La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La radio du folklore Jumétois et de lAnimation de ses Quartiers.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La radio du folklore Jumétois et de lAnimation de ses Quartiers."— Transcription de la présentation:

1 La radio du folklore Jumétois et de lAnimation de ses Quartiers.

2 Un peu dhistoire… A Jumet, existe depuis plus de 633 ans, une marche hors du commun, hors des traditionnelles marches de lEntre-Sambre et Meuse, reconnue avec quinze autres marches de la région en 2012 par lUnesco comme Patrimoine immatériel de lHumanité. Il sagit du « Tour de la Madeleine » et ses marcheurs nommés « Madeleineux ».

3 Remontons le temps… Cétait en 1980…, lépoque des premières radios pirates. Deux Madeleineux: un tirailleur algérien-cibiste, Claude Vander Elst, et un pèlerin-passionné du son, Jean-Marie Bautière, qui se préparaient à vivre le 600ème anniversaire de la marche de la Madeleine de Jumet-Heigne et qui se désolaient du peu de publicité faite par les médias pour annoncer cet événement. Avec un troisième comparse, Gaston Brogneaux, nos marcheurs se lancent dans laventure des ondes, ainsi naquit J600.

4 J comme Jumet 600 pour commémorer lanniversaire de la Madeleine qui en était à sa 600 ème édition.

5 Le 2 avril 1980, la première radio libre de la région de Charleroi, et la seule à ce moment, diffusait sa première émission. Nous némettions que le jeudi de 20 à 22 h Enfin, le dimanche 20 juillet 1980, ce fut le premier reportage en direct sur la marche.

6 Une A.S.B.L. fut créée le 28 avril 1982, un nouveau local fut trouvé au 14bis, rue Houtart, dautres membres vinrent étoffer leffectif. En 1988, J600 a reçu, de lUnion Culturelle Wallonne, le Coq de Cristal, pour la qualité de ses émissions wallonnes et la promotion en faveur de notre culture dialectale Depuis 1990, le Général de la Marche de la Madeleine et son Etat Major, décernent à J600, la médaille de Mérite pour sa participation à la Marche.

7 Mais de quoi vit J600 ? Nous ne recevions aucun subside Nous navions aucun sponsor Nous ne faisons aucune publicité commerciale Nos annonces pour les associations susdites sont gratuites. Alors ? Cest bien simple : J600 vit: par la volonté et la générosité de ses auditeurs Depuis peu grâce au soutien de la Fédération Wallonie Bruxelles, J600 essaye aussi de rentrer régulièrement des dossiers au Fond dAide à la Création Radiophonique.

8 Comment expliquer lintérêt que portent tellement de personnes à J600 ? Pour la variété et la qualité de ses émissions? Pour le style quelle sest choisi? (pas de publicité, peu de dédicaces) Peut-être mais, sans doute, aussi parce que J600 sintéresse aux gens, aux associations qui lentourent Que de fêtes, dactivités, dinitiatives navons nous pas encouragés, suscitées voire organisées nous-mêmes.

9 Nous ? Mais qui est ce « nous » ? Les animateurs ? Le comité ? Dans une certaine mesure assurément mais surtout: les auditeurs fidèles qui nous soutiennent depuis tant dannées. Le soutien de la Fédération Wallonie Bruxelles. Car même si notre taux découte est en augmentation, il ne faut se le cacher la crise est bien présente, les gens ont de moins en moins dargent.

10 Sadapter… Il y a 3 ans, un jeune animateur de 17 ans nous contacte, il nous demande, si nous accepterions quil puisse animer une émission plus jeune dans notre radio de « vieux » J600 poursuit sa route, évolue, sadapte aux nouvelles technologies. Notre plus vieille animatrice toujours en service à 93 ans. Nous nous sommes mis à linternet, nous diffusons depuis trois ans. Nous venons de terminer de nouveaux aménagements au studio pour le bien-être, le confort de lanimateur et de lauditeur. Dans ses aménagements, nous avons fait lacquisition dun logiciel dautomation nommé Jazzler et que nous essayons de maîtriser.

11 Un mélange homogène? Ce passage nest pas facile pour tous nos animateurs, larrivée de plus jeunes ne se fait pas sans heurts, mais avec de la bonne volonté et du respect mutuel cest possible. Nous tenons compte de lavis de nos auditeurs. Depuis cette année, nous émettons pratiquement 24h/24h, mais cela a un coût, des frais supplémentaires en matière de droit dauteur. Radio J600 a aussi cette particularité où chaque animateur établit son programme tout en respectant les quotas demandés est lannée charnière: la jeune génération est là avec des émissions plus jeunes dés 20h.00 les lundis, mardi, mercredi. Le samedi de 12h.00 à 15h.00 avec un duo du groupe « B point A ». Une Émission culturelle 100 %.

12 la jeune génération est présente en parallèle avec la génération plus âgée qui œuvrent avec des vinyles, des CD, voire encore K7, il faut dire aussi que sur ces enregistrement existent de fabuleux trésors sonores que nous sommes seul à détenir, mais que là aussi nous partageons bien volontiers avec dautres

13 Il est très important pour nos auditeurs de savoir quau delà de la radio, il y a quelquun derrière le micro, que ce nest pas un robot. Quils peuvent nous appeler en cas de besoin. Combien de fois navons-nous des situations délicates, et de larmes versées, mais combien de joies aussi.

14 Lavenir cest dabord notre « Madeleine 2013 » avec sur le terrain de jeunes reporters, de nouvelles technologies, (pensez que nous en étions encore avec nos MD.) Cest tout simplement continuer ce que nous avons toujours fait « pour les gens, avec les gens » qui est sensiblement le slogan de ces journées détudes. Faire confiance à ces jeunes qui désirent faire de la radio Recevoir régulièrement de jeunes stagiaires, nous sommes surpris de voir leurs talents.

15 Les obstacles Combiner bénévolat et vie professionnelle. Les diversités de loisirs quoffre notre société daujourdhui. Allier jeunesse/expérience. Le matraquage des radios de service publique. Lévolution croissante et rapide des nouvelles technologies Les ressources financières Les incompréhensions vis-à-vis de la SABAM, des droits dauteurs, de la rémunération équitable.

16 Les avantages La possibilité laissée aux animateurs de programmer leurs émissions La proximité avec les auditeurs, la société, les gens. Un lieu de rencontre. Une mise en avant des activités locales. La promotion de jeunes artistes. La passion Un œil objectif sur lévolution de notre milieu Un lieu dexpression

17 Conclusion Lors de ce colloque, nous nous sommes sentis à la fois si petit et si important. Capable de faire de grande choses et perdu dans la masse. Dans cette société en perpétuelle évolution, une évidence: Plus le monde médiatique évolue, plus le manque de communication augmente. Peut-être, que les radios locales peuvent alors jouer leur rôle et tenter de combler un peu ce manque.

18 Sur notre petit morceau de terre, nous nous rendons compte que beaucoup de choses sorganisent autant dun point de vue social, culturel, pédagogique alors quelles sont si mal relayées par les médias. Notre rôle est aussi de promouvoir cette transformation, avec ouverture desprit. Cest peut-être aussi ça, « faire de la radio »…

19


Télécharger ppt "La radio du folklore Jumétois et de lAnimation de ses Quartiers."

Présentations similaires


Annonces Google