La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Jean-Claude, sois vivement remercié. « Il faut être ignorant comme un maître décole Pour se flatter de dire une seule parole Que personne ici-bas nait.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Jean-Claude, sois vivement remercié. « Il faut être ignorant comme un maître décole Pour se flatter de dire une seule parole Que personne ici-bas nait."— Transcription de la présentation:

1

2 Jean-Claude, sois vivement remercié. « Il faut être ignorant comme un maître décole Pour se flatter de dire une seule parole Que personne ici-bas nait pu dire avant vous. » (Musset) Aussi, pardonne laudacieux et traitre plagiat de ton écrit. Cliquer

3 Sil en est quelques-uns à devoir subir les affres de tes foudres, nul doute que ton perspicace courroux, et ta tranchante justice, sauront bien vite les confondre, pour les accabler de ton incommensurable … indulgente bonté !

4 Du Collège de Garçons d d d de Saintes CHAPSAL

5

6 Vieux Collège disparu, Camarades … jamais revus depuis un demi-siècle !

7 Quelque 20 générations, plus de 300 ans durant, y affrontèrent linitiation aux choses de lesprit. Derniers héritiers … nous le serions, dit-on !

8 Vieux murs à labandon !... Lieux daucune aisance, Souvenirs cauchemardesques dune serre autant que dun cloaque …

9

10 Grisâtre et malodorante Salle dEtudes, entrepôt du quatre heures des Internes, où même les rats nosaient se hasarder !

11

12 Cest que … pour la Municipalité, Internes ou Externes Nous nexistions pas !!

13

14 Au dortoir sans chauffage, dans le froid rigoureux de lhiver, des draps glacés nous accueillaient.

15

16 Il arrivait que le Principal passât une inspection du soir, tapotant de sa canne quelques jambes recroquevillées, qui, respectueusement, aussitôt sallongeaient …

17

18 Navait-il pas, lui (Monsieur COLIN), quelques-uns le savaient, dû laisser une partie de ses pieds dans le froid … des tranchées !

19

20 Ô promiscuité, si courageusement vaincue ! Car nous formions, à la fois, la plus docile, et la meilleure société qui fût, où les loups, dans ces mornes espaces, rarement montraient les dents.

21 Dupin Bouffard Fardou Retoré Reau 37 Antoine Puerto 37- Fardou Dupin Bouffard Retoré Réau

22 Que reste-t-il de ce Collège, de ces Vénérables Murs qui abritèrent notre enfance et notre adolescence ?

23

24 Rien ! Ou quasiment plus rien ! Anéantis, balayés, rasés, ce sont Trois Siècles dHistoire que ces Vandales ont effacé !

25

26 Mais, au-delà des ans, NOS souvenirs demeurent. Gardons-en le meilleur, comme celui de nous être, si cordialement, RETROUVES ! OUI ! Enfin RETROUVES !!! Musique : Les Barricades François COUPERIN (François le GRAND – )


Télécharger ppt "Jean-Claude, sois vivement remercié. « Il faut être ignorant comme un maître décole Pour se flatter de dire une seule parole Que personne ici-bas nait."

Présentations similaires


Annonces Google