La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La Francophonie Angela Buono. Francofonia – Il geografo Onésime Reclus conia il termine francophonie per indicare linsieme di "tous ceux qui sont ou semblent.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La Francophonie Angela Buono. Francofonia – Il geografo Onésime Reclus conia il termine francophonie per indicare linsieme di "tous ceux qui sont ou semblent."— Transcription de la présentation:

1 La Francophonie Angela Buono

2 Francofonia – Il geografo Onésime Reclus conia il termine francophonie per indicare linsieme di "tous ceux qui sont ou semblent être destinés à rester ou à devenir participants de notre langue" (France, Algérie et colonies, Paris, Hachette, 1886, p. 422).

3 Francofonia francophonie – ensemble des peuples francophones (Petit Robert) – ensemble de ceux qui parlent français; plus partic., ensemble des pays de langue française (Trésor de la langue française) francophonie – ensemble des peuples francophones (Petit Robert) – ensemble de ceux qui parlent français; plus partic., ensemble des pays de langue française (Trésor de la langue française)

4 Francofonia Organisation internationale de la Francophonie (OIF) fondata il 20 marzo 1970 con il Traité de Niamey (Niger) La Francophonie est le dispositif institutionnel qui organise les relations politiques et de coopération entre les États et gouvernements de lOIF, ayant en partage lusage de la langue française et le respect des valeurs universelles. (http://www.francophonie.org/Qui-sommes-nous.html) Organisation internationale de la Francophonie (OIF) fondata il 20 marzo 1970 con il Traité de Niamey (Niger) La Francophonie est le dispositif institutionnel qui organise les relations politiques et de coopération entre les États et gouvernements de lOIF, ayant en partage lusage de la langue française et le respect des valeurs universelles. (http://www.francophonie.org/Qui-sommes-nous.html)

5 Francofonia Missions de la Francophonie Promouvoir la langue française et la diversité culturelle et linguistique ; Promouvoir la paix, la démocratie et les droits de lHomme ; Appuyer léducation, la formation, lenseignement supérieur et la recherche ; Développer la coopération au service du développement durable. Une attention particulière est accordée aux jeunes et aux femmes, ainsi quà laccès aux technologies de linformation et de la communication. (http://www.francophonie.org/Qui-sommes-nous.html)

6 Francofonia

7 Istituzioni e siti web per la lingua francese Académie Française Commission générale de terminologie et de néologie (France Terme) Office québécois de la langue française BDLP – Base de Données Lexicographiques Panfrancophones (TLF)

8 Forestierismi nella lingua francese Québécismes nel lessico informatico ex. courriel, pourriel OQLFFrance Terme courriel (sost.) courrier électronique mél. (abbrev.) messagerie électronique

9 Francophonie québécoise Français du QuébecFrançais de France atocaairelle bleuetmyrtille bleuetière terrain sauvage où on cultive des myrtilles coureur de boisqui pratique la traite des fourrures cégep ( cégépien) établissement denseignement général et professionnel drave ( draveur, draver) flottage du bois épinetteépicéa maringouinmoustique orignalélan ouaouarongrenouille-taureau poudrerietempête de neige raquetteurqui utilise des raquettes sur la neige traversierbac, ferry-boat

10 Francophonie québécoise Français du QuébecFrançais de France appointementrendez-vous blondepetite amie boîte à malleboîte à lettres brunantecrépuscule calorifèreradiateur dînerdéjeuner jaserparler de qln. jonglerpenser, réfléchir magasinagecourses, commissions noirceurnoir, nuit, période sombre parluremanière de sexprimer, langage peinturerpeindre souperdîner

11 Francophonie acadienne Français du QuébecFrançais de France adoncirconstance asteur, asteuremaintenant aveindresortir qc., ql. bâsirdisparaître cestuy-làcelui-là défricheterdéfricher, déchiffrer garrocherlancer jarnigoineintelligence, talent maçounemaison nenninon ouèreouïr ragornerramasser septante, octantesoixante-dix, quatre-vingts souèresoir

12 Francophonie québécoise Asteure Maintenant, de nos jours, aujourd'hui. Asteure, contraction de à cette heure, est très anciennement attesté, et les rois mêmes, dont François Ier, l'employaient (Nord-Picardie) Bébelle Jouet destiné à de tout petits enfants. Bébelle à la sonorité bien populaire, a circulé largement de la Touraine à la Bourgogne avec des sens divers, tel que " jouet à l'usage des petits " en Touraine, ou " menus objets " en Bourgogne Bec Baiser Un baiser québécois est un bec, comme aujourd'hui encore en Normandie Déparler Parler inconsidérément, critiquer, dire n'importe quoi. Les provençaux parlent beaucoup, au point que lorsqu'ils déparlent, ce n'est pas dans le sens de« s'arrêter de parler » que ce verbe avait naguère, mais au contraire dans celui de « parler inconsidérément »

13 Francophonie québécoise Maringouin Cousin, gros moustique Qui pensait que le maringouin n'était qu'un gros moustique désagréable sévissant dans l'été canadien, sera bien surpris de constater que le mot est également représenté dans l'Orne et le Calvados Mouiller Pleuvoir Entre Loire et Gironde, on dit moins « il pleut » qu'« il mouille ». Le mot, d'ailleurs, revient souvent en comptines : Il pleut, il mouille/C'est la fête à la grenouille.. Sorteux Qualifie une personne qui aime sortir. (Normandie) « Non, j'viendrai pas, ch'us pas très sorteux en ç'moment. »

14 Francophonie québécoise Paqueton n.m. paquet, balle, havresac contenant les effets des b ûcherons qui se rendent dans la forêt ou des touristes qui se rendent à la pêche et quils font porter par des guides L.-A. Bélisle, Dictionnaire nord-américain de la langue française, 1979

15 Francophonie québécoise Mackinaw n.m. étoffe de laine à careaux rouge et noir [mot algonquien, emprunté par langl. au fr. du Canada, réemprunté à langl. Par les Canadiens français; de Mackinac, forme abrégée de Michillimackinac, fort construit par les Français entre le lac Huron et le lac Michigan pour la traite des fourrures.] L. Meney, Dictionnaire québécois-français

16 Francophonie québécoise acar êmer (s) v.pron. Shabituer au car ême, au jeûne décar êmer (se) v.pron. Prendre un repas copieux après un temps de privations Léandre Bergeron, Dictionnaire de la langue québécoise, 1980

17 Francophonie québécoise Never mind, neveurmagne loc. adv. peu importe, ça ne fait rien, ne vous en faites pas [emprunté directement à langlais] L. Meney, Dictionnaire québécois-français


Télécharger ppt "La Francophonie Angela Buono. Francofonia – Il geografo Onésime Reclus conia il termine francophonie per indicare linsieme di "tous ceux qui sont ou semblent."

Présentations similaires


Annonces Google