La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Olympiades Santé Sécurité Corrigés 2013 Niveau BEP - Bac.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Olympiades Santé Sécurité Corrigés 2013 Niveau BEP - Bac."— Transcription de la présentation:

1 Olympiades Santé Sécurité Corrigés 2013 Niveau BEP - Bac

2 1 A – Aux produits chimiques. B – Aux manutentions manuelles. C – Aux chutes de hauteur. Contexte Statistiques accidents du travail Le plus grand nombre daccidents du travail est dû

3 2 A – Il existe un risque de chute de hauteur. B – Il ny a aucun risque du fait de la faible hauteur et du faible poids du coffrage en carton. C – Il existe un risque lié aux manutentions manuelles. Contexte Bâtiment Coffrage dun poteau en béton. Sur cette photo :

4 3 A – Le conducteur a un risque daccident accru du fait quil est en train de lire des documents posés sur le siège passager. B – Du fait de sa vitesse le conducteur ne risque rien. C – Sur autoroute la vitesse minimale sur la voie de gauche est de 60 km/h. Contexte Risque routier Le conducteur roule sur la voie de droite à 70 km/h sur une autoroute peu fréquentée

5 4 A – Le sauveteur secouriste devrait porter des gants. B – Il faut attendre larrivée des secours ( Pompiers, SMUR, SAMU,..) avant de donner les premiers soins. C – Les premiers soins doivent être donnés par un secouriste dans les entreprises qui en disposent. Contexte Sauvetage secourisme du travail

6 5 A – Il y a un risque délectrocution. B – Il ny a pas de risque du fait quil y a un fil de terre. C – Les câbles électriques sont obligatoirement de couleur noire. Contexte Risque électrique La gaine du câble électrique nest pas bloquée dans le presse-étoupe

7 6 A – Le métier de serveur ne génère pas de risque particulier. B – Le métier de serveur génère un risque de stress important. C – Le métier de serveur génère des risques de chutes de plain-pied. Contexte Restauration collective

8 7 A – Ce pictogramme nexiste pas. B – Ce pictogramme signale un risque lié à lutilisation dun laser. C – Ce pictogramme signale un risque de projection dencre ou de peinture. Contexte Signalisation en entreprise

9 8 A – Il faut porter des gants lors des opérations de coloration. B – Le coiffeur (ou la coiffeuse) doit obligatoirement utiliser des sièges assis- debout. C – Les postures de travail peuvent être contraignantes. Contexte Métiers de la coiffure

10 9 A – Ce sont les Troubles Musculo-Squelettiques qui sont les plus fréquents. B – Ce sont les cancers liés aux poussières de bois qui sont les plus fréquents. C – Toute maladie survenant sur le lieu de travail est une maladie professionnelle. Contexte Maladies professionnelles

11 10 A – Léchelle est un poste de travail. B – Léchelle est un moyen daccès. C – Louvrier situé à droite est soumis à un risque de chute de hauteur. Contexte Bâtiment Construction dune maison individuelle

12 11 A – Ce type de travail ne génère pas de risque. B – Ce type de travail peut générer des troubles musculo-squelettiques. C – Ce type de travail peut générer de la fatigue visuelle. Contexte Travail dans le secteur tertiaire

13 12 A – Il faut avoir suivi une formation de type CACES pour pouvoir conduire un engin de ce type. B – Il faut avoir un permis C ou D pour conduire un engin de ce type. C – Il faut être déclaré apte par le Médecin du Travail pour pouvoir conduire cet engin. Contexte Bâtiment et travaux publics

14 13 A – Il existe un risque lié aux manutentions manuelles sur cette photo. B – La pièce transportée pèse moins de 25 kg. Il ny a pas de risque. C – Lopérateur ne craint rien, car il a suivi une formation « PRAP » pour les gestes et postures. Contexte Manutentions manuelles

15 14 A – Lutilisation de cet outil peut générer des poussières de bois. B – Le bois étant dorigine naturelle, il ny a pas de risque à le travailler. C – Les outils portatifs électriques doivent être vérifiés. Contexte Travail du bois Utilisation dun outil portatif électrique

16 15 A – Cette étiquette signifie que le produit est explosif. B – La couleur rouge signale une interdiction dexplosion. C – Cette étiquette fait partie de la nouvelle réglementation relative à létiquetage. Contexte Produits chimiques Étiquetage

17 16 A – Il ny a aucun risque à conduire un véhicule de ce type sil est neuf. B – A ce jour, un conducteur titulaire dun permis B peut conduire un véhicule de ce type. C – En cas daccident ou de freinage brusque, il y a un risque que le conducteur soit percuté par les objets transportés. Contexte Risque routier Utilisation dun véhicule utilitaire léger

18 17 A – Il y a un risque de chute de hauteur sur cette photo. B – Le salarié en hauteur ne risque rien, car il pourra facilement se rattraper aux différentes planches. C –Le salarié en hauteur ne risque rien car son collègue maintient lensemble de la construction. Contexte Bâtiment et travaux publics

19 18 A – Ce pictogramme signifie quil ny a plus deau. B – Ce pictogramme signifie que leau est non potable. C – Ce pictogramme signifie que les robinets sont bloqués. Contexte Signalisation en entreprise

20 19 A – Ce pictogramme signifie quil faut alerter les secours. B – Ce pictogramme signifie que lon a besoin dutiliser une échelle. C – Ce pictogramme signifie que le sauveteur secouriste du travail peut intervenir seul. Contexte Plan dintervention SST

21 20 A – Ceci est une ceinture de sécurité à utiliser lors de la conduite de gros engins de chantier. B – Ceci est un harnais de sécurité, protection individuelle contre le risque de chute de hauteur. C – Ceci est un moyen de protection collectif contre le risque de chute de hauteur. Contexte Protection individuelle Harnais de sécurité

22 21 A – Les accidents sur machines représentent la majorité des accidents avec arrêt. B – Il ny a aucun risque pour lopérateur sur cette machine, car tout se dirige à partir du pupitre de commande. C – Le personnel travaillant sur cette machine doit avoir suivi une formation liée à son utilisation. Contexte Machine de production Machine à commande numérique

23 22 A – Il ny aucun risque pour les salariés de services à la personne, car ils ninterviennent jamais dans une entreprise industrielle. B – Il existe un risque dapparition de TMS (trouble musculo-squelettique) de type lombalgie pour les salariés de services à la personne. C – Il existe un risque de brûlure lors dopérations de repassage. Contexte Services à la personne

24 23 A – Cette étiquette signifie que le produit chimique concerné peut être toxique pour lHomme. B – Ce pictogramme signifie quil ne faut pas boire le produit concerné. C – Le carré rouge signifie une interdiction. Contexte Étiquetage des produits chimiques

25 24 A – Tout nouvel embauché doit suivre une formation générale à la sécurité. B – Un salarié intérimaire na pas besoin de suivre de formation spécifique, car il ne restera que peu de temps dans lentreprise. C – Les stagiaires ou apprentis nont pas à suivre de formation à la sécurité en entreprise, car ils sont suivis par léducation nationale. Contexte Accueil des nouveaux embauchés

26 25 A – Les ponts roulants doivent être vérifiés tous les 3 mois par un organisme habilité. B – Le personnel utilisant les ponts roulants doit avoir suivi une formation spécifique. C – Il faut avoir une habilitation électrique pour utiliser un pont roulant. Contexte Pont roulant

27 26 A – Les maîtres de stage et tuteurs en entreprise sont désignés par le Ministère du Travail. B – Un maître se stage ou un tuteur doit être en relation avec les enseignants/formateurs de lorganisme de formation (Éducation Nationale ou CFA). C - Un maître se stage ou un tuteur doit obligatoirement faire partie de lencadrement. Contexte Maîtres de stages et tuteurs en entreprise

28 27 A – Le conducteur de lengin de chantier doit posséder une autorisation de conduite délivrée par son employeur. B – Une formation à la conduite dengins, de type CACES (Certificat dAptitude à la Conduite En Sécurité), est valable « à vie ». C – Les véhicules transportant de la terre ou du sable doivent obligatoirement être de couleur orange. Contexte Travaux publics

29 28 A – Il existe un risque de maladie professionnelle de type lombalgie chez les chauffeurs routiers. B – Seuls les chauffeurs routiers chargeant et déchargeant leur camion sont susceptibles davoir un risque de maladie professionnelle de type lombalgie. C – Les chauffeurs routiers peuvent être exposés aux risques psychosociaux (stress, harcèlement, …). Contexte Conduite régulière de véhicules routiers

30 29 A – La salariée nettoyant la baignoire doit obligatoirement porter des équipements respiratoires de protection individuelle. B – Il existe un risque dapparition de TMS pour le personnel de lhôtellerie. C – Il ny a aucun risque dagression pour le personnel de lhôtellerie, car il travaille toujours seul. Contexte Hôtellerie

31 30 A – Les salariés utilisant un brise-béton doivent recevoir une formation au poste de travail. B – Les salariés utilisant un brise-béton sont exposés à des vibrations. C – Il existe un risque de surdité professionnelle pour les salariés utilisant un brise- béton. Contexte Travaux publics Utilisation dun brise-béton

32 Question subsidiaire 1 En 2011, selon les chiffres de la Sécurité Sociale, combien y a-t-il eu daccidents du travail mortels, toutes activités confondues ? 552 Question subsidiaire 2 En 2011, selon les chiffres de la Sécurité Sociale, combien y a-t-il eu daccidents du travail mortels dans les activités de la chimie, du caoutchouc et de la plasturgie ? 8 Olympiades Santé Sécurité


Télécharger ppt "Olympiades Santé Sécurité Corrigés 2013 Niveau BEP - Bac."

Présentations similaires


Annonces Google