La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SUPERNOVA 1987 A PRÉSENTÉ PAR SERGE CÔTÉ. LOCALISATION NÉBULEUSE DE LA TARENTULE DANS UNE PETITE GALAXIE PRÈS DU GRAND NUAGE DE MAGELLAN CONSTELLATION.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SUPERNOVA 1987 A PRÉSENTÉ PAR SERGE CÔTÉ. LOCALISATION NÉBULEUSE DE LA TARENTULE DANS UNE PETITE GALAXIE PRÈS DU GRAND NUAGE DE MAGELLAN CONSTELLATION."— Transcription de la présentation:

1 SUPERNOVA 1987 A PRÉSENTÉ PAR SERGE CÔTÉ

2 LOCALISATION NÉBULEUSE DE LA TARENTULE DANS UNE PETITE GALAXIE PRÈS DU GRAND NUAGE DE MAGELLAN CONSTELLATION DE LA DORADE DISTANCE ANNÉES-LUMIÈRE

3 PIONNIERS EN LA MATIÈRE WALTHER BAADE FRITZ ZWICKY EN 1934 ILS ONT FAIT PROGRESSER LA COMPRÉHENSION ET LA DÉTECTION DES SUPERNOVAS ON S ATTEND À 1 À 3 SN PAR SIÈCLE DANS LA VOIE LACTÉE

4 PIONNIERS ZWICKY FÛT LE PREMIER A PARLER DE MATIÈRE NOIRE ENTRE LES GALAXIES IL ÉTUDIE L ANTIMATIÈRE IL PRÉDIT QUE LES SN POUVAIENT ENGENDRER DES ÉTOILES À NEUTRON IL DÉCOUVRIT 120 SUPERNOVAS, IL EST ENCORE À CE JOUR LE CHAMPION IL CRÉA LE CATALOGUE OF GALAXIES AND OF CLUSTERS OF GALAXIES CONTENANT 9134 AMAS DE GALAXIES ( )

5 SUPERNOVA 1987 A C EST LA SUPERNOVA LA PLUS PRÈS DE NOUS DEPUIS L INVENTION DU TÉLESCOPE ELLE FAIT L OBJET D UN SUIVI CONSTANT C EST LA PREMIÈRE SUPERNOVA OBSERVABLE DEPUIS PLUS DE 4 SIÈCLES

6 23 FÉVRIER 1987 DÉCOUVERTE PAR DES ÉQUIPES D ASTRONOMES SÉPARÉES IAN SHELTON ET OSCAR DUHALDE AU LAS CAMPANAS OBSERVATORY AU CHILI ALBERT JONES EN NOUVELLE-ZÉLANDE COLIN HENSHAW AU ZIMBABWÉ

7 23 FÉVRIER 1987 PHOTOS: OSCAR DUHALDE, SPÉCIALISTE EN INSTRUMENTATION IAN SHELTON, ASTRONOME CANADIEN GRADUÉ DE L UNIVERSITÉ DE TORONTO

8 DESCRIPTION SUPERNOVA DE TYPE II-P INHABITUEL COMME SUPERNOVA ÉTOILE D ORIGINE SANDULEAK SK UNE SUPERGÉANTE BLEUE DE TYPE B-3 À CETTE ÉPOQUE ON NE PENSAIT PAS QU UNE ÉTOILE DE CE TYPE POUVAIT RÉSULTER EN UNE SUPERNOVA

9 DESCRIPTION RIGEL EST UNE ÉTOILE DE TYPE B8 SPICA EST UNE ÉTOILE DE TYPE B2 PARMI LES 100 PLUS BRILLANTES ÉTOILES, UN TIERS SONT DU TYPE B ELLES NE VIVENT PAS LONGTEMPS

10 DESCRIPTION C EST UNE ÉTOILE DE 7 À 20 MASSES SOLAIRES 50 FOIS PLUS VOLUMINEUSE QUE LE SOLEIL TEMPÉRATURE DE K EN SURFACE

11 TYPE DE SUPERNOVAS TYPE I : PAS DE TRACE D HYDROGÈNE, ÉTOILE COMPACTE NAINE BLANCHE TYPE II : PRÉSENCE D HYDROGÈNE ÉTOILE MASSIVE EXISTE PLUSIEURS SOUS-CATÉGORIES PIERRE-YVES VOUS A BRILLAMMENT ENTRETENU DE CES DIFFÉRENCES

12 TYPE DE SUPERNOVAS TYPE II P : SE COMPORTE COMME SUPERNOVAS DE TYPES II VARIANTES MINIMES COMPORTE UN PLATEAU LORS DE L ÉVOLUTION DE LA LUMINOSITÉ PLATEAU

13 SUPERGÉANTE BLEUE OU ROUGE ? LE MYSTÈRE ENTOURE L ÉTOILE SANDULEAK EST-CE UNE SUPERGÉANTE ROUGE QUI A INVERSÉ SON PROCESSUS POUR DEVENIR UNE SUPERGÉANTE BLEUE AVANT D EXPLOSER ?

14 SUPERGÉANTE BLEUE OU ROUGE ? EST-CE UNE SUPERGÉANTE BLEUE LBV ( LUMINOUS BLUE VARIABLE ) QUI A EXPLOSÉ PAR ELLE-MÊME ?

15 SUPERGÉANTE BLEUE OU ROUGE ? LA COMMUNAUTÉ SCIENTIFIQUE EST DIVISÉE SUR LE SUJET CERTAINS PENSENT QU IL EST POSSIBLE QU UNE SUPERGÉANTE BLEUE PUISSE EXPLOSER PAR ELLE-MÊME D AUTRES PENSENT QUE CETTE ÉTOILE ÉTAIT UNE SUPERGÉANTE ROUGE QUI A ÉVOLUÉ VERS SUPERGÉANTE BLEUE AVANT D EXPLOSER

16 SUPERGÉANTE BLEUE OU ROUGE ? LE PROFESSEUR PHILIPP PODSIADLOWSKI D OXFORD PENSE QUE CE SYSTÈME BINAIRE A FAIT EN SORTE QUE C ÉTAIT UNE SUPERGÉANTE ROUGE À L ORIGINE JUSQU À CE QUE L ÉTOILE MASSIVE CANNIBALISE L ÉTOILE SECONDAIRE ET SE TRANSFORME EN SUPERGÉANTE BLEUE

17 SUPERGÉANTE BLEUE OU ROUGE ? LE PROFESSEUR NATHAN SMITH DE L UNIVERSITÉ DE CALIFORNIE PENSE LUI QUE CETTE SUPERGÉANTE BLEUE ( LBV: LUMINOUS BLUE VARIABLE ) EST UNE CLASSE INSTABLE D ÉTOILE QUI PEUT EXPLOSER PAR ELLE-MÊME LE MYSTÈRE EST TOTAL ET LA COMMUNAUTÉ SCIENTIFIQUE SE PENCHE SUR LE SUJET POUR TROUVER UNE RÉPONSE

18 FORMATION DE L ANNEAU ENVIRON ANS AVANT D EXPLOSER LE COMPAGNON BINAIRE DE SANDULEAK A PERDU SON ATMOSPHÈRE RÉSULTAT : FORMATION D UN ANNEAU INVISIBLE JUSQU À L EXPLOSION EN SUPERNOVA

19 L ANNEAU L ANNEAU D HYDROGÈNE ENTOURANT LA SUPERNOVA A UN DIAMÈTRE 1.3 a.l LES VENTS SOLAIRES CHAUFFENT L ANNEAU EN FORME DE PERLES

20 L ANNEAU SUPERPOSITION D UNE IMAGE PRISE DANS LE VISIBLE PAR HUBBLE AVEC UNE IMAGE DANS L INFRAROUGE PAR LE TÉLESCOPE GEMINI DE 4 m

21 L ANNEAU ON PEUT VOIR SUR CES PHOTOS PRISES EN RAYONS X ET EN VISIBLE L EXPANSION DE L ANNEAU ÉJECTION DES GAZ À 3,000 KM\SEC

22 L ANNEAU CONFIGURATION DES ANNEAUX ANNEAU B SUR LE MÊME PLAN L ILLUMINATION DE A ET C SE FAIT AU CONTACT L ÉTOILE À NEUTRON OU DU TROU NOIR QUI CHAUFFENT LES GAZ

23 SUPERNOVA1987 A PHOTO PRISE PENDANT ET APRÈS LEXPLOSION ELLE EST PASSÉE DE MAGNITUDE 12 À 2.9 EN UNE DIZAINE D HEURES

24 SIMULATION SIMULATION D UNE EXPLOSION DE SUPERNOVA PAR ORDINATEUR PHOTO DU HAUT 1987 A PHOTO DU BAS NÉBULEUSE DU CRABE M-1

25 LUMINOSITÉ ON VOIT ICI LA BAISSE DE LUMINOSITÉ DE LA SUPERNOVA À PARTIR DE 2,589 OBSERVATIONS FAITES ENTRE LE ET LE EN 2004 ELLE ÉTAIT 1 MM FOIS PLUS FAIBLE QU AU MOMENT DE L EXPLOSION

26 NEUTRINOS TROIS HEURES AVANT LA DÉTECTION DE L EXPLOSION EN LUMIÈRE VISIBLE 25 NEUTRINOS AVAIENT ÉTÉ DÉTECTÉS PREMIÈRE FOIS QUE DES NEUTRINOS ONT ÉTÉ DÉTECTÉS DIRECTEMENT DANS UNE SUPERNOVA SOURCE: OBSERVATOIRE DE MARSEILLE, AAVSO

27 NEUTRINOS 23 FÉVRIER 1987: 7.36 AM DÉTECTEUR KAMIOKANDE DÉTECTE 9 NEUTRINOS SUIVI DE 3 AUTRES 9 SEC. APRÈS DÉTECTEUR IMB DÉTECTE 8 NEUTRINOS DÉTECTEUR BAKSAN DÉTECTE 5 NEUTRINOS

28 NEUTRINOS LES NEUTRINOS ET LES ANTINEUTRINOS I.E LA MATIÈRE ET LANTIMATIÈRE SONT ARRIVÉS À 12 SEC. D INTERVALE SUR TERRE D UNE DISTANCE DE ANNÉES-LUMIÈRE SOURCE: WIKIPÉDIA

29 NEUTRINOS C EST LA SEULE ÉVIDENCE EMPIRIQUE QUE LA MATIÈRE, L ANTIMATIÈRE ET LES PHOTONS RÉAGISSENT DE FAÇON SIMILAIRE À LA GRAVITÉ PROUVANT AINSI LES THÉORIES DE LA GRAVITÉ STANDARD SOURCE: WIKIPÉDIA

30 ÉTOILE À NEUTRON ? CETTE SUPERNOVA DEVRAIT GÉNÉRER UNE ÉTOILE À NEUTRON DEPUIS QU ELLE EST VISIBLE, LES ASTONOMES RECHERCHENT L ÉTOILE À NEUTRON ( PULSAR ) MAIS SANS SUCCÈS À DATE MÊME LE TÉLESCOPE HUBBLE AVEC DES BELLES IMAGES N A PAS ÉTÉ EN MESURE DE LOCALISER L ÉTOILE À NEUTRON

31 ÉTOILE À NEUTRON ? CES DONNÉES SONT COMPATIBLES À CE QU ON ATTEND D UNE ÉTOILE À NEUTRON SELON LES SCIENTIFIQUES

32 ÉTOILE À NEUTRON ? DEUX POSSIBILITÉS POUR L ÉTOILE À NEUTRON MANQUANTE TROP DE POUSSIÈRE CRÉÉE, ELLE DEMEURE INVISIBLE LA GRANDE QUANTITÉ DE MATIÈRE EST RETOMBÉE SUR L ÉTOILE À NEUTRON CRÉANT AINSI UN TROU NOIR

33 AVEC OU SANS ÉTOILE À NEUTRON ?

34 TROU NOIR

35 AUTRE SUPERNOVA SN 1996 D NGC 1614 (VIERGE) 250 M a\l DÉCOUVERTE PAR LAURENT DRISSEN YVAN DUTIL, CARMELLE ROBERT ET JEAN-RENÉ ROY UNIVERSITÉ LAVAL CANADA-FRANCE- HAWAI

36 SUPERNOVA= EXTINCTION MAMMOUTH ? SELON RICHARD FIRESTONE, PHYSICIEN NUCLÉAIRE ET ALLAN WEST, GÉOLOGUE, UNE SUPERNOVA POURRAIT AVOIR ÉTÉ RESPONSABLE DE L EXTINCTION DES MAMMOUTHS

37 SUPERNOVA= EXTINCTION MAMMOUTH ? EN 2006, ILS ÉMIRENT CETTE THÉORIE BASÉ SUR LA DÉCOUVERTE DE 2 PAIRES DE DÉFENSES CRIBLÉES DE MÉTAL

38 SUPERNOVA= EXTINCTION MAMMOUTH ? TITANE FER MANGANÈSE VANADIUM THORIUM URANIUM 9 AUTRES SITES DE SÉDIMENTS MARINS EN ISLANDE CONTIENNENT LA MÊME CHOSE

39 SUPERNOVA= EXTINCTION MAMMOUTH ? GÉNÉRÉ PAR UNE SUPERNOVA À 250 A\L DE LA TERRE GRAINS DE MATIÈRE RADIOACTIVE À 10,000 K\ H FRAPPÈRENT LA TERRE SOUS FORME D UNE COMÈTE ? À SUIVRE CETTE THÉORIE ? SOURCE: NASA

40 QUESTIONS ? MERCI DE VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "SUPERNOVA 1987 A PRÉSENTÉ PAR SERGE CÔTÉ. LOCALISATION NÉBULEUSE DE LA TARENTULE DANS UNE PETITE GALAXIE PRÈS DU GRAND NUAGE DE MAGELLAN CONSTELLATION."

Présentations similaires


Annonces Google