :CORBA –Transfert de fichiers : FTP, SFTP –Web : HTTP, SOAP –Messageries: JABBER / XMPP

13 21 Octobre 2008EAI - NFE107 Avantages Flux centralisés : pas de nœuds Flux traités "au fil de l'eau" : réduction du débit Flux réutilisable : extension aisée du système à une autre application Coût de migration des interfaces réduit une application = (un OMS, un connecteur et une collaboration)

14 21 Octobre 2008EAI - NFE107 Inconvénients Flux massifs : non dimensionné pour Utiliser plutôt des ETL. Coût initial élevé Maintenance de la cohérence des bases pas toujours aisée (pb de synchronisation)

15 21 Octobre 2008EAI - NFE107 Les éditeurs ( Source : 99, OCTO technology) IBM NEON BEA TIBCO TSI Activa Software Technologies Microsoft : BizTalk server Crossworld Vitria SOPRA Forté Template Viewlocity

16 21 Octobre 2008EAI - NFE107 Le marché des EAI

17 21 Octobre 2008EAI - NFE107 Plus loin… ETL : Extract Transform Load ESB : Enterprise Service Bus Mode principalBatchFil de l'eau (pseudo temps-réel) OrientationDonnéesMétier Volumetriepotentiellement forte (ex de lignes) relativement faible (ex lignes) Sources / CiblesSGBD, ODS, Datawarehouse, Datamart, ERP, CRM Inter-application au sens large

18 21 Octobre 2008EAI - NFE107 Sources Wikipedia –http://fr.wikipedia.org/wiki/Enterprise_Application_I ntegration Le journal du net –http://www.journaldunet.com/solutions/0104/ _eai.shtml Comment ca marche –http://www.commentcamarche.net/contents/entrep rise/erp.php3 Octo technology : le livre blanc des EAI –http://www.octo.com/com/com_livreblanc.html


Télécharger ppt "21 Octobre 2008EAI - NFE107 EAI Enterprise Application Integration Urbanisation des SI - NFE107 Fiche de lecture C. Plumejeaud."

Présentations similaires


Annonces Google