La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CONSIGNES Sur chaque diapositive vous avez 2 propositions de réponses. Il ny a quune seule bonne réponse par diapositive Vous devez entourer cette bonne.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CONSIGNES Sur chaque diapositive vous avez 2 propositions de réponses. Il ny a quune seule bonne réponse par diapositive Vous devez entourer cette bonne."— Transcription de la présentation:

1 CONSIGNES Sur chaque diapositive vous avez 2 propositions de réponses. Il ny a quune seule bonne réponse par diapositive Vous devez entourer cette bonne réponse sur la grille papier qui vous est fournie. Remerciements à lINRS pour la quasi totalité des photographies illustrant les diapositives Olympiades Santé Sécurité

2 Contexte : Au vu des photos 1 et 2 il est possible de dire que : A – La hauteur du plan de travail est trop basse en 1 et adaptée en 2. B – La hauteur du plan de travail est trop basse en 2 et adaptée en 1. Restauration collective. Postures de travail en cuisine 1 Photo 1Photo 2

3 Contexte : Dans ce contexte : A – L'opérateur est exposé à des problèmes respiratoires. B – Lopérateur est exposé à un risque de chute de hauteur. Entretien et maintenance. Lopérateur doit mettre du sel dans la cuve dun adoucisseur deau industriel. 2

4 Contexte : Cet opérateur semble bien protégé, que risquez vous à le regarder travailler ? A – Rien. B – Des lésions aux yeux. Mécanique, fabrication densembles mécano soudés 3

5 Contexte : Les cotisations accidents du travail sont à la charge : A – Des salariés. B – De lemployeur. Financement des accidents du travail 4

6 Contexte : Ces principes disent : A – On doit remplacer ce qui est dangereux par ce qui nest pas dangereux ou moins dangereux. B – Donner des instructions et des formations appropriées aux travailleurs est suffisant pour assurer la sécurité. art. l du 31/12/1991) Suivant le code du travail (art. l du 31/12/1991) On doit respecter les principes généraux de prévention. 5

7 Contexte : Pour conduire un chariot automoteur dans cette entreprise de logistique : A – Il est nécessaire de posséder le permis voiture (permis B) B – Il faut obtenir un certificat daptitude à la conduite (CACES) pour ce type dengin et lautorisation du responsable dentreprise Conduite dun chariot automoteur à conducteur porté 6

8 Contexte : Parmi ces 4 possibilités, laquelle supprime le risque (une prévention intrinsèque) ? A – Proposition 1 B – Proposition 2 Restauration Quatre moyens pour prévenir le risque de coupure

9 Contexte : Dans ce contexte : A – La tranchée devrait être blindée (protégée contre les risques déboulements) B – L'engin est trop près de la tranchée. Travaux publics Lopération en cours consiste à remblayer une tranchée 8

10 Contexte : Dans ce contexte : A – Le salarié situé au sol devrait porter des lunettes de sécurité. B – Le salarié portant le tube est soumis à un risque de chute de hauteur. Bâtiment Le travail en cours consiste à mettre en place un coffrage de poteau cylindrique. 9

11 Contexte : Dans ce contexte : A – Le charpentier risque de tomber. B – Il n'y a pas de risque, le charpentier porte un harnais de sécurité. Travaux de pose de charpente sur une habitation collective en cours de construction 10

12 Contexte : Concernant les arrêts durgence : A – Ils ont la même fonction que les arrêts normaux. B – Ils sont obligatoirement de couleur rouge. Machines de production. Arrêt durgence 11

13 Contexte : Dans ce contexte : A – Il est interdit de peindre au pistolet sans système daspiration et de filtration. B – Si le peintre portait un masque, il n'y aurait pas de risque. Utilisation dun pistolet de peinture par pulvérisation. La peinture utilisée contient des solvants pétroliers. 12

14 Contexte : Lors de cette opération : A – Lopérateur risque des lésions aux yeux. B – L'huile de coupe ne présente pas de danger car elle se dilue dans l'eau. Machines-outils. Utilisation dune soufflette pour enlever les copeaux et lhuile de coupe. 13

15 Contexte : Lors de cette activité : A – L'ouvrier n'est pas dans la trajectoire des copeaux, il n'y a pas de risque. B – Il y a un risque pour les yeux de louvrier. Utilisation de machines portatives. Projection détincelles (petits copeaux incandescents) 14

16 Contexte : Dans ce contexte : A – Il est interdit de s'asseoir sur un établi. B – Il est interdit de manger sur les lieux de travail. Atelier de production. Prise dune collation sur les lieux de travail. 15

17 Contexte : Dans ce contexte : A – Il est obligatoire de porter des pantalons blancs. B – Le risque de glissade est important dans la restauration collective. Restauration collective. Circulation. 16

18 Contexte : Dans ce contexte : A – Ce sont les vapeurs dalcool qui brûlent. B – Le cuisinier devrait porter des gants à usage unique en nylon. Restauration collective. Cuisine. 17

19 Contexte : Dans ce contexte : A – Le produit est irritant pour la peau. B – Les vapeurs de produit peuvent prendre feu. Un opérateur nettoie des plaques photographiques en utilisant un produit marqué : 18

20 Contexte : Dans ce contexte : A – Il est soumis à un risque de chute de plain-pied. B – Il est soumis à un risque de chute de hauteur. un opérateur est monté sur ce marche pied glissant pour dégager une pièce coincée dans la machine 19

21 Contexte : Dans ce contexte : A – Lopérateur est soumis à un risque décrasement. B – L'opérateur est soumis à un risque de lumbago. Conditionnement sur palette. Un sac de ciment de 50 kg est tombé de la palette en cours de manutention par un ascenseur automatique. Lopérateur intervient machine en marche pour ne pas arrêter la production 20

22 Contexte : Dans ce contexte : A – Lopérateur risque une coupure. B – L'opérateur risque des troubles musculo squelettiques. Remplacement dun outil sur une machine de production (fraiseuse) 21

23 Contexte : Quelle est la meilleure solution à adopter ? A – Faire porter des lunettes de sécurité à tout le personnel. B – Mettre en place un écran entre le poste de travail et lallée. Un opérateur meule régulièrement des pièces en bordure dune allée de circulation. 22

24 Contexte : Dans ce contexte : A – L'opérateur ne risque rien car c'est un professionnel. B – Lopérateur est soumis à un risque de chute de hauteur. Construction dun ensemble métallique. 23

25 Contexte : Vous composez quel numéro pour appeler les secours ? A – 118 B – 112 Secourisme. Alerter les secours. Vous êtes témoin dun accident de travail. Vous avez un téléphone portable. 24

26 Contexte : Dans ce contexte lopératrice encourt un risque : A – Mécanique B – Chimique Entretien des locaux. Lopératrice ne porte pas de chaussures de sécurité 25

27 Contexte : Dans ce contexte lopératrice encourt un risque : A – De chute de plein-pied B – De surdité professionnelle. Entretien des locaux. Passage de laspirateur. 26

28 Contexte : Que signifie ce pictogramme ? A – Mettre en position latérale de sécurité B – Assurer la réanimation cardio-pulmonaire Plan dintervention SST (sauveteur secouriste du travail) 27

29 Contexte : Que signifient les initiales T.M.S. ? A – Troubles Musculo-Squelettiques B – Toute Maladie du Squelette Maladies professionnelles. 28

30 Contexte : Dans une entreprise : A – Les allées de circulation pour les piétons sont obligatoirement vertes. B – La couleur jaune signale un danger. Circulations intérieures dans une entreprise. 29

31 Contexte : Ces déchets présentent-ils un risque particulier ? A – Non, ils ne présentent aucun risque. B – Oui, lors de leur manipulation. Déchets infectieux. 30

32 Olympiades Santé Sécurité (Chiffres relatifs au Régime Général de Sécurité Sociale) Question subsidiaire 1 En 2007, combien y a-t-il eu daccidents de travail mortels dans les activités de la Métallurgie? Question subsidiaire 2 En 2007, combien y a-t-il eu de maladies professionnelles mortelles ?


Télécharger ppt "CONSIGNES Sur chaque diapositive vous avez 2 propositions de réponses. Il ny a quune seule bonne réponse par diapositive Vous devez entourer cette bonne."

Présentations similaires


Annonces Google