La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

E-HEALTH Eric Laurent Agnès Haulbert Marc Posso Présentation du 16 Janvier 2004.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "E-HEALTH Eric Laurent Agnès Haulbert Marc Posso Présentation du 16 Janvier 2004."— Transcription de la présentation:

1 E-HEALTH Eric Laurent Agnès Haulbert Marc Posso Présentation du 16 Janvier 2004

2 But de la télémédecine faciliter la pratique à distance de la médecine grâce aux techniques modernes de télécommunication et de traitement dinformations numériques de tous types

3 Les familles de la télémédecine Les familles dutilisation: -la téléconsultation -la téléassistance -la télésurveillance -la téléchirurgie -le télédiagnostic -la cyberinformation ou e-learning -le cybermanagement -la e-santé -le e-commerce médical.

4 Les cyber-réseaux de santé Les premières applications de réseaux de soins assistées par les TIC se sont développées dans des secteurs très spécifiques comme la surveillance toxicologique Exemple => la transmission de résultats dexamens de laboratoire depuis le prestataire de service vers lhôpital demandeur

5 Exemple de la Guyane Les différents sites reliés via satellite au site central de Cayenne Pour réaliser des diagnostics divers dans le domaine de la cytologie, de la dermatologie et de la cardiologie Apport immense => avant plusieurs jours en pirogue ou plusieurs heures en hélicoptère étaient nécessaires pour acheminer les prélèvements jusquaux laboratoires Maintenant => en mesure de poser en quasi-direct les diagnostics aussi essentiels que celui du paludisme

6 Les sites web médicaux Le but de ces différents sites web médicaux est de tenter de fidéliser le « patient-client » dune part, et les professionnels de la santé dautre part Ils sont de type et dorigine variés: -les uns crées par des éditeurs de livres, de revues et de journaux médicaux -dautres issus dindustriels, plus particulièrement du domaine pharmaceutique, ou encore de sociétés savantes et collèges de professionnels

7 Exemples de sites web médicaux Aux USA il existe le canal santé Health Channel dAOL qui attire des millions de visiteurs tous les mois Et aussi on constate aux USA, pour le seul mois daoût 1999, que les 25 premiers sites médicaux américains ont reçu la visite de 19 millions dutilisateurs

8 Les fournisseurs de solution Exemple => la société Télémédecine technologies SA est une société de services et dingénierie qui sest spécialisée dans le secteur de la santé pour proposer : -Un service de gestion du dossier médical accessible à toute heure et en tous lieux ( HealthE ) -Une plate forme pour gérer en ligne des études cliniques ( CleanWeb ) -Une plate forme de télé-enseignement

9 Objectifs de la e-santé La e-santé vise à dispenser des soins dégale qualité à tous, y compris aux populations vivant dans les zones rurales. On estime que la e-santé sera en mesure d'améliorer les soins de santé dans les quatre domaines suivants : => Amélioration des tâches administratives, => Renforcement des infrastructures de gestion, => Formation et amélioration de la qualité, => L'efficacité des soins.

10 Résultats obtenus grâce à la e-santé dans les PI La visio-conférence : Exemples Visioréunions périnatales en France entre maternités et hôpitaux Prise en charge multidisciplinaire pour cancer ou handicap Ouverture de la médecine à dautres services (publics), p. ex. télémedecine légale permet aux magistrats dassister par visioconférence aux autopsies. Tendance actuelle : basculer les visioconférences sur internet grâce aux webcams (au domicile du patient, sur le bateau dun navigateur, etc)

11 Résultats obtenus grâce à la e-santé dans les PI La téléexpertise et le télédiagnostic Les transferts de signaux électrophysiques Le programme de cardiologie à distance pour les marins Transmissions déléctrocardiogramme (ECG) entre les ambulances et les urgences Urgences neurologiques Les transferts dimages médicales Améliorations des diagnostiques et aide à la planification des radiothérapies grâce à la téléradiologie.

12 Résultats obtenus grâce à la e-santé dans le PI La téléassistance et la télésurveillance Patients chroniques (cardiaques, insuffisants respiratoires ou renaux, etc.) Etats transitoires (soins post-opératoires, post-infractus, etc.) Femmes enceintes (transmission du rythme cardiaque foetal, contractions utérines, mouvements du bébé) Télésurveillance de lECG pour personnes à risques (pers. agées, sportifs, femmes enceintes, etc.) avec alarme en cas darrêt cardiaque

13 La e-santé dans les PI Plusieurs initiatives de e-santé ont été tentées en Europe depuis de nombreuses années. La e-santé est un processus qui commence à la naissance avec linscription dans ce registre jusquà linscription de la mort dun individu dans le registre des décès Cette nouvelle forme de conception de la médecine passe aussi par la prévention, le suivi dun patient, ou encore les soins à domicile

14 Exemples dinitiatives Européennes au niveau du citoyen CatégorieExempleOrigine Maladies raresOrphaNetAutorités sanitaires Portails générauxSundhed, NHS, Vardguiden Autorités sanitaires et associations pharmaceutique Santé mentaleNetDoctor, APHA Secteur privé et associations de patients Information des patients CancerNetUniversités QualitéHONFondations Source: « the case for E-health » de Denise Silber

15 Exemples dinitiatives des professionnels de la santé CatégorieExempleOrigine Base de données on- line FINPROGHôpitaux publics EHRManagement des dosages de médicaments Commission Européenne EHR Hospital SystemCOHERENCEHôpitaux publics Bilbliothèques électroniques Bibliothèque nationaleAutorités sanitaires Education à distanceJohn Hopkins on-lineUniversités TélémédecineImages digitalesRadiologie TOXBASE, registre des naissances Autorités sanitaires Source: « the case for E-health » de Denise Silber

16 Les problèmes du secret médical La relation entre le médecin et son patient entre dans le cadre du secret professionnel Menaces pesant sur le secret médical: -par exemple le système de solidarité sociale exerce un droit de contrôle qui peut entraîner une instrumentalisation de ce contrôle -le progrès de la génétique humaine et la pression sociale qui peut sexercer pour la révélation de ces données est une menace du secret médical

17 E-santé dans les PVD Difficultés culturelles Le cas du SIDA Quelques exemples de projets de développement de la E-santé à laide des NTIC

18 Les difficultés culturelles Aller chez le médecin nest pas rentré dans les moeurs de toutes les communautés Décisions prises par les hommes Certaines femmes nont pas le droit de se faire ausculter par un homme Exemple de Fatimata au Mali : Fatimata est allée voir la sage femme que cinq mois après le début de sa grossesse

19 Le problème du SIDA Lépidémie progresse sans cesse dans les PVD La e-santé peut jouer un grand rôle dans la prévention du SIDA Les dangers de contamination ne sont souvent même pas connus par certaines communautés Accès à linformation primordial pour les populations pauvres et reculées Exemple : Programme déchange communautaire avec lAMARC (association mondiale des radiodiffuseurs communautaires) dans la communauté Massaï. Pour plus dinfo :

20 E-santé dans les PVD Quelques exemples Lincos Satellife Robib village

21 LINCOS Qui => Fondation créée au Costa Rica en association avec le M.I.T de Boston et le Costa Rican Institute of Technology. Où => Présente au Costa Rica (3 villes) et en République dominicaine (10 villes) Pourquoi => Aider les communautés rurales de pays pauvres par lutilisation de nouvelles technologies Comment => utilisation dunités mobiles pouvant se connecter à Internet.

22 Le cas de Bohechio Petit village de 5000 hab. À plus de 1h50 de la grande ville la plus proche (San Jose) Deux téléphones, un médecin Maladies chroniques et infectieuses décelées

23 Le cas de Bohechio (2) Utilisation dune unité mobile permettant de se connecter à Internet Connexion avec lhôpital sans déplacement long et coûteux Diagnostic à distance Soins sur place par le médecin local

24 Satellife Imaginé par un prix Nobel de physique au milieu des années 80 A pour but dutiliser les satellites pour connecter les localités éloignés au reste du monde

25 Satellife Surtout présent en Afrique de lest Permet à des localités de se connecter à Internet une demi-douzaine de fois afin déchanger des données (mail...) En matière de santé, la population de ces villes peuvent communiquer avec les médecins des hôpitaux les plus proches => contrôle continu des malades

26 Village Robib Robib : ensemble de 6 villages cambodgiens. Éloignés de Phnom Phen par 1h50mn de routes quasi-impraticables Les infirmières de la ville viennent une fois par mois de Phnom Phen rendant de ce fait laccès aux médicaments plus que difficile Prix des médicaments élevés en rapport au revenu de la population

27 Village Robib Villageleap.com a travaillé en coordination avec le MIT de Boston et lhôpital de Phnom phen afin de développer un marché de produits locaux fabriqués par les habitants de Robib et de les vendre sur le net En 2000 létat du Cambodge prête une plage horaire quotidienne sur un satellite afin que Robib puisse communiquer

28 Village Robib Grâce à cette connection, les habitants peuvent vendre leurs produits sur le net =>hausse de leur revenu De plus grâce à la coopération de lhôpital, ils peuvent communiquer via mail leur problèmes de santé => anticipation possible pour les infirmières quand aux médicaments à apporter durant leur visite mensuelle

29 Problèmes Dans ces exemples il évident que sans laide de donnateurs privés, il serait difficile dacquérir les infrastructures nécessaires (unités mobiles évaluées à USD) La mise en service des satellites demande laide des gouvernements=> parfois difficile à obtenir dans des pays en proie à une instabilité fréquente

30 Problèmes (2) Il est nécessaire de pouvoir disposer de personnes pouvant former les populations à utiliser ces nouveaux moyens de communications

31 Conclusion Le E-Health est une donnée nouvelle dans le développement des régions défavorisées Tout les projets en cours donnent des résultats, mais restent souvent travaillés sur une petite échelle Laide des gouvernements, des fondations privées et même un investissement personnel de chacun de nous, pourraient à lavenir donner plus dimportance à ce nouveau moyen daide aux pauvres.

32 Merci de votre attention QUESTIONS ?

33 Sources « The case for E-health » de Denise Silber Rapport sur létat des lieux 2003 de la télémédecine en France « Internet : pouvoir et secret médical » de Michel Baumann Programme majeur population développement (CERPOD)


Télécharger ppt "E-HEALTH Eric Laurent Agnès Haulbert Marc Posso Présentation du 16 Janvier 2004."

Présentations similaires


Annonces Google